Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

18/10/21 : Mardi 19 octobre a lieu la 15ème édition du Forum Emploi de Cenon, de 9h à 14h au Rocher de Palmer. Sécurité, commerces, restauration, logistique, sanitaire & social, hygiène, BTP, Industrie, de nombreux postes et formations seront proposées à tous

15/10/21 : Saint-Médard en Jalles poursuit sa concertation sur son futur "Plan vélo et autres mobilités actives" pour déterminer les actions à prévoir en terme d'aménagement, d'éducation, de prévention ou de promotion. Rdv le 18 octobre et le 3 novembre+ d'info

15/10/21 : Rencontres, animations, spectacle, exposition, ciné-débats, atelier, handisport... Du 2 au 16 novembre, la 8ème édition de la Quinzaine de l'Egalité et la Diversité débarque à Bordeaux et dans la métropole. Une fois encore le programme sera riche !+ d'info

15/10/21 : Talence organise samedi 16 octobre de 10h à 19h, une journée consacrée aux sports, mis à l’honneur avec une "Journée olympique" et la "course des 5 et 10 km" : un grand rendez-vous sportif afin de préparer les JO de Paris 2024 et soutenir nos athlètes+ d'info

07/10/21 : À partir du 17 décembre, Volotea proposera une nouvelle ligne au départ de l’aéroport de Bordeaux-Mérignac à destination de l’aéroport de Lille 2 fois par semaine en décembre et en janvier puis 6 fois par semaine à partir d’avril 2022.

07/10/21 : Dans le cadre des travaux de la déviation du Taillan-Médoc, la section à 2x2 voies de la RD 1215E1, route à grand trafic, sera réduite à 1 voie dans le sens Bordeaux-Le Verdon, du 11/10 au 11/11 et dans le sens Le Verdon-Bordeaux, du 18 au 19 octobre

07/10/21 : Du 1er au 10 octobre, partout en Nouvelle-Aquitaine, la Fête de la science permet à toutes et tous de découvrir la science et les scientifiques avec des rencontres, conférences, cafés-sciences, expositions, ateliers, etc.+ d'info

05/10/21 : L'Etat et la Région ont sélectionné 17 nouveaux lauréats au fonds d’accélération des investissements industriels dans le cadre du plan France Relance. Ces 17 projets représentent 6 M€ de subventions sur un total pour l'heure de 63 M€ et 126 lauréats.+ d'info

05/10/21 : Au 31 juillet 2021, l’État a investi au titre de son plan France Relance 2,75 Mds € en Nouvelle-Aquitaine dont 770 M€ pour le volet transition écologique, 924 M€ pour le volet compétitivité et plus d’1Md pour le volet cohésion sociale et territoriale

01/10/21 : Randonnées découverte en journée ou en soirée de la faune, de la flore, de la géologie, balades contées, expositions, jeux de piste… Ces 2 et 3 octobre, la Région Nouvelle-Aquitaine organise les "48h Nature". Tout le programme sut 48hnature.fr+ d'info

30/09/21 : Jusqu'au 13 octobre, l’asso SOLINUM organise une expo photo à la Halle des Douves à Bordeaux “Clichés d’une hébergée” consacrée au dispositif d’hébergement solidaire Merci pour l’invit destiné aux femmes sans-abri, à travers le parcours de 2 d'entre elles+ d'info

30/09/21 : La deuxième phase des finales nationales des 46èmes Olympiades des Métiers est prévue à Lyon du 13 au 15 janvier 2022. Parmi les jeunes candidats, ils seront 57 à défendre les couleurs de la Nouvelle-Aquitaine !

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 18/10/21 | Christophe Bonno, nouveau directeur général de Maïsadour

    Lire

    Le Groupe coopératif Maïsadour annonce la nomination de Christophe Bonno au poste de Directeur Général à compter du 18 octobre 2021. Diplômé d'AgroSup Dijon, il passe par Jean Caby, puis Madrange avant de rejoindre le Groupement Les Mousquetaires-Intermarché en 1999. Dernièrement, il y occupait le poste de Directeur des relations institutionnelles agricoles. Spécialiste des filières agricoles, de l’industrie et de la distribution alimentaire, sa mission sera "d’accélérer le retour à la croissance et de poursuivre la transformation engagée par le Groupe pour répondre aux attentes sociétales et à ses enjeux sectoriels".

  • 18/10/21 | Le "génie écologique" des Pyrénées-Atlantiques récompensé

    Lire

    Le Département 64 a obtenu la mention spéciale "Génie écologique" du concours 2021 "Infrastructures pour la Mobilité, Biodiversité & Paysage". Organisé par l’Institut des Routes des Rues et des Infrastructures pour la Mobilité, il récompense les meilleures initiatives en faveur de la préservation, de la restauration et de la valorisation des écosystèmes et de la biodiversité par les acteurs impliqués dans les projets de requalification et d’exploitation des infrastructures de mobilité. Salué notamment, le programme ANIMO qui vise à protéger certaines espèces animales (sangliers, lièvres, hérissons…) et éviter des collisions avec les véhicules.

  • 18/10/21 | De nouveaux espaces France Services dans Grand Châtellerault

    Lire

    A compter d'aujourd'hui, lundi 18 octobre, Grand Châtellerault va accueillir trois espaces France Services. Situés à Pleumartin, Dangé-Saint-Romain et Lencloître, ces lieux vont réunir l'ensemble des services publics essentiels au quotidien (RSA, allocation logement, permis de conduire...). A moins de 30 minutes de chaque habitant, deux agents ont été ainsi formés pour chaque espace afin d'apporter une aide concrète à tous. Des ordinateurs sont également mis en libre accès au sein de ces derniers.

  • 18/10/21 | Un cocktail pour recruter

    Lire

    Le 19 octobre de 18h30 à 21h30, le Crédit Agricole d'Aquitaine organise un cocktail recrutement à Bordeaux. Une manière pour la caisse régionale de s'inscrire dans une volonté de casser les codes dans la recherche de ses futurs collaborateurs. Lors de cet événement, des postes en CDD et en CDI seront à pourvoir sur la métropole bordelaise. Inscription obligatoire

  • 18/10/21 | Samuel Paty : 80 personnes à Périgueux

    Lire

    Le 16 octobre 2020, Samuel Paty était assassiné par un terroriste islamiste à la sortie de son collège de Conflans-Sainte-Honorine (78). Ce professeur d'histoire-géographie avait été tué quelques jours après un cours sur la laïcité pendant lequel il avait montré des caricatures de Mahomet à ses élèves. Un an après, des hommages et rassemblements ont été organisés un peu partout en France à la mémoire de l'enseignant de 47 ans. Samedi 16 octobre, 80 personnes se sont retrouvées devant l'arbre de la Liberté à Périgueux.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Economie | Economie : une conjoncture 2019 favorable en Charente-Maritime

15/02/2019 | Les acteurs économiques du territoire se disent globalement optimistes pour 2019, avec un bémol pour le BTP et les commerces de proximité

1

« Optimistes », les différents représentants du monde économiques le sont pour qualifier la conjoncture économique 2019, en regard notamment de l’année 2018. « C’est la première fois depuis plusieurs années qu’on voit des évolutions positives à tous les niveaux, même si l’activité a marqué le pas à la fin de l’année 2018, avec les manifestations », analyse Simone Kamycki, la directrice de la Banque de France de la Charente-Maritime.

Tous les feux seraient donc au vert, à commencer par la création d’emplois. « Nous sommes passés de 117 000 à 123 000 emplois salariés entre 2017 et 2018, soit un peu plus de 5000 nouveaux emplois salariés créés », annonce le préfet Fabrice Rigoulet-Roze. Un chiffre qui n’a pourtant pas vraiment permis de faire baisser le taux de chômage dans le département, avec une faible baisse de 0,1% en douze mois, il restait à 9,3% fin 2018. Pour Fabrice Rigoulet-Roze, l’explication est à trouver dans l’attractivité du département, qui fait venir l’essentiel de ses compétences de l’extérieur. « L’autre problématique est l’inadéquation entre l’offre et la demande. Il reste encore un grand nombre d’offres non pourvues, sur lesquelles les entreprises peinent à trouver les profils qu’ils recherchent ». Pour le préfet, le département va devoir adapter ses offres de formations pour répondre au besoin des entreprises locales. « Nous avons encore trop de postes vacants mais aussi de places vacantes dans les centres d’apprentissage », souligne-t-il.

Pourtant, la Chambre des Métiers et de l’Artisanat 17 constate un regain d’intérêt des jeunes pour l’apprentissage. Le nouveau centre de Lagord, dans le parc Atlantech, a fait le plein à la rentrée, avec une hausse de 20% des inscriptions. Le département compte désormais 2500 apprentis, en comptant le site de Saint-Germain de Lusignan.

Des entreprises stables

L’autre facteur indiquant une conjoncture relativement favorable est la stabilisation du nombre des entreprises. La CCI 17 constate une baisse de radiation des sociétés, avec 3438 entreprises créées en 2018 contre 1649 radiées, soit un solde positif de 1789 entreprises créées. L’artisanat, lui, à créé 6% d’entreprises en plus, avec un solde positif de 950 entreprises restantes après créations, pour arriver à 17 477 entreprises artisanales fonctionnant fin 2018. Globalement, les établissements arrivent de mieux en mieux à passer le cap des 3 et 5 ans d’existence. Détail d’importance : sur les 32 917 entreprises recensées en Charente-Maritime fin 2018, 97% sont des PME employant généralement moins de dix salariés. Les services divers représentent 37% de l’activité entrepreneuriale, suivit par le commerce de détail non alimentaire (20%) et la construction.

Il y a malgré tout un bémol dans cette belle conjoncture : « Dans les travaux publics, une baisse est attendue de 1,7% en  2019 », relate Simone Kamycki, rappelant qu’il s’agit là d’une projection des chefs d’entreprises eux-mêmes. « L’activité étant liée aux commandes publiques, tout va dépendre des bassins de vie », analyse Yann Rivière, président de la Chambre des Métiers et de l’Artisanat 17, « La Rochelle et Royan tirent leur épingle du jeu car il y a toujours des constructions de résidences de séniors ou de logements de résidents secondaires ou de retraités. Ca risque d’être plus compliqué pour les secteurs de Saintes ou Saint-Jean d’Angély où il n’y a pas de programme de construction envisagé. »

L'impact des manifestations et des blocages

Autre ombre au tableau : les commerces de centre-ville. Durement touchés par la désertion de la clientèle durant les manifestations des Gilets Jaunes, la CCI s’inquiète de leur devenir. L’impact exact n’est pas encore chiffré, mais les commerçants font remonter des chutes de chiffres d’affaires de 30 à 40% en moyenne sur les samedis de manifestation, se traduisant par une perte de revenu mensuel allant de 15 à 20%, fragilisant gravement ceux qui étaient tout juste à l’équilibre. « Le problème, c’est que les consommateurs prennent l’habitude de ne plus aller en ville le samedi, car ils considèrent qu’il y a risque », explique Hervé Fauchet, président de la CCI des bassins de Rochefort et Saintonge.  Pour aider les entreprises à s’en sortir, la CCI compte peser dans la mise en place des programmes du plan Action Cœur de Ville, dont Saintes et Rochefort vont bénéficier. « J’attends des actions du plan qu’elles intègrent un accompagnement des entreprises vers le numérique et le e-commerce, et la mise en place de dispositifs pour les aider à s’adapter aux nouveaux modèles économiques, à travers notamment des formations ». Le seul moyen de redonner un peu de vent dans les voiles.

Anne-Lise Durif
Par Anne-Lise Durif

Crédit Photo : Anne-Lise Durif

Partager sur Facebook
Vu par vous
6969
Aimé par vous
1 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Economie
Economie
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 21 + 16 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !