Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

18/01/21 : Au 16 janvier, 34 689 vaccinations ont été réalisées en Nouvelle-Aquitaine, la plaçant parmi les régions ayant le plus vacciné. L’objectif national de 1 million de vaccinations à fin janvier, se traduit par un objectif régional de 100 000 vaccinations.

11/01/21 : Le 18/01 à 18h le MEF 33, le Centre Europe Direct Bordeaux-Aquitaine et les Jeunes Européens Bordeaux organisent un webinaire le "Plan de Relance et budget européens: Où va l'Europe?" Commission et Parlement européens, et la Région seront représentés+ d'info

08/01/21 : Influenza aviaire - la Préfecture des Pyrénées-Atlantiques annonce désormais 159 communes en zone réglementée en lien avec 2 foyers dans des élevages de palmipèdes à Baigts-de-Béarn et Préchacq-Navarrenx et 4 suspicions fortes à Arget, Lichos et Garlin

06/01/21 : 823kg de jouets et de livres ont été collectés par la Communauté d’Agglo de Pau et ses partenaires grâce à l’opération "Le père Noël fait de la récup’"! Elle se poursuit jusqu'au 17 janvier dans les déchetteries et points de dépôts.+ d'info

28/12/20 : Le 22 décembre, les communes de Tocane-Saint-Apre et Bergerac en Dordogne ont été reconnues en état de catastrophe naturelle pour inondations et coulées de boues en septembre 2020.

28/12/20 : Suite aux inondations et coulées de boues survenues dans les Landes en octobre dernier, les communes de Mimbaste, Bélus et Rivière-Saas-et-Gourby ont été reconnues le 22 décembre en état de catastrophe naturelle.

23/12/20 : Le préfet de la Charente-Maritime a validé la sortie de la communauté d'agglomération de La Rochelle du syndicat départemental Eau 17, à compter du 1er janvier 2021.

23/12/20 : 60 000 € ont été votés lors de la dernière commission permanente du Département des Deux-Sèvres en faveur de la recherche scientifique et l'innovation. Cette somme sera attribuée sous formes de bourses doctorales

23/12/20 : Le Conseil communal des jeunes de Poitiers a organisé mi-décembre, une collecte de produits de puériculture dans les collèges. Plus de 150 produits (couches, lait, produits d’hygiène…) ont ainsi été remis au restos du Coeur et au Secours Populaire

19/12/20 : Le Biarrot Jacques Lajuncomme-Hirigoyen, 64 ans, est le nouveau président de la Fédération française de surf. Il succède à Jean-Luc Arassus, élu en 2005 . Il sera le président qui inaugurera l'entrée du surf à Tokio, mais aussi aux JO 2024 à Teahupoo.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 20/01/21 | Rive droite bordelaise : les élus demandent un deuxième centre de vaccination

    Lire

    Les maires du Grand Projet des Villes rive droite - Bassens, Cenon, Floirac et Lormont - estiment que « le centre de vaccination de la clinique Bordeaux Tondu à Floirac ne suffira pas si on veut proposer un service efficace ». Selon eux, la problématique des transports pourrait dissuader les habitants de Bassens, Carbon-Blanc, Ambès ou encore Ambarès-et-Lagrave. Ainsi, les élus demandent l'ouverture d'un centre de vaccination à Lormont, « permettant aussi de soulager les soignants ».

  • 20/01/21 | La MONA change de gouvernance

    Lire

    Après son directeur pendant l'été 2020, la Mission des Offices de Tourisme de Nouvelle-Aquitaine (MONA) change de président. En effet, Nicolas Martin, directeur de l'office de tourisme du Pays Basque a pris cette fonction ce mardi 19 janvier. Il succède à la landaise Frédérique Dugény, présidente de la Mona dix-sept ans durant. Mona est un réseau de 171 organismes de tourisme, représentant plus de 1 400 salariés.

  • 20/01/21 | Gironde : le Département a lancé sa campagne de vaccination

    Lire

    Elle a débuté le 18 janvier. Le Conseil départemental de Gironde commence à vacciner les personnels soignants et les publics prioritaires à la Maison du Département de la Promotion de la Santé (2 Rue du Moulin Rouge, à Bordeaux). Ainsi, les personnels soignants de plus de 50 ans, ceux présentant des signes de comorbidité et les personnes de 75 ans et plus peuvent s'inscrire sur Doctolib pour se faire vacciner dans l'établissement public, « dans l'attente de la mise en place d'autres centres de vaccination sur la Métropole et le département », indique la collectivité.

  • 19/01/21 | L'UIMM Adour organise une semaine de l'apprentissage dans l'industrie

    Lire

    Du 25 au 30 janvier, les pôles formations de l'Union des Industries et des Métiers de la Métallurgie ouvrent leurs portes du 25 au 30 janvier pour inviter à découvrir les métiers de l'industrie. L'UIMM Adour met ainsi ses métiers en valeur, alors même que l'État a lancé le programme 1 jeune 1 solution dans le cadre de France Relance pour aider les entreprises à recruter des apprentis. Au Pôle formation Adour, 580 apprentis ont choisi la filière industrie pour un taux d'insertion de 86%.

  • 19/01/21 | Cognac : la filière attend des arbitrages de l'Etat

    Lire

    Ils ne lâcheront rien! C'est en substance ce qu'on fait savoir au gouvernement les représentants de l'interprofession du cognac, le BNIC, suite aux dernières annonces. D'une part, ils réitèrent leur demande que l'Etat négocie pour obtenir la suspension immédiate des nouveaux droits de douanes américains sur les vins et spiritueux. D'autre part, ils seront attentifs au "détail" des aides annoncées le 14 janvier à destination de la filière, "impactée par la pandémie", et pas seulement.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Economie | Enquête INSEE aéronautique et spatial : entre bonne forme et difficultés d'embauche

30/01/2020 | Le début de l'année 2020 est l'occasion pour l'INSEE de dévoiler les chiffres 2018 des filières aéronautique et spatiale en Nouvelle-Aquitaine et Occitanie.

Enquête INSEE aéronautique

Le titre d'une des deux enquêtes menées auprès de 2400 entreprises de la filière donne le ton : « une dynamique toujours favorable dans le Grand Sud-Ouest », dénomination regroupant Nouvelle-Aquitaine et Occitanie. L'aéronautique et le spatial représentent 159 000 emplois dans les deux régions, dont 48 000 en Nouvelle-Aquitaine, avec 4 600 nouveaux postes pourvus en 2018, soit une hausse de 3%. En Nouvelle-Aquitaine, la hausse est un peu moins élevée avec 2,7% pour 2018. Malgré ce dynamisme, toutefois ralenti par rapport à 2017, le recrutement demeure un problème structurel dans la filière.

Les filières aéronautique et spatiale drainent plus d'un emploi sur cinq dans le secteur industriel dans le Grand Sud-Ouest. Les tendances doivent donc être analysées de près, en l'occurrence une fois par an grâce à l'INSEE (Institut National de la Statistique et des Études Économiques). Le bilan des chiffres 2018 collectés n'est pas pour déplaire aux 2400 entreprises interrogées. Les hausses sont moins importantes qu'en 2017, mais les bons résultats demeurent significatifs. Les entreprises les plus performantes étant celles qui décident d'investir dans l'innovation selon l'INSEE.

Réseau régional rayonnant

4600 emplois supplémentaires ont été pourvus dans le Grand Sud-Ouest quand l'activité aéronautique et l'activité spatiale connaissent respectivement des croissances de 3,4% et 13,4% pour les entreprises de la chaîne d'approvisionnement. Les chiffres sont fortement dopés par l'industrie, pilier de l'activité d'une majorité d'entreprises. Au moment de l'enquête, entre mars et juillet, les interrogés tablaient sur une accélération encore plus importante de leur activité pour début 2019. Les Petites et Moyennes Entreprises (PME) affichent une parfaite santé avec une croissance de 4,2%. Le diminution du dynamisme provient donc des Grandes Entreprises (GE) qui connaissent des difficultés sur les marchés internationaux.

Un bon point est à mettre en avant pour flatter le régionalisme : un client sur deux des entreprises interrogées de l'aéronautique et du spatial est originaire du Grand Sud-Ouest. « Le dynamisme de la chaîne d'approvisionnement s'appuie sur des liens étroits au sein de l'écosystème aérospatial du Grand Sud-Ouest » constate l'INSEE. Et si la filière est concentrée sur les départements de la Gironde et de la Haute-Garonne, avec Bordeaux et Toulouse, elle est avant tout présente sur tous les départements du Grand Sud-Ouest. Outre les géants Airbus, Thalès, Dassault et Ariane, des pôles régionaux entraînent une activité de premier plan. Safran est par exemple présent dans les Pyrénées-Atlantiques, tout comme Ratier-Figeac dans le Lot. « C'est aussi un réseau complémentaire entre les universités et les chercheurs » note Guilhem Cambon, chargé d'études pour l'INSEE en Occitanie.

Trop d'emplois non-pourvus

70% des entreprises interrogées disent avoir émis des besoins de recrutement en 2018. Bonne nouvelle donc a priori puisque le secteur embauche. Pourtant, les difficultés sont d'envergure pour recruter, si bien que le problème est structurel depuis de nombreuses années. 90% des entreprises qui recrutent disent avoir subi un manque de candidatures. Et quand les candidats étaient là, 70% des recruteurs n'ont pas trouvé les profils recherchés. « Il y a un problème d'attractivité de l'industrie en général mais aussi des territoires » remarque Yann Barbaux, président du pôle de compétitivité Aerospace Valley. L'étude de l'INSEE met pourtant en avant le dynamisme des pôles régionaux et territoriaux. C'est donc du côté des missions demandées par les entreprises qu'il faut regarder. Selon l'INSEE, 56% des entreprises de l'aéronautique et du spatial fabriquent uniquement selon les spécifications du client. La tâche exécutée est particulière et techniquement exigeante : le salarié potentiel n'a donc pas nécessairement les qualifications pour y répondre. A cela s'ajoute la compétition pour le recrutement entre entreprises du même bassin d'emploi. L'offre de postes est plus importante que la demande. Malgré le groupe de travail mis en place entre les rectorats académiques, les représentants d'entreprises et d'organisations, les solutions concrètes manquent pour répondre au problème.

Maxime Giraudeau
Par Maxime Giraudeau

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
4676
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
1 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Economie
Economie
Retour à la page d'accueil
Accueil
Bruno | 03/02/2020

Je veux bien croire qu'il y a des annonces non pourvues mais quid,
- Des candidatures sans réponse
- Des profils +40 ans délaissés ?

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 22 + 7 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !