Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

30/09/20 : A l’occasion des 230 ans des Départements, une cérémonie hommage au premier Président de l’Administration Départementale est organisée, samedi 3 octobre par le Département de la Creuse, en présence de Mme Jacqueline Gourault, Ministre de la Cohésion des T

29/09/20 : A l'occasion de sa conférence de presse de rentrée, Jean-Jacques Lasserre, Président du Département des Pyrénées-Atlantiques, a annoncé sa candidature aux prochaines élections départementales prévues mars 2021.

28/09/20 : Une nouvelle opération de dépistage gratuit de la COVID-19 est en cours jusqu'au 30 octobre du lundi au vendredi de 8h30 à 12h30 à l'Arkéa Arena de Floirac. Cette opération s'adresse uniquement aux personnes prioritaires munies d’un justificatif.

28/09/20 : A Pau, l'édition 2020 de la manifestation culturelle "Les idées mènent le monde" qui aurait du se tenir les 20, 21 et 22 novembre prochains est reportée à 2021. En cause: la situation sanitaire et le bon respect des mesures de lutte contre l'épidémie.

27/09/20 : Sénatoriales Corrèze: Daniel Chasseing (les Indépendants) et Claude Nougein (LR) réélus.

27/09/20 : Sénatoriales Charente-Maritime : Corinne Imbert (LR) et Daniel Laurent (LR) retrouvent leur siège de sénateur avec 47,21% des voix. Remportant 28,51% des suffrages, Mickaël Vallet (PS) décroche le 3e siège. Il succède à Bernard Lalande (DVG - 21%).

27/09/20 : Sénatoriales Deux-Sèvres: Philippe Mouiller (LR) sortant réélu et Gilbert Favreau le président LR du conseil départemental élu au second tour.

27/09/20 : Sénatoriales Dordogne: deux sièges pour la gauche avec deux nouveaux élus: Marie-Claude Varaillas (communiste)groupe CRCE et Serge Mérillou élu dès le premier tour.

27/09/20 : Sénatoriales Charente: Nicole Bonnefoy (PS) réélue.

27/09/20 : Sénatoriales Creuse: Jean-Jacques Lozach (PS) réélu.

26/09/20 : Bernard Madrelle, ancien maire de Blaye et député socialiste de Gironde, est décédé un an après son frère Philippe Madrelle, ancien sénateur et président du conseil départemental.

23/09/20 : Après consultation du comité d’experts, la préfète des Landes a décidé qu'à compter de ce jour 14h00, la vigilance revient au niveau jaune pour les feux de forêt. Autrement dit une vigilance moyenne, au niveau 2 sur une échelle de 5.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 30/09/20 | La filière bois recrute

    Lire

    La Haute-Vienne, la Charente et la Creuse organisent du 1er au 16 octobre la quinzaine du bois. Cet évènement a pour but de présenter les besoins de recrutement des entreprises de la filière bois ainsi que les formations à ces métiers. Grâce aux visites d’entreprises, les demandeurs d’emplois et les personnes intéressées pourront découvrir les métiers et les offres d’emplois des entreprises locales. Pour participer à ces visites d’entreprises et découvrir cette filière, les participants doivent s'inscrire auprès des acteurs de l’emploi comme Pôle Emploi ou encore les Missions Locales.

  • 30/09/20 | La Rochelle : avancée sur le projet d'éco-quartier

    Lire

    Une étape importante dans la concertation sur le Programme de Renouvellement Urbain de Villeneuve-les-Salines est franchie ce mercredi avec l’installation, à la Maison du Projet, d’une maquette évolutive du futur quartier. Visible par les habitants, elle permettra de se projeter pour mieux comprendre et s’exprimer sur les différents axes du programme. Rappel du projet: www.aqui.fr/politiques/titre-un-quartier-populaire-requalifie-en-quartier-durable-a-la-rochelle,18138.html

  • 30/09/20 | 79 : La Chambre des Métiers et de l’Artisanat se refait une beauté

    Lire

    Le CFA des Deux-Sèvres, qui comporte 32 formations et 57 diplômes, va faire peau neuve. Le bâtiment existant va être rénové et 3 nouveaux vont être construits. Cette réhabilitation va permettre de renforcer l’attractivité du campus et d’adapter l’offre de formation au plus près des besoins du marché. Le Département des Deux-Sèvres soutient cette opération et invite les collégiens à découvrir ces métiers grâce à l’opération « Bravo les artisans ».

  • 30/09/20 | Concours agricole : inscriptions ouvertes pour l'agro-foresterie

    Lire

    En 2019, le Concours Général Agricole avait ouvert une nouvelle catégorie du Concours avec les Pratiques Agroécologiques, aux côté de la catégorie Prairies et Parcours. Les agriculteurs pratiquant l'agroforesterie sur les secteurs du Pays de gâtine et Haut val de sèvre en Deux-Sèvres et sur la Charente-Maritime peuvent s'inscrire à la prochaine édition jusqu'au 15 octobre 2020. Conditions: posséder au moins une parcelle avec une production associant l’arbre à l’agriculture. Rens.05 46 50 45 08.

  • 29/09/20 | Les Deux-Sèvres renforce leur engagement dans la protection de l’enfance

    Lire

    Le Département des Deux-Sèvres vient de contractualiser avec l’État et l’ARS pour la période 2020-2022 afin de garantir les mêmes chances et les mêmes droits à tous les enfants. Pour cela, ils vont travailler sur les axes suivants : agir le plus précocement possible pour répondre aux besoins des enfants et de leurs familles ; sécuriser le parcours des enfants protégés et donner aux enfants protégés les moyens d’agir.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Economie | Deux entreprises de Dordogne, distinguées par Les Périgourdins de Paris

13/08/2019 | Pour marquer le 15e anniversaire de son prix, "La Truffe", l'amicale des Périgourdins de Paris, a honoré ce mardi l'entreprise Sendo à Nontron et la société Mojac.

es membres du jury de la "truffe" entourent les deux lauréats : Anne Bellec de Mojac et Stéphane Calassou, président de Sendo

"La Truffe", l' amicale des Périgourdins de Paris a marqué le 15e anniversaire de son prix par la création d'un nouveau trophée. Au traditionnel prix de la truffe qui a été décerné cette année à l'entreprise Sendo de Nontron, spécialisée dans la fabrication des emballages en polystyrène extrudé, s'ajoute un prix spécial du jury. Cette distinction récompense l'entreprise Mojac à Bergerac. Cette société d'une vingtaine de personnes se développe sur un marché de niche : la conception, la fabrication et la commercialisation de compléments alimentaires pour ruminants, principalement à l'international.

La société Amicale des Périgourdins de Paris, "la Truffe", créée en 1881, réunit plus de 300 membres, qui ont un attachement très fort à la Dordogne. L'association, qui compte de nombreux partenaires, est très influente dans les milieux socio-culturels et économiques. Depuis 2005, l'amicale remet chaque annnée un prix à un entrepreneur périgourdin. "Le prix est destiné à encourager et soutenir les talents, et ce quel que soit le domaine d'activité, tous ceux qui participent au développement économique du Périgord," tient à rappeler Jean-Luc Soulé, président de l'association. En général, il s'agit d'une jeune entreprise, cela peut être des artisans, des agriculteurs, des artistes professionnels. Pour marquer, le quinzième anniversaire de ce prix, les "Périgourdins de Paris" ont souhaité mettre en lumière une deuxième entreprise de Dordogne en attribuant un prix spécial du jury. Cette année, le prix de la Truffe doté d'un montant de 4000 euros est attribué à la société Sendo à Nontron. Cette entreprise, qui emploie cinq personnes pour un chiffre d'affaires de 400 000 euros, conçoit et fabrique des emballages en polystyrène extrudé qui permet d'expédier un produit frais et de la conserver à une tempérarature comprise entre 2 et 4 C. "Nos clients sont issus majoritairement du secteur agro alimentaire. Ce prix va nous aider à obtenir la certification ATP (aptitude au transport des denrées périssables) qui coûte 12 000 euros. Nous avons de nombreux projets de développement, poursuivre notamment nos démarches d'obtention de nouvelles certifications, pour gagner de nouveaux marchés, notamment le transport des médicaments, ou des repas livrés à domicile, explique Stéphane Calassou, son président.

Mojac et son marché de niche

 Le prix spécial du jury, sans dotation, est attribué à la société Mojac, installée à Bergerac. L'entreprise qui compte 16 salariés et trois associés, pour un chiffre d'affaires de 2,2 millions d'euros s'est spécialisée depuis 2012, dans la conception, la fabrication et la commercialisation de compléments alimentaires pour ruminants. 75 % de son chiffre d'affaires est réalisé à l'nternational, notamment le grand export, Amérique du Sud, Nouvelle-Zélande, Russie, l'Australie. "C'est ce dynamisme international et sa stratégie de développement sur le grand export qui a séduit le jury, précise Marie-Claude Arbaudie, présidente du jury de la Truffe. "Nous travaillons sur les grands pays d'élevage. Nous souhaiterons travailler avec les Etats-Unis, mais c'est très complique, précise Anne Bellec, sa dirigeante. "Nous avons de nouveaux projets notamment sur le bio. Nous venons d'obtenir notre certification bio et nous sommes désormais en mesure de proposer nos premiers compléments utilisables en agriculture biologique. La poursuite du développement international et le bio sont nos deux axes de développement pour les cinq prochaines années. 

Un levier de détection pour les porteurs de projets économiques

La "Truffe", grâce à ses membres et à son réseau, joue aussi un rôle économique pour le département de la Dordogne. L'amicale a contribué au printemps 2016, à la création du club des ambassadeurs avec comme partenaire principal l'agence Périgord dévelopement. Composé de Périgourdins de souche, il constitue un formidable levier de détection de porteurs de projets économiques. Pour 2019, le bilan de Périgord développement s'annonce déjà exceptionnel : " depuis le début de l'année, nous avons déjà enregistré 17 dossiers d'entreprises qui souhaitent s'implanter en Dordogne. Cela représente environ 80 emplois. L'an dernier, nous avions 16 dossiers. Les perpectives pour le deuxième semestre sont très bonnes, puisque l'on a sept dossiers en cours qui représenteront quatre vingt-dix emplois. On peut citer comme exemple, la messagerie centre express Limousin qui s'implante en Dordogne, et un centre logistique dont le siège de l'entreprise est à Lyon qui ouvre une antenne à Sanilhac," explique son président Jean-Baptiste Van Elslande. 

Claude-Hélène Yvard
Par Claude-Hélène Yvard

Crédit Photo : Claude-Hélène Yvard

Partager sur Facebook
Vu par vous
6830
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Economie
Economie
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 32 + 15 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !