Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

21/02/18 : Charente-Maritime: Dominique Bussereau a annoncé sur twitter qu'il quittait Les Républicains. "Je reste attaché aux militants, aux amis. Le faux pas grave d'un chef ne me permet pas de rester dans l'équipe du chef",s'est-il justifié sur Public Sénat.

20/02/18 : Pont d'Aquitaine fermé et la section de la rocade A630 comprise entre les échangeurs 2 (Lormont - Croix Rouge) et 4 (Bordeaux – Labarde), les nuits du mercredi 21 février à 21h00 au jeudi 22 à 6h00 et du 22 à 21h00 au 23 février 6h00

16/02/18 : Suite au décès de Joan Taris, les élus MoDem & Apparentés du Conseil régional néo-aquitain ont choisi Pascale Requenna, tête de liste du département des Landes lors des élections régionales de 2015, pour incarner la Présidence de leur groupe.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 23/02/18 | La Charente-Maritime en alerte pollution atmosphérique

    Lire

    La préfecture de Charente-Maritime a placé en alerte pollution atmosphérique le 22 février, jusqu'à nouvel ordre. La vitesse des véhicules à moteur est donc limitée sur les routes du département : à 110km/h sur les portions d’autoroutes normalement limitées à 130km/h ; à 90 km/h sur les routes normalement limitées à 110 km/h, à 70 km/h sur les routes limitées à 90 km/h. Il est également interdit de brûler des déchets verts ou autre à l'air libre.

  • 22/02/18 | Bordeaux: Anne Walryck démissionne à son tour après les propos de Wauquiez

    Lire

    Anne Walryck, adjointe au maire de Bordeaux, vice-présidente de la métropole, annonce ce jour sa démission des Républicains « devant les propos assumés et calomnieux de Laurent Wauquiez sur Alain Juppé », rejoignant ainsi d'autres conseillers démissionnaires: Elizabeth Touton, Anne Brézillon, Jean-Louis David, Stéphane Delaux, Joël Solari, Laetitia Jarty-Roi.

  • 22/02/18 | Pic de pollution en Gironde: réduction des vitesses maximales autorisées

    Lire

    En conséquence du déclenchement d'une alerte de pollution aux particules fines émise par Atmo Nouvelle-Aquitaine pour jeudi 22 et vendredi 23 février sur le département de la Gironde, Didier Lallement, préfet du département, a pris un arrêté qui réduit de 20km/h les vitesses maximales autorisées sur l’ensemble du réseau routier du département (hors voiries urbaines) jusqu’à la fin de l’épisode de pollution.

  • 22/02/18 | La Gironde déclenche le niveau 2 du plan Grand Froid

    Lire

    Compte tenu de la vague de froid attendue cette semaine sur la Gironde, le préfet Didier Lallement a décidé, dans le cadre du niveau 2 du plan Grand froid, de renforcer la capacité d’accueil en hébergement d’urgence. 66 places supplémentaires sont ainsi ouvertes dont 34 pour les familles et 32 pour les personnes isolées. Au total, ce sont 1 576 places qui sont mobilisées pour l’accueil des sans-abri en Gironde dont 365 places au titre du dispositif hivernal.

  • 21/02/18 | Du mouvement au sein de la Gauche régionale

    Lire

    Des élus du conseil régional ayant quitté le groupe (et le parti) socialiste en début d'année (dont son ex-président Stéphane Delpeyrat-Vincent) un nouveau groupe annonce sa création au sein de l'assemblée régionale : le « Groupe Génération.s », issu du mouvement de Benoît Hamon. Créer par Naïma Charaï, Stéphane Delpeyrat-Vincent, Mathieu Bergé et William Jacquillard, il ambitionne "d'alimenter la Gauche d’idées nouvelles en adéquation avec les valeurs que nous avons toujours portées, notamment au sein de l’assemblée régionale, dans la perspective de la voir gagner les prochaines élections régionales de 2021"

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Economie | Les services à la personne: secteur en croissance mais emplois précaires

17/04/2014 | Dans son dernier dossier électronique, l'Insee Aquitaine fait le point sur l'emploi dans activités des services à la personne.

Les services à la personnes: secteur en croissance mais emplois précaires

Aide aux personnes dépendantes, ménages, aide au devoir, jardinage,... les activités de services à la personne sont variées et ont le vent en poupe. En effet, vieillissement de la population et maintien à domicile, accroissement de l'activité professionnelle féminine ou encore, dans une moindre mesure, le développement des nouvelles technologies, sont autant de raisons qui expliquent une demande de plus en plus forte, et un essor de ces activités. Concernant par exemple les personnes âgées, la région qui abritait 677 000 personnes de 65 ans ou plus en 2013 en comptera 1 125 000 en 2040... De belles perspectives de développement pour un secteur où la précarité de l'emploi reste à souligner.

Avec pour premier public les personnes âgées, l'Insee constate que l'essor du secteur des activités de services à la personne est déjà en marche. En effet, en Aquitaine, entre 2008 et 2011, le nombre d'organismes de services à la personne (OSP) a presque doublé passant de 914 à 1657. Si le nombre d'organismes publics se tasse légèrement, c'est la sphère privée qui est le moteur puissant de cette augmentation, le nombre d'acteurs privés a en effet été multiplié par trois, 345 en 2008, ils étaient 1057 en 2011, un essor notamment favorisé par la création du statut d'auto entrepreneur en 2009. Quant au nombre d’organismes de la sphère de l’économie sociale il n'a que légèrement progressé. Au total en 2011, les entreprises privées, représentent 64% des OSP d'Aquitaine, contre 38% en 2008. Un résultat que l'Insee régionale note tout de même en dessous des autres régions françaises où en moyenne 71% des structures sont de type privé.
Pourtant les entreprises privées, devenues majoritaires en nombre, n’assurent que 18 % des heures travaillées dans les services à la personne en 2011. De la même façon, les auto-entrepreneurs, qui représentent 21 % des organismes du secteur, n’assurent que 0,4 % des prestations. Il faut donc constater que malgré leur nombre stable, ce sont les organismes de la sphère publique et de la sphère de l’économie sociale qui assurent toujours la plus grosse part de l’activité de ces organismes.

Les services à la personne: 6 % de l’emploi salarié régionalCependant, avec 184 500 employeurs, les particuliers constituent le plus gros recruteur de salariés dans ce secteur d'activité. En effet, l'ensemble des organismes de services à la personne font intervenir 31 900 salariés, là où les particuliers aquitains emploient 86 100 salariés. Pour autant, 12 000 salariés travaillent à la fois pour des OSP et des particuliers employeurs, soit 4 salariés d'OSP sur 10. Au final, ce sont donc 106 000 aquitains qui interviennent dans les services à la personnes, soit 6 % de l’emploi salarié régional, là où ailleurs en province, ils représentent 5% de l'emploi salarié.

Quant au profil de ses salariés aquitains, ce sont pour 88% des femmes, dont 61% sont âgées de 45 ans ou plus, et le plus souvent à temps partiel. En effet, pour ces salariés des services à la personne le temps moyen de travail est de 806 heures soit 43% d'un temps plein relève l'étude. Dans ce contexte 31% des salariés des particuliers employeurs et 16 % des salariés des OSP choisissent d'exercer des activités professionnelles complémentaires. Un choix plus souvent réalisé par les hommes, qui dans le secteur de l'aide à la personne réalisent moins d'heure que les femmes. Malgrè tout, avec ces compléments d'activité, ils ne sont que 12% des salariés à réaliser 1880h ou plus, soit l'équivalent d'un emploi à temps plein.
Au total, compte tenu de la faible quotité d’emploi de la plupart des salariés dans l’ensemble de leur activité professionnelle, le salaire brut annuel s’élève en moyenne à 11 700 € en 2010, dont 8 570 € dans les seules interventions SAP. En comparaison, le SMIC brut annuel 2010 s’élève à 16 125 €, rappelle l'INSEE Aquitaine.

Le e-dossier de l'INSEE "Les services à la personne en Aquitaine en 2011": http://www.insee.fr/

Solène Méric
Par Solène Méric

Crédit Photo : Photo libre Photos Libres

Partager sur Facebook
Vu par vous
8854
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Economie
Economie
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 25 + 8 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !