Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

18/01/21 : Au 16 janvier, 34 689 vaccinations ont été réalisées en Nouvelle-Aquitaine, la plaçant parmi les régions ayant le plus vacciné. L’objectif national de 1 million de vaccinations à fin janvier, se traduit par un objectif régional de 100 000 vaccinations.

11/01/21 : Le 18/01 à 18h le MEF 33, le Centre Europe Direct Bordeaux-Aquitaine et les Jeunes Européens Bordeaux organisent un webinaire le "Plan de Relance et budget européens: Où va l'Europe?" Commission et Parlement européens, et la Région seront représentés+ d'info

08/01/21 : Influenza aviaire - la Préfecture des Pyrénées-Atlantiques annonce désormais 159 communes en zone réglementée en lien avec 2 foyers dans des élevages de palmipèdes à Baigts-de-Béarn et Préchacq-Navarrenx et 4 suspicions fortes à Arget, Lichos et Garlin

06/01/21 : 823kg de jouets et de livres ont été collectés par la Communauté d’Agglo de Pau et ses partenaires grâce à l’opération "Le père Noël fait de la récup’"! Elle se poursuit jusqu'au 17 janvier dans les déchetteries et points de dépôts.+ d'info

28/12/20 : Le 22 décembre, les communes de Tocane-Saint-Apre et Bergerac en Dordogne ont été reconnues en état de catastrophe naturelle pour inondations et coulées de boues en septembre 2020.

28/12/20 : Suite aux inondations et coulées de boues survenues dans les Landes en octobre dernier, les communes de Mimbaste, Bélus et Rivière-Saas-et-Gourby ont été reconnues le 22 décembre en état de catastrophe naturelle.

23/12/20 : Le préfet de la Charente-Maritime a validé la sortie de la communauté d'agglomération de La Rochelle du syndicat départemental Eau 17, à compter du 1er janvier 2021.

23/12/20 : 60 000 € ont été votés lors de la dernière commission permanente du Département des Deux-Sèvres en faveur de la recherche scientifique et l'innovation. Cette somme sera attribuée sous formes de bourses doctorales

23/12/20 : Le Conseil communal des jeunes de Poitiers a organisé mi-décembre, une collecte de produits de puériculture dans les collèges. Plus de 150 produits (couches, lait, produits d’hygiène…) ont ainsi été remis au restos du Coeur et au Secours Populaire

19/12/20 : Le Biarrot Jacques Lajuncomme-Hirigoyen, 64 ans, est le nouveau président de la Fédération française de surf. Il succède à Jean-Luc Arassus, élu en 2005 . Il sera le président qui inaugurera l'entrée du surf à Tokio, mais aussi aux JO 2024 à Teahupoo.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 21/01/21 | Lancement de la 4ème promotion de l'Accélérateur PME-ETI Nouvelle-Aquitaine

    Lire

    La 4ème promotion de l’Accélérateur PME-ETI Nouvelle-Aquitaine ouvre ses portes à 30 entreprises. Pendant 24 mois, elles bénéficieront d’un accompagnement sur mesure et d’un parcours d’excellence. Ce programme est à destination d’entreprises stratégiques, indépendantes et à fort potentiel de développement ainsi que de création d’emplois sur le territoire. La Région soutien davantage cette 4ème promotion, au vue de la crise économique. Depuis 2017, 146 entreprises régionales ont déjà pu bénéficier de ce programme.

  • 21/01/21 | Mise en route de la Chambre de métiers et de l’artisanat de région Nouvelle-Aquitaine

    Lire

    Après un an et demi de travail, la Chambre de métiers et de l’artisanat de région Nouvelle-Aquitaine a vu le jour. Le 18 janvier, elle s’est officiellement installée. Elle résulte de la fusion de la Chambre régionale de métiers et de l'artisanat et des établissements départementaux. Le but étant d’accompagner les entreprises, notamment en cette période de crise sanitaire qui bouleverse l’activité économique. La mise en place d’une démarche d’une offre globale de services a été validée lors de l’assemblée d’installation.

  • 21/01/21 | Bordeaux Métropole : les travaux de l'extension du tram A en vue

    Lire

    Alain Anziani, maire de Mérignac et président de Bordeaux Métropole, a fait le point sur le prolongement attendu de la ligne de tram A vers l’aéroport. Prévue pour septembre 2022, elle fera 5 kms et desservira 5 nouvelles stations à partir du carrefour des Quatre Chemins à Mérignac, pour rejoindre l’aéroport. La liaison entre la place Pey-Berland et l’aéroport se fera en 35 minutes. Cet investissement de 90 millions d’euros est financé par Bordeaux Métropole. La phase de travaux de construction de la plateforme du tram commencera le 25 janvier. Ce prolongement s’accompagne d’une végétalisation tout le long du tracé.

  • 20/01/21 | La Charente, premier département Néo-terra

    Lire

    Mercredi, la Charente a adhéré à Néo Terra, le programme néo-aquitain de préservation de l’environnement. « On risque d’être dans le climat de Séville dans une trentaine d’années, on a un travail d’adaptation à faire », signale Alain Rousset, présent pour l'occasion. Gestion de l’eau, transports, alimentation, habitat… « Il faut que l’action publique retrouve de l’anticipation et bouscule certaines habitudes et certaines certitudes ». Parmi les actions que la Charente veut lancer, 200000 € serviront à accompagner les agriculteurs dans la certification Haute Valeur Environnementale, et 1M€ à l’achat de voitures électriques pour l'aide à domicile.

  • 20/01/21 | Divagation d'ours : le tribunal de Pau annule 20 arrétés municipaux

    Lire

    A l'automne 2018, 20 maires des Pyrénées-Atlantiques ont pris des arrêtés interdisant la divagation des ours sur le territoire de leur commune. Déférés devant le tribunal administratif de Pau, ces arrêtés viennent d'être annulés par le juge considérant d'une part qu'"aucune circonstance particulière ne mettait en évidence les dangers auxquels les personnes ou les biens seraient exposés en raison de la présence d’ours sur le territoire" et d'autre part que ces arrêtés "ne précisaient pas les mesures susceptibles d’être prises dans l’hypothèse où, malgré l’interdiction, la divagation d’ours serait néanmoins constatée".

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Economie | Covid-19 : un prêt entraide pour soutenir les ménages

19/05/2020 | Pour aider les ménages touchés par la crise liée au coronavirus, le Crédit Municipale de Bordeaux vient de créer un prêt entraide…

Le Crédit Municipal de Bordeaux à l'écoute des ménages

La crise du coronavirus a contribué à faire naître des disparités dans la société. Afin d’assurer un suivi pédagogique, certaines familles ont dû s’équiper en ordinateur, imprimante ou autre matériel indispensable. D’autres encore ont été mis au chômage partiel et ont donc vu leur revenu diminuer. Pour aider ces foyers, le Crédit municipal a créé en avril dernier un prêt entraide d’un montant de 1 000€ remboursable sur 12 mois. Rencontre avec Natacha De Barros, animatrice Partenariats et Prescription au Crédit Municipal de Bordeaux…

@qui ! : Comment l’idée de créer un prêt entraide vous est-elle venue ?
Natacha de Barros :
Lors du confinement, mes collègues et moi-même étions tous en télétravail. Cependant, nous échangions très régulièrement pour tenter de trouver des solutions pour les ménages qui rencontraient des difficultés liées au chômage partiel, à l’achat d’équipements, à la garde d’enfants. C’est alors qu’un de mes collègues de l’agence de Belfort a proposé de créer un prêt spécifique pour cette période baptisé « prêt entraide » à tout petit taux. Afin qu’il voie le jour, nous avons travaillé en petit groupe à sa mise en place et c’est ainsi que le 20 avril dernier il fut proposé aux quatre coins de l’hexagone.

@ ! : Quelles sont les particularités de ce prêt ?
N. de B. :
Ce prêt d’un montant de 1 000€ est remboursable sur 12 mois à un taux très avantageux de 0,99 %. Les mensualités se montent donc à 83,79€. Au final, le prêt ne coûte que 5,48 € aux ménages. Notre objectif est véritablement de venir en aide aux foyers. Avec ce prêt nous remplissons vraiment nos missions sociales et solidaires. Aussi, les avantages sont multiples. Aucun frais de dossier n’est facturé, nous étudions les demandes en 48h, pas besoin de changer de banque, et la liste des pièces à fournir pour constituer le dossier est nettement allégée puisqu’il ne faut transmettre qu'une pièce d'identité, le dernier bulletin de salaire, le dernier relevé de compte, un justificatif de domicile récent et un RIB.

@ ! : Qui peut prétendre à ce prêt ?

Natacha de Barros

N. de B. : Ce prêt est destiné aux salariés du secteur public ou privé, aux retraités, ayant un taux d'endettement maximum après crédit de 40 %. A noter aussi que nous faisons preuve d’une tolérance pour les personnes ayant subi du chômage partiel durant le confinement. Mais ce prêt n’est pas destiné aux personnes n’ayant pas de revenu fixe. Pour ces dernières, et afin de ne laisser personne au bord du chemin, le Crédit municipal propose une autre offre « entraide » qui est le prêt sur gage, le cœur de métier de notre institution ouvert à tous. Il permet d’obtenir rapidement de petits montants de trésorerie pour passer un cap difficile, en échange d’un objet gagé, pour une durée de six mois. Depuis son origine, ce prêt est aussi une solution financière alternative pour permettre à des personnes exclues du système bancaire classique d’obtenir un financement sur présentation d’un objet de valeur, d’une pièce d’identité et d’un justificatif de domicile récent. Pour les prêts inférieurs ou égaux à 100€, le taux d’intérêt et les frais sont à 0 %. Les prêts peuvent être payés en espèce jusqu’à 3 000€ ou par chèque.

@ ! : Le Crédit Municipal de Bordeaux possède douze agences sur tout l’hexagone. A ce jour, combien de demandes de prêt avez-vous enregistrées ?
N. de B. :
A ce jour, nous avons enregistré 71 demandes. A l’heure actuelle, 29 dossiers sont en attente, car incomplets pour la plupart, 14 ont abouti positivement et 27 ont été refusés pour des raisons principalement de surendettement.
Il faut rappeler que ce prêt a vu le jour fin avril. Nous l’avons lancé alors que nous étions tous confinés. Nous n’avons donc pas pu encore proposer une véritable campagne de communication autour de ce dispositif. Nous venons d’établir un document présentant ce prêt et, déconfinement oblige, nous sommes en agence. Nous allons donc de nouveau recevoir notre clientèle et pouvoir l’en informer. Aussi, nous sommes en train de réaliser un mailing informatif auprès de tous nos contacts. Tous ces outils vont permettre de mieux connaître ce prêt et sans doute recevoir davantage de dossiers de demande avant le 31 août prochain qui est la date limite pour en profiter.  

Plus d’informations : Crédit Municipal de Bordeaux - 29 rue du Mirail - CS 91225 - 33074 Bordeaux - 05 56 333 777 - agencedebordeaux@ccmps.fr - http://www.ccmps.fr/

Sybille Rousseau
Par Sybille Rousseau

Crédit Photo : Crédit Municipal de Bordeaux

Partager sur Facebook
Vu par vous
8589
Aimé par vous
1 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Economie
Economie
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 23 + 7 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !