Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

12/08/19 : Essais du Tram D à Bordeaux. Au lieu de 14h c'est en réalité à 17h que les premières rames du tram D ont circulé entre les Quinconces et "Mairie du Bouscat". Ces essais doivent durer trois mois pour une mise en service mi-décembre.

09/08/19 : Saint-Palais-sur-Mer (17) : la plage du Bureau est ponctuellement interdite à la baignade jusqu'à nouvel ordre, pour cause de pollution de l'eau.

02/08/19 : C'est Offenbach, compositeur fétiche de Marc Minkowski, qui ouvrira la saison lyrique de l'Opéra National de Bordeaux avec ses célébrissimes Contes d'Hoffmann. Rendez-vous du 19 septembre au 1er octobre 2019, pour 6 représentations.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 17/08/19 | 7 histoires d’estuaire sur les rives de la Gironde

    Lire

    La Communauté d’Agglomération de Royan Atlantique, la communauté de communes de Haut-Saintonge et le CdC de l’Estuaire proposent jusqu’au 28 août des spectacles nocturnes gratuits autour du thème de l’estuaire intitulé "7 histoires d’estuaire". Ce spectacle itinérant mêle musique, danse et vidéo et est présenté au bord ou à proximité du fleuve. Le metteur en scène Eric Le Collen s’inspire des paysages, de l’histoire et du patrimoine pour composer une fresque poétique. Rdv les 19, 21, 26 et 28 août à 21h30.

  • 17/08/19 | Grand-Angoulême : levée de fonds pour Seven Shapes

    Lire

    7 entreprises du monde de l'industrie sont entrées au capital de Seven Shapes. L'objectif de cet investissement est d'accélérer la commercialisation de son école digitale du "Lean". Ce dernier est une méthode de travail adoptée dans les plus grands groupes reposant sur l'écoute du client, la lutte contre le gaspillage, la réduction des stocks et l'intelligence collective. Certaines grandes entreprises nationales comme Enedis ou Schneider Electrics bénéficient déjà de la Seven Shapes School.

  • 17/08/19 | Guéret : réédition d'un festival de musique soutenu par la Région !

    Lire

    La deuxième édition du Check-in Party se déroule du 22 au 24 août prochains à l'aérodrome de Guéret. Plusieurs noms de la musique française et internationale seront présents, à l'image de Jeanne Added, Clara Luciani ou encore Patti Smith. Avec un tel évènement, la Région souhaite rappeler son engagement auprès des festivals en tous genres, notamment en période estivale, à l'image des 106 festivals de musiques soutenus en 2018 à hauteur de 1,7 million d'euros

  • 16/08/19 | Environnement : la Région au Pays Basque avant le G7

    Lire

    La Région Nouvelle-Aquitaine participera à Pavillon Océan, organisé du 20 au 23 août au Pays Basque par Surfrider Foundation Europe. Ainsi, dans le cadre de la feuille de route "Neo Terra", trois élus régionaux, dont Alain Rousset, participeront aux débats de Pavillon Océan, dont l'objectif est que l'environnement et la protection des océans fassent partie intégrante des négociations du G7 (24-26 août).

  • 16/08/19 | La filière cuir se donne rdv dans la Vienne

    Lire

    Du 27 au 29 septembre, la filière cuir se donne rendez-vous à Saint-Junien (87) pour la 7ème édition des Portes du Cuir. Autour du thème « la responsabilité environnementale des entreprises », 57 exposants seront présents pour des démonstrations, des ateliers d’initiation et des temps d’échange avec les professionnels.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Economie | Energies renouvelables : Hydrocop et la Banque des territoires s’offrent 19 centrales hydroélectriques des Alpes

20/12/2018 | Hydrocop et la Banque des territoires investissent dans l'énergie propre en rachetant 19 centrales hydroélectriques situées dans les Alpes.

La centrale hydroélectrique de Saint-Maurice-en-Valgodemard (Hautes Alpes) fait partie des 19 centrales rachetées

Hydrocop et la Banque des territoires ont signé l’acquisition, ce mercredi 19 décembre, du groupe Nouvelles Energies Hydrauliques - Compagnie des Hautes Chutes de Roques (NEH-CHCR). Il s’agit du premier producteur hydroélectrique indépendant français. Au total, ce sont 19 centrales hydroélectriques, situées dans les Alpes, qui deviennent la propriété de Canodor, société créée pour cette opération. Un enjeu de taille pour Hydrocop et la Banque des territoires qui pensent à l’avenir en investissant dans la production d’énergie « propre »

Deux tiers pour Hydrocop (un groupement d’entreprises locales de distribution d’énergie), un tiers pour la Banque des territoires (la toute jeune structure financière de la Caisse des dépôts) : voici comment se découpent les parts détenues dans Canodor. Il s’agit du nom de la société créée pour le rachat du groupe Nouvelles Energies Hydrauliques - Compagnie des Hautes Chutes de Roques (NEH-CHCR) et de ses 19 centrales hydroélectriques situées dans les Alpes. Une opération évaluée à 250 millions d’euros. Pour monter ce financement, Hydrocop, qui gère l’énergie hydraulique des entreprises publiques locales, a dû se renforcer. Ce producteur d’électricité est passé de 7 entreprises locales de distribution et de fourniture d’énergie à désormais 16 pour apporter 83 millions d’euros de fonds propres à Canodor. « Cela permet de compléter notre offre production. Nous rentrons également dans nos objectifs qui est de produire de plus en plus de l’énergie renouvelable et garantir les prix le plus bas possible en maîtrisant les coûts de revient », explique Marc Loisel, directeur général de Sorégies et président d’Hydrocop.
 Hydrocop et la Banque centrale ont signé le rachat de du groupe Nouvelles Energies Hydrauliques - Compagnie des Hautes Chutes de Roques (NEH-CHCR) ce mercredi 19 décembre
La Caisse des dépôts via sa structure financière, la Banque des territoires, est partie prenante dans la création de Canodor.« La Caisse des dépôts s’est embarquée dans ce projet. Nous avons déjà accompagné dans des projets le syndicat énergies Vienne. Nous devons la porter vers la transition énergétique. Les ELD (NDLR : les entreprises locales de distribution d’énergie) doivent avoir aujourd’hui différentes sources de production », confie Amandine Viollet, directrice régionale adjointe Nouvelle-Aquitaine de la Caisse des dépôts, Sur trois ans, la délégation de la Banque des Territoires de Poitiers (elle couvre les départements de la Vienne, des Deux-Sèvres, Charente et Charente-Maritime) a prévu près de 100 millions d’euros d’investissements dans la transition écologique et énergétique. 40 millions seront consacrés à la création de Canodor et donc l’achat de ces 19 centrales hydroélectriques. 
 
De 8 à 27 centrales hydroélectriques
Avant cette acquisition, Hydrocop disposait de 8 centrales hydroélectriques. Sa production va être multipliée par 10. Ces 19 centrales produisent chaque année entre 300 et 320 Gwh, soit l’équivalent de la consommation de 150 000 foyers résidentiels. À terme, on atteindra 350 Gwh lorsque ces installations seront toutes rénovées. « La plupart des équipements ont subi des rénovations et ont été réhabilités », explique Franck Adisson. Ce médaillé olympique en canoë biplace connaît particulièrement le terrain en tant que fondateur de la société Nouvelles Energies Hydrauliques. Il rappelle d’ailleurs que des appels d’offre sont en cours dans les Alpes. Le nombre de centrales hydrauliques propriété de Canodor devrait donc augmenter encore prochainement. 
 
L'hydraulique : deuxième source de production d'électricité 
« Il va nous falloir quelques semaines pour digérer cet investissement, ironise Marc Loisel. Sécuriser la consommation de nos clients reste notre priorité. En 2025, la moitié de la production pour nos « clients résidentiels » sera issue de l’énergie renouvelable. L’objectif c’est que la totalité le soit d’ici 2035. En 2050, ce sera l’ensemble des abonnés avec les industriels. » L’acquisition de ces 19 centrales hydroélectriques des Alpes, en ajoutant les 8 autres déjà en possession d’Hydrocop, marque le début de la transition énergétique pour ces entreprises locales de distribution. « Nous avons bien sûr d’autres projets de créations notamment dans la Sarthe » poursuit Marc Loisel. Pour information, l’hydraulique représente la deuxième source de production d’électricité en France avec 10% de la production brute en 2017, contre moins de 5% pour l’éolien et plus de 70% pour le nucléaire.

Julien Privat
Par Julien Privat

Crédit Photo : Canodor

Partager sur Facebook
Vu par vous
8078
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Economie
Economie
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 21 + 14 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !