Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

22/05/20 : Dans le cadre de la célébration de la Journée Mondiale des Oiseaux Migrateurs, les 24 et 31 mai 2020 à Vitrezay, BioSphère Environnement propose 2 sorties de découverte des oiseaux des marais de Gironde, de 8h30 à 10h30. Réservations: 05 46 49 89 89.

19/05/20 : Allant dans le sens de la déclaration du Premier Ministre ce matin, le préfet des Pyrénées Atlantiques Eric Spitz déclare que les Bordelais et les Toulousains en zone verte pourraient venir en vacances en juillet et août dans les Pyrénées Atlantiques

18/05/20 : L’incertitude de l’évolution sanitaire, et l’impossibilité de mettre en œuvre les mesures barrières, entrainent l’annulation de l’opération de sensibilisation des jeunes à la nage, Objectif Nage, pour l’été 2020, annonce le Département de la Gironde.

15/05/20 : Initialement prévu le samedi 12 septembre prochain, la 36ème édition du marathon des Châteaux du Médoc est reportée au samedi 11 septembre 2021.

14/05/20 : L'activité partielle pour les entreprises du tourisme et de l'évènementiel sera maintenue jusqu'à fin 2020 et que l'accès au fonds de solidarité est prolongé jusqu'à fin septembre. En revanche, pas de baisse prévue pour la TVA.

12/05/20 : La Compagnie aérienne Chalair annonce la reprise progressive de ses vols entre Bordeaux, Brest et Montpellier. Au rythme de 2 vols hebdomadaires, rdv le 8 juin, pour la reprise des liaisons Bordeaux-Brest puis le 15 juin, pour Bordeaux-Montpellier

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 25/05/20 | Les Jardins de l'Imaginaire à Terrasson (24) rouvrent le 30 mai

    Lire

    Après les jardins d'Eyrignac et de Marqueyssac, c'est autour des Jardins de l'Imaginaire à Terrasson-Lavilledieu de recevoir à nouveau les visiteurs à partir du samedi 30 mai. Face au contexte sanitaire, le port du masque sera obligatoire. Les visites seront uniquement guidées et limitées à 9 personnes à la fois. Il faut donc réserver à l'avance. Les départs sont programmés de 10 h à 11 h 30 et de 14 h à 17 h 30. La saison doit durer jusqu'au 31 octobre.

  • 25/05/20 | Drones: L'UAV Show 2020 annulé, mais pas oublié

    Lire

    Initialement prévu les 15, 16 et 17 septembre à Bordeaux, la 10ème édition de l'UAV Show est annulé. Mais, pour ne pas être absent une année de plus l'événement se déclinera en 3 temps forts tout au long de l'année 2020/2021. Le 16 septembre avec l'UAV Day, rdv au centre d'essais CESA Drones et en ligne, entre expositions statiques, démonstrations en conditions réelles sur des applications métiers et tables rondes. Au printemps 2021, dans le cadre du salon Electric Road. Et enfin les 19, 20 et 21 octobre 2021, l'UAV Show fêtera ses 10 ans au Parc des Expositions de Bordeaux.

  • 25/05/20 | Un projet de "circuit pré-historique" inter-départemental

    Lire

    A l'initiative de la Maison de la Dame de Brassempouy (musée sur la préhistoire et Archeoparc dans les Landes), un projet de coopération, accompagné par la Région a vu le jour entre 5 sites préhistoriques du Grand Sud-Ouest : les Grottes d'Isturitz et Oxocelhaya (Pays Basque), la Maison de la Dame de Brassempouy (Landes), le site de Castel Merle (Dordogne), le musée d'Arudy (Béarn) et l'espace préhistorique de Labastide (Hautes-Pyrénées). Les sites partenaires construisent leur projet autour de l'Itinérance, à l'image de celle des hommes de la préhistoire entre ces sites, au gré de la saisonnalité des campements.

  • 25/05/20 | Aéro: des cabines connectées et modulables fabriquées à Rochefort

    Lire

    Equipementier aéronautique depuis plus de 40 ans, l'entreprise Simair à Rochefort développe une stratégie d'innovation de produits et de services en proposant notamment une nouvelle gamme d'équipements modulables permettant aux compagnies aérienne de reconfigurer des avions (3000 par an) en réduisant les coûts environnementaux mais aussi financiers sur la destruction et le réaménagement. La Région soutient son projet de développer une seconde génération de ces produits avec des matériaux recyclables, connectés et adaptables tout au long de leur vie à hauteur de 892 316 €.

  • 25/05/20 | Des planches de surf sur-mesure et écoresponsables produites à Anglet

    Lire

    Lors de la dernière commission permanente, les élus régionaux ont voté une subvention de 20 000€ à Hexa (Anglet - 64), afin de soutenir l'amorçage de cette start-up émergente de la filière Glisse, engagée dans une démarche de production écoresponsable, dans un contexte économique tendu compte tenu de la crise sanitaire Covid-19. La start-up a l'ambition de fabriquer localement et de commercialiser sous sa propre marque des planches de surf sur-mesure (imprimées en 3D), à partir de plastique recyclé. 9 embauches sont prévues sur les 3 années à venir.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Economie | Emploi dans le numérique : comment attirer et fidéliser ses salarié(e)s ?

09/11/2019 | Les générations X et Y privilégient davantage la qualité de vie et l’ambiance au travail à la carrière et au salaire selon l’étude de l’Observatoire Pour les Entreprises Numériques en NA…

Laïla Benraiss-Noailles et Thierry Rouby

L’Observatoire Pour les Entreprises Numériques de Nouvelle-Aquitaine (OPEN 01), piloté par le Syndicat Régional des Professionnels de l’Informatique et du Numérique de Nouvelle-Aquitaine (SYRPIN), en lien avec l’Institut de Recherche en Gestion des Organisations (IRGO), vient de mener une étude sur l’attractivité et la fidélisation des jeunes salariés, dans les secteurs du numérique et de l’informatique. Les résultats tordent le cou aux idées reçues. En effet, la génération Z (18/25 ans), qualifiée de nomade, chercherait en réalité à avoir la sécurité de l’emploi ainsi qu’une bonne ambiance au travail. La génération Y (25/40 ans), quant à elle, prioriserait sa qualité de vie et souhaiterait être soutenue par son employeur pour rester dans l’entreprise. Le salaire ne serait pas une priorité…

Aujourd’hui, les secteurs du numérique et de l’informatique peinent à recruter. 20 % de turnover sont enregistrés en moyenne dans les entreprises. Pour savoir comment attirer la jeune génération et garder ses salariés, l’OPEN 01 et le SYRPIN ont mené une enquête de février à avril 2018 afin de comprendre les comportements des générations X et Y face à l’emploi. Les résultats de cette étude⃰ ont été dévoilés lors de l’Université des Entrepreneurs organisée par le MEDEF 33, le 5 novembre dernier, au Palais de la Bourse à Bordeaux.
Cette enquête a été réalisée sous la forme d’entretiens semi-directifs et de questionnaires en ligne auprès de 114 étudiants âgés de 22 ans en moyenne et titulaires d’un Bac+2 ou un Bac+3 illustrant la génération Z ainsi qu’auprès de 149 salariés âgés de 31 ans et 4 mois en moyenne, majoritairement des hommes (77 %), diplômés à 50 % d’un niveau Bac+5 avec une ancienneté dans le poste actuel de 4 ans, dont la rémunération se monte à 45 000 € maximum pour 68 % d’entre eux, incarnant la génération Y. Du côté des Z, 20 % des réponses ont été écartées d’entrée de jeu car ces dernières mentionnaient le fait que ces étudiants souhaitaient créer leur propre entreprise à l’issue de leurs études.

La sécurité de l’emploi chez les Z, la qualité de vie pour les Y
Thierry Rouby, chargé de mission au SYRPIN, tient à souligner que « cette étude a été faite dans le cadre d’une perception car ces étudiants sont sur la fin de leur cursus et ne possèdent donc pas une grande connaissance du monde de l’entreprise ». A partir des données récoltées, des analyses ont été établies sur le rapport qu’entretiennent les générations X et Y avec le monde du travail. Du côté des Z, si, aujourd’hui, ils sont qualifiés de nomades, les données ne révèlent pas vraiment cet aspect-là. « Les étudiants de cette génération ont vu leurs parents au chômage, connaissent la valeur de l’argent. Ils ont davantage les pieds sur terre. Du coup, ils sont avides d’une certaine stabilité dans le travail, d’une sécurité et ne priorisent pas le salaire, souligne Laïla Benraiss-Noailles (IRGO, Maître de conférences à l’Université de Bordeaux et Directrice adjoint de l’IAE). Leurs préoccupations rappellent celles des anciens. Du côté des Y, eux priorisent leur qualité de vie. « Ils ne visent pas de poste managériale car souhaitent avoir du temps pour eux, pour leur famille. Aussi, ils attendent un soutien de leur employeur dans leur activité. S’ils ne l’obtiennent pas ils quitteront leur poste ».
Ces analyses serviront pour les employeurs à trouver la perle rare ou garder leurs salariés. En effet, « dans une offre d’emploi, sachant que la génération Z recherche la stabilité et une bonne ambiance, les employeurs sauront comment rédiger leur annonce en mettant ces éléments en avant. Pareil pour les employeurs de jeunes Y », précise Laïla Benraiss-Noailles. Mais cette enquête a fait émerger également des zones d’ombre. En effet, « qu’entendent-ils par exemple sur l’ambiance au travail ? Comment la définissent-ils ? Aussi, quelles seraient les modalités à mettre en place comme conditions de travail, du télétravail, du nomadisme ? », s’interrogent Laïla Benraïss-Noailles. Toutes ces questions tenteront de trouver des réponses dans une prochaine étude qui sera menée ultérieurement…

⃰A noter que cette étude n’aurait pu voir le jour sans le travail et l’implication d’enseignants chercheurs et de professionnels de la filière, tels que Olivier Herrbach (IRGO), Laïla Benraiss-Noailles (IRGO), Maria Furhmann (Synargos Conseils), Tiphaine Bichot (Athome Solution), Agnès Passault (Groupe Aquitem), Flavie Réal (Technomade), Benjamin Gauthier (Mink), Olivier Blanc (Inflexsys), Christophe Maillet (Adacis) ainsi que l’ensemble des membres du Syrpin et de l’écosystème d’écoles, de clusters et d’associations du numérique régionaux comme Aliptic, Bordeaux Games, Digital Aquitaine, Etic47, French Tech Bordeaux, Inoo, Pays Basque Digital, SPN, le Conseil Régional de Nouvelle-Aquitaine, la DIRECCTE Nouvelle-Aquitaine, le FAFIEC/ATLAS et les acteurs de la branche.

Sybille Rousseau
Par Sybille Rousseau

Crédit Photo : SR

Partager sur Facebook
Vu par vous
4382
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Economie
Economie
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 27 + 11 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !