Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

06/12/19 : La Rochelle : suite aux manifestations d'hier, environ 200 personnes se sont rassemblées devant la gare suite à un appel intersyndical. Rendez-vous est donné pour une nouvelle manifestation mardi au départ de la place de Verdun à 14h.

06/12/19 : Christelle Dubos, secrétaire d’État auprès de la ministre de la Santé, devait venir en Dordogne ce 6 décembre, pour présenter le dispositif de complémentaire santé solidaire mais les perturbations des transports l’ont contrainte à annuler sa venue.

05/12/19 : La Rochelle : (erratum) contrairement à ce qui a été indiqué, l'ouverture officielle des portes se fera en deux soirée : le vendredi à 18h avec élus, pompiers et Compagnons ; le samedi à 18h40 avec Isabelle Autissier et Romain Sazy (non Uini Antonio)

04/12/19 : Grèves dans les transports: Les infos trafic en Nouvelle-Aquitaine sont à retrouver sur : https://transports.nouvelle-aquitaine.fr/fr/info-trafic

04/12/19 : Saintes des manifestations sont à prévoir demain de 10h à 17h : Cours National, Pont Palissy, rue Gautier, cours Charles de Gaulle, rue Martel.

04/12/19 : La Rochelle : des manifestations sont à prévoir demain de 14h à 20h : Quartier de la Gare, boulevards Joffre, Robinet, Sautel et l’axe du Moulin des justices.

04/12/19 : Rochefort : demain des manifestations sont à prévoir de 10h à 14h : Corderie Royale, rues Toufaire, Grimaux, Docteur Peltier, Audry de Puyravault, de la République, et Victor-Hugo.

04/12/19 : Niort : pour la grève de demain, La Ville met en place à l’école des Brizeaux un service minimum d’accueil (SMA), sans restauration (pique-nique possible), pour les écoles dont le nombre d’enseignants grévistes est au moins de 25%.

04/12/19 : Charente-Maritime: les communes d'Esnandes, Rochefort et Saint-Georges de Didonne ont été reconnues en état de catastrophe naturelle pour les périodes de juillet à décembre 2018 suite à des mouvements de terrain consécutifs à la sécheresse.

03/12/19 : Le feuilleton biarrot ne fait que commencer d'autant que sur la Chaîne Public Sénat, le ministre Didier Guillaume a annoncé qu'il ferait part de sa décision en janvier. Suite à un appel cosigné par Guy Lafitte, premier adjoint de Michel Veunac.

03/12/19 : Après les louanges tressés lors du congrès des hôteliers, le secrétaires d'Etat Jean-Baptiste Lemoyne au tourisme a abattu ses cartes et annoncé son ralliement à la liste du maire sortant Michel Veunac. Avec une demande commune d'investiture LREM

03/12/19 : Le Haut Commissaire à la lutte contre la pauvreté, Isabelle Grimault se rendra en Corrèze le 4 décembre afin de découvrir les dispositifs déployés et rencontrer les bénéficiaires de ces actions.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 08/12/19 | Angoulême: "Mode et Bande dessinée", plus qu'un mois !

    Lire

    A Angoulême, l'expo "Mode et Bande dessinée" au Musée de la Cité internationale de la bande dessinée et de l'image, inaugurée en juin 2019, a déjà attiré plus de 22.000 visiteurs. Il ne reste plus qu'un petit mois (5janvier) pour la découvrir, avec près de 200 pièces dont certaines très rarement exposées signées Yves Saint Laurent, Winsor McKay, Thierry Mugler ou encore Moebius. Le dialogue entre planches originales, vêtements et accessoires de mode est un des facteurs du succès de cette exposition inédite, et rare.

  • 08/12/19 | Bordeaux : Matthieu Rouveyre sur le départ

    Lire

    Le vice-président du Conseil départemental et conseiller municipal d'opposition Matthieu Rouveyre a annoncé dans un post Facebook son retrait de la vie politique. Même s'il ne s'était pas déclaré officiellement candidat aux prochaines municipales, il a participé aux propositions au travers du collectif "Bordeaux Maintenant", retiré du jeu ce vendredi à la suite de négociations non-abouties avec les écologistes. Tout en expliquant qu'il ira au bout de ses mandats en cours, il annonce "préparer notamment un tour du monde de quelques années en tant que nomade digital".

  • 07/12/19 | François Bayrou mis en examen

    Lire

    Ce 6 décembre, François Bayrou a été mis en examen pour " complicité de détournement de fonds publics" dans le dossier des emplois du parti centriste au Parlement européen. Pour son avocat Pierre Cornut-Gentille cette décision a été prise " à l'encontre de tous les éléments de preuve produits, la suite de l'instruction démontrera qu'elle est totalement infondée"

  • 06/12/19 | Lancement des Foires Grasses de Brive

    Lire

    Pour la saison 2019-2020, tapis rouge pour les Foires Grasses, salle Brassens à Brive. Dès samedi 7 décembre, les chefs des tables Gaillardes présenteront plusieurs recettes pour les repas de fin d’année. Le 14 décembre, la salle Brassens accueillera la Foire primée aux chapons, le 1er février, celle des oies et canards et le 7 mars la Foire grasse des producteurs et commerçants de gras.

  • 06/12/19 | SNCF: Trafic encre "très perturbé" ce 6 décembre

    Lire

    En raison de la reconduite du mouvement de grève des cheminots ce vendredi 6 décembre, la SNCF annonce à nouveau un trafic "très perturbé" sur les voies ferrées de Nouvelle-Aquitaine. Pour les TER, 10 seulement circuleront : 3 A/R Bordeaux-Arcachon et 2 A/R Bordeaux-Agen, 292 autocars de substitution seront répartis sur l’ensemble du territoire. Côté TGV sont assurés 3 A/R Bordeaux - Paris, 1 A/R OUIGO Bordeaux- Paris, 1 A/R La Rochelle-Paris et 1 A/R Toulouse-Paris. Enfin sur les Intercités seul 1 A/R Brive-Paris sera en circulation.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Economie | Exp’Hôtel ou l’art de transmettre

26/11/2019 | Pour la troisième journée de salon, Exp’Hôtel a mis l’accent sur la transmission par le biais notamment de quatre concours…

Challenge Jeunes Talents Malakoff Médéric

Aujourd’hui, la Région Nouvelle-Aquitaine abrite un tiers des offres d’emploi du secteur de l’hôtellerie, restauration et métiers de bouche. Pour tenter d’attirer les candidats, le salon Exp'Hôtel a dédié sa troisième journée de salon, le mardi 26 novembre, à la transmission. Ainsi, pas moins de 350 jeunes d’écoles partenaires de cet événement ont fait le déplacement pour notamment assister à différents concours tels que le Challenge Jeunes Talents Malakoff Médéric Humanis, le Concours Service en salle UMIH 33, le Concours National Boucherie Jeunes en formation ainsi que les dernières épreuves du Trophée Mickaël Morieux…

« Aujourd’hui, pour recruter, nous misons sur la digitalisation ». Thierry Grégoire est le président de l’UMIH Saisonniers et représentant de Malakoff Médéric Humanis. Pour lui, c’est certain, la nouvelle technologie peut aider la filière à trouver de nouveaux candidats. « Nous sommes face à une profession désespérée par le manque de main d’œuvre. Chaque année, aux quatre coins de l’hexagone, entre 120 000 et 130 000 emplois ne sont pas pourvus. Alors certes, acquiesce ce dernier, le métier est difficile, mais il est humainement très riche. » Afin de donner une image plus attractive de la filière, de sécuriser les démarches des entreprises et de rendre plus visibles les offres d’emploi, l’UMIH lancera officiellement le 1er avril prochain une plateforme permettant de centraliser les services et, ainsi, de proposer un guichet unique pour toutes les démarches.
Aussi, pour contrer ces statistiques, le salon Exp'Hôtel a dédié sa troisième journée aux jeunes avec la 1ère Journée de la transmission. « Un moment privilégié pour favoriser l'échange entre professionnels et futurs pro et mettre en valeur les talents en formation », souligne Franck Chaumès, vice-président de l’UMIH 33. Ainsi, pas moins de 350 jeunes élèves des écoles partenaires de cet événement ont fait le déplacement. Le but était également pour ces derniers de soutenir et supporter leurs collègues compétiteurs - élèves et apprentis – inscrits au Challenge Jeunes Talents Malakoff Médéric Humanis, au Concours Service en salle UMIH 33, au Concours National Boucherie Jeunes en formation ainsi qu’au Trophée Mickaël Morieux.

Alain Glond, Maé Billon et Maxime Durrieux


Pérenniser les richesses de nos terroirs
Alain Glond est professeur de cuisine au lycée Condorcet à Arcachon. Il participe avec ses deux poulains, Maé Billon, 18 ans et Maxime Durrieux, 17 ans, au Challenge Jeunes Talents Malakoff Médéric Humanis. Depuis 27 ans, Alain transmet son savoir à la jeune génération. « Valise à la main », comme il se plaît à le dire, il va de lycée en lycée pour prêcher la bonne parole. Saint-Nazaire, La Rochelle, Cap Breton et, depuis 14 ans, le Bassin ; ce passionné n’a de cesse de distiller ses conseils à ces jeunes recrues. « Après mon école d’hôtellerie, j’ai pu parfaire mes connaissances dans différentes maisons. J’ai même eu mon restaurant à Lannion dans les Côtes d’Armor. Aujourd’hui, ce que j’affectionne tout particulièrement c’est de communiquer à la jeune génération ce que j’ai pu recueillir ici ou là comme savoir-faire. Ainsi, nous contribuons tous à pérenniser les richesses de nos terroirs ». Maé et Maxime sont en CAP Cuisine. « Ils ne sont qu’au début de leur apprentissage. A nous de les garder, et de leur faire aimer notre métier. » Amoureux de la gastronomie, Alain Glond se plaît à conter les richesses agricoles de nos territoires. « Quand je leur parle de nos bons produits locaux, je vois de la lumière dans leurs yeux. De l’étonnement parfois. Une bouche qui s’ouvre aussi. Ils sont à l’écoute et ont soif de découvrir des savoir-faire différents pour mettre en valeur notre richesse culinaire. Là, je me dis que j’ai gagné car j’ai suscité leur intérêt ».

Noëlha et Dylan


Cuisiner des produits frais
Noëlha Constantin, 16 ans et Dylan Mestreau, 14 ans, suivent tous deux un CAP Agent Polyvalent de Restauration (APR) à l’ICFA du Campus du Lac à Bordeaux. Noëlha a été convaincue de se diriger vers cette filière par sa mère. « Maman travaille en qualité d’APR depuis pas mal de temps maintenant. Elle m’a confié s’épanouir pleinement dans son travail. Cela m’a donné l’envie de partir dans cette voie professionnelle. » Dylan, lui, aime la polyvalence du métier. « Nous sommes en salle, au service, mais également en cuisine, et à la fin au nettoyage. Nous sommes partout. » Malgré son jeune âge, Noëlha a déjà une idée bien définie de sa future activité professionnelle. Une fois son CAP en poche et pas mal d’expériences engrangées, elle, qui souhaitait aussi suivre un CAP Petite Enfance, a l’intention de monter sa crèche afin de cuisiner pour les enfants de bons petits plats riches de produits frais. « Aujourd’hui, malheureusement dans les cantines les enfants ne mangent que du surgelé. Moi, je leur concocterai des repas de produits locaux et bio ». Même son de cloche du côté de Dylan. « Aujourd’hui, j’ai la chance d’être en stage au sein d’une pizzéria à Saint-Médard-en-Jalles où un véritable four à bois cuit les pizzas. Aussi, nous les confectionnons avec de bons produits frais. Plus tard, j'aurai ma propre pizzéria et je cuisinerai les produits locaux ». A l’issue de ce CAP, les jeunes ont la possibilité de poursuivre vers un Bac Pro ou une mention complémentaire (Cuisinier en desserts de restaurant, Employé barman, Sommellerie). Pour Noëlha et Dylan ce sera la vie active.

Sybille Rousseau
Par Sybille Rousseau

Crédit Photo : SR

Partager sur Facebook
Vu par vous
4372
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Economie
Economie
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 10 + 18 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !