Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

21/02/18 : Charente-Maritime: Dominique Bussereau a annoncé sur twitter qu'il quittait Les Républicains. "Je reste attaché aux militants, aux amis. Le faux pas grave d'un chef ne me permet pas de rester dans l'équipe du chef",s'est-il justifié sur Public Sénat.

20/02/18 : Pont d'Aquitaine fermé et la section de la rocade A630 comprise entre les échangeurs 2 (Lormont - Croix Rouge) et 4 (Bordeaux – Labarde), les nuits du mercredi 21 février à 21h00 au jeudi 22 à 6h00 et du 22 à 21h00 au 23 février 6h00

16/02/18 : Suite au décès de Joan Taris, les élus MoDem & Apparentés du Conseil régional néo-aquitain ont choisi Pascale Requenna, tête de liste du département des Landes lors des élections régionales de 2015, pour incarner la Présidence de leur groupe.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 23/02/18 | La Charente-Maritime en alerte pollution atmosphérique

    Lire

    La préfecture de Charente-Maritime a placé en alerte pollution atmosphérique le 22 février, jusqu'à nouvel ordre. La vitesse des véhicules à moteur est donc limitée sur les routes du département : à 110km/h sur les portions d’autoroutes normalement limitées à 130km/h ; à 90 km/h sur les routes normalement limitées à 110 km/h, à 70 km/h sur les routes limitées à 90 km/h. Il est également interdit de brûler des déchets verts ou autre à l'air libre.

  • 22/02/18 | Bordeaux: Anne Walryck démissionne à son tour après les propos de Wauquiez

    Lire

    Anne Walryck, adjointe au maire de Bordeaux, vice-présidente de la métropole, annonce ce jour sa démission des Républicains « devant les propos assumés et calomnieux de Laurent Wauquiez sur Alain Juppé », rejoignant ainsi d'autres conseillers démissionnaires: Elizabeth Touton, Anne Brézillon, Jean-Louis David, Stéphane Delaux, Joël Solari, Laetitia Jarty-Roi.

  • 22/02/18 | Pic de pollution en Gironde: réduction des vitesses maximales autorisées

    Lire

    En conséquence du déclenchement d'une alerte de pollution aux particules fines émise par Atmo Nouvelle-Aquitaine pour jeudi 22 et vendredi 23 février sur le département de la Gironde, Didier Lallement, préfet du département, a pris un arrêté qui réduit de 20km/h les vitesses maximales autorisées sur l’ensemble du réseau routier du département (hors voiries urbaines) jusqu’à la fin de l’épisode de pollution.

  • 22/02/18 | La Gironde déclenche le niveau 2 du plan Grand Froid

    Lire

    Compte tenu de la vague de froid attendue cette semaine sur la Gironde, le préfet Didier Lallement a décidé, dans le cadre du niveau 2 du plan Grand froid, de renforcer la capacité d’accueil en hébergement d’urgence. 66 places supplémentaires sont ainsi ouvertes dont 34 pour les familles et 32 pour les personnes isolées. Au total, ce sont 1 576 places qui sont mobilisées pour l’accueil des sans-abri en Gironde dont 365 places au titre du dispositif hivernal.

  • 21/02/18 | Du mouvement au sein de la Gauche régionale

    Lire

    Des élus du conseil régional ayant quitté le groupe (et le parti) socialiste en début d'année (dont son ex-président Stéphane Delpeyrat-Vincent) un nouveau groupe annonce sa création au sein de l'assemblée régionale : le « Groupe Génération.s », issu du mouvement de Benoît Hamon. Créer par Naïma Charaï, Stéphane Delpeyrat-Vincent, Mathieu Bergé et William Jacquillard, il ambitionne "d'alimenter la Gauche d’idées nouvelles en adéquation avec les valeurs que nous avons toujours portées, notamment au sein de l’assemblée régionale, dans la perspective de la voir gagner les prochaines élections régionales de 2021"

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Economie | ETI-PME: la Région et BPIFrance accélèrent

26/10/2017 | 14 PME et 9 ETI ont été sélectionnées pour intégrer un nouvel accélérateur porté par la Région et BPIFrance: " Nouvelle-Aquitaine Accélérateurs"

Alain Rousset, Président Nouvelle-Aquitaine et Nicolas Dufourcq, Directeur général BPIFrance

Pour Nicolas Dufourcq, Directeur général de BpiFrance: "L’accompagnement est aujourd'hui le coeur de la stratégie de Bpifrance pour transformer le tissu économique français". Un accompagnement qui est désormais mis en place en Nouvelle-Aquitaine avec le lancement récent d'un accélérateur de PME et ETI, en partenariat avec le Conseil régional, le club des ETI, ADI Nouvelle-Aquitaine mais aussi Kedge et HEC. Pour cette première promotion néo-aquitaine, 23 entreprises régionales "dotées d’un beau potentiel de croissance", ont été sélectionnées pour une aventure de 24 mois.

«Nouvelle-Aquitaine Accélérateurs », puisque c'est son nom, est issu d'un programme national porté par Bpifrance (l'Accélérateur PME, lancé en 2015), et désormais déployé auprès des régions volontaires. En d'autres termes, c'est une expérimentation. Tout juste démarrée en Nouvelle-Aquitaine avec 23 entreprises (14 PME et 9 ETI) bénéficiaires, ce dispositif qui a donné lieu à la signature d'une convention de partenariat entre Nicolas Dufourcq et Alain Rousset, se déroule sur une période de 3 ans visant à terme à un accompagnement collectif et personnalisé de 70 entreprises. Alain Rousset s'en explique : « Partant du constat que la Nouvelle-Aquitaine comme la plupart des autres régions françaises a un déficit d’ETI et de PME suffisamment solides pour faire face à la concurrence internationale, la Région a souhaité lancer une expérimentation pour accompagner les entreprises à fort potentiel du territoire dans des parcours d’excellence. Dans un souci d’efficacité, nous avons privilégié un partenariat avec BPIfrance qui nous a permis de proposer rapidement une offre de services aux entreprises régionales, qui a déjà été expérimentée au niveau national, tout en opérant un transfert de méthodologie et de savoir-faire aux équipes de la Région et de son agence ADI.»

Les objectifs de ce nouveau programme sont clairement affichés : révéler les potentiels de croissance de l’entreprise, créer les conditions d’une « émulation » collective, rompre l’isolement du chef d’entreprise et créer de la valeur sur le territoire et un effet d’entraînement sur l’activité et l’emploi.

Un parcours "sur-mesure" entre accompagnement individuel et collectifSi la promotion PME a entamé son parcours collectif en septembre dernier avec 2 jours de séminaires dédiés à la stratégie et au développement international, la promotion ETI vient quant à elle d'être réunie pour 3 jours de séminaire stratégique sur les nouveaux business models. Une double entrée en matière en guise d'introduction aux quatre principales actions qui constituent le coeur du parcours des entreprises sélectionnées. Un parcours qui se veut "sur-mesure" à la fois individuel et collectif. Dès les premiers mois, un diagnostic 360° de l’entreprise analysera le positionnement de l’entreprise sur une dizaine d’items de la stratégie à l’organisation RH en passant par l’international, la croissance externe, le développement commercial ou la transformation digitale. En fonction des conclusions de ces diagnostics individualisés, seront alors menées des missions de conseil complémentaires ciblées sur un ou deux leviers de croissance identifiés (digital, international, commercial, croissance externe, etc.). Nouvelle-Aquitaine Accélérateurs, c'est aussi des actions de formation, en partenariat avec KEDGE ( pour les PME) et HEC (pour les ETI), pour faciliter la prise de recul stratégique, complétées par des ateliers de travail, tout au long des deux années de l’accompagnement. Autre action qui marque le programme ; l'animation de la communauté des entreprises membres avec notamment leur mise en réseau avec l’ensemble des promotions Accélérateurs déployées sur tout le territoire national et aussi de Bpifrance Excellence (soit plus de 4000 entreprises). Enfin, dans l'idée du sur-mesure, chacune des entreprises ayant intégré le programme, bénéficiera d'un suivi personnalisé et renforcé des projets de développement par les équipes de la Région et d’ADI Nouvelle-Aquitaine.

Un segment d'entreprise à fort potentiel de croissanceQuant au choix des entreprises bénéficiaire, il ne doit évidemment rien au hasard « Nouvelle-Aquitaine Accélérateurs » cible « un segment d’entreprises à fort potentiel de croissance, indépendantes et disposant d’un chiffre d’affaires moyen de 15 millions d’euros pour les PME et 66 millions d’euros pour les ETI. Il s’adresse en outre à des PME et ETI non ciblées par des dispositifs existants et dont les dirigeants sont porteurs d’une véritable ambition de développement. », précise la Région et la BPI.
Les entreprises sélectionnées ont de quoi être optimistes car les chiffres de L’Accélérateur PME national, sur lequel s'adosse la déclinaison régionale, sont particulièrement encourageants. En effet, selon Bpifrance « un tiers des 60 PME de la première promotion de l’Accélérateur PME sont devenues des ETI à l’issue de ces deux années d’accompagnement. Les autres entreprises ont confirmé des trajectoires de croissance significatives, avec une croissance moyenne de leur chiffre d’affaires de 22% sur les deux années, une augmentation du chiffre d’affaires export de 29% et de leur effectif de 20 %. 62 % d’entre elles ont par ailleurs fait évoluer leur gouvernance et 85% d’entre elles ont ouvert de nouveaux marchés étrangers. »

De bon augure pour, côté PME, Axyal, CRP SAS, Epsilon Composite, FEDD, Fromagerie de la Lémance, Geosat, i2S, SCA Unicoque, Luxor Lighting, SAS Maxibay, Nanni Industries SAS, Groupe NP6, Telecom Design, WorldCast Systems, et côté ETI, Alliance Forêt Bois, Cap Ingelec, Sagefi, Hammel, Hyd&Au, Imepsa, LIM Group, Ogeu Groupe, SAG (Ridoret).

Solène Méric
Par Solène Méric

Crédit Photo : Région Nouvelle-Aquitaine

Partager sur Facebook
Vu par vous
20239
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Economie
Economie
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 25 + 8 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !