aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

24/04/17 : A La Rochelle, Macron arrive en tête avec 29,09%, devant Mélenchon (24,33%), Fillon (18,80%) et Le Pen (12%). Sur 50 905 inscrits, 73,86% se sont exprimés

24/04/17 : Résultats définitifs Villenave d'Ornon : EM 28,10%; JLM 26,63%; MLP 15,53; FF 12,04%; BH 8,30%; NDA 4,34%

24/04/17 : Résultats complets à Lormont : JLM 29,58%; EM 22,90%; MLP 19,36%; BH 10,14%; FF 9,46%; NDA 3,27%; PP 1,93%; FA 1,34%; JL 1,32%; NA 0,55%; JC 0,15%

24/04/17 : Résultats définitifs Mérignac : EM 31,03%; JLM 23,39%; FF 15,31%; MLP 12,89%; BH 9,21%; NDA 3,94%; JL 1,46%; PP 1,33%; FA 0,94%; NA 0,45%; JC 0,17%

24/04/17 : Résultats définitifs Saint-Médard-en-Jalles :EM 30,81%; JLM 20,28%; FF 16,35%; MLP 15,34%; BH 7,91%, NDA 4,73%

24/04/17 : A Bayonne, Emmanuel Macron, 25,69%, Jean-Luc Melenchon, 23,11%, François Fillon, 18,03%, Marine Le Pen, 13,50%; Benoît Hamon, 9,42%; Jean Lassale, 3,83%; Nicolas Dupont-Aignan, 3,29%; Philippe Poutou, 1;62%; François Asselineau, 0,94%

24/04/17 : Résultats complets Libourne : EM 24,69%; JLM 20,50%; MLP 20,27%; FF 17,98%; BH 7,88%; NDA 3,97%; JL 1,76%

24/04/17 : A Anglet, dont le maire Claude Olive était soutien de François Fillon, Emmanuel Macron est arrivé en tête 28,50% des voix devant François Fillon, 25% et Jean-Luc Mélenchon avec 18,55%. Marie Le Pen est quatrième avec 18,55%.

24/04/17 : Résultats définitifs Cenon : JLM 31,58%; EM 24,65%; MLP 16,13%; BH 10,28%; FF 8,93%

24/04/17 : Résultats définitifs Pessac : EM : 31.19 % ; JLM : 24.59 % ; FF : 14.81 % ; MLP : 11.45 % ; BH : 9.74 %

24/04/17 : Résultats définitifs Talence : EM : 31.43 % ; JLM : 26.29 % ; FF : 15.00 % ; MLP : 8.70 % ; BH : 11.43 %

24/04/17 : Résultats définitifs Pau : Votants 76,05%. Macron 29,95%, Mélenchon 21,95% , Fillon 17,96%, Le Pen 12,01 % , Hamon 8,98%, Lassalle 3,57%, Dupont-Aignan 3,01%, Poutou 1,13%, Asselineau 0,83%, Arthaud 0,44%, Cheminade 0,17%.

24/04/17 : Résultats définitifs Floirac : JLM 30,41%; EM 23,64%; MLP 17,22; BH 10,73%; FF 9,34%

24/04/17 : Résultats définitives Carbon-Blanc : EM 26,77%; JLM 23,60%; MLP 18,75%; FF 11,85%; BH 9,36%; NDA 4,74%; PP 1,89%; JL 1,71%; FA 0,71%; NA 0,41%; JC 0,21%

24/04/17 : Résultats complets à Bègles : JLM 33,63%; EM 26,02%; MLP 12,58%; BH 10,85%; FF8,90%; NDA 2,96%; JL 1,76%; PP 1,63%; FA 0,91%; NA 0,54%; JC 0,22%

- Multivote -
- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 24/04/17 | 'Isabelle Vetois: En Marche en Charente-Maritime

    Lire

    Face aux résultats obtenus par Emmanuel Macron, Isabelle Vétois s'est dit "absolument enthousiaste". "Les Français veulent moderniser la France, on va vers de l'espoir [...] C'est le seul qui peut rassembler une majorité plurielle". Elle a conscience qu'il faudra encore convaincre la vingtaine de pourcentage ayant voté Le Pen dans le département (en particulier dans les petites communes rurales) et préfère retenir le recul du FN dans les quartiers populaires de La Rochelle.

  • 24/04/17 | P-Atlantiques : un front républicain se dessine face au FN

    Lire

    A gauche comme à droite, les voix se succèdent pour faire barrage au second tour au Front National dans les Pyrénées-Atlantiques. Qu'il s'agisse de la sénatrice Frédérique Espagnac, porte-parole de Benoit Hamon, comme des députés PS Martine Lignières-Cassou et David Habib. Une même position est adoptée par Olivier Dartigolles, porte-parole du PCF. Même si celui-ci entend combattre les mesures d'Emmanuel Macron qui porteraient atteinte aux travailleurs. Nicolas Patriarche, secrétaire départemental LR, soutiendra pour sa part Macron, en souhaitant que ce dernier... s'en souvienne.

  • 24/04/17 | Réaction d'Olivier Falorni, député de la circonscription La Rochelle-Ré

    Lire

    Le député de la 1re circonscription de Charente-Maritime s'est montré satisfait des résultats : "Si je devais résumer cette élection en un mot, je dirais : neuf. La vie politique ne sera plus la même.La gauche et la droite ont implosé. Les Français ont montré une volonté de tout mettre en l'air,de bazarder les anciennes pratiques. Macron comme Le Pen sont trangressifs en ce sens qu'ils refusent d'être de droite ou de gauche[...] Les Français ne veulent plus d'une politique de clivages périmés"

  • 23/04/17 | Pyrénées-Atlantiques : le Modem évoque une "belle espérance"

    Lire

    Comme l'a fait François Bayrou, qui estime que la clé du second tour réside dans le rassemblement, le président Modem du Conseil départemental des Pyrénées-Atlantiques, Jean-Jacques Lasserre, qualifie de "belle espérance" le résultat obtenu par Emmanuel Macron sur le plan national. Il salue également un projet qui associe "la recherche d'une économie compétitive et un équilibre social sans lequel rien ne peut se construire".

  • 23/04/17 | François Bayrou : "Le premier défi sera de rassembler"

    Lire

    "Après tant et tant d'inquiétudes, les Français ont choisi de faire mentir les prophètes de malheur et de choisir l'espoir" estime François Bayrou. "Le premier défi sera de rassembler sans perdre son cap, avec un renouvellement des visages mais également des pratiques". Sans prendre le risque de crier victoire trop tôt, François Bayrou ajoute qu'aux élections législatives, il "sera proposé aux Français d'élire une majorité nouvelle. Le temps de cette fracture entre des supposées droite et gauche elles mêmes éclatées en leur sein n'est plus le temps que nous vivons".

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Economie | En Gironde, un bilan touristique positif grâce à l'euro et à la météo

13/10/2016 | Les professionnels du tourisme sont globalement satisfaits de la saison estivale, malgré un contexte difficile lié aux attentats et aux mouvements sociaux.

Gironde tourisme souhaite développer les circuits vélo permettant de découvrir le patrimoine de l'intérieur

Après une saison 2015 record, le bilan touristique de l'été est globalement satisfaisant et meilleur que prévu. L'Euro 2016 a soutenu la fréquentation en juin, et les bonnes conditions météorologiques de la mi-juillet à septembre ont favorisé une importante clientèle française. Les Français ont été plus nombreux à partir en vacances cet été. La clientèle hexagonale a compensé le déficit de certaines clientèles étrangères, notamment japonaise et américaine. Pour les années à venir, Gironde tourisme souhaite davantage mettre l'accent sur les activités de pleine nature : vélo, VTT, randonnée.

Finalement, le bilan de la saison touristique en Gironde est un bon cru. Si le printemps a été décevant pour les professionnels pour plusieurs raisons (mauvaises conditions météo, mouvements sociaux et crainte des attentats), l'été fut beau. En juin, l'Euro de football a généré beaucoup plus de séjours d'étrangers que prévu, avec un taux d'occupation moyen de 79 % du 10 juin au 4 juillet en hôtellerie et 225 vols supplémentaires à destination de Bordeaux. A partir de la mi-juillet, l'ensolleillement généreux et des températures exceptionnellement chaudes, surtout en deuxième quinzaine d'août et un très beau mois de septembre ont redonné le sourire aux professionnels. Le littoral a su particulièrement tiré son épingle du jeu. Certains vacanciers ont préféré quitter la Côte d'Azur, après l'attentat de Nice. 88% des professionnels du Médoc et 60% sur le Bassin d’Arcachon estiment la fréquentation au moins équivalente à celle de la saison 2015, considérée comme exceptionnelle.
Pour autant, la clientèle est surtout venue de Paris et du grand Sud-Ouest. Les touristes étrangers n'ont représenté que 20%. Les Français ont été plus nombreux à partir en vacances cet été. Cette clientèle hexagonale  est venue pour partie  compenser le déficit de certaines clientèles étrangères, notamment américaine et asiatique. Cette désaffection s'explique par le risque terroriste et les mouvements sociaux. Le public japonais sera  le plus difficile à reconquérir. Cependant, en hôtellerie, le taux d'occupation progresse de 1,9 point de mai à août par rapport à 2015 avec une forte hausse en mai grâce à la clientèle d’affaires et une très bonne haute saison.

Tendance natureL'essor des sports et des activités de pleine nature en France, ces dernières années, ne fait aucun doute. Dans ses nouvelles orientations, Gironde tourisme veut miser sur cet engouement, particulièrement prisé par la clientèle française mais aussi du Nord de l'Europe (Allemagne, Pays-Bas). "Nous souhaitons nous orienter vers l'éco tourisme. Il y a une clientèle pour cela. Nous allons notamment développer des circuits en itinérance douce, pédestre et cycliste, "insiste Pascale Got, présidente de Gironde tourisme. Des circuits cyclotouristes en boucle ont  déja été réalisés avec des incitations à visiter et à voir des sites remarquables sur tout le département de la Gironde. Des efforts dans l'accueil des ces touristes randonneurs à pied ou à vélo, devraient  également être faits à l'avenir, notamment au niveau de l'hébergement. Dans le futur, cette orientation vers les activités de pleine nature devrait contribuer à développer le tourisme à l'intérieur des terres. Le tourisme fluvial apparait aussi comme un nouveau secteur à développer. 

Claude-Hélène Yvard
Par Claude-Hélène Yvard

Crédit Photo : Claude-Hélène Yvard

Partager sur Facebook
Vu par vous
3916
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Economie
Economie
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 26 + 10 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !