Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

08/04/20 : Charente-Maritime : la Ville de Royan a pris un arrêté municipal ce 8 avril pour obliger le port du masque ou d'un "dispositif nasal et buccal" lors des déplacements dans l'espace public, "pour les personnes de plus de 10 ans", jusqu'au 15 avril.

08/04/20 : L’épidémie poursuit sa progression dans notre région avec 101 nouveaux cas recensés par l'ARS, ce qui porte le total à 2 539 cas confirmés depuis le début de l’épidémie (hors personnes non testées Covid-19 identifiées par la médecine de ville).

07/04/20 : Un décret de la Ville de Biarritz a interdit aux promeneurs, la station assise d’une durée de plus de deux minutes sur un banc ou sur un espace assimilable. Une disposition qui a tellement fait rire jaune et le buzz que le maire l'a annulée dans l'après-m

07/04/20 : Charente-Maritime : Le site internet de la ville de La Rochelle www.larochelle.fr a ouvert une page spéciale Entraide et solidarité dans la rubrique "Toutes les informations relatives au COVID-19" pour ceux qui veulent apporter leur aide.

07/04/20 : Suite à la demande du ministère de la Santé, le Département de Charente-Maritime s'est engagé à dépister "dans les meilleurs délais" ses 8 500 résidents et 5 000 employés d'EHPAD, en coordination avec l'ARS et le laboratoire Qualyse.

07/04/20 : Charente-Maritime : à la date du 6 avril, plus de 8 000 entreprises ont fait une demande d’activité partielle, soit près de la moitié des entreprises du département. Plus de 57 000 salariés sont concernés. 14 agents travaillent sur les dossiers.

07/04/20 : Déjà présente sur Facebook et Twitter, l’Agence Régionale de Santé ouvre sa page LInked-In afin de relayer au monde professionnel ses communiqués de presse quotidien ainsi que des informations et actualités autour de la crise sanitaire coronavirus.

06/04/20 : Coronavirus : 833 décès en France en 24 heures, 8911 morts au total, selon le ministre de la santé ce soir. Soit 65 nouveaux cas confirmés recensés en Nouvelle-Aquitaine, ce qui porte le total à 2 426 cas confirmés depuis le début de la crise.

03/04/20 : Charente-Maritime : le festival Stereoparc, qui doit se tenir du 17 au 18 juillet à Rochefort, est pour l'instant maintenu, fait savoir aujourd'hui l'organisation.

03/04/20 : Le sommet Afrique-France, prévu les 4,5 et 6 juin prochain, a été reporté à une date ultérieure. Emmanuel Macron devrait proposer "dans les jours qui viennent" une nouvelle thématique, en lien avec la situation sanitaire et économique.

03/04/20 : Charente-Maritime : les maires de l'île Oléron ont pris des arrêtés hier soir pour interdire la venue sur le territoire de vacanciers ou de résidents secondaires, renforçant les pouvoirs de gendarmeries. Les contrevenants devront faire demi-tour.

03/04/20 : Charente : la préfète a autorisé l’ouverture de 47 marchés : 17 pour l’arrondissement d’Angoulême; 12 pour l’arrondissement de Cognac; 18 pour l’arrondissement de Confolens.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 10/04/20 | 2 projets solidaires néo-aquitains sélectionnés par la Fondation EDF

    Lire

    Dans le cadre des initiatives solidaires du groupe EDF et de sa Fondation via son fonds d’urgence Covid 2019, 2 projets néo-aquitains sont pour l'heure sélectionnés. D'abord un don 15 000 € à la Fondation Université de Bordeaux pour aider les étudiants en situation de précarité isolés sur le campus, l'achat d’ordinateurs pour suivre les cours à distance avec connexion internet, et aide au service de santé. Ensuite, un don de 5000€ au CCAS Bordeaux Métropole pour le financement de "paniers alimentaires à prix coûtant" issus de l'agriculture locale, distribués par les épiceries solidaires dans les quartiers populaires.

  • 09/04/20 | L'épidémie de Coronavirus progresse en Dordogne

    Lire

    94 cas confirmées lundi 6, 102 au 8 avril… L’épidémie de coronavirus progresse en Dordogne même si le département reste l’un des moins touchés, a indiqué le préfet lors d'un point presse. Et encore, "ces chiffres ne comprennent pas toutes les personnes non testées Covid-19 identifiées par la médecine de ville. 23 personnes sont hospitalisées, dont 6 en réanimation et 23 ont rejoint leur domicile. Sur les EPHAD, 30 cas sont confirmés. La Dordogne enregistre 5 décès dont 3 en structures médico-sociales et 1 en EPHAD.

  • 09/04/20 | Covid-19 : de nouveaux transferts de patients en Nouvelle-Aquitaine

    Lire

    Ce vendredi, plusieurs transferts de malades atteints de coronavirus, hospitalisés en Île-de-France, seront transférés par train depuis la gare d'Austerlitz vers Bordeaux, Angoulême et Poitiers. En région, les derniers chiffres de l'ARS confirment que la Gironde est le département le plus touché, mais aussi celui où les hospitalisations sont le plus en baisse (-25 en 24 heures). Le dernier bilan fait état de 2663 cas confirmés en Nouvelle-Aquitaine et 165 décès, ce qui en fait, avec la Bretagne, l'une des régions les moins touchées.

  • 09/04/20 | Tous les événements de mai de l'Odyssée à Périgueux annulés

    Lire

    En application des dispositions destinées à freiner l'épidémie, les événements du mois de mai à L'Odyssée sont annulés. La billetterie reste fermée au public. L'Odyssée propose deux formules pour les places déjà réglées : soit le remboursement total pour cela, rendez-vous en billetterie dès la réouverture du Théâtre ou renoncement au remboursement. Pour cela il faut envoyer un mail à : billetterie@odyssee.perigueux.fr. Ce choix permet de contribuer à la solidarité que L'Odyssée déploie envers les équipes artistiques et techniques.

  • 09/04/20 | Près de 3 000 volontaires néo-aquitains inscrits sur Renforts-Covid

    Lire

    Le 30 mars, l’ARS a lancé l’opération #Renforts-Covid pour mettre en relation des professionnels de santé volontaires avec des établissements de santé néo-aquitains en besoin de renfort dans le cadre de la gestion de l’épidémie de Covid-19. En 10 jours: 2 985 professionnels de santé se sont portés volontaires en s’inscrivant sur la plateforme, 336 demandes de missions ont été postées par les établissements de santé, 91 volontaires ont déjà été mis à disposition des établissements en demande de renfort avec majoritairement des aides-soignants (48%) et des agents des services hospitaliers (23%).

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Economie | Economie landaise 2006-2016 : les chiffres clés d'une décennie

20/11/2017 | En 10 ans, les acteurs landais ont su faire de leur territoire, le moteur de leur économie. Mais quelques faiblesses persistent.

Pascal Dussin, Directeur « Appui aux entreprises et information économique » de la CCI des Landes présenté l'édition 2018 des chiffres clés de l'économie landaise.

Ce 17 novembre, à l'occasion du jour de clôture de la Semaine des entrepreneurs landais, qui fêtait cette année ses 10ans, Pascal Dussin, Directeur « Appui aux entreprises et information économique » de la CCI des Landes, organisatrice de l'évènement, a présenté en avant-première l'édition 2018 des chiffres clés de l'économie landaise. L'occasion aussi pour lui de regarder dans le rétroviseur de l'année et de la décennie passées et d'analyser les permanences, forces et faiblesses de l'économie du département, sans oublier de pointer les perspectives à venir et des vigilances à avoir pour les prochaines années.

Pour Pascal Dussin, « l'économie landaise est donnée par son territoire. Il y a des liens très étroits entre nos sols et notre économie. Autant de liens, qui sont les permanences, les piliers de notre économie ». Et pour cause, « 8/10ème de ce territoire est occupé par la forêt cultivée industriellement et l'agriculture ». Agriculture et sylviculture représentent 10% du chiffre d'affaires généré par les entreprises landaises en 2016 et 5 % des emplois, « ce qui est deux fois plus que dans le reste de le France », indique le responsable. Le département multiplie d'ailleurs les places de leader en la matière : 1er producteur de foie gras, de carotte, de maïs doux, de truite, de maïs en grain, etc. Et 1er aussi sur la forêt, avec 20% de la production nationale.
Quant aux industries, agroalimentaire, chimie, bois papier, emballage... « elles sont aussi dictées par notre paysage, constate Pascal Dussin, de même que les secteurs plus récent comme l'armement, le surf ou la sidérurgie, qui sont liés à notre géographie »... Sans oublier bien sûr le tourisme qui séduit par son littoral, son patrimoine, sa gastronomie ou encore son thermalisme. « Un tiers de notre économie dépend directement de notre territoire », appuie l'intervenant. Une permanence des activités, qui pour autant n'amène pas les acteurs à s'endormir sur leurs acquis. A l'inverse, souligne Pascal Dussin, « cette permanence, ces piliers économiques sont le terreau très fertile pour les innovations. »

20% de chiffre d'affaires de plus qu'il y a 10 ans
A l'entendre en effet, Les Landes peuvent se vanter d'une activité économique non seulement dynamique mais en transformation. Le chiffre d'affaires de l'économie landaise est de 15,84 Mds €, « c'est 20% de plus qu'il y a 10 ans ». Une dynamique notamment portée par une forte attractivité démographique : « nous gagnons plus de 4000 habitants par an, c'est un taux de croissance deux fois plus dynamique qu'en France », indique Pascal Dussin. Avec 400 500 habitants, la population a ainsi augmenté de 10, 5% depuis 2006, même si depuis 2010, le rythme de progression a légèrement ralenti. Mais l'intervenant tient à « casser le cliché selon lequel seuls les retraités viendraient dans les Landes ». Ils représentent environ 50% des nouveaux arrivants, 40% sont des actifs. Au 8ème rang des départements les plus attractifs au niveau national, Les Landes remontent au 5ème rang pour ce qui est de l'attractivité auprès des ménages d'actifs...
Autre point fort landais : les exportations. Elles ont doublé (en valeur) en 15 ans, passant de 0,9 Mds € en 2000 à 1,8Mds € en 2016. « L'économie landaise, malgré des vents contraires sur ces fondamentaux ces dix dernières années, (tempête Klaus, grippes aviaires et la crise économique internationale), est une économie qui crée de l'emploi : « +8,9% d'emploi salarié créé depuis 2006. Là où sur la même période la France enregistre +2,2% et 3,2% pour l'Aquitaine. Et la création d'entreprise (+15,5%) progresse également plus fortement qu'en France et en Nouvelle-Aquitaine ».
Enfin, sur les axes de « transformation » de l'économie landaise, outre l'accélération des exportations, Pascal Dussin relève une amélioration de l'accessibilité, notamment routière avec l'A 65 et l'A 63, mais aussi ferré. « Même s'il manque encore la LGV chez nous, son arrivée jusqu'à Bordeaux, nous a déjà permis de gagner une heure. », reconnaît-il. Autre transformation qu'il relève dans l'économie départementale: « la transition énergétique est en marche avec un important effort en direction des ressources énergétiques nouvelles ». Les Landes sont notamment parmi les premiers départements français producteurs d'énergie photovoltaïque qui représente 14% de l'électricité consommée dans le département. Dans le même esprit Pascal Dussin, souligne l'investissement massif sur la biomasse et la méthanisation.

" Trop peu de belles PMI et d'étudiants "
Mais pour autant, « l'économie landaise reste perfectible sur certains points » admet le responsable. « Sans doute manque-t-il un tissu de belles PMI. Moins de 1% de nos entreprises sont des entreprise de plus de 50 salariés, et la moitiés d'entre elles sont publiques... ». D'ailleurs si Les Landes peuvent se vanter du poids de leur économie productive, le poids des services marchands et du tertiaire, sont à l'inverse sous-représentés : - 7 points par rapport à la Nouvelle-Aquitaine. Autre faiblesse : « l'enseignement supérieur est trop peu développé. Avec nos 2300 étudiants nous sommes au 91ème rang des départements français... », et le nombre d'apprentis va en diminuant. -8,5% depuis 2010 là où sur la même période, l'académie de Bordeaux enregistre +19,6%.
La liste des points de vigilance s'allonge aussi quand on regarde en détail les chiffres de l'exportation landaises. En effet, la moitié des exportations sont réalisées par seulement 10 entreprises. Il y a donc encore bien des chantiers à mener et des vigilances à avoir avant un prochain rendez-vous dans 10 ans. Et parmi ceux-là, conseille Pascal Dussin, surveiller de près les territoires dont certains paraissent plus fragiles avec déjà de faibles densités de population, de services commerciaux et médicaux. Objectif: que le dynamisme économique profite à tous.

Solène Méric
Par Solène Méric

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
37046
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Economie
Economie
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 12 + 10 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !