Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

19/04/18 : Dans le cadre du championnat de France du jeu d'échecs jeunes qui se tient à Agen, Anatoli Karpov, champion du monde de cette discipline de 1975 à 1985 et de 1993 à 1999, sera reçu à l'Hôtel de ville d'Agen le samedi 21 avril à 19 h.

19/04/18 : La Maison de l'Europe de Lot-et-Garonne/CIED est à la recherche d'un service civique à compter du mois de mai pour une mission de huit mois à raison de 30h/semaine. Plus d'infos : 05 53 66 47 59

17/04/18 : Le comité d'engagements du conseil d'administration de SNCF réseau a validé ce mardi l'opération de réhabilitation de la ligne ferroviaire Libourne-Bergerac, déjà concernée par des travaux régionaux achevés en 2013.

17/04/18 : L'Assemblée Nationale a adopté à la majorité en première lecture (454 voix contre 80) le projet de loi "nouveau pacte ferroviaire", à l'origine des grèves qui secouent la SNCF depuis début avril. La ministre des Transports a salué "une étape décisive".

12/04/18 : Charente-Maritime : depuis le 9 avril et jusqu’au 21 avril, Keolis organise un test grandeur nature sur la ligne 3 du réseau Les Mouettes, effectuant la liaison La Rochelle-Île de Ré avec un nouveau modèle de car électrique, soutenu par la Région.

12/04/18 : Le Pôle Agri Sud-Ouest Innovation vient de renouveler son conseil d’administration, son bureau et sa gouvernance pour assurer sa représentativité sur l’ensemble des territoires couverts. Daniel Segonds a été réélu à la présidence du Pôle.

12/04/18 : Le nouveau président de la Président de la Fédération Nationale d’Agriculture Biologique, est Guillaume Riou, agriculteur bio de Deux-Sèvres, anciennement président d'Agrobio Poitou-Charentes de 2012 à 2015.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 22/04/18 | Agen fête l’Europe avant l’heure !

    Lire

    Dans le cadre de la fête de l’Europe, la Maison de l’Europe 47, aidée de partenaires privés et collectivités, organise une scène ouverte le 28 avril, place du Président Wilson, de 14 h à 18 h, à Agen. Jeux pour enfants, stands d’infos, quiz Europe, danses, chants et musiques animeront la rue piétonne. Danseurs, musiciens, chanteurs… tous les artistes sont invités à participer à cette manifestation en s’inscrivant sur www.maisoneurope47.eu pour remplir un formulaire avant le 23 avril.

  • 21/04/18 | La Rochelle : une nouvelle présidente à la tête du lycée maritime

    Lire

    Leslie Widmann a été nommée à la présidence du CA du lycée maritime et aquacole de La Rochelle. Elle a travaillé 5 ans dans la gestion du port de la Cotinière en qualité de directrice du développement. Elle a créé Odyssée Développement, un bureau d'études en économie maritime en 2000 et en 2008, lauréate du Concours national du ministère de la recherche, une seconde société qui emploie 4 chercheurs sur un système objectif d'évaluation de la fraîcheur des produits de la mer destiné aux criées.

  • 20/04/18 | L'eau, bientôt grande cause du Sud-Ouest français

    Lire

    Pascal Mailhos, Préfet de bassin, Martin Malvy, Président du comité de bassin Adour-Garonne, Carole Delga, Présidente de la Région Occitanie, et Alain Rousset, Président de la Région Nouvelle-Aquitaine, se sont rencontrés à la Préfecture de bassin à Toulouse pour échanger sur les enjeux de la ressource en eau dans le Grand Sud-Ouest. L'occasion pour eux de rappeler leur « très vive inquiétude » et de fixer un prochain rendez-vous en septembre à Bordeaux, afin de lancer une action commune autour de « l'eau, enjeu de société, grande cause du Sud-Ouest français ».

  • 20/04/18 | Création d’un pôle ressources jeunesse à Villeneuve/Lot

    Lire

    Lors du Conseil communautaire du 12 avril dernier, les élus de l’Agglomération du Grand Villeneuvois ont voté la création d’un Pôle Ressources Jeunesse et son implantation en centre-ville de Villeneuve-sur-Lot, dans le quartier prioritaire Bastide. Ce Pôle accueillera la Mission locale du Pays Villeneuvois, l’Espace Métiers Aquitaine ainsi qu’un espace numérique.

  • 20/04/18 | Réduction des déchets: quelles sont vos pratiques ?

    Lire

    Emballages plastiques, biodéchets, déchets verts, déchets d'équipements électriques et électroniques et tarification incitative, voilà les 5 items sur lesquels la Région interroge ses habitants, via une enquête en ligne, dans le cadre de l'élaboration d'un Plan Régional de Prévention et de Gestion des Déchet. En application de la loi NOTRe, le but est de définir, avec les acteurs locaux et les citoyens: « une véritable stratégie territoriale, qui pose des ambitions et des orientations porteuses d'une dynamique en faveur de la transition écologique par l'économie circulaire ».

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Economie | Entreprises : la Nouvelle Aquitaine attire toujours

04/04/2018 | Un récent rapport de l'Observatoire de l'attractivité de la Nouvelle Aquitaine dresse le portrait d'une région qui profite plus que les autres du regain de la croissance économique.

Nouvelle Aquitaine

Le dernier rapport (pour l'année 2017) de l'Observatoire de l'attractivité de la Nouvelle Aquitaine, daté d'avril 2018, est très instructif pour les amateurs de chiffres sur le développement économique local. Ce deuxième rapport à l'échelle de la grande région dessine, autant pour les investisseurs que les emplois, le profil d'une "année record". Avec 305 projets exogènes créés en 2017 (contre 237 en 2016, soit +29%), la Nouvelle Aquitaine est visiblement scrutée de près par les investisseurs, notamment étrangers, et bénéficie d'une dynamique qui, selon le rapport, "profite à tous les territoires". Bilan en trois points clés.

Des projets plus nombreux

305, c'est donc le nombre de projets d'investissement qui ont vu le jour en 2017 en Nouvelle Aquitaine, ces derniers concernant 6546 nouveaux emplois (+69% par rapport à 2016). Parmi eux, on retrouve, fait plutôt notable, treize projets à plus de 100 emplois (contre trois un an auparavant), locomotives générant à eux seuls le gros tiers du total (33%). La création de petites entreprises, elle, progresse tout de même de 40% et représente toujours un peu plus de la moitié (52%) des projets régionaux. "C'est la deuxième année que cette étude est réalisée sur le territoire de la grande région, mais je suis à l'Observatoire sur le perimètre aquitain depuis déjà quelques années, et c'est vrai que l'on constate une très forte hausse, aussi bien sur les investissements français qu'étrangers en Nouvelle Aquitaine", souligne Agnès Champalaune, responsable attractivité à l'agence ADI Nouvelle Aquitaine.  

"C'est une tendance de fond depuis une dizaine d'années : on a des emplois qui progressent surtout grâce à une augmentation du nombre de petits projets. Même si cette année était exceptionnelle, les gros projets restent quand même rares. C'est un phénomène qu'on retrouve dans d'autres régions". Selon l'Observatoire, la conjoncture nationale et européenne n'est pas étrangère à cette embellie, qu'il qualifie sans problème d'année "record" : croissance du PIB de la zone euro de 2,5% en 2017 selon une première estimation d'Eurostat. S'ils ne seront pas visibles tout de suite, les effets de la future loi sur la croissance des entreprises, présentée en Conseil des ministres début mai, auront à charge de conforter ce bilan dans un contexte d'évolution des carnets de commande et d'une hausse toujours soutenue des investissements. Dans le détail, on remarque aussi que le profil de certains secteurs se démarque. Le numérique, par exemple, "représente à lui seul 14% des projets et 22% des emplois, soit +81% par rapport à 2016"; logistique et commerce suivent derrière. La typologie des projets démontre aussi qu'en région, les investisseurs préfèrent créer de nouveaux sites (63% pour 47% des emplois créés) qu'opérer des extensions (30%) ou effectuer des rachats (7%). Dans le premier cas, Ubisoft à Bordeaux (250 emplois), Hermès à Saint-Vincent de Paul (290), Hierros Annon à Tarnos (140) ou, plus récemment, EasyJet à Mérignac (117) figurent parmi les nouvelles implantations les plus importantes et font donc office de têtes de pont. 

Une répartition disparate et des investissements étrangers en hausse

La deuxième tendance de fond soulignée par les données de l'Observatoire, c'est le fait que "la croissance profite à tous les territoires", malgré des disparités évidentes. En effet, en termes de répartition géographique, la tendance régionale ne surprend pas vraiment : l'Aquitaine reçoit toujours "70% du flux global des projets pour 75% des emplois" contre respectivement 23% et 7% pour les régions Poitou-Charentes et Limousin. Pour la Gironde, par contre, c'est plus surprenant : si elle concentre toujours 41% des projets d'implantation et 55% des emplois, son poids "est en retrait de 9 points en Nouvelle Aquitaine", précise l'étude, quand les Pyrénées-Atlantiques, la Charente Maritime et les Deux Sèvres progressent : +13 à 16 projets et + 250 à 270 emplois pour chacun de ces départements par rapport à 2016. "Même s'il est difficile d'avoir du recul d'une année sur l'autre sur chaque département, dix départements sur douze sont en croissance sur le nombre de projets ou d'emplois. Les deux restants sont plus ruraux et ont un poids économique moins fort, ils vont éventuellement prospérer d'avantage sur des projets endogènes, mais sur les projets qui viennent de la région, on n'est pas mal répartis. En Occitanie, par exemple, c'est beaucoup plus concentré sur Toulouse", analyse encore Agnès Champalaune. Un autre facteur important montre la particularité des différentes typologies des territoires de la région : celui des investissements étrangers.

"Les investissements étrangers sont souvent plus industriels que les projets français, plutôt numériques. C'est le constat que l'on peut faire pour la Nouvelle Aquitaine, mais les autres régions n'ont pas forcément un observatoire incluant les projets français", continue Agnès Champalaune. Ils se répartissent, en revanche, "plus équitablement", sur l'ensemble du territoire : 29% des projets étrangers sont implantés en Gironde (contre 49% des projets français). Dans huit départements sur douze, le poids des projets étrangers est même plus important que les français, comme dans les Pyrénées Atlantiques (19% VS 13%). Du côté du Limousin, en revanche, la tendance s'inverse (quatre projets en 2017). Plus globalement, on comptait, en 2017, 97 opérations d'investissement venant de l'étranger, soit une augmentation de 54% par rapport à 2016, pour 1701 emplois (+73%); "une croissance plus forte qu’en moyenne pour la France (+16%)". La Nouvelle Aquitaine devient ainsi la cinquième région d’accueil des investissements étrangers en France après l’Ile de France, Auvergne-Rhône-Alpes, Occitanie et la région Grand-Est. Un indice qui n'est, selon la responsable de l'Observatoire, pas totalement fortuit. "Ça s'explique aussi par une reprise économique en Europe, il y a une embellie sur l'image de la France à l'étranger en termes de business, d'où l'augmentation du nombre d'investissements. C'est encore amplifié chez nous en raison de notre actualité, l'arrivée de la LGV par exemple. Les projets attirent les projets". La reprise économique en Europe, tendance de fond, profite donc à la région, dont la volonté est toujours de créer un fonds régional d'investissement pour les entreprises dans les mois qui viennent. Car la volonté de la région, répétée depuis plusieurs mois, est bien là : faire passer les start-ups en taille XXL. Ces premiers indices de croissance, en tout cas, ne peuvent que l'y encourager. 

 

Romain Béteille
Par Romain Béteille

Crédit Photo : Invest

Partager sur Facebook
Vu par vous
2599
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Economie
Economie
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 24 + 10 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !