Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

06/08/18 : Dominique Laurent, sous préfète de Bergerac depuis quatre ans, vient d'être nommée à ce même poste à Guingamp (22). Stéphanie Monteuil, sous préfète de Saint-Jean-d'Angely (17) lui succède et prendra ses fonctions le 27 août.

06/08/18 : Jean-Philippe Dargent vient d'être nommé sous-préêfet de Lesparre-Médoc en remplacement de Claude Gobin. Il est actuellement directeur à la citoyenneté, de la légalité et du développement territorial à la préfecture des Pyrénées-Atlantiques.

04/08/18 : Le meeting aérien de Belvès(24), le 15 août, est maintenu. L’Aéroclub Belvès Périgord a pris la décision de ne pas annuler la manifestation, suite au décès de son président. Lundi Alain Valleron a trouvé la mort dans le crash du Cessna qu’il pilotait.

03/08/18 : Jean-Philippe DARGENT nommé le 31 juillet sous-préfet de Lesparre-Médoc prendra ses fonctions le 3 septembre. Il était directeur de la citoyenneté, de la légalité et du développement territorial à la préfecture des Pyrénées-Atlantiques (64)

03/08/18 : Renforcement des mesures de limitation de prélèvements d’eau dans le 47 sur les cours d’eau non réalimentés. Ces restrictions impactent environ 2% de la surface agricole irriguée, 95% des surfaces irriguées bénéficiant de ressources en eau sécurisées

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 13/08/18 | Revenu de base : une expérimentation dans les départements préconisée

    Lire

    Jean-Luc Gleyze, président du département de la Gironde, note avec intérêt que le rapport de préfiguration de France stratégie, qui vient d'être remis au Premier ministre sur l'allocation sociale unique préconise en conclusion "une expérimentation préalable dans une partie du territoire. Il rappelle la volonté de la Gironde d'expérimenter le revenu de base et précise que les scénarios d'expérimentation d'un revenu de base portés par la Gironde et 12 autres départements ne "font pas de perdants".

  • 13/08/18 | L’Afrique de retour en Sud-Gironde

    Lire

    Grâce à l’engagement de la mairie de Noaillan la 4ème édition du festival Africa Ciron aura lieu le 25 août à la maison Dubernet. Différentes activités comme de la danse, des contes, un concert, des expositions ou une projection nous permettront d’enrichir notre culture africaine. Safiatou Faure, qui a créé le festival du Sahel de Saint-Médard-en-Jalles sera mise à l’honneur. Entrée gratuite. Programme : https://dubernet.noaillan.fr 

  • 11/08/18 | 10ème Confituriades à Beaupuy (47)

    Lire

    Pour la 10ème édition des Confituriades, la fraise est à l’honneur du championnat du monde de la confiture. Seul salon en France entièrement dédié à la thématique des confitures, il se déroule les 18 et 19 août à Beaupuy, en Grand Marmandais. Une soixantaine d’exposants, plus de 500 confitures à la dégustation et à la vente, des ustensiles de cuisine pour réaliser ses confitures à la maison mais aussi des démonstrations, ateliers culinaires et animations ponctueront ce week-end festif.

  • 10/08/18 | Le Verdon a son relais touristique

    Lire

    L’inauguration du relais touristique au Verdon-sur-Mer a lieu ce 10 août par Sandrine Derville, vice-présidente de la région en charge du tourisme. Ce relais permet à la région Nouvelle-Aquitaine de conforter ce territoire en tant que destination touristique d’excellence qui conjugue richesses touristiques, infrastructures et activités. La région a contribué au financement de la mise en accessibilité handicapés ainsi que les travaux de réhabilitation à proximité de la capitainerie de Port-Médoc pour y installer un relais d’information touristique.

  • 08/08/18 | Alain Rousset réagit à la reprise des Menuiseries Grégoire (24)

    Lire

    Alain Rousset prend acte du choix du Tribunal de commerce de Paris de retenir l'offre de reprise des Menuiseries Grégoire à Saint-Martial d'Artenset par le Fonds Prudentia Capital. Il souhaite qu'un plan social pour l'emploi digne de ce nom accompagne cette restructuration. 157 licenciements sont prévus. Alain Rousset indique que "la Région est au travail pour aider le repreneur dans son projet et demande à l'actuel actionnaire, le Fonds Parquest Capital, de contribuer au financement du PSE.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Economie | Emploi : l'essor du numérique pourrait profiter aux jeunes

19/06/2013 | Une douzaine de jeunes diplômés du secteur numérique étaient présents au Kfé Pro organisé par la maison de l'Emploi de Bordeaux ce mardi 18 juin.

Un Kfé Pro spécial numérique s'est déroulé le 18 juin 2013 à Bordeaux

Créés pour aider les jeunes diplômés à trouver un emploi, les Kfés pros, sorte de simulation d'entretiens d'embauches organisés par la Maison de l'emploi de Bordeaux, ont accueilli ce 18 juin des jeunes autour d'un secteur qui n'a pas été choisi au hasard : le numérique. De nombreux emplois devraient en effet être créés d'ici 2015.

60% : c'est le pourcentage de chefs d'entreprise de PME régionales spécialisées dans le numérique qui éprouveraient des difficultés à recruter du personnel compétent, selon une enquête du Syrpin, le Syndicat régional des professionnels de l'informatique et du numérique. Malgré la crise, le secteur du numérique est en effet en plein essor : l'économie numérique devrait créer près de 450 000 emplois d'ici 2015 selon le Ministère de l'économie et des finances. Une aubaine pour les jeunes particulièrement touchés par le chômage (26,5% des moins de 25 ans en avril 2013).

A Bordeaux, ils étaient une petite douzaine à participer au Kfé pro dédié au numérique, qui s'est déroulé au Zac, un restaurant des Chartrons. Principalement spécialisés dans les domaines du développement et du web business, les participants ont d'abord rencontré cinq professionnels du numérique et du recrutement durant quinze minutes, tout à tour. Le but? Obtenir des conseils mais aussi rencontrer des professionnels de leur secteur. Simon Gomez, 25 ans, est diplômé d'un master en marketing et communication obtenu à l'IAE de Toulouse. Pour lui, cette simulation d'entretiens est avant tout un moyen de se créer un réseau : "Cela m'a permis d'avoir un premier contact avec des dirigeants d'agences de communication, à construire la première base du réseau" confie-t-il. Selon l'enquête du Syrpin, les réseaux relationnels constituent en effet près de 60% du mode de recrutement privilégié dans les métiers du web.

Au-delà de l'aspect relationnel, les chefs d'entreprise qui ont accepté (bénévolement) de jouer le rôle de recruteur, en profitent pour délivrer un autre message : "depuis que je suis chef d'entreprise, j'ai réfléchi aux erreurs que j'ai pu commettre quand je cherchais un emploi, glisse Sébastien Cornac, directeur de l'agence de communication Etincelles. Souvent, les jeunes parlent trop de leur formation et ne mettent pas assez en avant leur savoir faire, ce qui les différencie sur le marché du travail" ajoute-t-il.

Le développement et la sécurité des réseaux : des métiers recherchésLe secteur du numérique présente toutefois de grandes disparités en matière d'emploi selon les métiers. Ainsi, alors que les développeurs sont considérés comme des professions essentielles selon les chefs d'entreprise interrogés lors de l'enquête du Syrpin, les métiers du web business seraient eux considérés comme moins prioritaires.

De même, les perspectives de recrutement ne sont pas les mêmes selon les métiers : 69% des PME du numérique interrogées prévoient une augmentation de leurs effectifs dans les métiers du développement mais 71% affirment que ce recrutement est difficile. A contrario, 39% prévoient une augmentation de leurs effectifs dans les métiers de la sécurité, systèmes et réseaux et plus de la moitié déclarent recruter difficilement ces métiers. Enfin, les métiers du web business, qui représentent à peine 5% des postes des entreprises interrogées, prévoient un recrutement des effectifs dans ces métiers pour 71% d'entre elles. Parallèlement, il s'agit du type de métiers le plus facile à recruter puisque seulement 35% d'entre elles avouent recruter difficilement.

Pour Stéphane Guiraud, vice-président du Syrpin, les résultats de l'enquête ne sont pas une surprise : "les métiers de la sécurité et du développement sont très techniques. On cherche ici des gens qui ont une expertise" affirme-t-il, ce qui expliquerait les difficultés de recrutement. A l'inverse, les métiers du web business, qui devraient connaître un fort développement, sont ceux qui sont les moins difficiles à recruter, car de nombreux jeunes possèderaient les savoir-faire adéquates.

Pour Simon Gomez, le jeune diplômé en recherche d'emploi depuis trois semaines, l'avenir s'annonce tout de même difficile : "A Bordeaux, on dit qu'une offre d'emploi dans la communication, c'est 600 CV. Il y a très peu d'offres" confie-t-il. En ces temps de crise et de chômage, la route s'annonce donc toutefois longue de la sortie de l'école à la première (vraie) embauche, secteur du numérique ou pas.

 Pour aller plus loin : cliquez sur les bonhommes pour visualiser les données.

Linsertion professionnelle des jeunes, diplômés en 2012, en avril 2013 | Create infographics

Elodie Souslikoff
Par Elodie Souslikoff

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
2220
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
1 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Economie
Economie
Retour à la page d'accueil
Accueil
Simon Gomez | 21/06/2013

Petite rectification après un rendez-vous avec un conseiller de l'APEC : Pour une offre parue dans la fonction "communication", un recruteur reçoit en moyenne 116 candidatures. C'est un peu moins que 600 mais la "communication" est quand même la fonction où il y a le plus de demande !

Le même Simon Gomez que dans l'article !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 16 + 14 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !