Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

28/09/20 : Une nouvelle opération de dépistage gratuit de la COVID-19 est en cours jusqu'au 30 octobre du lundi au vendredi de 8h30 à 12h30 à l'Arkéa Arena de Floirac. Cette opération s'adresse uniquement aux personnes prioritaires munies d’un justificatif.

28/09/20 : A Pau, l'édition 2020 de la manifestation culturelle "Les idées mènent le monde" qui aurait du se tenir les 20, 21 et 22 novembre prochains est reportée à 2021. En cause: la situation sanitaire et le bon respect des mesures de lutte contre l'épidémie.

27/09/20 : Sénatoriales Corrèze: Daniel Chasseing (les Indépendants) et Claude Nougein (LR) réélus.

27/09/20 : Sénatoriales Charente-Maritime : Corinne Imbert (LR) et Daniel Laurent (LR) retrouvent leur siège de sénateur avec 47,21% des voix. Remportant 28,51% des suffrages, Mickaël Vallet (PS) décroche le 3e siège. Il succède à Bernard Lalande (DVG - 21%).

27/09/20 : Sénatoriales Deux-Sèvres: Philippe Mouiller (LR) sortant réélu et Gilbert Favreau le président LR du conseil départemental élu au second tour.

27/09/20 : Sénatoriales Dordogne: deux sièges pour la gauche avec deux nouveaux élus: Marie-Claude Varaillas (communiste)groupe CRCE et Serge Mérillou élu dès le premier tour.

27/09/20 : Sénatoriales Charente: Nicole Bonnefoy (PS) réélue.

27/09/20 : Sénatoriales Creuse: Jean-Jacques Lozach (PS) réélu.

26/09/20 : Bernard Madrelle, ancien maire de Blaye et député socialiste de Gironde, est décédé un an après son frère Philippe Madrelle, ancien sénateur et président du conseil départemental.

23/09/20 : Après consultation du comité d’experts, la préfète des Landes a décidé qu'à compter de ce jour 14h00, la vigilance revient au niveau jaune pour les feux de forêt. Autrement dit une vigilance moyenne, au niveau 2 sur une échelle de 5.

22/09/20 : La Chambre d'agriculture de la Haute-Vienne va engager une procédure pour obtenir le statut de calamité sécheresse en raison du déficit en eau des derniers mois. Les agriculteurs bénéficieraient d’aides pour pallier la baisse de rendement en céréales.

22/09/20 : L'édition 2020 du festival Animasia, prévue les 10 et 11 octobre prochains a finalement été annulée pour respecter les annonces de la Préfecture concernant les nouvelles restrictions sanitaires notamment la réduction de la jauge d'évènements publics.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 28/09/20 | Pierre Hurmic salue l'entrée au Sénat de Monique de Marco

    Lire

    Réaction enthousiaste du maire de Bordeaux après l'élection en Gironde de Monique de Marco: "C’est une victoire historique pour l’écologie politique. Après avoir gagné Bordeaux, mais aussi Artigues et Carbon Blanc sur la métropole qui ont rejoint Bègles, les écologistes viennent de démontrer leur capacité de conviction sur l’ensemble des territoires girondins. Monique de Marco et le nouveau groupe écologiste porteront au Sénat, avec force et compétence, les causes du climat, du respect du vivant, de la justice sociale et des droits humains. Ils pèseront pour concrétiser rapidement les 149 propositions issues de la Convention citoyenne pour le climat."

  • 28/09/20 | L'Hermione compte repartir au printemps 2021

    Lire

    L'Hermione pourrait repartir au printemps 2021, a annoncé vendredi le président de l'association Hermione-Lafayette Olivier Pagezy : « Dans le cadre du plan de relance, le ministère du tourisme a un budget pour faire la promotion de la France à l’étranger et il a bien compris le rôle d’ambassade que peut jouer L’Hermione ». Atout France travaille avec l'association sur un projet de voyage dans les pays européens «les plus susceptibles de venir chez nous», pour y porter les couleurs de la région.

  • 28/09/20 | Le traité d’unification allemande fête ses 30 ans à Limoges

    Lire

    Le 2 octobre, la Maison de l’Europe Direct Limousin fête les 30 ans du traité d’unification allemande ainsi que la présidence allemande du Conseil de l’Union Européenne. Au cours de cette journée de célébration à l’Espace Simone Veil, le public pourra découvrir l’exposition « Au coeur de l’Allemagne » et les structures travaillant dans le cadre des relations franco-allemandes. Des conférences autour de cette thématique sont également organisées. Entrée libre et gratuite.

  • 28/09/20 | L’agglo de Royan soutient les entreprises face au Covid19

    Lire

    La Communauté d’Agglomération de Royan Atlantique vient de décider une aide d’un million d’euros pour soutenir la trésorerie des entreprises qui ont été touchées par la crise sanitaire. Cette subvention de fonctionnement sera versée aux entreprises de moins de 20 salariés et aux associations employeuses résidant sur le territoire communautaire. Le dossier de demande d’aide doit être déposé avant le 30 octobre et est disponible sur le site de l'agglo.

  • 28/09/20 | Eysines : un nouveau bâtiment pour le Centre Départemental de l'Enfance

    Lire

    Les travaux d'agrandissement et de modernisation du Centre Départemental de l'Enfance et de la Famille entamés en 2016 sont désormais terminés. Le bâtiment, installé à Eysines accueille depuis 1934 les enfants de 0 à 3 ans confiés à l'aide sociale à l'enfance ou nés sous X. Le bâtiment ouvrant ses postes ce vendredi 25 septembre est équipé de panneaux solaires et il est entouré d'un parc arboré. Le montant des travaux du CDEF, qui accueille chaque année une centaine d'enfants et où travaillent 77 agents, s'élève à 4,6 millions d'euros.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Economie | En Dordogne, les leviers de la reprise économique, malgré un contexte difficile

23/08/2020 | La remise des prix de la truffe a été l'occasion d'évoquer les stratégies de développement économique pour le département en dépit du contexte épidémiologique.

La foire exposition de Périgueux aura bien lieu du 12 au 20 septembre

L'amicale des Périgourdins de Paris joue un rôle économique pour le département de la Dordogne. L'association a contribué au printemps 2016, à la création du club des ambassadeurs avec comme partenaire principal l'agence Périgord développement. La rencontre estivale du mercredi 19 août a été l'occasion d'évoquer les stratégies de reprise économique dans le contexte du coronavirus. Le bilan économique du premier semestre départemental est globalement dans le rouge mais la Dordogne veut continuer à attirer des investisseurs porteurs de nouveaux projets, créateurs d'emploi.

L'année 2019 a été un très bon cru pour l'agence de Périgord développement : de nombreux investisseurs sont arrivés sur le territoire. 124 projets avaient été identifiés grâce à des salons et des rendez vous en Ile-de-France. Ils se sont traduits par 41 visites en Dordogne. Cela a abouti à une vingtaine de décisions d'investissements en créant sur les trois années à venir une centaine d'emplois. Le rôle de Périgord développement est de repérer les investisseurs extérieurs à la Dordogne, de les convaincre des atouts du département pour s'y installer en les accompagnant. "Il y a eu notamment l'an passé la messagerie centre express Limousin, et un centre logistique à Sanilhac. Nous avons eu une reprise d'une cave qui a aussi une activité de grossiste à Mareuil, un secteur éloigné des grandes agglomérations précise son président Jean-Baptiste Van Elslande, président de l'association et directeur général dans le groupe agroalimentaire Savencia. Sur les quatre dernières années, il y a eu un doublement des projets d'investisseurs en Dordogne." L'activité de l'Agence a été repositionnée sur l'accompagnement individuel des porteurs de projets avec succès. La crise du coronavirus est arrivée. "Pour sortir de la crise économique, il faudra de la créativité, de l'innovation, de l'agilité et de la persévérance", a expliqué Jean-Baptiste Van Elslande, présent lors de ce rendez-vous estival de l'amicale des Périgourdins de Paris à laquelle Périgord développement est associé. Cette rencontre fut l'occasion de remettre le prix de la truffe aux deux lauréats. (lire par ailleurs). 

De nouveaux investisseurs mis à l'honneur

Parmi les projets accompagnés par Périgord Développement, deux ont été mis à l'honneir. Le premier est porté par Marc Joly, un conseiller en patrimoine périgourdin aux origines périgourdines. Il s'agit de la création d'un concept innovant de villages seniors avec services, composés chacun de 25 maisons meublées en location pour personnes âgées. Chaque village représente un investissement de dix millions d'euros. Le projet prévoit la création d'une vingtaine d'emplois locaux par village. Plusieurs lieux d'implantation sont envisagés : Montignac le plus avancé, Neuvic sur l'Isle, et projets sur Lanouaille, Bergerac-Monbazillac. Un autre coup de projecteur a été mis sur le projet d'Odile et Sylvie Polette Compain, deux anciennes cadres du groupe l'Oréal qui ont des années d'expérience dans le secteur de la comestique et de la communication. Leur projet consiste à fabriquer des produits cosmétiques Til à base des fleurs de tilleuls de la propriété de Saint-Pierre-de Frugie dans le Nord Dordogne. 

La foire exposition de Périgueux maintenue

Christophe Fauvel, le président de la Chambre de Commerce et d'Industrie, a profité de cette rencontre pour faire le point sur la situation économique des entreprises lors du premier semestre 2020. "Beaucoup de paramètres sont dans en zone rouge car de nombreuses entreprises se sont arrêtées de travailler, et certaines trésoreries ont souffert." Il distingue trois grands secteurs : celui de l'agroalimentaire qui est parvenu à tirer son épingle du jeu et à même à rectruter, le secteur du bâtiment qui a été à l'arrêt pendant deux mois mais dont l'activité repart et les professionnels devraient passer le cap sans trop de casse, et le secteur des services et de l'hôtellerie sont très préoccupants et le président de la CCI redoute que certaines enseignes ne s'en relèvent pas. Christophe Fauvel a confirmé que la foire exposition de Périgueux était maintenue : elle se tiendra du 12 au 20 septembre avec le respect des mesures barrières. "Les entreprises locales ont en besoin, elles souhaitaient son maintien. Nous l'organiserons et nous sommes en discussion avec les services de l'état avec une crainte que la jauge d'entrées soit limitée à 5000" Le président de la CCI compte à l'avenir davantage travailler avec les les présidents des intercommunalités en les conviant à une réunion début novembre et de développer le travail en réseau en associant le conseil départemental et la Région Nouvelle-Aquitaine.
Les responsables et acteurs économiques ne veulent pas baisser les bras pour attirer de nouvelles entreprises en Dordogne. Persuadés que le département a une carte à jouer et que la crise a changé la donne sur les nouvelles méthodes (avec le développement du travail à distance et l'amélioration de la qualité des réseaux), ils misent sur la poursuite des actions, des événements comme "Osez le Périgord", prévu début novembre, et salons sur la région parisienne. Une rencontre d'affaires est programmée en décembre avec les entreprises, le Medef, les chambres consulaires sur le thème "l'attractivité du Périgord et la nouvelle ruralité."

Claude-Hélène Yvard
Par Claude-Hélène Yvard

Crédit Photo : archives Claude Hélène Yvard

Partager sur Facebook
Vu par vous
3922
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Economie
Economie
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 30 + 15 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !