Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

06/08/18 : Dominique Laurent, sous préfète de Bergerac depuis quatre ans, vient d'être nommée à ce même poste à Guingamp (22). Stéphanie Monteuil, sous préfète de Saint-Jean-d'Angely (17) lui succède et prendra ses fonctions le 27 août.

06/08/18 : Jean-Philippe Dargent vient d'être nommé sous-préêfet de Lesparre-Médoc en remplacement de Claude Gobin. Il est actuellement directeur à la citoyenneté, de la légalité et du développement territorial à la préfecture des Pyrénées-Atlantiques.

04/08/18 : Le meeting aérien de Belvès(24), le 15 août, est maintenu. L’Aéroclub Belvès Périgord a pris la décision de ne pas annuler la manifestation, suite au décès de son président. Lundi Alain Valleron a trouvé la mort dans le crash du Cessna qu’il pilotait.

03/08/18 : Jean-Philippe DARGENT nommé le 31 juillet sous-préfet de Lesparre-Médoc prendra ses fonctions le 3 septembre. Il était directeur de la citoyenneté, de la légalité et du développement territorial à la préfecture des Pyrénées-Atlantiques (64)

03/08/18 : Renforcement des mesures de limitation de prélèvements d’eau dans le 47 sur les cours d’eau non réalimentés. Ces restrictions impactent environ 2% de la surface agricole irriguée, 95% des surfaces irriguées bénéficiant de ressources en eau sécurisées

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 13/08/18 | Revenu de base : une expérimentation dans les départements préconisée

    Lire

    Jean-Luc Gleyze, président du département de la Gironde, note avec intérêt que le rapport de préfiguration de France stratégie, qui vient d'être remis au Premier ministre sur l'allocation sociale unique préconise en conclusion "une expérimentation préalable dans une partie du territoire. Il rappelle la volonté de la Gironde d'expérimenter le revenu de base et précise que les scénarios d'expérimentation d'un revenu de base portés par la Gironde et 12 autres départements ne "font pas de perdants".

  • 13/08/18 | L’Afrique de retour en Sud-Gironde

    Lire

    Grâce à l’engagement de la mairie de Noaillan la 4ème édition du festival Africa Ciron aura lieu le 25 août à la maison Dubernet. Différentes activités comme de la danse, des contes, un concert, des expositions ou une projection nous permettront d’enrichir notre culture africaine. Safiatou Faure, qui a créé le festival du Sahel de Saint-Médard-en-Jalles sera mise à l’honneur. Entrée gratuite. Programme : https://dubernet.noaillan.fr 

  • 11/08/18 | 10ème Confituriades à Beaupuy (47)

    Lire

    Pour la 10ème édition des Confituriades, la fraise est à l’honneur du championnat du monde de la confiture. Seul salon en France entièrement dédié à la thématique des confitures, il se déroule les 18 et 19 août à Beaupuy, en Grand Marmandais. Une soixantaine d’exposants, plus de 500 confitures à la dégustation et à la vente, des ustensiles de cuisine pour réaliser ses confitures à la maison mais aussi des démonstrations, ateliers culinaires et animations ponctueront ce week-end festif.

  • 10/08/18 | Le Verdon a son relais touristique

    Lire

    L’inauguration du relais touristique au Verdon-sur-Mer a lieu ce 10 août par Sandrine Derville, vice-présidente de la région en charge du tourisme. Ce relais permet à la région Nouvelle-Aquitaine de conforter ce territoire en tant que destination touristique d’excellence qui conjugue richesses touristiques, infrastructures et activités. La région a contribué au financement de la mise en accessibilité handicapés ainsi que les travaux de réhabilitation à proximité de la capitainerie de Port-Médoc pour y installer un relais d’information touristique.

  • 08/08/18 | Alain Rousset réagit à la reprise des Menuiseries Grégoire (24)

    Lire

    Alain Rousset prend acte du choix du Tribunal de commerce de Paris de retenir l'offre de reprise des Menuiseries Grégoire à Saint-Martial d'Artenset par le Fonds Prudentia Capital. Il souhaite qu'un plan social pour l'emploi digne de ce nom accompagne cette restructuration. 157 licenciements sont prévus. Alain Rousset indique que "la Région est au travail pour aider le repreneur dans son projet et demande à l'actuel actionnaire, le Fonds Parquest Capital, de contribuer au financement du PSE.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Economie | Le Crédit agricole d'Aquitaine entre satisfaction et vigilance

07/02/2017 | A l'heure du bilan de l'année 2016, les chiffres du Crédit agricole d'Aquitaine sont bons, même si, en raison des taux bas, sa marge d'intermédiation est en baisse continue

Jack Bouin et Rémi Garuz pour la Caisse régionale du Crédit agricole Aquitaine

Ce 6 février a marqué l'entrée en vigueur de « la mobilité bancaire » instaurée par la loi Macron. Un dispositif visant à faciliter le changement de banque, qui ne semble pas tellement inquiéter du côté de la Caisse régionale du Crédit agricole Aquitaine. Jack Bouin son directeur général et Rémi Garuz, son Président s'appuyant notamment sur la deuxième et confortable position de la Caisse régionale, dans le classement régional des banques recommandées par les clients. Autre chiffre qui a de quoi rassurer les responsables : l'entrée de 18000 nouveaux clients au cours de l'année 2016. Plus que la mobilité bancaire, c'est l'arrivée annoncée d'une nouvelle forme de concurrence, la banque 100% mobile, qui semble le plus préoccuper Jack Bouin.

Par rapport à la loi Macron, plus que de l'inquiétude, Jack Bouin retient surtout qu' « il faut être prêt; à la fois pour accueillir les nouveaux clients qui viendraient nous rejoindre et pour être en capacité de fournir des informations pour les autres banques. Or au sein du groupe Crédit agricole, nous avons déjà ce genre de mécanisme pour les clients souhaitant passer d'une caisse régionale à une autre ». L'heure est donc en la matière, plutôt à la sérénité affichée, d'autant que « la loi vise seulement le dépôt, tout ce qui est assurance-vie ou crédit par exemple n'est pas concerné » rappelle Rémi Garuz.

Dans l'actualité, il y a bien tout de même un point qui appelle à la vigilence selon le Directeur général : l'entrée prochaine dans le jeu concurrentiel bancaire de nouveaux acteurs visant à faire de la banque 100% mobile, tendance low cost. Il pense notamment aux annonces faites par l'opérateur de téléphonie mobile Orange, et son projet « Orange Bank », ou à d'autres acteurs de la fintech qui assurent un bout du métier de la banque : paiements, crédits ou agrégation de comptes... « Ce sont des acteurs que l'on ne sous-estime pas, d'autant que nous ne connaissons pas leur approche stratégique, leur moyen, leur vitesse à se développer... Mais nous veillerons à ce que toutes les obligations réglementaires qui pèsent sur les banques et leurs activités s'imposent aussi à ces nouveaux acteurs », prévient Jack Bouin.

Modèle "100% humain-100% digital"

Face à ces constats la banque verte a déjà évolué puisque, rappellent les deux hommes, elle développe un modèle « 100% humain -100% digital » : « le client peut ainsi avoir avec nous une relation totalement digitalisée s'il le souhaite mais aussi trouver dans nos agences une expertise qu'une banque en ligne ne saurait prodiguer à distance ». Plus exactement pour l'heure, les clients peuvent souscrire 50% des produits en ligne. L'objectif des 100% étant posé d'ici à 2 ans. Un modèle allié avec le déploiement des « agences collaboratives », qui elles aussi laissent place à une nouvelle relation au client, via notamment la médiation par l’outil numérique. Pour 2017, 4 agences girondines sont concernées par cette transformation : Victor Hugo, Bordeaux Verdun, Gujan Mestras et Ambarès.
Bref, sur les quelques 200 agences que comptent la Caisse régionale, pas de fermeture en vue. Un nouveau projet va même être expérimenté cette année sur les territoires ruraux : deux « camion-banque » entièrement digitalisés, pour permettre là où il n' y a pas d'agence, un conseil de qualité sur rendez-vous. A cela s'ajoute une nouvelle organisation depuis le 15 septembre à travers 18 espaces professionnels, 4 espaces entreprises, et 5 espaces grandes entreprises spécialisés.

Une reprise "lente mais réelle"Sur le bilan de l'année 2016, présenté ce lundi matin face à la presse les chiffres de la Caisse régionale sont toujours en croissance ; tant du coté des clients (+2 % soit 910.587 clients) que de son encours de crédit, +6,7 %, à 17,03 Md€, ou encore de sa collecte, en augmentation de 4,8 %,soit 23,51 Md€. Au total, une activité pesant 3,7 Md€ de financements sur le territoire des trois départements que couvre la Caisse (Landes, Gironde, et Lot-et-Garonne) et 1,2 Md€ d'épargne collectée. Un dynamisme qui traduit selon Jack Bouin, « une reprise économique lente mais réelle, notamment dans les secteurs de l'industrie et du bâtiment ».
Quant au produit net bancaire (équivalent du chiffre d'affaires dans le secteur bancaire) du Crédit Agricole d'Aquitaine, il était à fin 2016 à 536,7 M€ soit une hausse de 0,5%. Un chiffre dont « l'évolution démontre que la région Aquitaine va plus vite que d'autres régions », assure Jack Bouin.

Un effet de tauxPour autant, 2016 a aussi été marquée par la baisse historique des taux d'intérêt. Une baisse qui n'est pas sans conséquence sur la marge d'intermédiation de la Banque, autant dire sur le résultat de son activité de prêt. « Une marge qui résulte de l'écart entre les taux court et les taux longs » et qui traditionnellement assurait à elle seule, la plus grande partie du chiffre d'affaires des banques. « Aujourd'hui cette marge représente moins de 40% du PNB des banques. Pour le Crédit agricole d'Aquitaine, notre activité de collecte d'épargne et de crédit ont augmenté de +12 % en trois ans, alors que dans le même temps notre marge d'intermédiation baissait de 10%... C'est un effet de taux combiné au réaménagement des crédits de nos clients», commente le directeur général.
Enfin, la Caisse régionale va voir son actualité proche marquée par l'installation des 12 start-up selectionnées pour intégrer le Village By CA au côté de partenaires d'importances tels Microsoft, Kéolis, Gt location, Sanofi et bien d'autres. Un Village, dont le bâtiment voisine la toute nouvelle Maison de l'immobilier de la Caisse régionale, place des Quinconces à Bordeaux.

Solène Méric
Par Solène Méric

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
9625
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Economie
Economie
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 16 + 14 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !