Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

23/09/20 : Après consultation du comité d’experts, la préfète des Landes a décidé qu'à compter de ce jour 14h00, la vigilance revient au niveau jaune pour les feux de forêt. Autrement dit une vigilance moyenne, au niveau 2 sur une échelle de 5.

22/09/20 : La Chambre d'agriculture de la Haute-Vienne va engager une procédure pour obtenir le statut de calamité sécheresse en raison du déficit en eau des derniers mois. Les agriculteurs bénéficieraient d’aides pour pallier la baisse de rendement en céréales.

22/09/20 : L'édition 2020 du festival Animasia, prévue les 10 et 11 octobre prochains a finalement été annulée pour respecter les annonces de la Préfecture concernant les nouvelles restrictions sanitaires notamment la réduction de la jauge d'évènements publics.

18/09/20 : L'incendie du 17 septembre en Nord Gironde avait causé l'interruption du trafic sur la LGV Sud Europe Atlantique. Après vérification du bon fonctionnement des installations par Lisea, le trafic a repris très progressivement depuis 16 heures.

17/09/20 : Dans le 47, la fibre optique arrive dans le Pays de Duras. 1ers foyers lot-et-garonnais raccordables début septembre grâce à l’action d’Orange passé avec le Conseil départemental.

17/09/20 : Touchés par la crise liée au Covid, les producteurs de Foie gras ouvrent leurs portes lors des journées du patrimoine (19-20/09). En Lot-et-Garonne, 2 élevages accueillent le public : La Ferme de Souleilles à Frespech et la Ferme de Ramon à Lagarrigue.

16/09/20 : Trois statues de la flèche de Notre-Dame⁩ sont de retour à Paris depuis mardi, plus précisément à la cité de l'architecture. Elles avaient été déplacées dans le cadre de travaux trois jours avant l’incendie pour être restaurées en Dordogne.

10/09/20 : Le Mouvement Européen France - Gironde a tenu son Assemblée Générale début septembre. François Adoue, directeur de l'Observatoire International des Métiers Internet a été élu président de l'association et succède ainsi à Jean-Michel Arrivé.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 23/09/20 | EELV appelle aux candidatures pour les cantonales

    Lire

    Ils entendent faire "basculer" la majorité départementale. Les écologistes de Charente-Maritime appellent aujourd'hui à candidature dans les 26 cantons. Un projet commun sera bâti sur des thèmes comme l’eau, de l’agriculture de la conchyliculture ; l’action sociale; le handicap ; l’insertion ; le tourisme durable ; la biodiversité; le transport - ainsi que la création d'emplois utiles et non délocalisables respectueux de la nature et des hommes au service des nouvelles solidarités écologiques.

  • 23/09/20 | Pau et Pays de l'Adour: l'Université labellisée université européenne

    Lire

    L'UPPA est lauréate de l'appel à projet sur les universités européennes et bénéficie du soutien de la commission européenne pour 3 ans, afin de déployer son projet UNITA. Alliant 6 universités de régions pour partie rurales, montagneuses, transfrontières et qui parlent toutes une langue romane, ce projet vise à concevoir un modèle d'université européenne intégrée autour de 3 axes : le patrimoine culturel, l'énergie renouvelable et l'économie circulaire, outre les caractéristiques géographiques et idiomatiques communes.

  • 23/09/20 | La Convention Citoyenne pour le Climat en escale dans le Sud-Gironde

    Lire

    La Députée LREM de la neuvième circonscription de la Gironde Sophie Mette se rendra ce jeudi 24 septembre à Barsac, proche de Cadillac-sur-Garonne, à l'occasion d'ateliers pour la Convention Citoyenne pour le Climat (CCC). Ces ateliers seront articulés autour de cinq thèmes : les mobilités, la consommation, le logement, le travail, l'alimentation. Une partie des propositions de la CCC sera retranscrite puis présentée dans un projet de loi présenté à l'Assemblée Nationale début 2021.

  • 23/09/20 | La culture reprend du service à la Cité du Vin !

    Lire

    Après plusieurs mois d'absence en raison de l'épidémie du Covid-19, la programmation culturelle de la Cité du Vin a repris depuis Journées Européennes du Patrimoine. Ainsi, après une rencontre avec Gilles de Larouzière, Président délégué de l'association des Climats du vignoble de Bourgogne, la Cité du Vin propose le 29 septembre, une soirée dédiée à l'innovation. Elle présentera quatre start-ups et leurs projets innovants au service du monde du vin. Possibilité de suivre l événement en ligne.

  • 23/09/20 | Première pierre pour un campus formation SNCF à Bègles

    Lire

    La ville de Bègles a posé ce mardi la première pierre d'un campus SNCF réseau, près de l'ancienne gare de triage de Hourcade. Il s'agit là de l'un des trois sites français dédiés aux formations sur le ferroviaire pour éduquer les stagiaires aux futurs métiers du secteur, aux côtés de Saint-Priest et Nanterre. L'équipement béglais de 20 000 mètres carrés a un coût évalué à 46 millions d'euros. L'idée de ces trois nouveaux pôles de formation : mettre fin aux 25 centres de formation vieillissants éparpillés un peu partout en France.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Economie | De l’innovation au menu de 4Médias

13/03/2020 | Audrey Delort-Laval (Mimitika), Jean-Christophe Melaye (Bee.Cycle) et Charles Ranguin (Village by CA Aquitaine) au micro d’O2 Radio…

Audrey Delort-Laval, Jean-Christophe Melaye et Charles Ranguin

L’émission 4Médias de ce mois-ci, réalisée conjointement par O2 Radio, L’Écho des Collines et Aqui.fr, accueille trois invités : Charles Ranguin, start up manager du Village by CA Aquitaine situé aux Quinconces à Bordeaux, Jean-Christophe Melaye, fondateur de l’entreprise Bee.Cycle, qui propose aux entreprises une solution de location longue durée de vélos électriques et Audrey Delort-Laval, fondatrice de la start up Mimitika, qui conçoit une marque de protection solaire vegan sans allergène. Ces deux structures sont accueillies depuis quelques mois par l’accélérateur du Village…

Le Village by CA a ouvert ses portes en 2017. Situé aux Quinconces à Bordeaux il a pour but premier d’accompagner une vingtaine de startups en les mettant en réseau avec ses partenaires. « Notre objectif est véritablement de créer du lien et faciliter le business », souligne d’entrée de jeu Charles Ranguin, start up manager du Village. Aussi, le tiers-lieu souhaite favoriser l’émergence de projets innovants et de nouveaux talents. « Ainsi, nous accompagnons les jeunes pousses dans la mise en œuvre de leurs solutions et dans leur réussite commerciale. Et nous servons le développement économique de nos territoires en privilégiant un écosystème dense et différenciant ». Le Village s’est bel et bien inscrit depuis 2017 dans l’écosystème girondin voire néo-aquitain. Actuellement, 24 startups sont accueillies. Elles touchent tous secteurs d’activités. Agriculture, environnement, énergie, fintech, foodtech, immobilier, industrie de l’eau, IOT, marketing communication, réseau social, santé et service. « Cette diversité illustre véritablement notre richesse. Et même si elles n’évoluent pas dans le même domaine, elles se rejoignent sur un certain nombre de problématiques. »

Des vélos électriques en leasing
A ses côtés, au sein du studio d’O2 Radio, Jean-Christophe Melaye, fondateur de l’entreprise Bee.Cycle. Cette startup accompagne les entreprises qui souhaitent proposer à leurs collaborateurs une solution de mobilité alternative sans avoir à investir massivement ni à gérer leurs flottes. « Notre solution de location longue durée de vélos électriques est personnalisée, simple à mettre en œuvre et individualisée », précise Jean-Christophe Melaye. Cette solution ne nécessite ni investissement car elle s’appuie sur un contrat de location longue durée et ni infrastructure spécifique. Le salarié qui adopte le vélo à assistance électrique (VAE) peut se dire « J’ai à ma disposition un vélo électrique haut de gamme que je peux utiliser pour mes trajets domicile-travail mais aussi les week-ends et pendant les vacances pour des ballades en famille, pour aller au restaurant ou tout autre déplacement privé ». Mais encore faut il trouver les bons arguments pour convaincre les salariés d’adopter ce geste écocitoyen. « C’est certain, il ne faut pas imposer son utilisation. Il faut commencer doucement afin d’initier et de convaincre de son utilité. Par exemple, les jours de beaux temps. Mais c’est sûr, le VAE s’adresse à des salariés qui n’ont pas plus de 10km à parcourir de leur domicile à leur lieu de travail ». Depuis septembre dernier Bee.Cycle est hébergée au Village. « Depuis nous avons réussi à signer pas mal de contrats. Et puis, lorsque je me déplace en France, je peux donner rendez-vous aux entreprises au sein des autres Villages by CA ce qui est très pratique ».

Une crème solaire végane
Audrey Delort-Laval, fondatrice de la startup Mimitika, est également abritée par le Village pour intensifier l’activité de son entreprise. Ancienne de chez Chanel, cette jeune femme est passionnée par la cosmétique mais ne supportait pas jusqu’alors mettre de la crème solaire. « Toutes les crèmes que j’utilisais étaient trop grasses à mes yeux, elles me laissaient des marques, bref elles ne me plaisaient pas. » Avec les connaissances acquises lors de son précédent emploi, Audrey se lance donc dans l’aventure de la conception de crème solaire. « Ce ne fut pas une mince affaire, car, cela ne paraît pas comme ça, mais c’est très compliqué à créer ». Aujourd’hui, sa marque est référencée dans plus de 450 points de vente aux quatre coins de l’hexagone. Son objectif est de diversifier davantage sa gamme. Aujourd’hui, elle vend de la crème solaire visage, du spray protecteur corps, du lait après-soleil, de l’huile, du stick à lèvres et l’an prochain des crèmes pour enfants. Et ne vous y trompez pas, ses crèmes sont automatiquement protectrices et conçues sans parabène, ni nano-particules, PEG, Phenoxyethanol et autres allergènes. Résistants à l’eau, les produits protecteurs protègent efficacement des rayons UVA et UVB. Hydratants et enrichis en vitamine E anti-oxydants, « ils contiennent un actif naturel d’origine marine qui stimule la production de mélanine pour un bronzage plus rapide, durable et respectueux de votre carnation ».

La démarche RSE déjà intégrée
Au cours de cette émission, il est également question de la démarche RSE qui concerne la responsabilité sociétale des entreprises (RSE) également appelée responsabilité sociale des entreprises. Elle est définie par la commission européenne comme l'intégration volontaire par les entreprises de préoccupations sociales et environnementales à leurs activités commerciales et leurs relations avec les parties prenantes. La norme ISO 26000 définit le périmètre de la RSE autour de sept questions centrales : la gouvernance de l’organisation, les droits de l’homme, les relations et conditions de travail, l’environnement, la loyauté des pratiques, les questions relatives aux consommateurs, les communautés et le développement local.
Les trois structures présentent sur le plateau n’ont pas attendu la création de cette démarche pour mettre en place des actions répondant à ces critères. En effet, Bee.Cycle, de par la définition même de son concept, agit pour l’environnement. L’entreprise favorise le bien-être du salarié en l’invitant à faire de l’exercice notamment. Quant àMimitika, tous les produits sont conçus et fabriqués dans le sud-ouest de la France. Ils ne sont jamais testés sur les animaux et ne contiennent pas d'ingrédients d'origine animale. Enfin, pour ce qui est du Village, « une démarche d’accompagnement a été mise en place pour répondre à toutes les demandes de nos pépites et de nos partenaires », conclut Charles Ranguin.

Pour écouter l’émission 4Médias sur O2 Radio, rendez-vous lundi 16 mars à 16h ou mercredi 18 mars à 9h sur le 91.3 FM. Si vous ne pouvez pas attendre, podcastez l’émission dès à présent sur O2Radio.

Sybille Rousseau
Par Sybille Rousseau

Crédit Photo : SR

Partager sur Facebook
Vu par vous
5510
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Economie
Economie
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 25 + 15 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !