aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

21/07/17 : Le nouveau sous-préfet de Blaye Frédéric Doué prend ses fonctions le 24 juillet; il occupait depuis septembre 2015 le poste de directeur de cabinet du préfet des Côtes d'Armor.

21/07/17 : Le chanteur Manu Chao est attendu ce soir en Charente-Maritime sur la scène du festival des Fous Cavés (21 et 22 juillet), à Port d'Envaux. Le concert de ce soir est complet depuis plusieurs mois, mais il reste des places le 22. www.lesfouscaves.f

17/07/17 : Le nouveau préfet de Charente-Maritime prendra officiellement ses fonctions mercredi. Fabrice RIGOULET-ROZE succède à Eric Jalon, nommé à Matignon par Emmanuel Macron. Il était dernièrement préfet de région de la Martinique.

- Multivote -
- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 21/07/17 | Travaux sur la rocade de Bordeaux les nuits du 24 au 25 et 25 au 26/7

    Lire

    La rocade extérieure (A630-N230) de Bordeaux sera fermée à la circulation entre l’échangeur 20 (Tartifume) et l’échangeur 24 (Le Canon), les nuits du 24 au 25 juillet de 21h00 à 6h00 et du 25 au 26 de 21h00 à 6h00. Durant ces fermetures, une déviation par la rocade intérieure sera mise en place, le pont Mitterrand (sens extérieur) étant inclus dans la section fermée à la circulation, les usagers en transit dans le sens Sud-Nord (en provenance notamment de l'A63 et de l'A62) devront emprunter la rocade intérieure et le pont d’Aquitaine.

  • 19/07/17 | Le festival Emmaüs de Pau-Lescar résiste à l'individualisme

    Lire

    "Jours de résistance". Tel est le nouveau nom que s'est donné le festival organisé le samedi 22 et le dimanche 23 juillet par la communauté Emmaüs de Pau-Lescar. Résistance "à l'inertie et à l'individualisme pour essaimer et découvrir ensemble les clés pour construire demain". Ces journées "festives et militantes" qui commémoreront les 50 ans de la mort de Che Guevara seront marquées par une série de conférences ainsi que par des concerts. Kenny Arkana, la rappeuse Casey, HK et les Saltimbanks sont notamment à l'affiche avec Fakear, Taiwan MC, Dee Nasty. Rens. www.emmaus-lescar-pau.com

  • 18/07/17 | Henri Bies-Péré, nouveau président de AFDI

    Lire

    Le béarnais Henri Pies-Péré est le nouveau président de l'association de solidarité Agriculteurs Français et Développement International (AFDI). Installé à Montaner, dans les Pyrénées-Atlantiques où il produit du lait et du maïs grain, Henri Bies-Péré est par ailleurs le deuxième vice-président de la FNSEA. Il a été le fondateur d'AFDI Aquitaine en 1995. L'association qu'il anime construit des partenariats entre les mondes agricoles français et ceux des pays en développement. Plus d'infos: http://www.afdi-opa.org

  • 17/07/17 | Une dernière belle Nuit (et journée) atypique le 22 juillet

    Lire

    Elles animent le Sud Gironde depuis le 4 juin dernier avec leur brin de poésie, de réflexion et d'exotisme. Les Nuits atypiques, qui nous emmènent encore en Mongolie depuis Cadillac et Verdelais cette semaine (19 et 20 juillet) ont vu grand pour leur final le samedi 22 juillet. Rendez-vous à Saint-Macaire pour de précieux moments au côté, notamment, du magicien des mots franco-rwandais, Gaël Faye, et de nombreux autres artistes. Une dernière belle journée en perspective pour les 26 ans de ce Festival résolument pas comme les autres.

  • 16/07/17 | Oléron: Le département ne renonce pas à un droit de passage

    Lire

    Le Tribunal administratif de Poitiers a annulé le 13 juillet les délibérations du Département 17 concernant le lancement d'une consultation des électeurs d'Oléron concernant l'implantation d'un péage à l'entrée de l'île. Dans un communiqué, le Département a annoncé qu'il ne ferait pas appel. Il présentera lors de la session d’hiver "un rapport portant sur le principe de l’instauration d’un droit départemental de passage et d’une redevance pour service rendu" par le pont.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Economie | Dassault Aviation à Mérignac : d'inauguration en annonce de première pierre

10/11/2016 | A Mérignac, lors de l'inauguration du dernier né des Centres de Maintenance de Dassault Falcon Service, Eric Trappier a annoncé son projet d'étendre l'usine Dassault Aviation voisine

Inauguration du nouveau centre de maintenance de DFS à Mérignac, le 10 novembre 2016

A peine plus d'un an après la pose de la première pierre, Dassault Falcon Service (DFS) a inauguré ce 10 novembre à Mérignac, son nouveau Centre de maintenance. La célébration de ce nouvel équipement s'est déroulée en présence d'Eric Trappier, Président du Groupe Dassault Aviation, de Jean Kayanakis, Directeur Général de DFS, ainsi que de nombreux élus, dont Alain Anziani, Maire de Mérignac, Marie Récalde, députée de la Gironde et membre de la Commission de la défense à l'Assemblée nationale, Alain Rousset, président du Conseil régional et Alain Juppé, Président de Bordeaux Métropole. Une double célébration en réalité puisque le PDG a annoncé son projet d'étendre l'usine voisine d'assemblage des Falcon.

Bien conscient que parmi ses invités du premier rang était assis un candidat à l'élection présidentielle, Eric Trappier a saisi l'occasion de son discours inaugural pour souligner que de son point de vue, au regard du contexte concurrentiel mondial de l'industrie française en général et de l'industrie aéronautique en particulier,  « la France a des chantiers à ouvrir ». Il a particulièrement pointé comme avantage concurrentiel les charges et salaires moindres au sein des entreprises notamment américaines ainsi que leur plus grande flexibilité au fil des carnets de commande. Une remarque bien entendue par les invités. Quand Alain Rousset, en promoteur de la formation professionnelle, a plaidé pour une compétitivité « basée sur les process et sur l'homme dans l'entreprise tant du point de vue de sa formation qualifiée que de son bien-être, et non pas sur le plus bas prix de salariat », Alain Juppé, rétorque, en bon candidat, que « la compétitivité passe certes par les hommes, mais par les allègements de charges et procédures administratives aussi ». Voilà politiquement qui était dit.

Annonce « surprise » de l'extension de l'usine Dassault aviation
Toujours est-il que la politique de formation du Conseil régional a été saluée par Eric Trappier tout autant que la collaboration des collectivités et des services de l'Etat pour permettre la réalisation de cet équipement en tout juste un an. Une collaboration toute prête à se remettre en marche suite à l'annonce « surprise » du président du groupe ce 10 novembre de procéder (malgré les inconvénients concurrentiels français pointés précédemment...) à une extension de l'usine de Dassault Aviation de Mérignac, voisine du nouvel établissement.
Une extension qui entre dans le cadre du nouveau plan global d'entreprise récemment annoncé et qui s'appuie plus particulièrement sur sa dimension « culturelle », explique Eric Trappier. La future extension pour laquelle aucun chiffre ni date n'a été révélé, concernera "le secteur tertiaire", et sera principalement nourri par des mutations volontaires de salariés, pour l'heure basés à Paris. « L'extension regroupera des services de soutien tant pour les avions civils que militaires, ainsi qu'une partie de notre bureau d'étude. L'idée est de rapprocher ceux qui conçoivent virtuellement les avions et ceux qui les fabriquent dans le réél, permettre des échanges et une meilleure compréhension et connaissance des enjeux mutuels », explique le PDG. Une ambition à réaliser « le plus rapidement possible »...

Maintenance programmée des appareils, réparation de structure, réaménagement de cabine...
En attendant donc une prochaine première pierre sur le site de Mérignac, le bâtiment Dassault Falcon Service du jour, d'une superficie de 49000 m2 dont un hangar de 7200 m2, situé en bordure de piste, a vocation à compléter les installations de maintenance et réparation de DFS implantées sur l'Aéroport de Paris-Le Bourget. En effet, au regard d'une flotte de Falcon en accroissement constant, la nouvelle installation pourra accueillir simultanément jusqu'à 6 avions de type Falcon7X principalement mais aussi 8X en cours de livraison, et les futurs 5X. En effet, plus de 250 avions d'affaires Falcon 7X sont en service depuis 2007. Or, comme une voiture doit régulièrement être révisée, après 8 ans d'exploitation, ces avions doivent subir « la visite C », d'une durée de 2 mois. Autrement dit, au regard de la date de lancement des ces Falcon 7X, de nombreuses visites C sont à prévoir; or, ce sont des avions d'affaires plus gros que ceux de la génération précédente : les installations du Bourget, auraient eu du mal à pouvoir les accueillir en plus des autres activités qui y sont menées.

Un avion Falcon en maintenance dans les nouvelles installations DFS à Mérignac

Pour autant le site de Mérignac ne sera pas uniquement consacré à la maintenance programmée des appareils, il aura également des capacités de réparation de structure, de réaménagement de cabine de modification avionique ou encore de travaux de peinture. Diverses opérations d'autant plus facilitées par la proximité des outils et équipements de l'usine Dassault Aviation voisine où sont assemblés tous les avions de la gamme Falcon. Autre atout du territoire le grand nombre de sous-traitants spécialisés locaux, et au niveau régional, de nombreux centres de formation aéronautique reconnus, au premier rang desquels l'Aérocampus de Latresne. Soucieux de répondre aux certifications internationales et nationales de ces différents pays clients, Jean Kayanakis, Directeur Général de DFS, a indiqué que suite à un audit réalisé avec les autorités chinoises, le site devrait accueillir, les premiers avions venus de ce pays au plus tard au début du mois de décembrebre. Autrement dit, les affaires prennent....

Au total, ce nouveau centre de maintenance, c'est 20 millions d'euros d'investissement, achat du terrain compris, un démarrage avec 25 salariés venus du Bourget mais un objectif de 70 emplois à 2018 (hors sous-traitant). Un chiffre comprenant cette fois des recrutements complémentaires nouveaux.

Solène Méric
Par Solène Méric

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
5535
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Economie
Economie
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 25 + 13 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !