« Métropole et Informations : le numérique change tout ! »
5e Rendez-vous d'aqui! à Cenon le 25 septembre !

31/08/15 : Mise en vigilance orange du Lot-et-Garonne en raison de violents orages prévus en fin d'après midi (17/18h) et pendant 2/3h. 20 mn d'eau devraient tomber. Localement de forts coups de vent (90 km/h) et des averses de grêle sont attendus.

31/08/15 : Alain Rousset, candidat PS à la présidence de la région Aquitaine Limousin Poitou-Charentes, a présenté ce samedi 29 août à La Rochelle, la structure de son site de campagne auprès des militants des 12 fédérations PS d’Aquitaine Poitou-Charentes Limousin.+ d'info

27/08/15 : Environ 80 personnes ont donné le coup d'envoi des vendanges ce jeudi matin au château Carbonnieux (appellation Pessac-Léognan). Le domaine est chaque année l'un des premiers à entamer les récoltes. Elles devraient se poursuivre jusqu'à mi-octobre.

27/08/15 : Serge Lamaison, ancien maire et conseiller général PS de Saint-Médard en Jalles, a donné sa démission du Conseil municipal ce jeudi dans une tribune libre qui paraîtra la semaine prochaine, après plus de 30 ans à la tête de la commune.

27/08/15 : Les études à la Kedge Business School, partagée entre Bordeaux et Marseille, coûtent de plus en plus cher : 34 200 euros pour couvrir les 3 ans de scolarité des étudiants, soit 1670 euros de plus qu'en 2014 et 5700 euros de plus qu'en 2013 (+20%).

27/08/15 : Bernard Cazeneuve, le ministre de l'Intérieur, se rendra en visite officielle au Pays Basque le vendredi 28 août. Après la sous-préfecture de Bayonne, il visitera le centre de coopération policière et douanière de Hendaye et la Police aux frontières.

21/08/15 : La seconde période d'inscription à l'Université de Pau et des Pays de l'Adour, pour l'année universitaire 2015/2016, va se dérouler du 27 août au 4 septembre 2015, pour l'ensemble des filières.+ d'info

19/08/15 : Comme l'a fait la SEPANSO, une dizaine de riverains du bassin industriel de Lacq (64) vont porter plainte pour dénoncer les nuisances ayant été provoquées par des fumées irritantes et dont l'origine reste ignorée. Des enquêtes sont en cours.

14/08/15 : Dans les Pyrénées-Atlantiques, 17 personnes ont été tuées lors d'un accident de la route entre les mois de janvier et de juillet 2015. Ce chiffre était de 25 en 2014 pendant la même période. Depuis janvier dernier,464 personnes ont été blessées. + d'info

ExpoGrow 2015 - ExpoGrow 2015
- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 31/08/15 | Suspension de la collecte des déchets verts dans le Villeneuvois

    Lire

    A compter du 1er septembre les déchets verts ne seront plus collectés en porte-à-porte. Suspendu pour la période automne-hiver, ce service de ramassage proposé par la Communauté d’Agglomération du Grand Villeneuvois, reprendra dès le mois de mars 2016. En attendant, les habitants, qui auraient des déchets verts à évacuer, sont invités à se rendre en déchetterie.

  • 30/08/15 | La filière équine va tenir la vedette de la foire-exposition de Pau

    Lire

    Le cheval tient une place particulièrement importante dans les Pyrénées-Atlantiques, un département qui accueille, entre autres, le deuxième centre d'entrainement hippique de France après Chantilly. La filière équine locale sera mise en vedette lors de la foire-exposition de Pau qui se tiendra du 5 au 13 septembre. Diverses animations, dont notamment des spectacles équestres proposés par Zarkam et l'écurie Hasta Luego, seront organisées dans ce cadre. Pour en savoir plus : http://www.foiredepau.com/pg-22-passion-cheval.html

  • 28/08/15 | Bordeaux: la Promenade Sainte-Catherine bientôt ouverte

    Lire

    Après plus de quatre ans de travaux, la Promenade Sainte-Catherine ouvrira ses portes cet automne avec notamment une ouverture au public annoncée le 25 septembre prochain et une inauguration prévue quelques jours plus tard, le 8 octobre. Situé en hyper-centre de Bordeaux, au niveau du haut de la Rue Sainte-Catherine et la Rue Porte-Dijeaux, ce nouveau centre commercial regroupera plus de 30 enseignes, magasins et restaurants, notamment un Starbucks Coffee ou un Lego Store, deux nouveaux venus dans le paysage commercial bordelais.

  • 28/08/15 | La garbure et le sel ouvrent les fêtes béarnaises de septembre

    Lire

    La garbure, cette soupe au chou dans laquelle on retrouve également des viandes confites ainsi que l'incontournable haricot tarbais est l'une des valeurs sûres de la culture béarnaise. Chaque année, un championnat du monde lui est consacré à Oloron-Sainte-Marie, dans les Pyrénées-Atlantiques. Sa prochaine édition aura lieu le 5 septembre, toute la journée, à partir de 10 h. Elle sera suivie du 10 au 13 septembre par un autre grand rendez-vous : la fête du sel organisée à Salies-de-Béarn. Rens : septembre-en-bearn.com

  • 28/08/15 | Opéra National de Bordeaux: changement du rôle-titre pour l'opéra Don Carlo qui ouvrira la saison

    Lire

    Annoncé en ouverture de la saison lyrique 2015-2016 de l'Opéra National de Bordeaux, sous la direction d'Alain Lombard et dans une mise en scène de Charles Roubaud, le célèbre opéra Don Carlo de Verdi sera programmé à l'Auditorium du 24 septembre au 2 octobre 2015. Petit changement à préciser quant à la distribution, le rôle-titre initialement interprété par Carlo Ventre sera finalement porté par Leonardo Caimi pour cause de maladie.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Bordeaux 2030 Innov'action et Agriculture

Economie | Conseil Interprofessionnel des Vins Bordeaux : une rentrée entre incertitude et colère

27/09/2013 | Si 2013 commence dans l'incertitude sur la production à venir, cela ne démotive pas l'interprofession à agir au niveau national pour dénoncer des mesures qu'elle juge «contre le vin»

Allan Sichel, vice président du CIVB et Bernard Farges, Président du CIVB

Des vendanges incertaines tant en quantité qu'en qualité et des orages de grêle dévastateurs... la rentrée est maussade pour l'interprofession vitivinicole. Maussade mais aussi animée de colère à l'encontre de menaces réglementaires de plus en plus pesantes et restrictives sur la communication autour du vin. Une colère qui se traduit dans une grande campagne de mobilisation « ce qui va vraiment saouler les français». Une rentrée qui était une première pour la nouvelle équipe dirigeante du CIVB mais dont le duo entre le Président viticulteur Bernard Farges et le Vice-président négociant Allan Sichel semble débuter dans une bonne entente.

Ce 26 septembre 2013, alors que les vendanges débutent, l'heure est à l'inquiétude pour le millésime 2013. Il faut dire que la météo aura été plus que rude: un printemps froid et pluvieux, entraînant beaucoup de coulure dans les vignes parachevée en août par les orages de grêle destructeurs tombés sur l'entre-deux-mers. Cette année la production sera «largement déficitaire; de l'ordre d'1 million d'hectolitres AOC, ce qui conduirait à la plus petite récolte depuis 1991» indique Bernard Farges. Un déficit qui arrive alors que les efforts portés par le Plan Bordeaux pour écouler les stocks pesant sur le marché touchent leur but. En conséquence, avec des disponibilités qui s'annoncent très faibles, «des tensions pourraient se faire sentir sur le cours du vrac, mais sans réelle incidences sur le prix de vente au consommateurs » complète-t-il. Quant à la qualité, «nous attendrons quelques semaines pour avoir une idée précise», indique-t-il. Concernant spécifiquement les viticulteurs touchés par la grêle, afin de les préserver de pertes de marché, l'interprofession a mis en place pour la première fois de son histoire, l'achat de vin par les viticulteurs sinistrés. Une mesure rendue possible grâce à l'accord donné par la Fédération du Négoce, présidée par Allan Sichel.
Au delà de ces mesures d'accompagnement, le CIVB ouvre le chantier de mobilisation autour de l'assurance. «Si l'assurance obligatoire passe par une modification des textes de loi nous travaillerons à ce que les choses aillent dans ce sens », déclare Bernard Farges. Mais bien conscient que cette démarche ne peut aboutir dans de courts délais, le CIVB, s'investira aussi dans l'incitation à l'assurance, la négociation des tarifs avec les compagnies d'assurance ainsi que dans la mise en place d'une information large des contrats proposés. «Le plus grand nombre d'exploitations doit souscrire une assurance dès cette année» insiste le viticulteur président.

Fin de "la stratégie des Bisounours"

Campagne d'interpellation en direction de François Hollande

Un autre gros dossier mobilise les forces du CIVB, et de l'ensemble des interprofessions vitivinicoles de France. Il s'agit de la crainte de l'adoption par le Parlement de cinq «mesures hygiénistes», selon les mots du Président du CIVB, qui visent à «interdire de parler du vin sur internet, interdire de parler positivement du vin dans les médias, taxer le vin au nom de la santé publique, radicaliser le message sanitaire et durcir les mentions sanitaires sur les étiquettes». Un programme qui hérisse et affole les 500000 acteurs de la vigne et du vin de France représentés au sein de la structure «Vin et Société» initiatrice de cette campagne et dans laquelle s'inscrit totalement l'interprofession des vins de Bordeaux.
Bernard Farges et Allan Sichel, arborant des polos sur lesquels on pouvait lire l'adresse du site internet de la campagne (« cequivavraimentsaoulerlesfrancais.fr ») se sont montrés très fermes face à des mesures qui pourraient selon eux fragiliser la viticulture. «Nous ne pouvons pas accepter d'être traités comme des dealers alors que dans le même temps le vin fait partie du repas gastronomique à la française classé au patrimoine immatériel de l'UNESCO!»
Derrière ces mesures, l'ambition est de diminuer la consommation moyenne de vin pour réduire l'alcoolisme. Une thèse qui exaspère les responsables de l'interprofession. «Depuis 1991 (adoption de la loi Evin, ndlr) la consommation d'alcool fort augmente, le phénomène des «binge drinking» est apparu, la consommation de vins ne cesse de diminuer et l'alcoolisme lui ne diminue pas», notent-ils. «Bien sûr nous ne prônons pas une apologie du vin, mais nous demandons une démarche modérée et pédagogique». Avec cette campagne qui interpelle directement le Président de la République et le Premier Ministre, les mettant en scène buvant un verre de vin, c'est le mode de communication avec les responsables politiques qui change. L'objectif est clair: obtenir la suspension des mesures en question. «La stratégie des bisounours s'achève!» lance le Président du CIVB.

Solène Meric
Par Solène Meric

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
205
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Economie
Economie
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 33 + 14 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !