Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

15/11/18 : Une nouvelle invitée vient rejoindre les 21 personnalités des Idées mènent le Monde (Pau): Christine Ockrent interviendra sur "Europe : évitons la marginalisation", samedi 17 novembre à 16h30.

15/11/18 : L'auteur palois David Diop, lauréat ce 15 novembre du prix Goncourt des lycéens pour son ouvrage Frère d'âme (Editions du Seuil), participera au Grand débat de Lettres du monde – Welcome ! vendredi 23 novembre, 18h30 à la cour d'appel de Bordeaux

15/11/18 : Journée nationale d’action samedi 17 novembre. En Lot-et-Garonne, les accès aux supermarchés, stations-service, centres-villes et à l’A62 risquent d’être perturbés. Plus d'infos sur http://www.lot-et-garonne.gouv.fr/

14/11/18 : Rencontre/débat avec les parlementaires du 47 autour de la réforme des retraites et des nouvelles revendications de l'ADRA 47 le vendredi 16 novembre à 14 H 30 à la Salle de l'Orangerie du Conseil Départemental d'Agen.

14/11/18 : Dans la continuité de la réflexion d’Agen 2030, des tables rondes autour du handicap et de l’accessibilité de la Ville d’Agen sont proposées le lundi 19 novembre de 14 h à 16 h 30, Salle des Illustres à l’Hôtel de ville d’Agen.

14/11/18 : Dans le cadre de la Journée international des droits de l’enfant, le centre social Maison pour Tous de la Masse (Agen) présentera le 20 nov dans son local à 17 h 30 les travaux des enfants inscrits au CLAS autour de la charte nationale.

14/11/18 : Invitée en Martinique afin de partager son expertise en vue de la création de La Cité du Rhum, La Cité du Vin accueillera à Bordeaux les 21 et 22 novembre une délégation martiniquaise porteuse de ce projet.

14/11/18 : Une lecture du livre posthume de « Charb » « Lettre aux escrocs de l’islamophobie qui font le jeu des racistes » se tiendra le 19 novembre à 20 h au théâtre du Pont Tournant, à Bordeaux.

14/11/18 : 10 établissements touristiques de Gironde viennent de recevoir l’Ecolabel européen hébergement touristique label officiel de la Commission européenne pour les établissements qui souhaitent allier qualité et écologie. En NA, 82 sont dénombrés.

14/11/18 : 10ème Forum Environnemental du Vin de Bordeaux le 6 déc au Palais des Congrès de Bordeaux. « Après avoir dressé le bilan des actions menées, cette journée permettra de partager l'ambition d'amener la filière vers une politique RSE collective. »

14/11/18 : Conférence autour de « La forteresse de Blanquefort » proposée par l’association Tout Art Faire, le 15 novembre de 19 h à 20 h 30, à l’Athénée Municipal et animée par Marietta Dromain, docteure en Archéologie.

14/11/18 : Mobilisation des avocats le 15 novembre à 11 h devant les marches du TGI de Bordeaux contre les dispositions du projet de loi de réforme de la justice 2018-2022, les « cinq chantiers de la Justice ».

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 15/11/18 | La Fête de l'agriculture basque ce week-end à Biarritz

    Lire

    La 13e édition de Lurrama se tiendra vendredi, samedi et dimanche à la Halle Iraty (près de l'aéroport de Biarritz). Elle célèbre sur 6000M2 avec veaux, vaches, moutons, à travers conférence, expositions, chants et danses et bien sûr le repas des chefs, la culture basque à travers l'élevage et l'agriculture. Le thème de cette année "Pour une politique agricole alimentaire" évoquera la Politique Agricole Commune. Entrée: 4 euros pour les adultes, gratuit moins de 15 ans. Le programme sur: www.lurrama.org

  • 15/11/18 | De nombreux matchs de football reportés le 17 novembre en Dordogne

    Lire

    En raison du mouvement de protestation "Gilets jaunes" du samedi 17 novembre, le District de Football a sondé les clubs de Dordogne : 60% d’entre eux étaient favorables au report intégral des matches jeunes et féminines jeunes prévus à cette date. Les rencontres qui devaient avoir lieu dans le cadre du championnat brassage U15 poule B et D sont reportées au samedi 8 décembre. Idem pour les matches des coupes U18 et U15 Dordogne et District.

  • 15/11/18 | Lancement d'un projet d'habitat participatif à Pessac

    Lire

    Le jeudi 15 novembre à 18 h 30, un projet d'habitat participatif sera officiellement lancé à Pessac ; résultat de la mobilisation de Bordeaux Métropole, de la Ville de Pessac, de La Fab dans le cadre du programme 50 000 logements. Grâce à cette démarche novatrice une douzaine de foyers va, ainsi, devenir propriétaire d'une autre manière.

  • 15/11/18 | Un nouveau nom pour le réseau régional des transports

    Lire

    Préfigurateur de la future Loi d’Orientation des Mobilités, les délégués des 22 collectivités membres du Syndicat Mixte Intermodal de Nouvelle-Aquitaine ont voté en Comité syndical une nouvelle identité à la structure : Nouvelle-Aquitaine Mobilités. Un nouveau nom pour traduire une nouvelle échelle régionale qui regroupe 5 bassins définis ainsi : Sèvres-Atlantique, Vienne et Charente, Limousin et Périgord, Gironde et Garonne, Landes et Pyrénées. Chacun sera chapeauté par un vice-président.

  • 14/11/18 | Poitiers: Le Quartier du Palais veut votre avis

    Lire

    Une démarche de rencontre auprès des publics est lancé par la Ville de Poitiers afin de leur présenter le Projet du Quartier du Palais et de recueillir leur avis. A cet effet, une exposition itinérante circule sur le territoire de Poitiers et de Grand Poitiers avec à chaque étape un moment d’échange autour du projet. L’exposition sera présente du 19 au 23 novembre au Carré Bleu (Quartier des Couronneries). Pus d'informations

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Economie | Entreprises : la Nouvelle Aquitaine attire toujours

04/04/2018 | Un récent rapport de l'Observatoire de l'attractivité de la Nouvelle Aquitaine dresse le portrait d'une région qui profite plus que les autres du regain de la croissance économique.

Nouvelle Aquitaine

Le dernier rapport (pour l'année 2017) de l'Observatoire de l'attractivité de la Nouvelle Aquitaine, daté d'avril 2018, est très instructif pour les amateurs de chiffres sur le développement économique local. Ce deuxième rapport à l'échelle de la grande région dessine, autant pour les investisseurs que les emplois, le profil d'une "année record". Avec 305 projets exogènes créés en 2017 (contre 237 en 2016, soit +29%), la Nouvelle Aquitaine est visiblement scrutée de près par les investisseurs, notamment étrangers, et bénéficie d'une dynamique qui, selon le rapport, "profite à tous les territoires". Bilan en trois points clés.

Des projets plus nombreux

305, c'est donc le nombre de projets d'investissement qui ont vu le jour en 2017 en Nouvelle Aquitaine, ces derniers concernant 6546 nouveaux emplois (+69% par rapport à 2016). Parmi eux, on retrouve, fait plutôt notable, treize projets à plus de 100 emplois (contre trois un an auparavant), locomotives générant à eux seuls le gros tiers du total (33%). La création de petites entreprises, elle, progresse tout de même de 40% et représente toujours un peu plus de la moitié (52%) des projets régionaux. "C'est la deuxième année que cette étude est réalisée sur le territoire de la grande région, mais je suis à l'Observatoire sur le perimètre aquitain depuis déjà quelques années, et c'est vrai que l'on constate une très forte hausse, aussi bien sur les investissements français qu'étrangers en Nouvelle Aquitaine", souligne Agnès Champalaune, responsable attractivité à l'agence ADI Nouvelle Aquitaine.  

"C'est une tendance de fond depuis une dizaine d'années : on a des emplois qui progressent surtout grâce à une augmentation du nombre de petits projets. Même si cette année était exceptionnelle, les gros projets restent quand même rares. C'est un phénomène qu'on retrouve dans d'autres régions". Selon l'Observatoire, la conjoncture nationale et européenne n'est pas étrangère à cette embellie, qu'il qualifie sans problème d'année "record" : croissance du PIB de la zone euro de 2,5% en 2017 selon une première estimation d'Eurostat. S'ils ne seront pas visibles tout de suite, les effets de la future loi sur la croissance des entreprises, présentée en Conseil des ministres début mai, auront à charge de conforter ce bilan dans un contexte d'évolution des carnets de commande et d'une hausse toujours soutenue des investissements. Dans le détail, on remarque aussi que le profil de certains secteurs se démarque. Le numérique, par exemple, "représente à lui seul 14% des projets et 22% des emplois, soit +81% par rapport à 2016"; logistique et commerce suivent derrière. La typologie des projets démontre aussi qu'en région, les investisseurs préfèrent créer de nouveaux sites (63% pour 47% des emplois créés) qu'opérer des extensions (30%) ou effectuer des rachats (7%). Dans le premier cas, Ubisoft à Bordeaux (250 emplois), Hermès à Saint-Vincent de Paul (290), Hierros Annon à Tarnos (140) ou, plus récemment, EasyJet à Mérignac (117) figurent parmi les nouvelles implantations les plus importantes et font donc office de têtes de pont. 

Une répartition disparate et des investissements étrangers en hausse

La deuxième tendance de fond soulignée par les données de l'Observatoire, c'est le fait que "la croissance profite à tous les territoires", malgré des disparités évidentes. En effet, en termes de répartition géographique, la tendance régionale ne surprend pas vraiment : l'Aquitaine reçoit toujours "70% du flux global des projets pour 75% des emplois" contre respectivement 23% et 7% pour les régions Poitou-Charentes et Limousin. Pour la Gironde, par contre, c'est plus surprenant : si elle concentre toujours 41% des projets d'implantation et 55% des emplois, son poids "est en retrait de 9 points en Nouvelle Aquitaine", précise l'étude, quand les Pyrénées-Atlantiques, la Charente Maritime et les Deux Sèvres progressent : +13 à 16 projets et + 250 à 270 emplois pour chacun de ces départements par rapport à 2016. "Même s'il est difficile d'avoir du recul d'une année sur l'autre sur chaque département, dix départements sur douze sont en croissance sur le nombre de projets ou d'emplois. Les deux restants sont plus ruraux et ont un poids économique moins fort, ils vont éventuellement prospérer d'avantage sur des projets endogènes, mais sur les projets qui viennent de la région, on n'est pas mal répartis. En Occitanie, par exemple, c'est beaucoup plus concentré sur Toulouse", analyse encore Agnès Champalaune. Un autre facteur important montre la particularité des différentes typologies des territoires de la région : celui des investissements étrangers.

"Les investissements étrangers sont souvent plus industriels que les projets français, plutôt numériques. C'est le constat que l'on peut faire pour la Nouvelle Aquitaine, mais les autres régions n'ont pas forcément un observatoire incluant les projets français", continue Agnès Champalaune. Ils se répartissent, en revanche, "plus équitablement", sur l'ensemble du territoire : 29% des projets étrangers sont implantés en Gironde (contre 49% des projets français). Dans huit départements sur douze, le poids des projets étrangers est même plus important que les français, comme dans les Pyrénées Atlantiques (19% VS 13%). Du côté du Limousin, en revanche, la tendance s'inverse (quatre projets en 2017). Plus globalement, on comptait, en 2017, 97 opérations d'investissement venant de l'étranger, soit une augmentation de 54% par rapport à 2016, pour 1701 emplois (+73%); "une croissance plus forte qu’en moyenne pour la France (+16%)". La Nouvelle Aquitaine devient ainsi la cinquième région d’accueil des investissements étrangers en France après l’Ile de France, Auvergne-Rhône-Alpes, Occitanie et la région Grand-Est. Un indice qui n'est, selon la responsable de l'Observatoire, pas totalement fortuit. "Ça s'explique aussi par une reprise économique en Europe, il y a une embellie sur l'image de la France à l'étranger en termes de business, d'où l'augmentation du nombre d'investissements. C'est encore amplifié chez nous en raison de notre actualité, l'arrivée de la LGV par exemple. Les projets attirent les projets". La reprise économique en Europe, tendance de fond, profite donc à la région, dont la volonté est toujours de créer un fonds régional d'investissement pour les entreprises dans les mois qui viennent. Car la volonté de la région, répétée depuis plusieurs mois, est bien là : faire passer les start-ups en taille XXL. Ces premiers indices de croissance, en tout cas, ne peuvent que l'y encourager. 

 

Romain Béteille
Par Romain Béteille

Crédit Photo : Invest

Partager sur Facebook
Vu par vous
3467
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Economie
Economie
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 18 + 17 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !