18/05/22 : PYRENEES-ATLANTIQUES. Dans la 6 e circo, LREM prononce l’exclusion de Philippe Jouvet, candidat contre Vincent Bru, le sortant LREM. Philippe Jouvet était jusqu'ici le suppléant de Florence Lasserre dans la 5e circonscription.

18/05/22 : PYRENEES-ATLANTIQUES. Dans la 4e, l'écolo Julien Brunel se retire au profit d'Inaki Echaniz PS-Nupes. "Notre responsabilité politique nous oblige au retrait. Mais notre responsabilité morale nous interdit de soutenir le candidat PS," tweete J. Brunel

13/05/22 : PYRENEES-ATLANTIQUES - Dans la 3ème circonscription, David Habib député socialiste sortant critique sur la NUPES, est candidat à sa succession en son nom propre face à un candidat LFI /NUPES. Alain Rousset vient de lui apporter son soutien.

12/05/22 : GIRONDE. Dans la 2e circonscription, Cyril Mouquet , candidat Nouvelle Donne se désiste au profit du candidat investi par la Nupes, l'écologiste Nicolas Thierry, au nom de "l'intérêt général premier avant tout" tweete Cyril Mouquet.

11/05/22 : GIRONDE. La sortante Christelle Dubos (LREM), 46 ans, lâche la 12e circonscription. Elue en 2017, secrétaire d'Etat de 2018 à 2020, elle a créé le service public du versement des pensions alimentaires. Son suppléant, Pascal Lavergne devient candidat.

11/05/22 : PYRENEES-ATLANTIQUES. Le Hendayais Tom Dubois-Robin, 29 ans, portera les couleurs de la NUPES dans la 6e circonscription. Ex gilet jaune, il a aussi interpellé, en tant que riverain, les pouvoirs publics sur le sort des migrants à la frontière basque.

10/05/22 : PYRENEES-ATLANTIQUES. Dans la 6e circonscription, le sortant Vincent Bru, majorité présidentielle, se représente. L'ex-maire de Cambo et ex-conseiller départemental est concurrencé par l'adjoint au commerce de Biarritz, Fabrice-Sebastien Bach (LR).

10/05/22 : GIRONDE. Dans la 2e circonscription de Bordeaux, le leader EELV au conseil régional, Nicolas Thierry annonce sa candidature au poste de député face à Catherine Fabre (LREM), élue en 2017 après avoir battu Michèle Delaunay (PS) et Pierre Hurmic(EELV).

10/05/22 : PYRENEES-ATLANTIQUES. Colette Capdevielle, députée PS de 2012 à 2017, ne se présente pas dans la 5e circonscription, réservée à LFI par l'accord politique NUPES. "Nous entendons le message qui demande à la gauche de se réunir" indique la section du PS.

05/05/22 : LIMOUSIN. Après l’accord entre LFI, PC, EELV et PS, un seul candidat PS pourra se présenter dans l’ancienne région, sur la 2ème circonscription de la Haute-Vienne détenue par le député LREM Pierre Venteau. Six socialistes avaient été élus en 2012.

05/05/22 : HAUTE-VIENNE. Sur la 2ème circonscription, le député LREM Pierre Venteau, qui avait remplacé Jean-Baptiste Djebbari en novembre 2019 nommé secrétaire d'État aux transports, annonce qu’il ne sollicitera pas l’investiture aux élections législatives.

27/04/22 : DORDOGNE- L'épizootie aviaire se poursuit: au 26 avril, 52 foyers sont confirmés, soit 7 foyers de plus en 3 jours. 2 suspicions de foyers sont encore en cours d'analyse. Le dépeuplement préventif des élevages frôle les 500 000 volailles abattues.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 18/05/22 | 36 Ukrainiens accueillis à Bayonne

    Lire

    Mardi 17 mai, un bus de 36 déplacés d’Ukraine est arrivé à Bayonne, en provenance de Paris. Logés au lycée Louis de Foix, à Bayonne, ils s’ajoutent aux 782 déplacés d’Ukraine déjà en Pyrénées-Atlantiques, dont 288 enfants. Ils bénéficient d'une autorisation de séjour, d'une complémentaire santé et possibilité de travailler et de demander l’allocation pour demandeurs d’asile. Les enfants sont accueillis dans les établissements publics et privés et tous bénéficient d’un accompagnement social par l’association Atherbea.

  • 18/05/22 | La Maison Barthouil agrandit son espace de visite

    Lire

    A Peyrehorade dans les Landes, la Maison Barthouil est spécialisée dans la production artisanale de saumons fumés et de foie gras. Labellisée « Entreprise Patrimoine Vivant » en 2021, elle souhaite agrandir et rénover son espace de visite. Grâce au rachat de la parcelle attenante aux ateliers de production, l'espace de visite pourra accueillir à la fin de l'été trois fois plus de visiteurs. Le futur espace de visite vise la labellisation « Tourisme et Handicap ».

  • 18/05/22 | 32 actions pour le Parc Naturel Régional Millevaches

    Lire

    Le Parc Naturel Régional Millevaches en Limousin propose pour cette année 2022, 32 actions portant sur l'amélioration des connaissances naturalistes et de la biodiversité du territoire, la valorisation et la diffusion de la culture occitane. Elle souhaite également développer une agriculture et une alimentation durable. Ce programme d'actions 2022 s'accompagnera aussi de missions d'animation ainsi qu'une promotion du tourisme durable.

  • 18/05/22 | Influenza aviaire : un 2nd foyer en Charente

    Lire

    Un 2nd foyer d'influenza aviaire vient d'être révélé dans un élevage de canards de Laprade en Charente. Une zone de protection de 3km autour du foyer ainsi qu'une zone de surveillance de 10km ont été mises en place tout comme la désinfection de l'exploitation. Afin de prévenir une éventuelle diffusion du virus, l'exploitation a été dépeuplée.

  • 17/05/22 | Pays Basque : un projet structurant pour la filière ovin viande

    Lire

    La coopérative Amatik dans le Pays Basque, rassemble 75 éleveurs ovins races laitières et en race viande. Afin de mutualiser et sécuriser les circuits logistiques amont et aval des animaux, elle va créer un centre de rassemblement et d'engraissement sur un même site. Objectif: plus d'attractivité pour la filière viande par le retour de la valeur ajoutée aux éleveurs, le développement de l’approvisionnement des boucheries traditionnelles locales ainsi que la valorisation de la production des agneaux de lait sous label rouge fermier. Un projet soutenu par le Conseil régional à hauteur de 116 706 €

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Economie | Tourisme : La Dordogne mise sur la clientèle française

13/05/2020 | Face aux pertes importantes du secteur, le comité départemental du tourisme de la Dordogne et le Conseil départemental se mobilisent pour relancer l'activité.

1

En Dordogne, le secteur du tourisme représente un chiffre d'affaires annuel de 700 millions d'euros. Sur les mois de mars, avril et mai, les pertes sont estimées à 93 millions d'euros. Pour faire face à cette catastrophe économique, le comité départemental du tourisme est en ordre de bataille pour relancer l'activité au plus vite et travaille en partenariat avec le Département et le service de santé au travail sur plusieurs mesures : dispositif de soutien, élaboration d'un guide de bonnes pratiques à l'intention des professionnels, campagne publicitaire pour attirer une clientèle hexagonale.

En Dordogne, le secteur du tourisme pèse un peu plus d'un quart de l'activité du département, un poids sensiblement équivalent à l'agriculture. La période de confinement a eu des conséquences économiques très importantes pour les professionnels. Sur les mois de mars, avril mai, les pertes sont estimées à 93 millions d'euros sur un chiffre d'affaires annuel de 700 millions d'euros. En année normale, le département de la Dordogne enregistre 17,7 millions de nuités (marchandes et non marchandes). L'hôtellerie représente un million de nuitées dont 25 % sont assurées par la clientèle étrangère et 30 % par le tourisme d'affaires, les campings génèrent 3,4 millions de nuitées et pour l'hôtellerie de plein air, les étrangers représentent 30 % de la clientèle. En locations saisonnières, on dénombre 5789 établissements.
Pendant deux mois, ces structures et les 194 sites et monuments (dont certains commencent à rouvrir cette semaine) ont été complètement à l'arrêt, même si les hôtels n'ont jamais été officiellement fermés, la très grande majorité a fermé faute de clients. "Nous avons de grosses inquiètudes actuellement sur la survie économique de certaines structures. En Dordogne, le secteur est majoritairement composé de toutes petites TPE, avec quelques salariés, mais cela peut être aussi des entrepreneurs travaillant seuls. Tous les professionnels sont en attente des mesures qui vont être annoncées dans les prochains jours, notamment la réouverture des campings et des restaurants", indique Sylvie Chevallier, présidente du comité du tourisme de la Dordogne. La situation serait encore plus critique pour certains types d’établissements comme les campings, hôtels et résidences touristiques saisonniers, pour qui la période d’activité est plus courte. Ces derniers pourraient, par ailleurs, avoir du mal à mettre en place l’aménagement sanitaire nécessaire à cause du manque de trésorerie. Pour relancer le secteur, le CDT de la Dordogne a mis en place un vrai plan de bataille selon trois axes : l'axe sanitaire, l'axe communication et le soutien aux professionnels.

Un guide des bonnes pratiques à l'usage des professionnels

"Nous avons beaucoup travaillé avec le Conseil départemental sur l'aspect sanitaire, d'abord sur la question des masques. Grâce à des initiatives solidaires, accompagnées par le Département qui a fourni les élastiques, le fil et le tissu, ce sont plus de 500 000 masques qui ont pu être fabriqués", précise Sylvie Chevallier. Mais l'initiative la plus remarquable est la réalisation d'un guide des bonnes pratiques sanitaires  à l'usage de toutes les entreprises du tourisme. C'est le résultat d'une "collaboration remarquable" entre CDT et  le Service de santé au travail de Périgueux, Sarlat. "L'objectif ce petit guide est de donner les 100 bonnes idées pour accueillir la clientèle touristique dans de bonnes conditions sanitaires, afin de relancer l'activité du secteur. Il s'agit d'une initiative locale qui intéresse déjà d'autres départements : elle a été conduite avec des infirmiers du service de la santé au travail et un médecin du travail de la Corrèze. Ce petit fascicule devrait être édité cettre semaine sous forme numérique et papier. Il se présente sous la forme sous la forme de fiches métiers : restaurateur, gérant de campings, cuisinier, jardinier", explique Philippe Francois président du Service de santé au travail et président de François tourisme consultant. Il comporte un tronc commun applicable à tous, et un focus sur 6 domaines d'activités précis: OT, campings, gîtes, sites de visite, activités de pleine nature, etc.
Toujours au chapitre sanitaire, le Conseil départemental collabore avec l'Agence régionale de santé qui met en place une campagne de dépistage par secteur géographique avec huit infirmières du Département qui sont volontaires. 

L'espoir du retour de la clientèle hexagonale

 "Sur le soutien économique, le Département qui ne peut pas intervenir directement, a été à l'initiative d'une collaboration entre les trois chambres consulaires et Périgord initiative, et les EPCI, afin de réunir des fonds destinés à compléter les dispositifs de soutien mis en place par le Conseil régional, qui aide les structures qui ont 5 salariés, et ceux mis en place par l'Etat. Le but est d'aider les toutes petites structures, auto entrepreneurs, et celles qui ont moins de 5 salariés. Tous les secteurs sont concernés, pas seulement le tourisme. Il s'agit d'un fonds de soutien proposé par Périgord initiative", explique Sylvie Chevallier. Et le comité départemental du tourisme poursuit son travail de promotion, malgré de grosses incertitudes. Pendant la période de confinement, un important travail  a été réalisé sur les réseaux sociaux et sur le site internet de la structure. Le Département a mis en ligne des visites virtuelles en 3 D pour répondre à la curiosité des internautes.

De plus, le comité compte bien donner envie aux touristes français de venir découvrir la région, puisqu’on ignore encore si les étrangers pourront prochainement fouler le sol national. Les campagnes concernant la clientèle étrangère et européenne ont été reportées d'un an. La campagne prévue dans les cinémas a été annulée, précise Sylvie Chevallier. Une importante campagne publicitaire à la télévision (France 2 et la 5) doit être lancée en juin, du 8 au 21 juin,  pour vanter les mérites du Périgord. "On réfléchit à une stratégie de communication à l'intention d'une clientèle locale et régionale. Notre département a des atouts à faire valoir : les gens aspirent à retrouver la nature, ils ont envie d'espaces et d'endroits peu bondés, nos sites sont préservés." Un avis partagé par Jean Fred Drouin, vice président du Conseil départemental en charge du tourisme, qui rappelle que les sites de pleine nature du Département (bases de loisirs, parc du château de Campagne, voie verte Thiviers Saint Pardoux) ont rouvert lundi 11 mai. Les activités individuelles de pêche et de randonnée y sont autorisées, en aucun cas les activités collectives. "J'espère pour cet été, un tourisme francais, avec le retour de clients originaires du Nord de la France, du bassin parisien ou de la Loire Atlantique, habituellement très nombreux à passer leurs vacances en Périgord. Ils pourront profiter des nombreuses activités de pleine nature qu'offre la Dordogne."

Claude-Hélène Yvard
Par Claude-Hélène Yvard

Crédit Photo : Archives Claude Hélène Yvard

Partager sur Facebook
Vu par vous
15103
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Economie
Economie
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 21 + 11 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !
Visite de la Halle technologique de l'IUT Pays de l'Adour à l'occasion de son inauguration Economie | 06/05/2022

Très haut débit : Une nouvelle pépite technologique à l'IUT de Mont-de-Marsan

Danielle Sancier, déléguée régionale Apec Nouvelle-Aquitaine. Economie | 06/05/2022

Recrutement des cadres: entre sortie de crise et impacts de la guerre en Ukraine

Gaetan Longeon forme Amandine dans le cadre de Ma Cycloentreprise. Economie | 22/04/2022

Ma Cycloentreprise : En selle pour enrayer la pollution

Ces objets sont réalisés à partir de bois de récupération. Economie | 13/04/2022

Les Amis de la Dronne réinsèrent des publics éloignés de l’emploi en recyclant des bois de récupération

Image d'illustration - Rail voie ferrée - jonction Economie | 12/04/2022

Le pari de la ligne Bordeaux-Lyon se complique pour Railcoop

Florent Mouriéras (à gauche) directeur de Catalent Biologics a fait découvrir les nouvelles installations à Françoise Jeanson, vice-présidente de la Région. Economie | 11/04/2022

Limoges : Catalent Biologics inaugure sa nouvelle unité de production avec le soutien de la Région

L'entrepreneur québécois d'Optima Aéro, Toby Gauld et la directrice générale en France, Céline Marchal, s'installent au Pays basque pour recycler des pièces d'hélicoptères Economie | 06/04/2022

Le reconditionnement des pièces d'hélicoptères se pose au Pays basque

Le Multiple accueille quatre acteurs de l'économie sociale et solidaire à Périgueux, soit 7 salariés Economie | 04/04/2022

A Périgueux, le Multiple au service de l'économie sociale et solidaire

Colette Langlade, conseillère régionale de Nouvelle-Aquitaine et Mali Maciag créatrice de la marque ''Cousu français'' à Pau Economie | 04/04/2022

Entreprises : Une Quinzaine de la création cousue main pour les porteurs de projet

Ils étaient près de 200 en début de semaine à l'hippodrome de Pau, pour participer au lancement du cluster Pyrénées Hydrogène. Economie | 30/03/2022

Neutralité carbone et autonomie énergétique : Béarn et Bigorre font le pari de l'hydrogène

le poulailler une Economie | 30/03/2022

Le Poulailler, nouveau tiers-lieu médocain et extension de la Cocotte minute a ouvert à Lesparre

Pendant trois jours, Nontron renoue avec des échanges autour des métiers d'art, du 1au 3 avril Economie | 29/03/2022

Les Métiers d'arts invitent à la découverte des gestes et des matières à Nontron (24)

Les ports de La Rochelle et de Brest utilisent le Geneseas et douze de plus seront en service cette année Economie | 23/03/2022

Haute-Vienne : Geneseas le premier robot solaire et connecté qui dépollue les ports

Les métiers de l'embouteillage font partie des métiers à découvrir dans le cadre de La Quinzaine des métiers de la vigne et du vin du 21 mars au 1er avril 2022 Economie | 21/03/2022

En Gironde, la filière viti-vinicole recrute

Les sept heureux patrons des startups lauréates de l’incubateur TiPi 535 Economie | 21/03/2022

TiPi 535, l’incubateur au plus près des start-ups du tourisme