Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

13/07/20 : Ce vendredi, la Gironde a été placée en "vulnérabilité modérée" face à la pandémie de coronavirus par Santé Publique France. Depuis début juillet, sept nouveaux "clusters" ont été identifiés en Nouvelle-Aquitaine, dont trois en Gironde.

10/07/20 : Philippe Monguillot, le chauffeur de Chronoplus sauvagement agressé dimanche s'en est allé en milieu d'après-midi pour son dernier voyage, entouré de sa famille. Le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin devrait se rendre à Bayonne ce samedi.

10/07/20 : Les inscriptions aux transports scolaires en Nouvelle-Aquitaine sont ouvertes. N'attendez pas car jusqu'au 20 juillet, les frais de dossier sont offerts. Passée cette date, 15 euros de frais de dossier sont facturés.

10/07/20 : Philippe Buisson, maire de Libourne, a été réélu ce 10 juillet président de la Communauté d'agglomération du Libournais, la CALI, par 71 voix sur 74 votants.

10/07/20 : Florence Jardin, maire de Migné-Auxances (86), vient d’être élue présidente de Grand Poitiers. Elle succède à Alain Claeys à cette fonction. Elle arrive en tête avec 48 voix, devant Claude Eidelstein (26), Jean-Louis Ledeux (8) et 4 bulletins blancs.

09/07/20 : L'inauguration de la Flow vélo, itinéraire cyclable de 294 kilomètres entre Thiviers en Dordogne et L'île d'Aix en Charente- Maritime a eu lieu ce jeudi après midi à Salignac sur-Charente, au Pont du Né, kilomètre zéro de la Charente Maritime.

09/07/20 : Xavier Bonnefont, maire LR d'Angoulême, devient président de l'agglomération de Grand Angoulême en étant élu à la majorité absolue dès le premier tour. Il détrône le socialiste Jean-François Dauré de sept voix.

08/07/20 : Jean-Luc Gleyze, Président du Conseil Départemental de Gironde, a été élu ce 8 juillet, à l’unanimité de ses membres, Président du groupe des présidentes et présidents de gauche de l’Assemblée des Départements de France.

08/07/20 : Guillaume Guérin (Les Républicains) est élu président de la communauté urbaine de Limoges avec 47 voix face au socialiste Gaston Chassain.

08/07/20 : Le nouveau ministre délégué chargé des transports Jean-Baptiste Djebarri s'est rendu ce soir à la société Chronoplus de Bayonne où était employé le chauffeur Philippe Monguillot. Deux des agresseurs sont poursuivis pour tentative d'homicide volontaire.

03/07/20 : Deux-Sèvres : les 12 Marchés des Producteurs de Pays auront bien lieu cet été. Les communes s'organisent pour accueillir au mieux les producteurs et consommateurs. Pensez à apporter vos couverts, gobelets et serviettes non jetables!

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 13/07/20 | La Rochelle: prise d'armes et spectacle pyrotechnique virtuel

    Lire

    A la Rochelle la traditionnelle cérémonie militaire aura lieu Parc Franck-Delmas ce 14 juillet à 11h. Pour des raisons de précautions sanitaires il n’y aura pas de spectacle pyrotechnique lancé en ville. En guise de compensation, les artificiers Lacroix-Ruggieri ont proposé gracieusement un spectacle pyrotechnique virtuel sur-mesure sur le thème des monuments Rochelais qui sera retransmis à 22h30 sur le site de la Ville de La Rochelle www.larochelle.fr, relayé sur Facebook La Rochelle Ensemble, visible plusieurs jours, ainsi que sur les écrans des Francofolies Square Bobinec après les concerts.

  • 13/07/20 | Guéret ouvre un ludo-drive

    Lire

    Un système de prêt de jeu à la semaine vient d’être mis en place par la ludothèque de Guéret. Pour passer commande, il suffit de se rendre sur le site de la Ville et de les appeler pour réserver. Le retrait et le paiement (1,60 € par jeu) se font à l’Espace Fayolle du lundi au vendredi de 9h à 15h. Il faut penser à amener son propre sac !

  • 13/07/20 | Charentes : une journée technique viticole sur le gel et la grêle

    Lire

    La lutte contre le gel et la grêle sera le thème de la journée technique viticole organisée mercredi 22 juillet à 13h30 à la salle des fêtes de Chadenac, par la Chambre d'agriculture dans le cadre d'Innov'action et du plan Ecophyto. Au programme : conférences, témoignages et visite d'essais. Contacts: Laetitia CAILLAUD, conseillère en viticulture et ingénieure réseau DEPHY ECOPHYTO à Saintes : 05 46 50 45 00. Sandrine LUCAS, conseillère, œnologue, à St-Jean-d’Angély: 05 46 50 45 00.

  • 13/07/20 | Tourisme By CA, une plateforme solidaire pour les acteurs du tourisme

    Lire

    Afin de soutenir ses clients professionnels du tourisme, le Crédit Agricole Aquitaine vient de créer la plateforme Tourisme by CA. Le site www.tourismebyca.fr est ouvert à tous les professionnels touristiques et à tous les particuliers. Le principe: le particulier visite la plateforme, fait son choix parmi les professionnels et reçoit, sur son smartphone ou son adresse mail les bons plans associés. Ensuite, sur place, au moment de régler la facture, le particulier montre ses bons plans et bénéficie de l’offre annoncée. Au total, 30 départements sont couverts.

  • 13/07/20 | L'Hermione a besoin de nouvelles voiles

    Lire

    Depuis sa première navigation en 2014, la réplique de la frégate de La Fayette qui navigue à 90% du temps à la voile n’a pas changé de garde-robe. 6 ans après leurs premiers bords, les 2 100 m2 de voilure doivent être changées. L'association relance sa souscription lancée avant confinement : dès 10 euros, il est possible de contribuer à la réalisation de pièces neuves, d’avoir son nom sur un pavillon hissé à bord du navire Hermione Lafayette. 23 % du montant espéré a été récolté. Hermione.fr

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Economie | De nouvelles perspectives pour la filière bois construction de Nouvelle-Aquitaine

04/11/2019 | À l'occasion d'un évènement à Limoges fin novembre dédié à la construction bois, retour avec les acteurs régionaux de la filière sur ses perspectives d'évolution dans le secteur du bâtiment.

filière bois Nouvelle-Aquitaine

Les 28 et 29 novembre prochains, Le Zénith de Limoges accueillera pour la première fois les Journées Régionales de la Construction Bois, après deux premières éditions à Bordeaux et Jonzac. Cet évènement, dédié uniquement aux professionnels, est l'excuse parfaite pour dresser un état des lieux d'une filière régionale en forte progression et dont les premières études prospectives indiquent une augmentation exponentielle de projets de nouveaux bâtiments construits (en totalité ou en partie) en bois. Avec le Président de l'Interprofession de Nouvelle-Aquitaine, nous sommes revenus sur les pistes à explorer.

Les 28 et 29 novembre prochains, les Journées Régionales de la Construction Bois de Nouvelle-Aquitaine prendront leurs quartiers au Zénith de Limoges. Plus de 150 professionnels y sont attendus, des constructeurs aux architectes en passant par les bureaux d'études ou constructeurs. La manifestation remettra ses "prix régionaux de la construction bois" pour lesquels les professionnels ont déposé 124 candidatures dans différentes catégories, de la réhabilitation d'équipement à l'aménagement neuf. Le jeudi 28 novembre permettra ainsi aux professionnels d'ouvrir plusieurs débats, notamment autour de la ressource forestière mobilisable pour la construction. Car à entendre le président de l'interprofession, Christian Ribes, le bois est une filière d'avenir dans la construction. Une enquête nationale publiée en juin dernier va dans son sens : elle précise qu'en 2018, la construction en bois de logements collectifs a augmenté de 19,4%, même si l'ossature bois reste leader autant dans la construction de maison individuelle que dans les bâtiments collectifs ou tertiaires (respectivement 84,83 et 75%).

Une envolée en cours ?

"Ce qui est important, c'est de mettre en avant des gens qui ont pensé à mettre du bois dans leur projet, que ce soit un architecte, un maître d'œuvre ou un maître d'ouvrage, de façon à créer une émulation de ces exemples-là", souligne Christian Ribes au moment d'évoquer les prix qui seront remis cette année et qui figureront au catalogue servant clairement de vitrine à une filière dont les premières prévisions de production dans les dix prochaines années sont clairement exponentielles. Selon le Comité Stratégique de la filière bois, la consommation du matériau dans la construction et la rénovation de bâtiments pourrait grimper de 32% en 2035 par rapport à 2015, et même de 40% en 2050. Une évolution qui pose notamment la question de la hausse des capacités de production. En Nouvelle-Aquitaine, le bois est la quatrième filière en termes de poids à l'export. Avec 2,8 millions d'hectares de forêts (soit un tiers du territoire), le bois qui y est récolté représente 26% du total national et 56 353 emplois. En termes de construction de bâtiments en bois, la Nouvelle-Aquitaine et la région Auvergne-Rhône Alpes sont les deux plus dynamiques (4310 réalisations en 2018 pour la première, 4340 pour la seconde), soit une part de marché nationale de 10,9%. 

Pour Christian Ribes, les perspectives décrites dans les deux études citées sont réalisables. "Aujourd'hui, la très grande majorité de nos scieries en Nouvelle-Aquitaine travaillent en une seule équipe, on peut donc quasiment doubler la production du sciage  (deux millions de mètres cubes sciés par an, dix millions de mètres cubes de bois récolté) tout en faisant baisser les coûts de production. On a des capacités et de nouveaux outils qui sont déjà dans les tuyaux et vont voir le jour dans les deux ou trois ans qui viennent. En matière première, on n'exploite pas la totalité de la croissance annuelle de nos arbres, on en a encore sous le pied. Pour la variété Douglas, par exemple, on peut par exemple fournir 30% de volume supplémentaire parce que le massif arrive à maturité dans les années 2020. Pour ce qui est du pourcentage d'évolution de la production, si ce n'est pas 32, ce sera peut-être 18 ou 20, mais en tout cas ça devrait être une progression à deux chiffres, fulgurante. Euratlantique est un exemple fort, mais les projets de construction en bois vont se développer sur tout l'arc atlantique de La Rochelle à Bayonne, ça fera aussi partie des projets des nouveaux maires...", glisse le responsable.

Équation foncière et freins

L'une des grandes ambitions de l'interprofession, c'est de se glisser dans la complexe équation du foncier disponible dans des métropoles comme Bordeaux, toujours plus étendues, en proposant une alternative : la densification, oui, mais pas sans eux."On a un gros travail à faire pour pousser à la rénovation des établissements publics, notamment les collèges et lycées, par le bois". En 2018, parmi les prix régionaux de la construction bois, on retrouvait notamment un centre de formation d'apprentis aux métiers du bâtiment à Chasseneuil-sur-Bonnieure (16), labellisé biosourcé niveau 3 ou encore l'extension d'une école à Bosdarros (64), projet à 830 000 euros. Alexandre Lacaze, par exemple, s'est occupé en 2017 de rénover une barre d'immeubles à Mourenx (64) pour pouvoir le rendre accessible aux personnes à mobilité réduite. Originalité : une partie du bâtiment (coursives et gardes corps) est constituée entièrement de bois. Pour l'architecte, "le bois était plus compétitif pour la mise en accessibilité de ce bâtiment que l'acier ou le béton, la finesse de la structure était plus importante. Ça participe aussi à une meilleure circulation des gens dans leur manière de se déplacer dans le bâtiment".

Le marché, on l'a vu, est voué à s'ouvrir. Et, pourquoi pas, à participer à la surélévation de bâtiments pour lesquels un ou deux étages supplémentaires en béton seraient devenus un problème. "Grâce au bois, on peut surélever une échoppe et un ou deux étages sans mettre en danger les fondations. Ça ne veut pas dire que l'aspect extérieur sera en bois, ce qui nous importe c'est la structure". L'extension et la surélévation sont significatifs en termes de nombre de projets en Nouvelle-Aquitaine : en 2018, ce chiffre (1485) a augmenté de +26% par rapport à 2016 (+9% au niveau national). L'utilisation de panneaux massifs pour la construction de bâtiments collectifs, de son côté, grimpe de 10% en 2018, plus du double par rapport à 2016 (+4%). Reste encore des freins à lever : l'importation au détriment de l'utilisation du bois local et national (en mars dernier, la France a été pointée du doigt par Greenpeace concernant l'importation de bois tropical) et surtout la manière de rendre cette économie plus durale, moins dans le gestion de ses parcs que dans celle de la production de déchets et des coûts en transports qu'elle mobilise. À l'aube d'un objectif bas carbone prôné par le future Règlementation Environnementale (2020), la croissance devra nécessairement être la plus verte possible.

Dans le dernier rapport du CESER Nouvelle-Aquitaine, on trouve un accompagnement nécessaire des forestiers vers "la transition des surfaces" et l'augmentation des échanges. Ce dernier point, c'est justement tout l'objectif de l'interprofession régionale. Elle ne s'interdit d'ailleurs pas, même si ce concours et ces journées sont avant tout destinées aux professionnels, d'organiser des évènements plus grand public. "On a participé à plusieurs salons de l'habitat, dont celui de Limoges en septembre. On est en train d'imaginer un salon public en association à Bordeaux, dans lequel seraient présents tous les matériaux biosourcés, une sorte de biennale qui aurait lieu les années impaires, pour ne pas rentrer en concurrence avec le Carrefour International du Bois, qui se tient les années paires à Nantes", rajoute Christian Ribes. Même si dans la dernière étude 2018 de France Forêt Bois, on note un sérieux repli pour la filière dans l'isolation thermique (-9 points à 47%, la baisse la plus importante de France avec la Bretagne), les pistes autour du bois (matériau, oeuvre ou construction) sont largement identifiées : la Nouvelle-Aquitaine est, selon l'Agreste et l'INSEE, la "première région française en termes de travaux de recherche sur la forêt et le bois".

Romain Béteille
Par Romain Béteille

Crédit Photo : S.Laval

Partager sur Facebook
Vu par vous
5080
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Economie
Economie
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 16 + 13 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !
Passeport Rive Droite Economie | 13/07/2020

Gironde : quand l'oenotourisme crée ses passeports

Emmanuel Bassot, secrétaire général de l’UMIH Haute-Vienne Economie | 09/07/2020

Limousin : plus de 150 offres d’apprentissage dans l’hôtellerie restauration

Régis Braun, le directeur délégué de Fybots, a présenté le robot au préfet Economie | 02/07/2020

A Brantôme, Fybots fabrique le premier robot autonome de désinfection par voie aérienne

Foie gras entier Economie | 26/06/2020

Le groupe alimentaire MVVH annonce un plan de restructuration et des licenciements

Domofrance Economie | 24/06/2020

Nouvelle-Aquitaine : Domofrance poursuit sa conquête régionale

Jérôme Verschave Economie | 22/06/2020

Aéronautique et apprentissage : pour Jérôme Verschave, directeur d'Aérocampus, "la vague va passer"

ATIS Economie | 19/06/2020

ATIS : une association qui cultive les idées d’innovation sociale

Lancement de la campagne de financement participatif à la Maire de Billères qui compte parmi les partenaires et soutiens de l'association ''De main en main'' Economie | 19/06/2020

Grippée par le Covid, la monnaie locale béarnaise vise plus que jamais le "monde d'après"

Les présidents du Département de la Haute-Vienne et de la CCI Economie | 18/06/2020

La Haute-Vienne veut attirer des citadins en manque de campagne

Alain Rousset et Frédéric Dittmar (à droite) lors de la visite de l’usine Arts Energy à Nersac (16) Economie | 17/06/2020

Technologie : Alain Rousset lance la charge contre la Chine

Xavier Fortinon, Président du Département des Landes et Sandy Causse, directrice du CDT 40 Economie | 16/06/2020

Landes : 3000 bons vacances "pour sauvegarder la saison touristique"

Timothée Duverger Economie | 15/06/2020

Que se cache t-il vraiment derrière le sigle ESS aujourd'hui ?

Florence Parly Ministre des Armées en visite à Safran Helicopter Engines (Bordes - 64) le 11 juin 2020 Economie | 12/06/2020

40 moteurs d'hélicoptères commandés à Safran Helicopter Engines pour soutenir la filière

Les membres fondateurs de Tousbassin.fr Economie | 11/06/2020

Tousbassin.fr, le projet solidaire du bassin d'Arcachon ne s'arrêtera pas avec le déconfinement

Rue commerçante de la vieille ville, Angoulême, Charente Economie | 11/06/2020

Entreprises : Grand Angoulême poursuit le déploiement de son plan de soutien