08/08/22 : En raison de la sécheresse et des prévisions météos pour la semaine, les forêts du Pignada et du Lazaret à Anglet (64) sont fermées à compter du lundi 8 août, 18 H. Une décision prise en prévention du risque maximal de départ de feu.

08/08/22 : Météo France place le département des Landes en vigilance jaune canicule à compter de ce lundi 14h00. La vague de chaleur prévoit des températures minimales comprises entre 18 °C et 20 °C la nuit et 36 °C à 38 °C en journée.

08/08/22 : La première édition de Biarritz Hall Music Festival avec les meilleurs artistes de la scène électro française a lieu le 12 et 13 août. L’équipe est à la recherche de bénévoles pour l'accueil, le bar, les animations, la logistique... pour s’inscrire:+ d'info

05/08/22 : Le festival Paseo ouvre ce 5 août à Bayonne. Entièrement gratuit, il propose un rendez-vous par soir de l’été, avec musique, chant, danse ou performance artistique. Inédit: des déambulations musicales gentiment déjantées les lundis.+ d'info

03/08/22 : La poudrerie Eurenco à Bergerac, classée Seveso, a connu plusieurs explosions ce 3 aout, en début d’après-midi. Un incendie dans un bâtiment de stockage s'est déclaré, mais il ne progresse plus. Huit personnes sont blessées. Le personnel est évacué.

03/08/22 : Entre 1,1 et 1,2 million de personnes ont participé à la 90 édition des fêtes de Bayonne pendant cinq jours et cinq nuits, en augmentation de 15 % par rapport à 2019. Le nombre de violences constatées a baissé.

03/08/22 : Depuis ce mercredi 3 août minuit, le département des Landes est placé en vigilance rouge (Niveau 4 sur une échelle de 5) pour le risque d'incendies en forêt.

03/08/22 : A compter du mercredi 3 août à midi, le Lot-et-Garonne passe simultanément en vigilance orange canicule, et vigilance rouge (vigilance très élevée - niveau 4 sur une échelle de 5) pour le « risque feux de forêt ».

02/08/22 : Un nouvel incendie s'est déclaré ce mardi à Laluque (Landes). 30 ha de pins ont déjà brulé. Deux maisons sont évacuées préventivement. Deux canadairs et un DASH réalisent des largages. 169 pompiers sont engagés. Sept trains sont immobilisés.

02/08/22 : L’incendie débuté dimanche 31 juillet à Mano (Landes) est fixé. Il est toujours actif mais contenu sur 300 ha. 100 sapeurs-pompiers, et 13 gendarmes sont encore sur place. Une partie des habitants évacués est autorisée à regagner son domicile.

01/08/22 : GIRONDE - Au vu des conditions météorologiques, le département a été placé en vigilance rouge par la préfecture (risque très élevé, niveau 4 sur 5) pour le risque d’incendies en forêt, à compter du 1er août 2022 et jusqu’à nouvel ordre.

28/07/22 : Face à la faible participation du public sur le projet de modification de la charte départementale des utilisateurs agricoles de produits phytopharmaceutiques, la préfecture 64 a décidé d'allonger le délais de la consultation jusqu'au 15 août 2022.+ d'info

27/07/22 : Au 2ème trimestre 2022, en Nouvelle-Aquitaine, le nombre de demandeurs d’emploi tenus de rechercher un emploi et sans activité (catégorie A) affiche une baisse de 1,5 % sur le trimestre et de 16,8 % sur un an.

25/07/22 : Les feux de Landiras et la Teste de Buch sont désormais fixés, après 12 jours de lutte. 131 km de pare-feu et lignes d'appui réalisés avec la DFCI, les acteurs de la filière, bénévoles, agriculteurs et chasseurs. Les habitants évacués rentrent chez eux.

20/07/22 : Thomas Cazenave, député Renaissance de Gironde, est élu président de la délégation parlementaire aux collectivités et à la décentralisation. Avec un parcours de haut-fonctionnaire plutôt que d'élu territorial, il remplace le Gersois, Jean-René Cazeneuve.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 08/08/22 | Littoral royannais: tout savoir sur les conditions de baignade !

    Lire

    Afin de faciliter l'information des usagers sur les conditions de baignade des 22 zones aménagées et surveillées des 7 communes littorales du territoire de l'agglomération de Royan, une page internet a été créée permettant de localiser les postes de secours et connaitre en temps réel : la couleur du drapeau de baignade, les horaires de surveillance, la météo, les températures de l’eau et de l’air, les horaires et coefficients de marées et le panneau du plan de la plage. Ce site lancé mi-juillet et encore en expérimentation est disponible à l’adresse : plages.agglo-royan.fr

  • 08/08/22 | Viticulture: le prolongement des PGE et l’arrachage restent en suspens

    Lire

    La chambre d'agriculture de Gironde a renouvelé sa demande de prolongation, sans pénalité, des Prêts Garantis par l'Etat (PGE), auprès du ministre de l'agriculture, Marc Fesneau. Le président Jean-Louis Dubourg espère qu’une solution puisse être trouvée au moins pour les sinistrés des épisodes climatiques de cette année. Concernant la demande d’une prime à l’arrachage, le Ministre souhaite trouver une solution adaptée aux besoins des différents bassins de production viticole.

  • 05/08/22 | Risque très sévère de feux de forêt en Charente-Maritime

    Lire

    A compter de ce samedi 6 août, le département Charente Maritime est en alerte très sévère. Tout feu de plein air ou feu d'artifice est interdit. Seuls les feux d’artifices tirés depuis la mer sont autorisés. Les manifestations festives, culturelles et sportives sont interdites dans l’ensemble massifs boisés du département. L’accès aux bois, forêts et landes des communes du massif de La Double Saintongeaise qui compte 29 communes est interdit.

  • 05/08/22 | Marzet Electrolyse fait sa transition énergétique

    Lire

    A Châtellerault, Marzet Electrolyse est spécialisé dans le traitement de surface des métaux et le zingage pour tous les domaines industriels. Afin de s'inscrire dans une démarche de développement durable, la PME change le mode de chauffage des bains de traitement de surface en remplaçant les résistances électriques par une installation fonctionnant à partir de la chaleur produite par un système de 2 pompes à chaleur. Cet investissement permettra de réduire la consommation énergétique de l'entreprise de 130 Mwh/an.

  • 05/08/22 | Sècheresse : Les Pyrénées-Atlantiques étendent les restrictions

    Lire

    Après avoir pris des restrictions sur l'usage de l'eau dans 26 communes des Pyrénées-Atlantiques, la préfecture vient d'élargir la zone de restriction à 76 communes supplémentaires au sud et à l'ouest du Pays Basque ainsi que sur le secteur d'Orthez. L'arrosage y est donc interdit de 8h à 20h. Le lavage des véhicules, tout comme le remplissage des piscines est strictement interdit. Et la ville de Biarritz suspend les douches et robinets sur les plages.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Economie | De Latresne au monde, Aérocampus Aquitaine poursuit ses projets

14/11/2017 | Aérocampus Aquitaine se réunit ce mardi en assemblée générale. L'occasion d'élire un nouveau président et de revenir sur les 1001 projets de la structure et sa dynamique de diversification.

1

Jérôme Verschave, son directeur général le souligne : « la colonne vertébrale » d'Aérocampus Aquitaine, c'est encore et toujours la formation aérospatiale, et sa capitale, c'est encore et toujours Latresne sur la rive droite de la Garonne. Pour autant au fil des projets égrenés ce lundi, à l'occasion d'une conférence de presse précédant l'Assemblée générale du lendemain, le campus de l'aérospatial prend de plus en plus la voie de la diversification et commence à enjamber le fleuve. Une première présence à Saint-Médard-en-Jalles sera inaugurée ce mardi, avant le grand projet de parc à thème à Mérignac... sans oublier sa présence toujours plus forte à l'international.

Ce mardi 14 novembre, statutairement parlant, il y aura du changement dans les rangs d'Aérocampus Aquitaine. Son Président, Didier Guinot en place depuis le début de l'aventure, laisse son siège pour répondre à des obligations personnelles. Sans préjuger des votes du Conseil d'administration, ni des candidatures de dernière minute, son successeur pourrait bien être Jean-Luc Engerand, qui est pour quelques semaines encore, Directeur des programmes à Safran. Un pari relativement peu risqué : l'homme est le seul candidat en lice et soutenu. En outre, « le Conseil d'administration va s'élargir à quelques personnalités qualifiées supplémentaires, passant de 17 à 21 membres », indique le Directeur du campus à statut associatif, et au budget 2017 de 11 M€. 11 M€ dont 2,5M€ de subventions publiques liées au service public de formation. Une forme d'autonomie structurelle et financière d'Aérocampus chère à son Directeur et « gage de sa projection dans l'avenir », l'association n'étant ainsi dépendante d'aucune décision extérieure.

Un programme de 18 M€ d'investissementEt les projections dans l'avenir, justement, vont bon train. Tout juste achevé un premier cycle d'investissement de 25 M€ qui a globalement permis de remettre à niveau le site de Latresne et développer son offre hôtelière pour l'accueil du public (exclusivement business donc) sur le site, 2017 marque l'engagement d'une deuxième tranche d'investissement de 18 M€ sur 4 ans. Au programme : la création d'un pôle avionique, la construction d'une grande salle pouvant accueillir des conférences de 400 à 500 personnes, ou encore la construction d'un bâtiment « Partenaires » permettant d'accueillir de nouvelles entreprises de formation dont une dizaine sont déjà en attente d'implantation. Manière pour elles de pouvoir ainsi bénéficier de la « marque » Aérocampus.
Autre projet sur Latresne qui devrait être opérationnel dès janvier 2018 : l'installation de volières outdoor et indoor, pour accompagner au développement du « Drone campus ». Dédié aux formations aux nouvelles technologies et applications drones, ce campus compte déjà un certain nombre d'entreprises liées à la technologie drone (bureau d'étude, concepteurs, ou formateurs) implantés et même des partenariats en cours, tels que l'inspection d'avion par micro-drone, avec Dassault.

Sur la rive gauche, Aérocampus voit grandMais pour des questions de foncier notamment, Aérocampus « décentralise » aussi ses activités, à l'image de ce pôle câblage, qui s'apprête à être inauguré ce mardi, au sein du lycée Jehan Duperier à Saint-Médard-en-Jalles. En quelques chiffres : c'est un atelier de 630m2, pour un investissement d'Aérocampus de 250 000 euros. Il est d'ailleurs déjà utilisé depuis septembre par 15 stagiaires en recherche d'emploi dans le cadre d'une formation assurée en partenariat avec l'AFPA, mais ce n'est qu'un début.
Sur la rive gauche Aérocampus Aquitaine, sollicité dans le cadre de l'Opération d'Intérêt Métropolitain à proximité de l'aéroport de Bordeaux Mérignac voit bien plus grand. 60 000m2 de bâtiments sur 10 ha, en cours d'acquisition par Bordeaux Métropole, pour l'implantation d'un parc à thème sur les cultures aérospatiales. Une vitrine technologique et de loisirs, pour lequel les équipes d'Aérocampus portent une grande ambition, visant les « 200 000 à 250 000 » visiteurs par an. Un projet estimé à 80 M€, dont la version finalisée du projet devrait être présentée aux financeurs (publics et privés) d'ici la fin 2017. Pour l'heure ; « c'est l'union sacrée autour de ce projet », assure Jérôme Verschave. « Ce sera le pendant aéronautique de la Cité du Vin ».
Mais pas uniquement, le site mérignacais, devrait aussi grandement aider à résoudre les problèmes de place du site de Latresne, en accueillant la relocalisation des nombreux acteurs pris dans la dynamique du Data Space Campus, dont la réalisation longtemps programmée sur le site de Floirac est compromise. « En outre nous pourrons aussi proposer à Mérignac, une offre de formation élargie autour des métiers aéroportuaires par exemple, en recentrant Latresne sur son cœur de métier ». Pour donner corps à ce projet pour l'heure surnommé « TARMAQ » (comme AQuitaine), l'idée de proposer une maison du projet sur site, dès 2018 est lancé par le Directeur. « Quand au Parc en lui même il se fera par phase, mais l'objectif est de proposer quelque chose au public dès 2021 », projette le Directeur.

Vers un réseau de Hubs AérocampusEnfin, plus loin encore que Mérignac, Aérocampus Aquitaine poursuit son développement à l'international. Outre la venue de stagiaires étrangers sur site, ou l'envoi de formateurs à l'étranger (du fait notamment de son agrément PART 147), Aérocampus Aquitaine développe aussi un réseau de « Hub » à travers le monde. Après la Suisse, le gouvernement du Telengana en Inde, vient de signer avec la structure pour la création d'une école à Hyderabad, pour former les futurs mécaniciens aéronautiques indiens en formation initiale et continue. Aérocampus compte aussi poursuivre l'exportation de son expertise notamment sur le continent africain, via un projet de collaboration au Maroc. Une lettre d'intention a été signée dans ce sens.

Enfin autre projet en cours : le Naval campus pour lequel Aérocampus a été sollicité par Naval Group pour une proposition de structuration de l'offre de formation du secteur. Celui ci constate en effet un certain manque de compétence pour pouvoir correctement répondre aux marchés d'un secteur dont l'activité repart à la hausse. Là encore Aérocampus Aquitaine devrait remettre sa copie en fin d'année.

Solène Méric
Par Solène Méric

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
6930
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Economie
Economie
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 10 + 14 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !