Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

06/12/19 : La Rochelle : suite aux manifestations d'hier, environ 200 personnes se sont rassemblées devant la gare suite à un appel intersyndical. Rendez-vous est donné pour une nouvelle manifestation mardi au départ de la place de Verdun à 14h.

06/12/19 : Christelle Dubos, secrétaire d’État auprès de la ministre de la Santé, devait venir en Dordogne ce 6 décembre, pour présenter le dispositif de complémentaire santé solidaire mais les perturbations des transports l’ont contrainte à annuler sa venue.

05/12/19 : La Rochelle : (erratum) contrairement à ce qui a été indiqué, l'ouverture officielle des portes se fera en deux soirée : le vendredi à 18h avec élus, pompiers et Compagnons ; le samedi à 18h40 avec Isabelle Autissier et Romain Sazy (non Uini Antonio)

04/12/19 : Grèves dans les transports: Les infos trafic en Nouvelle-Aquitaine sont à retrouver sur : https://transports.nouvelle-aquitaine.fr/fr/info-trafic

04/12/19 : Saintes des manifestations sont à prévoir demain de 10h à 17h : Cours National, Pont Palissy, rue Gautier, cours Charles de Gaulle, rue Martel.

04/12/19 : La Rochelle : des manifestations sont à prévoir demain de 14h à 20h : Quartier de la Gare, boulevards Joffre, Robinet, Sautel et l’axe du Moulin des justices.

04/12/19 : Rochefort : demain des manifestations sont à prévoir de 10h à 14h : Corderie Royale, rues Toufaire, Grimaux, Docteur Peltier, Audry de Puyravault, de la République, et Victor-Hugo.

04/12/19 : Niort : pour la grève de demain, La Ville met en place à l’école des Brizeaux un service minimum d’accueil (SMA), sans restauration (pique-nique possible), pour les écoles dont le nombre d’enseignants grévistes est au moins de 25%.

04/12/19 : Charente-Maritime: les communes d'Esnandes, Rochefort et Saint-Georges de Didonne ont été reconnues en état de catastrophe naturelle pour les périodes de juillet à décembre 2018 suite à des mouvements de terrain consécutifs à la sécheresse.

03/12/19 : Le feuilleton biarrot ne fait que commencer d'autant que sur la Chaîne Public Sénat, le ministre Didier Guillaume a annoncé qu'il ferait part de sa décision en janvier. Suite à un appel cosigné par Guy Lafitte, premier adjoint de Michel Veunac.

03/12/19 : Après les louanges tressés lors du congrès des hôteliers, le secrétaires d'Etat Jean-Baptiste Lemoyne au tourisme a abattu ses cartes et annoncé son ralliement à la liste du maire sortant Michel Veunac. Avec une demande commune d'investiture LREM

03/12/19 : Le Haut Commissaire à la lutte contre la pauvreté, Isabelle Grimault se rendra en Corrèze le 4 décembre afin de découvrir les dispositifs déployés et rencontrer les bénéficiaires de ces actions.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 07/12/19 | François Bayrou mis en examen

    Lire

    Ce 6 décembre, François Bayrou a été mis en examen pour " complicité de détournement de fonds publics" dans le dossier des emplois du parti centriste au Parlement européen. Pour son avocat Pierre Cornut-Gentille cette décision a été prise " à l'encontre de tous les éléments de preuve produits, la suite de l'instruction démontrera qu'elle est totalement infondée"

  • 06/12/19 | Lancement des Foires Grasses de Brive

    Lire

    Pour la saison 2019-2020, tapis rouge pour les Foires Grasses, salle Brassens à Brive. Dès samedi 7 décembre, les chefs des tables Gaillardes présenteront plusieurs recettes pour les repas de fin d’année. Le 14 décembre, la salle Brassens accueillera la Foire primée aux chapons, le 1er février, celle des oies et canards et le 7 mars la Foire grasse des producteurs et commerçants de gras.

  • 06/12/19 | SNCF: Trafic encre "très perturbé" ce 6 décembre

    Lire

    En raison de la reconduite du mouvement de grève des cheminots ce vendredi 6 décembre, la SNCF annonce à nouveau un trafic "très perturbé" sur les voies ferrées de Nouvelle-Aquitaine. Pour les TER, 10 seulement circuleront : 3 A/R Bordeaux-Arcachon et 2 A/R Bordeaux-Agen, 292 autocars de substitution seront répartis sur l’ensemble du territoire. Côté TGV sont assurés 3 A/R Bordeaux - Paris, 1 A/R OUIGO Bordeaux- Paris, 1 A/R La Rochelle-Paris et 1 A/R Toulouse-Paris. Enfin sur les Intercités seul 1 A/R Brive-Paris sera en circulation.

  • 06/12/19 | Charente : 2e édition du salon des vins de Ségonzac

    Lire

    Les bacheliers de la filière "vente en vins et spiritueux" du lycée Claire Champagne de Ségonzac organisent pour la deuxième fois leur salon des vins, samedi et dimanche de 10h à 18h. Une quarantaine de stands se dresseront dans la salle des distilleries de l'établissement, avec des appellations de toute la France. Pour les étudiants qui ont sélectionné les vins présentés, c'est une façon de mettre en pratique leur connaissance. Entrée gratuite. Adresse : rue Aimé-Richard à Ségonzac.

  • 06/12/19 | A Angoulême, Francis Selier, nouveau maître européen de la photographie

    Lire

    Il y a quelques jours, La Fédération des Photographes Professionnels Européens (FEP/ Federation of European Professional Photographers) s'est réunie à Prague, en République tchèque. A l'issue de cette 40e session de qualification, la FEP a décerné le titre de "Maître européen de la photographie" à Francis Selier, dont le studio est basé à Angoulême depuis 27 ans. Au total, parmi les 50 000 studios de photo européens, 500 ont obtenu le titre de "Photographe Européen Qualifié" (QEP). À ce jour seuls 90 des plus grands photographes européens ont reçu la distinction suprême de "maître", couronnant un travail jugé au sommet de leur art.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Economie | Un investissement stratégique: Deux nouvelles grues électriques au Port de Bayonne

14/08/2019 | Installées à Anglet et Tarnos, il s'agit d'un investissement stratégique pour le port de Bayonne

Nouvelles grues Port de Bayonne

Le port de Bayonne a réceptionné deux nouvelles grues en provenance d'Allemagne qui prendront place de chaque côté de l'estuaire de l'Adour: à Anglet Blancpignon, sur la rive gauche et Tarnos, sur la rive droite. Il s'agit d'un investissement qui a pour but d'accompagner de manière volontariste la reprise et le développement du trafic portuaire. Une collaboration concédant/concessionnaire qui porte ses fruits. Un outillage complémentaire de 9 millions d'euros, rendu possible par cette collaboration entre la Région Nouvelle-Aquitaine et la Chambre de commerce et d'industrie de Bayonne-Pays basque

Alors que le port de Bayonne traversait un léger trou d'air et  que le nouveau laminoir qui devait booster le trafic, semblait s'appeler Désiré, le 11 avril 2018, André Garreta, président de la CCI Bayonne Pays Basque et Leopold Berthold, directeur général de Liebherr, signaient, en présence de la presse,  la commande de deux grues pour le port de Bayonne. Un outillage complémentaire de 9 millions d'euros, rendu possible par la collaboration entre la Région Nouvelle-Aquitaine, propriétaire du port, représentée par le président du conseil portuaire, Mathieu Bergé, et la CCI de Bayonne, concessionnaire, au travers notamment depuis 2018 d'un soutien financier de la collectivité de 1,67 M€/an pour l'exploitation.
Or il y a deux mois,  en annonçant la construction d'un nouveau laminoir à Tarnos, futur créateur d'emplois, le groupe Celsa donnait raison à l'audace du tandem Région-CCI. Et c'est ainsi qu'en provenance d'Allemagne, les deux grues ont été livrées par voie maritime en une seule fois, complètement assemblées pour être déchargées et posées sur les rails de quai des deux sites « Anglet Blancpignon » puis « Tarnos ».
Les premiers passagers de la navette "Txalupa" depuis Anglet ont même été témoin de l'installation de la première grue située rive gauche à la hauteur de la Forêt du Lazaret à Anglet. Côté rive sud sur les quais de Blancpignon, la nouvelle grue servira au traitement des trafics de soufre, de bois ou d'engrais. Dédié aux activités conteneurisées et aux vracs solides et liquides, ce terminal disposera donc de deux grues : à la grue en place d'une capacité de levage de 20T sous crochet s'ajoutera donc la nouvelle grue LIEBHERR LPS 420 (GR 21) qui permettra d'augmenter de manière très significative les capacités de levage sur cette zone jusqu'à 60T.
Côté Tarnos, la grue servira principalement aux opérations nécessaires à l'import et l'export d'acier pour accompagner le développement de la société Laminoirs des Landes. Orientés vracs industriels et colis lourds, les quais disposeront désormais de 4 grues. La nouvelle grue LIEBHERR LPS 550 (GR 15), dotée d'une capacité de levage pouvant atteindre 124T, entrera en activité en septembre 2019.
S'en suivront les opérations de raccordement au poste électrique de chaque site, préalablement adapté pour les besoins spécifiques de ces nouveaux engins, suivies des dernières mises au point sur les grues avant de procéder aux tests de charge en condition pour une réception définitive avant mise en service commercial.

Les choix alimentation électrique, c'est 1 million d'euros pour la CCI

Une attention particulière a été portée sur le choix de l'alimentation électrique afin, d'une part, de profiter des solutions en place (toutes les autres grues du port sont électriques) et d'autre part pour minimiser l'empreinte Carbone du port de Bayonne, ce qui a représenté un investissement supplémentaire d'1 M€ pour la CCI. Avec cet investissement capital, le port de Bayonne a décidé de renforcer son potentiel de traitement commercial en anticipant le renouvellement de son outillage de quai et avec pour objectif d'équiper chaque terminal du port de solutions de levage redondantes et performantes. Grâce à ces nouveaux engins, le port de Bayonne prépare l'avenir en se donnant des nouvelles capacités de traitement pour de plus gros navires, quelles que soient les marchandises (vrac, conventionnel, conteneurs...) et en renforçant le créneau des colis lourds, jusque-là limité au seul terminal de Saint-Bernard. Ainsi Tarnos et Blancpignon étoffent leur offre de service

Bayonne a été le premier port français triplement certifié QSE

La Région Nouvelle-Aquitaine est propriétaire du port de Bayonne et la Chambre de Commerce et d'Industrie Bayonne Pays Basque en est le concessionnaire chargé de l'exploitation et de la commercialisation via une délégation de service public.
Le port de Bayonne a été le premier port français triplement certifié Qualité Sécurité Environnement (QSE). La CCI Bayonne Pays Basque s'est engagée dans une démarche de préservation de l'environnement en encourageant notamment le report modal de marchandises vers le ferroviaire à travers la création de l'OFP Sud-Ouest. "Chaque investissement est pensé de manière à préserver la biodiversité et minimiser les impacts des activités industrielles présentes sur le domaine concédé. Le choix de l'électrification de l'ensemble de l'outillage y participe grandement", insiste André Garreta, le président de la CCI.
À travers sa stratégie et sa gestion au quotidien, le port de Bayonne s'engage à concilier ses intérêts avec ceux des populations, à préserver la faune et la flore, et à interagir avec la vie de la Cité. Car comme l'agglomération Bayonne-Anglet-Biarritz a un aéroport en son épicentre, le port de l'Adour est en cœur d'agglomération.

But de cet investissement aussi, comme le souligne le conseiller régional  Mathieu Bergé, "permettre au port de retrouver  un trafic de 3 millions de tonnes d'ici deux à trois ans mais aussi  le moyen de développer.

Quant aux deux nouvelles grues, elles devraient être opérationelles dès le mois de septembre, à l'issue des tests de mise au point et de charge.

Félix Dufour
Par Félix Dufour

Crédit Photo : Félix Dufour

Partager sur Facebook
Vu par vous
4356
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Economie
Economie
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 10 + 18 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !