18/05/22 : PYRENEES-ATLANTIQUES. Dans la 6 e circo, LREM prononce l’exclusion de Philippe Jouvet, candidat contre Vincent Bru, le sortant LREM. Philippe Jouvet était jusqu'ici le suppléant de Florence Lasserre dans la 5e circonscription.

18/05/22 : PYRENEES-ATLANTIQUES. Dans la 4e, l'écolo Julien Brunel se retire au profit d'Inaki Echaniz PS-Nupes. "Notre responsabilité politique nous oblige au retrait. Mais notre responsabilité morale nous interdit de soutenir le candidat PS," tweete J. Brunel

13/05/22 : PYRENEES-ATLANTIQUES - Dans la 3ème circonscription, David Habib député socialiste sortant critique sur la NUPES, est candidat à sa succession en son nom propre face à un candidat LFI /NUPES. Alain Rousset vient de lui apporter son soutien.

12/05/22 : GIRONDE. Dans la 2e circonscription, Cyril Mouquet , candidat Nouvelle Donne se désiste au profit du candidat investi par la Nupes, l'écologiste Nicolas Thierry, au nom de "l'intérêt général premier avant tout" tweete Cyril Mouquet.

11/05/22 : GIRONDE. La sortante Christelle Dubos (LREM), 46 ans, lâche la 12e circonscription. Elue en 2017, secrétaire d'Etat de 2018 à 2020, elle a créé le service public du versement des pensions alimentaires. Son suppléant, Pascal Lavergne devient candidat.

11/05/22 : PYRENEES-ATLANTIQUES. Le Hendayais Tom Dubois-Robin, 29 ans, portera les couleurs de la NUPES dans la 6e circonscription. Ex gilet jaune, il a aussi interpellé, en tant que riverain, les pouvoirs publics sur le sort des migrants à la frontière basque.

10/05/22 : PYRENEES-ATLANTIQUES. Dans la 6e circonscription, le sortant Vincent Bru, majorité présidentielle, se représente. L'ex-maire de Cambo et ex-conseiller départemental est concurrencé par l'adjoint au commerce de Biarritz, Fabrice-Sebastien Bach (LR).

10/05/22 : GIRONDE. Dans la 2e circonscription de Bordeaux, le leader EELV au conseil régional, Nicolas Thierry annonce sa candidature au poste de député face à Catherine Fabre (LREM), élue en 2017 après avoir battu Michèle Delaunay (PS) et Pierre Hurmic(EELV).

10/05/22 : PYRENEES-ATLANTIQUES. Colette Capdevielle, députée PS de 2012 à 2017, ne se présente pas dans la 5e circonscription, réservée à LFI par l'accord politique NUPES. "Nous entendons le message qui demande à la gauche de se réunir" indique la section du PS.

05/05/22 : LIMOUSIN. Après l’accord entre LFI, PC, EELV et PS, un seul candidat PS pourra se présenter dans l’ancienne région, sur la 2ème circonscription de la Haute-Vienne détenue par le député LREM Pierre Venteau. Six socialistes avaient été élus en 2012.

05/05/22 : HAUTE-VIENNE. Sur la 2ème circonscription, le député LREM Pierre Venteau, qui avait remplacé Jean-Baptiste Djebbari en novembre 2019 nommé secrétaire d'État aux transports, annonce qu’il ne sollicitera pas l’investiture aux élections législatives.

27/04/22 : DORDOGNE- L'épizootie aviaire se poursuit: au 26 avril, 52 foyers sont confirmés, soit 7 foyers de plus en 3 jours. 2 suspicions de foyers sont encore en cours d'analyse. Le dépeuplement préventif des élevages frôle les 500 000 volailles abattues.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 18/05/22 | 36 Ukrainiens accueillis à Bayonne

    Lire

    Mardi 17 mai, un bus de 36 déplacés d’Ukraine est arrivé à Bayonne, en provenance de Paris. Logés au lycée Louis de Foix, à Bayonne, ils s’ajoutent aux 782 déplacés d’Ukraine déjà en Pyrénées-Atlantiques, dont 288 enfants. Ils bénéficient d'une autorisation de séjour, d'une complémentaire santé et possibilité de travailler et de demander l’allocation pour demandeurs d’asile. Les enfants sont accueillis dans les établissements publics et privés et tous bénéficient d’un accompagnement social par l’association Atherbea.

  • 18/05/22 | La Maison Barthouil agrandit son espace de visite

    Lire

    A Peyrehorade dans les Landes, la Maison Barthouil est spécialisée dans la production artisanale de saumons fumés et de foie gras. Labellisée « Entreprise Patrimoine Vivant » en 2021, elle souhaite agrandir et rénover son espace de visite. Grâce au rachat de la parcelle attenante aux ateliers de production, l'espace de visite pourra accueillir à la fin de l'été trois fois plus de visiteurs. Le futur espace de visite vise la labellisation « Tourisme et Handicap ».

  • 18/05/22 | 32 actions pour le Parc Naturel Régional Millevaches

    Lire

    Le Parc Naturel Régional Millevaches en Limousin propose pour cette année 2022, 32 actions portant sur l'amélioration des connaissances naturalistes et de la biodiversité du territoire, la valorisation et la diffusion de la culture occitane. Elle souhaite également développer une agriculture et une alimentation durable. Ce programme d'actions 2022 s'accompagnera aussi de missions d'animation ainsi qu'une promotion du tourisme durable.

  • 18/05/22 | Influenza aviaire : un 2nd foyer en Charente

    Lire

    Un 2nd foyer d'influenza aviaire vient d'être révélé dans un élevage de canards de Laprade en Charente. Une zone de protection de 3km autour du foyer ainsi qu'une zone de surveillance de 10km ont été mises en place tout comme la désinfection de l'exploitation. Afin de prévenir une éventuelle diffusion du virus, l'exploitation a été dépeuplée.

  • 17/05/22 | Pays Basque : un projet structurant pour la filière ovin viande

    Lire

    La coopérative Amatik dans le Pays Basque, rassemble 75 éleveurs ovins races laitières et en race viande. Afin de mutualiser et sécuriser les circuits logistiques amont et aval des animaux, elle va créer un centre de rassemblement et d'engraissement sur un même site. Objectif: plus d'attractivité pour la filière viande par le retour de la valeur ajoutée aux éleveurs, le développement de l’approvisionnement des boucheries traditionnelles locales ainsi que la valorisation de la production des agneaux de lait sous label rouge fermier. Un projet soutenu par le Conseil régional à hauteur de 116 706 €

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Economie | E-tourisme : Internet fait éclater le cadre

19/10/2016 | Attentifs, affutés, à l’écoute et imaginatifs. Voilà les qualités que les internautes attendent aujourd’hui des professionnels du tourisme. On en parle ces jours-ci à Pau

1

On dénombre 3,6 milliards d’internautes dans le monde. « C’est du jamais vu et cela continue à augmenter » constate Guy Raffour, le fondateur d’un cabinet de conseil spécialisé dans le tourisme. La France ne fait pas exception à la règle. Pas moins de 85% de ses habitants de plus de 15 ans utilisent le web, quasiment à égalité toutes générations confondues. Ces chiffres ont été soulignés mercredi à Pau en ouverture des Rencontres nationales du e-tourisme institutionnel. Une grand’messe de la toile où les professionnels sont invités à réaliser que la curiosité est tout sauf un défaut.

Les habitudes des vacanciers changent, parfois à vitesse grand V. « Contrairement à ce que l’on pense, les gens qui choisissent un séjour marchand sont plus nombreux que ceux qui se rendent dans leur famille ou dans une résidence secondaire » indique Guy Raffour. Avant de rappeler que les séjours deviennent « plus courts mais plus intenses. Car les touristes veulent revenir avec des souvenirs, quelque chose de différent, des valises chargées d’émotions, de rencontres et d’authenticité ».

Quant aux Français qui passent leurs vacances en métropole, ils sont 25,3 millions. Loin devant les 11,3 millions de leurs compatriotes décidant de partir à l’étranger. Une dernière destination qui, elle-même, évolue. « Pour des raisons que l’on connait, on assiste à un déport du bassin méditerranéen vers l’ouest et des pays comme l’Italie, la Grèce, l’Espagne, le Portugal. Ce basculement est en train de se pérenniser ».

Des internautes connectés 24 heures sur 24

Voilà pour les chiffres. Restent les tendances de fond. « Le touriste est complexe ». En France, il choisit ses destinations de vacances en fonction d’une bonne douzaine de critères. Si le climat, le budget et la qualité de l’hébergement jouent ici un rôle essentiel, d’autres éléments ont aussi leur importance. Telle la beauté des paysages, ou l’envie de faire des découvertes. Sans oublier la diversité des distractions offertes sur place ainsi que la capacité d’un hébergeur à proposer wifi et Internet. Le Français, qui aime passer d’un lieu de vacances à l’autre, veut être surpris et apprendre.

Autant d’éléments que les offices de tourisme et autres organismes doivent avoir à l’esprit  en tenant compte d'un phénomène incontestable : les vacances se préparent de plus en plus sur Internet.

 « L'année dernière, plus de 24 millions de Français ont procédé de cette manière, contre 12,4 millions en 2006 . Que ce soit sur PC mais aussi sur smartphones et tablettes. Des appareils que l’on utilise désormais dans la moitié des cas pour réserver un séjour ou consulter des offres.

Bref, chez les professionnels, il importe d’être réactif et à l’affut. C’est-à-dire « faire vivre des prestations en temps réel » face à des gens qui se connectent « 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7 jusqu’à la dernière seconde ». Des internautes qui, en prime,  ne cessent de comparer et éprouvent même souvent un réel plaisir à préparer leur séjour sur la toile.

« Vous devez créer de la proximité, présenter des photos, des vidéos, montrer que vous êtes vivants derrière l’écran » insiste Guy Raffour. Avant de mettre l’accent sur l’indispensable qualité de l’accueil que les offices de tourisme doivent développer,  l’originalité des offres qu’ils peuvent proposer, la parfaite connaissance du territoire qu’ils sont en mesure d'afficher, mais aussi la diversité des liens et des expériences que recherche un touriste. « Car on est ici devant un marketing de niches ».

Des offres différentes

De jeunes entreprises innovantes présentes à Pau l’ont bien compris. Tels les Toulousains de www.mountnpass.com. Ces derniers se sont spécialisés dans le tourisme à vélo. Cette activité de plus en plus porteuse génère, plus de 2 milliards d’euros de chiffre d’affaires par an en France, expliquent-ils.

 Leur site présente des cartes numériques consacrées aussi bien aux parcours qu’à de multiples services : l’endroit où l’on peut prendre son petit déjeuner à 6 heures du matin, le local où l’on peut ranger son vélo à 6 000 euros, le lieu où remplir sa gourde d’eau etc. Autant d’informations gratuites pour les particuliers, tandis que des services de structuration d’offres touristiques cyclos sont proposés aux collectivités. Actuellement, Mountnpass recouvre toute la France. Il commence aussi à s’intéresser aux pays voisins.

Les Niortais de www.souse.fr (lisez SoUse) vous branchent pour leur part sur le réseau des  plateformes éco-collaboratives. Imaginez par exemple que vous souhaitiez vous rendre à Arcachon avec votre chat. Grace à un dialogue engagé sur la toile,  on vous fournit tous les liens nécessaires pour trouver un hébergement sympa, se déplacer à un prix intéressant (co-voiturage y compris) et faire garder l’animal. Une manière différente de bouger.

D’autres services peuvent également être dénichés par des gens qui ne voyagent pas forcément, mais qui ont besoin d’un coup de main au quotidien : prêt d’appareil de bricolage, baby-sitter et l’on en passe.

 « Jusqu’à présent, la majeure partie des demandes qui arrivaient dans les offices de tourisme étaient classiques » explique Elodie Poudevigne, une chargée de communication qui a opté pour le titre plus détendu de « Blabla manager ». « De nouvelles offres émergent cependant. Par exemple chez des jeunes d’une vingtaine d’années, plus intéressés par la tente que l’on plante dans le jardin d’un particulier que par une chambre d’hôtel. Nous sommes là pour montrer que des réponses alternatives existent ».

Le slogan de SoUse est « Tout, sauf la lune… ». Cela viendra peut-être un jour.

 

Jean-Jacques Nicomette
Par Jean-Jacques Nicomette

Crédit Photo : Aqui

Partager sur Facebook
Vu par vous
8393
Aimé par vous
1 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Economie
Economie
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 21 + 11 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !
Visite de la Halle technologique de l'IUT Pays de l'Adour à l'occasion de son inauguration Economie | 06/05/2022

Très haut débit : Une nouvelle pépite technologique à l'IUT de Mont-de-Marsan

Danielle Sancier, déléguée régionale Apec Nouvelle-Aquitaine. Economie | 06/05/2022

Recrutement des cadres: entre sortie de crise et impacts de la guerre en Ukraine

Gaetan Longeon forme Amandine dans le cadre de Ma Cycloentreprise. Economie | 22/04/2022

Ma Cycloentreprise : En selle pour enrayer la pollution

Ces objets sont réalisés à partir de bois de récupération. Economie | 13/04/2022

Les Amis de la Dronne réinsèrent des publics éloignés de l’emploi en recyclant des bois de récupération

Image d'illustration - Rail voie ferrée - jonction Economie | 12/04/2022

Le pari de la ligne Bordeaux-Lyon se complique pour Railcoop

Florent Mouriéras (à gauche) directeur de Catalent Biologics a fait découvrir les nouvelles installations à Françoise Jeanson, vice-présidente de la Région. Economie | 11/04/2022

Limoges : Catalent Biologics inaugure sa nouvelle unité de production avec le soutien de la Région

L'entrepreneur québécois d'Optima Aéro, Toby Gauld et la directrice générale en France, Céline Marchal, s'installent au Pays basque pour recycler des pièces d'hélicoptères Economie | 06/04/2022

Le reconditionnement des pièces d'hélicoptères se pose au Pays basque

Le Multiple accueille quatre acteurs de l'économie sociale et solidaire à Périgueux, soit 7 salariés Economie | 04/04/2022

A Périgueux, le Multiple au service de l'économie sociale et solidaire

Colette Langlade, conseillère régionale de Nouvelle-Aquitaine et Mali Maciag créatrice de la marque ''Cousu français'' à Pau Economie | 04/04/2022

Entreprises : Une Quinzaine de la création cousue main pour les porteurs de projet

Ils étaient près de 200 en début de semaine à l'hippodrome de Pau, pour participer au lancement du cluster Pyrénées Hydrogène. Economie | 30/03/2022

Neutralité carbone et autonomie énergétique : Béarn et Bigorre font le pari de l'hydrogène

le poulailler une Economie | 30/03/2022

Le Poulailler, nouveau tiers-lieu médocain et extension de la Cocotte minute a ouvert à Lesparre

Pendant trois jours, Nontron renoue avec des échanges autour des métiers d'art, du 1au 3 avril Economie | 29/03/2022

Les Métiers d'arts invitent à la découverte des gestes et des matières à Nontron (24)

Les ports de La Rochelle et de Brest utilisent le Geneseas et douze de plus seront en service cette année Economie | 23/03/2022

Haute-Vienne : Geneseas le premier robot solaire et connecté qui dépollue les ports

Les métiers de l'embouteillage font partie des métiers à découvrir dans le cadre de La Quinzaine des métiers de la vigne et du vin du 21 mars au 1er avril 2022 Economie | 21/03/2022

En Gironde, la filière viti-vinicole recrute

Les sept heureux patrons des startups lauréates de l’incubateur TiPi 535 Economie | 21/03/2022

TiPi 535, l’incubateur au plus près des start-ups du tourisme