aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

23/09/16 : Annulation du spectacle « Cabaret New Burlesque » programmé le mardi 11 octobre, au Théâtre Ducourneau, à Agen. Le producteur a déprogrammé la tournée européenne de ces artistes américains. Aucun autre spectacle ne sera programmé en remplacement.

23/09/16 : Elections au tribunal de Commerce d'Agen. 9 candidats en lice. Dépouillement prévu le 5 octobre à 9h30 et éventuellement, en cas de 2ème tour, le 18 octobre à 9h30.

23/09/16 : TEST TOEIC. Spécialisée dans l’enseignement des langues étrangères, la Maison de l’Europe47 à Agen organise une session de test TOEIC le mercredi 12 octobre de 14h à 17h. Plus d'infos au 05.53.66.47.59. Date limite d’inscription : le 26 septembre

22/09/16 : L'abeille et les problèmes auxquels elle est confrontée sont évoqués jusqu'au samedi 24 septembre lors de journées que le village Emmaüs de Pau-Lescar consacre à cet insecte à travers de multiples stands, animations et conférences.+ d'info

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 24/09/16 | Prolongement de l'exposition « Gérard Fromanger annoncez la couleur ! » à Agen

    Lire

    Prolongement jusqu'au dimanche 16 octobre à l'église des Jacobins à Agen. L’artiste sera également présent à Agen les vendredi 14 octobre et samedi matin 15 octobre. Au programme notamment le vendredi 14, à 18h30, la projection du film "En suivant la piste Fromanger", au Studio Ferry. Et le samedi matin 15 octobre, ouverture exceptionnelle des Jacobins de 10h à 12h, car Gérard Fromanger sera présent aux Jacobins pour vous rencontrer et dédicacer les catalogues.

  • 23/09/16 | Solex de compétition à Saint-Léon

    Lire

    Dimanche 25 septembre, un rendez-vous atypique est organisé à Saint-Léon,dans l'Entre-deux-Mers: une course de Solex. Mais attention, ici on ne fait pas vraiment dans le «vintage», la performance doit être au rendez-vous. Le départ est donné à 11 h pour une épreuve d'endurance de 6 h (!!) sur le circuit de 3km concocté par le Saint-Léon Solex Club sur les petites routes de campagne. Les 25 Solex en lice s'affronteront par catégorie : Solex Origine, Origine Améliorée, Prototype et Super Prototype. S'il est parfois difficile de reconnaître «la bicyclette qui roule toute seule», le moteur à l'avant reste un impératif. A découvrir!

  • 22/09/16 | Ligne ferroviaire Pau-Canfranc : l'aide de l'Europe sollicitée

    Lire

    La région Nouvelle Aquitaine et le gouvernement d'Aragon vont déposer le 18 octobre à Bruxelles un dossier de candidature pour un appel à projet européen MIE (mécanisme pour l'interconnexion en Europe). Cela, afin d'amener l'Union européenne à financer en partie la réouverture de la ligne ferroviaire Pau-Canfranc. Le coût de ce chantier est estimé entre 350 et 450 millions d'euros. Selon Alain Rousset, l'Europe pourrait apporter jusqu'à 40% de cette somme. Un courrier a aussi été adressé aux ministres des transports français et espagnols pour souligner l'importance de ce dossier.

  • 16/09/16 | L'Aragon et la Nouvelle Aquitaine réunis sur la liaison Pau-Canfranc-Saragosse

    Lire

    Alain Rousset, le président du Conseil régional, et Javier Lambán Montañés, le président du gouvernement d'Aragon, se rencontreront le 21 septembre à Pau pour travailler à la réouverture de la liaison ferroviaire Pau-Canfranc-Saragosse. Dossier dont ils iront souligner l'urgence le 18 octobre à Bruxelles. Un groupe de travail réunissant l'Aragon et la Nouvelle Aquitaine sera constitué et dédié au dossier transeuropéen de transport RTE-T tandis qu'une structure permanente de coopération sera mise en place sur le sujet.

  • 15/09/16 | Eric Morvan nouveau préfet des Pyrénées Atlantiques

    Lire

    L'histoire se répète au Pays Basque: Eric Morvan, directeur de cabinet adjoint auprès du ministre de l'Intérieur va succèder à Pierre-André Durand à la préfecture des Pyrénées Atlantiques. En effet, les deux hommes ont tous deux été sous préfet de Bayonne, le second entre 2008 et 2010. Ce dernier va hériter du dossier d'intercommunalité unique Pays basque (EPCI) mis en place par son prédécesseur. Avec sur son bureau un recours -a priori suspensif- déposé par des maires opposants de l'intercommunalité Côte-Basque Adour.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Elections régionales 2015 Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Economie | Exportation du vin: Matthias Fekl se dit prêt à simplifier et à accompagner

18/04/2015 | Elus locaux, députés, Président du Département, Préfet de Région, viticulteurs... La visite girondine de Matthias Fekl sur le thème de l'exportation du vin a mobilisé les acteurs

Matthias Fekl, Secrétaire d'Etat au Commerce extérieur en visite au Château Rabaud-Promis à Bommes (Gironde)

Ce vendredi 17 avril, Matthias Fekl, Secrétaire d'Etat chargé du Commerce extérieur et de la promotion du Tourisme était, sur l'invitation du député Gilles Savary, en Gironde à la rencontre des acteurs de la viticulture des graves et du sauternais. Une journée de travail et d'échanges débutée à la Maison des vins de graves de Podensac, et achevée au Château Rabaud-Promis à Bommes, après un passage par Landiras, au sein des impressionnantes installations industrielles des Grands Chais de France. Trois univers pour trois rencontres, avec au cœur des échanges, la commercialisation des vins à l'export.

Tout au long de cette journée, les trois étapes de la visite du Secrétaire d'Etat, également conseiller régional d'Aquitaine et député du Lot-et-Garonne, Matthias Fekl, lui auront permis de balayer et d'échanger de manière « franche et directe » avec les professionnels, dont Bernard Farges, le Président du CIVB, sur diverses thématiques liées à l'exportation du vin.
Le vin est déjà « un poste qui tire la balance commerciale de la France », au deuxième rang dernière l'aéronautique, rappelle le Secrétaire d'Etat. Pour autant, dans un contexte de déficit important du commerce extérieur français (-50 Mds €) des choses restent à faire pour développer encore un peu plus le potentiel d'exportation des produits vinicoles. Une des premières demandes des acteurs est la simplification de la démarche notamment d'un point de vue juridique, et administratif.
Si la société des Grands Chais de France, première marque française exportatrice de vin dans le Monde, est la démonstration à la fois de l'attrait pour le vin français et de Bordeaux dans le monde et de la belle capacité d'exportation pour les grandes structures, les choses sont souvent bien plus délicates pour les acteurs individuels ou petites ODG, telles que les vins de Sauternes. Pour ceux-là, avant même de s'interroger sur les modalités concrètes d'une présence à l'export, c'est l'accès au marchés, autant dire la première marche vers une action à l'international, qui est en lui même difficile.

Se lancer à l'international pour y être durableAffirmant préférer « le travail de terrain aux grandes annonces flamboyantes sans intérêt», Matthias Fekl, s'est dit à plusieurs reprises « prêt à accompagner ou à aider aux déplacements de groupes de viticulteurs dans les pays dans lesquels ils voudraient établir des contacts commerciaux et se développer. Tout ce qu'on peut faire ensemble à l'International, je suis prêt à le faire», insiste-t-il. Soit directement par une place réservée dans le cadre de délégations officielles, soit par l'intermédiaire des équipes de Business France pour faciliter la conquête de nouveaux marchés.
Dans cet esprit, il a précisé vouloir renouveler l'expérience du 1er forum « PME à l'international » organisé à Paris, le 11 mars dernier, dans chacune des futures grandes régions. Une décision qui va dans le sens de sa « conviction en la capacité des PME, y compris des exploitations viticoles, à se lancer à l'international pour y être durable ». Avant ça, une condition tout de même: l'organisation, en amont, d'une offre structurée et modernisée.
Sur les questions d'outils facilitant l'export pour les acteurs viticoles, Matthias Fekl a rappelé divers éléments dont la mise en place d'un guichet unique douanier, opérationnel à fin 2015, la création d'un parcours de l'export, ou encore le travail de simplification administrative en cours auquel se dédie Thierry Mandon, secrétaire d'Etat chargé de la Simplification.
Quant à la contre-façon, indirectement liée à la question du commerce extérieur, Matthias Fekl admet volontiers que « le problème n'est pas simple mais déterminant », et affirme sa volonté de « jouer sur les deux tableaux, judiciaire et diplomatique », promettant d'évoquer cette question auprès de ses interlocuteurs internationaux.

Solène Méric
Par Solène Méric

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
636
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Economie
Economie
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 27 + 15 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !