Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

12/12/18 : La FFMC47 organise avec les Restos du Cœur la balade des pères Noël motards, le samedi 15 déc. au Gravier à Agen à 13h30. Le principe : venir déguiser en père Noël avec un cadeau neuf non emballé qui sera offert à des enfants par les Restos à Noël.

12/12/18 : Les 22-26 et 28 déc, Bordeaux Visite organise une visite-famille "Bordeaux à Noël", afin de découvrir la place Pey Berland, le cours de l'Intendance, les allées de Tourny, la place de la Comédie. Accessible aux familles avec enfants dès 7 ans.

12/12/18 : Forum « Sport en société, Droit au Sport et contraintes économiques », les vendredi 14 et samedi 15 décembre, organisé par le CDOS33 en cette année du 40ème anniversaire du mouvement sportif girondin, à l'Hôtel du Département à Bordeaux.

12/12/18 : La Mairie de Billère (64), met en garde sur des démarchages abusifs proposant une intervention pour détruire un nid de frelons ou pour réclamer un paiement pour une intervention déjà effectuée. Ces personnes ne sont pas mandatées par la Mairie.

11/12/18 : 70 ans après l’adoption de la Déclaration Universelle des Droits de l'Homme la Ligue des Droits de l'Homme organise une conférence-débat avec Henri Leclerc pdt d’honneur de la LDH France, le mardi 18 déc à 19h30 à l’Athénée municipal à Bordeaux.

11/12/18 : Vendredi 14 décembre à 20h30, concert de fin d'année de l'Orchestre universitaire de Bordeaux, dans l'amphi 700 de l'Université Bordeaux Montaigne, avec au programme : Wolfgang Amadeus Mozart, Vincenzo Bellini et Antonín Dvořák.

11/12/18 : Ouverture des Halles de Talence ! Après 9 mois de travaux et 18 mois d’élaboration cet équipement a fait peau neuve. Prochainement, il accueillera 16 commerces de bouche dans l’hypercentre.

11/12/18 : 3ème « Partage - Groove for Food », dimanche 16 déc, où 12 des meilleurs DJs bordelais se mobiliseront en faveur des plus démunis de 12 h à 19 h, en se relayant aux platines du restaurant L’Épicerie Bordelaise, 14 rue Ravez.

11/12/18 : Charente-Maritime : à compter du 1er janvier 2019, deux nouvelles communes vont voir le jour : Marennes-Hiers-Brouage et Saint-Hilaire-de-Villefranche (près de St Jean d'Angély). Les nouveaux maires et adjoints seront élus lors des prochaines séances de c

11/12/18 : Les oeuvres de trois artistes amatrices des Beaux-Arts de Grand Poitiers proposent du 12 décembre 2018 au 6 février 2019 l'exposition "A Trois c'est mieux" aux Beaux-Arts de Buxerolles

11/12/18 : Le Président de la République a fait plusieurs annonces importantes. D'abord, l'augmentation du SMIC de 100 euros par mois par le biais de la prime d'activité, dès 2019, avec des heures supplémentaires versées "sans impôts ni charges, dès 2019".

10/12/18 : Enfin, le Président a souligné l'importance d'élargir le débat national qui s'annonce et a exprimé son intention de rencontrer les maires "région par région, pour bâtir le socle de notre nouveau contrat pour la nation".

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 12/12/18 | La CCI Charente débraye

    Lire

    Ce 11 décembre à l’appel d’une intersyndicale entre les différents syndicats, un débrayage a eu lieu durant une heure dans l’ensemble du réseau des CCI Charente. En cause, la loi de Finances 2019 qui est en cours de discussion et qui, selon les grévistes, "menace l’avenir des CCI avec des bouleversements annoncés qui auront un impact sans précédent sur les missions, emplois et les conditions de travail du personnel". Les salariés ont répondu à cet appel en écho à l’action menée le même jour sur Paris, devant le ministère de l'Economie.

  • 12/12/18 | Sanctions financières à l’encontre des campings de la dune du Pilat

    Lire

    Le préfet de la Gironde, Didier Lallement, a pris deux arrêtés qui sanctionnent les exploitants du Pyla Camping et Camping de la Dune, en les rendant redevables d’une astreinte journalière de 500€ au regard des aménagements réalisés sans autorisation au titre des sites classés. Ces astreintes seront levées, si et seulement si, les exploitants déposent des demandes de régularisation conformes aux exigences de l’État.

  • 12/12/18 | Limoges : "La Bfm et moi"

    Lire

    La Bibliothèque francophone multimédia (Bfm) de Limoges fête ses 20 ans d’existence. A cette occasion, elle a invité les visiteurs à participer à un concours photo sur le thème « La Bfm et moi ». Le 14 décembre, les lauréats des 2 catégories (moins de 14 ans et plus de 14 ans) seront récompensés lors d’une remise de prix dans le hall de la Bfm en présence de l’adjoint au maire en charge de la culture Philippe Pauliat-Defaye.

  • 12/12/18 | Aérocampus Aquitaine et IAS, un pas vers la fusion ?

    Lire

    Aérocampus Aquitaine à Latresne et l’Institut Aéronautique et Spatial (IAS), basé à Toulouse, spécialistes de la formation aéronautique et spatiale, ont décidé d’entrer dans une étude détaillée de rapprochement avec pour objectif de proposer une offre étendue de formation spécifique à l’international, au bénéfice de l’ensemble de l’industrie aéronautique et spatiale française. « Ce rapprochement pourrait aboutir à une fusion des deux entités », annonce la structure girondine.

  • 12/12/18 | Congrès européen AT HOME à Bègles le 14 décembre

    Lire

    Congrès européen AT HOME, le 14 décembre, de 9h30 à 16h, à l’IRFSS N-A à Bègles, consacré aux enjeux du développement des compétences des acteurs du domicile des personnes séniors organisé par l'IRFSS Nouvelle-Aquitaine, Institut Régional de Formation Sanitaire et Sociale de la Croix-Rouge française. Ce congrès s'inscrit dans le cadre du projet européen AT HOME visant à développer des expériences interprofessionnelles et des approches innovantes autour du maintien de la personne âgée à domicile

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Economie | Deux journées basco-béarnaises de l'Excellence

15/10/2016 | À l'image de la Route du vin, la CCI Bayonne Pays basque organise vendredi et samedi deux journées de l'Excellence basco-béarnaise, de Saint-Jean-de-Luz à Morlaas

Journées ecllences basco béarnaises

L'idée germait depuis longtemps, et c'est Liza Bergara, la fille de la dynastie des makhilas de Larressore qui a impulsé ces Journées du savoir-faire d'excellence à la faveur des 10 ans du label Entreprise du Patrimoine vivant ce vendredi 14 et samedi 15 octobre avec l'Institut supérieur des métiers et l'Association de la Visite d'entreprise. Pays basque et Béarn se sont rassemblées – une fois n'est pas coutume — en déléguant huit entreprises sur ce circuit exceptionnel. Si, en matière touristique et trésors, le Pays basque est le plus lisible, en revanche, cette association est loin d'être contre-nature.

Car en effet, quel est donc le point commun entre la famille Anciart-Bergara de Larressore qui connut la célébrité grâce à un makila offert au général de Gaulle et d'autres sommités avec la manufacture de tissus des Pyrénées de Christian Aubart créée en 1953 à Pau, fondatrice de la marque Marboré qui s'est exportée dans une vingtaine de pays? Ou bien encore, entre la maison Pariès de Saint-Jean-de-Luz créée en 1895 et ses célèbres "muxus", – baisers en basque — sortis avec bonheur de l'imagination de Robert Paries en 1948 et les espadrilles Don Quichosse – il fallait la trouver — de Thimothée Cangrand à Mauléon? Un seul et précieux point commun, cette excellence qui vous installe dans le temps.

Liza Bergara a eu l'idée et a pris son bâton de pèlerin de Compostelle pour aller prêcher la bonne parole et dessiner un circuit, à l'image du prestigieux Circuit des vins ou des châteaux de la Loire. Celui-ci partira vendredi et samedi de Saint-Jean-de-Luz pour gagner Morlaas dans la banlieue paloise. Cette première édition était l'occasion pour ces chefs d'entreprise, de prendre la parole ensemble et d'inviter sur ses terres. Un produit ne tombe pas du ciel mais correspond au plus profond d'un terroir. Il s'agit d'une dynamique territoriale mais aussi par la qualité de leur savoir-faire d'inspirer, d'attirer les générations plus jeunes vers ces métiers. "Dans ce territoire, il y a une véritable dynamique humaine, il faut s'entraider.

Un savoir-faire perpétué de génération en générationQui sont donc ces huit capés, d'Ouest en Est et que proposeront-ils? En partant de Saint-Jean-de-Luz, la maison Pariès fondée par Jacques Damestoy, ses muxus, ses kanougas et évidemment ses gâteaux basques. À une bonne centaine de mètres,  dans cette typique rue Gambetta très appréciée des Espagnols, la Maison Laffargue  créée en 1890 par Joseph-Daniel Laffargue qui eut l'idée d'adapter ses sacs et ses ceintures de motifs cloutés qui ornaient les colliers de boeufs au Pays basque. Le savoir-faire s'est perpétué de génération en génération et  ce sont aujourd'hui les deux arrière-petites-filles du fondateur qui tiennent les rênes de l'entreprise.

À trente kilomètres de là, se trouve le petit village de Larresorre dans la province du Labourd, sur la route de Bayonne à Saint-Jean-Pied de-Port et c'est ici que se trouve  la famille Ainciart-Bergara qui, depuis sept générations perpétue la fabrication du fameux makhila, ou bâton de berger en bois de frêne, que l'on peut apercevoir en train de sécher dans l'atelier, à la fois objet d'art et arme redoutable.

Christian Aubart Manufature pyrénéene

Chacun est personnalisé, porte le nom du propriétaire et s'accompagne d'une devise inscrite - en basque —  cette fabrique qui fonctionne avec sept personnes a réalisé en novembre dernier pour le Salon International du Patrimoine Culturel de Paris, une édition limitée en argent 1er titre et aux anneaux d'or s’inspire de la joaillerie. Les contrastes mats et brillants du métal créent de véritables jeux de lumière qui magnifient les parties en plaqué or, lisses et sans gravure. Une création qui a nécessité la réalisation de nouveaux poinçons et des dizaines d’heures de travail. Ce makila est fabriqué  en série limitée.

Sur la route vers Ossès, se trouve la manufacture familiale  et le showroom des poteries Goicoechea. La spécialité maison est la fabrication de poteries horticoles de grande capacité grâce à sa technique du tour à la corde qui permet de réaliser des pièces de grande dimension. Les pièces carrés ou rectangulaires également de grande taille sont façonnées à l'estampage. Le circuit fort bien élaboré permet au visiteur de comprendre la fabrication des pots, de la préparation de la matière première à la coloration et à la finition.

Des poteries de Goicoechea  à la Manufacture pyrénéenne

 

Journées d'excellence Bergara

Cap sur l'Est, dans le canton de Bidache, à la frontière du Béarn. Le petit village de Came a le privilège d'abriter un des derniers fabricants de chaises en paille. L'ébéniste Jean-Jacques Lataillade a appris avec son père  les techniques intégrales de cet art. Là encore un savoir-faire qui se transmet depuis cinq générations dans le même atelier centenaire. Les Lataillade font jouxter leur atelier d'un véritable musée de la chaise où sont conservés une centaine d'outils qui ont accompagné les ébénistes.

Toujours à l'Est,  la Soule et sa capitale Mauléon-Licharre, une région qui est carrément le pléonasme du mot espadrille. On pourrait dire ressuscitée après le péril chinois. L'atelier Don Quichosse – les jeunes se permettent toutes les audaces — de Thimotée Cangrand où là également on découvrira tout le processus. "D'habitude on ouvre nos portes l'été, cette fois ces journées ne peuvent qu'être positives pour nous. Nous représentons tous des métiers centenaires et avons su nous adapter." Timothée en profitera pour présenter ses espadrilles à talon en... peau de truite de Banca.

Les tissages Moutet d'Orthez, à Morlaas spécialistes du linge... basque né de la mante à bœufs qui couvrait le dos des boeufs au XXe siècle. Benjamin Moutet cinquième génération, a repris l'entreprise familiale qui aujourd'hui fait aussi dans les produits haut de gamme.

Enfin, pour terminer cette galerie des portraits, Christian Aubart, de la Manufacture des tissus des Pyrénées créée en 1953 à Pau. Fondatrice de la célèbre marque Marboré qui s'est exportée dans vingt pays, elle est devenue Manufacture pyrénéene et a été rachetée en 2000 par Christian Aubart. Elle confectionne à Morlaas une superbe collection de vêtements et est inscrite aujourd'hui au Registre national des Métiers d'Art rares.

Autant de merveilles du 64 à découvrir pendant ces deux jours sur ce Circuit de l'excellence.

Renseignements sur www.bayonne.cci.fr

Félix Dufour
Par Félix Dufour

Crédit Photo : F.D.

Partager sur Facebook
Vu par vous
4410
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Economie
Economie
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 14 + 18 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !