« Métropole et Informations : le numérique change tout ! »
5e Rendez-vous d'aqui! à Cenon le 25 septembre !

01/09/15 : Environ 80 personnes ont donné le coup d'envoi des vendanges le jeudi 27 août au château Carbonnieux (appellation Pessac-Léognan). Le domaine est chaque année l'un des premiers à entamer les récoltes. Elles devraient se poursuivre jusqu'à mi-octobre.

01/09/15 : En raison des orages, 15 000 foyers ont été privés d'électricité lundi soir dans les Pyrénées-Atlantiques où le vent a soufflé jusqu'à 110 km/h.

31/08/15 : Mise en vigilance orange du Lot-et-Garonne en raison de violents orages prévus en fin d'après midi (17/18h) et pendant 2/3h. 20 mn d'eau devraient tomber. Localement de forts coups de vent (90 km/h) et des averses de grêle sont attendus.

31/08/15 : Alain Rousset, candidat PS à la présidence de la région Aquitaine Limousin Poitou-Charentes, a présenté ce samedi 29 août à La Rochelle, la structure de son site de campagne auprès des militants des 12 fédérations PS d’Aquitaine Poitou-Charentes Limousin.+ d'info

27/08/15 : Serge Lamaison, ancien maire et conseiller général PS de Saint-Médard en Jalles, a donné sa démission du Conseil municipal ce jeudi dans une tribune libre qui paraîtra la semaine prochaine, après plus de 30 ans à la tête de la commune.

27/08/15 : Les études à la Kedge Business School, partagée entre Bordeaux et Marseille, coûtent de plus en plus cher : 34 200 euros pour couvrir les 3 ans de scolarité des étudiants, soit 1670 euros de plus qu'en 2014 et 5700 euros de plus qu'en 2013 (+20%).

21/08/15 : La seconde période d'inscription à l'Université de Pau et des Pays de l'Adour, pour l'année universitaire 2015/2016, va se dérouler du 27 août au 4 septembre 2015, pour l'ensemble des filières.+ d'info

19/08/15 : Comme l'a fait la SEPANSO, une dizaine de riverains du bassin industriel de Lacq (64) vont porter plainte pour dénoncer les nuisances ayant été provoquées par des fumées irritantes et dont l'origine reste ignorée. Des enquêtes sont en cours.

ExpoGrow 2015 - ExpoGrow 2015
- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 02/09/15 | Rentrée politique : Gilles Savary au chevet des "zones en tension"

    Lire

    A l'heure de la rentrée scolaire, les élus politiques ont fait la tournée des établissements scolaires. Gilles Savary, député de la 9ème circonscription de Gironde, s'est rendu dans la Communauté des Communes de Montesquieu et du Val de l'Eyre, deux "zones en tension". Le député a confirmé que plusieurs établissements devraient être agrandis d'ici 2018 pour contenir la saturation, comme à Mios ou un nouveau collège sera construit (905 élèves pour une capacité de 700 places actuellement).

  • 01/09/15 | Ours des Pyrénées : une lettre ouverte à Ségolène Royal

    Lire

    La Coordination Associative Pyrénéenne pour l'Ours (CAP Ours) a adressé une lettre ouverte à la Ministre de l'Écologie concernant la restauration de la population des ours dans les Pyrénées. "Le ministère doit assumer ses responsabilités et agir enfin concernant notamment l’urgence de la réintroduction d’ours en Pyrénées-Occidentales. Après le délai de 9 mois accordé au comité de massif, il est indispensable de publier au plus vite un Plan national d’actions", a notamment écrit le collectif.

  • 01/09/15 | Michèle Delaunay toujours mobilisée contre le tabac en France

    Lire

    Dans un récent communiqué, Michèle Delaunay, députée de la Gironde, a rapporté des chiffres parus dans une étude du Centre national des statistiques de santé américain : 15% des adultes y sont fumeurs (42% en 1965 et 24,7% en 1997) tandis qu'en France, ce pourcentage tourne toujours autour des 30%. Elle évoque plusieurs mesures : paquet neutre et à 10 euros interdire la vente en dehors des réseaux de buralistes ou encore une coopération fiscale avec l'U.E pour une sortie du tabac en 2030.

  • 01/09/15 | Moncrabeau (47) : élection de 5 conseillers municipaux le 4 octobre

    Lire

    A la suite de la démission de 5 conseillers le conseil municipal de Moncrabeau a perdu le tiers de ses membres, ce qui implique, en application de l’article L258 du code électoral, de procéder à des élections partielles complémentaires pour compléter le conseil. Le scrutin aura lieu le 4 octobre de 8h à 18h au bureau de vote situé salle des fêtes, place Dubarry. S'il y a lieu de procéder à un second tour, celui-ci se déroulera le 11 octobre.

  • 01/09/15 | Des élèves moins nombreux en Dordogne

    Lire

    Ils sont 55780 élèves du Premier et du Second degré à avoir repris leurs cartables ce mardi. En primaire, les effectifs sont en baisse avec 31 163 élèves. Pour les collèges et lycées, ils sont stables avec 24 617 élèves. La baisse du nombre d'élèves se poursuit depuis 7 ans, alors que l'Académie connaît une situation inverse. On dénombre en Dordogne 433 écoles dont la moitié ont une ou deux classes. L'accent a été mis cette année sur les postes de remplacement et les élèves en difficulté.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Bordeaux 2030 Innov'action et Agriculture

Economie | Forêt-bois: des pistes concrètes pour produire plus dans les massifs aquitains

20/12/2013 | Sensibiliser les acteurs forestiers à mobiliser plus de bois pour répondre aux futures demandes du marché, tel était l'enjeu du séminaire organisé ce 19 décembre par le CRPF

Séminaire ''Mobiliser, Valoriser mieux et produire plus?'' à l'INRA Cestas-Pierroton le 19/12/2013

Bois d'oeuvre et bois d'industrie sont les principaux débouchés de la sylviculture aquitaine, et principalement du massif landais. Mais Europe et pression sociétale aidant, le bois energie se développe et apporte avec lui la mise en place délicate d'une nouvelle filière. Si les enjeux de ce point de vue sont nombreux, se pose aussi, et peut être d'abord, la question de la ressource. En effet, passé 2016, elle sera insuffisante pour satisfaire ce triple débouché. Pour autant, pour le directeur adjoint du CRPF Henri Husson, rien n'est joué d'avance si la mobilisation des acteurs s'opèrent dès aujourd'hui. Cette mobilisation, c'est l'objet du projet MOVAPRO, présenté ce jeudi à Cestas.

Poussée notamment par les objectifs européens de réduire de 20% les émissions de gaz à effet de serres et d'augmenter de 20% les énergies renouvelables par rapport à 1990, la mobilisation annuelle de bois énergie en Aquitaine (620 000 tonnes en 2012) devrait atteindre 1,7 million de tonnes d’ici 2020. Or, suite aux tempêtes Martin en 1999 et Klaus en 2009, il s'avère qu'à partir de 2016, qui marquera la fin des stocks des bois de tempêtes, l'offre et la demande sur le massif des Landes De Gascogne seront en déséquilibre. Un constat révélé en juillet dernier dans l'étude «Ressources et disponibilité en bois en Aquitaine à l'horizon 2025» réalisée par l'INRA, le CRPF, l'IGN et la FCBA.
Afin de pouvoir continuer à satisfaire la demande en bois d'oeuvre, bois d'industrie et bois energie, le Centre Régional de la Propriété Forestière a présenté ce 19 décembre à Cestas, devant une salle comble d'acteurs forestiers, les grandes lignes de son projet MOVAPRO, pour MObiliser davantage de bois et VAloriser au mieux la PROduction sylvicole en Aquitaine.
En effet, si la moyenne prévisionnelle de la demande globale en bois est envisagée autour de 10 M m3 par an, c'est environ 3,5M m3 de bois supplémentaires qu'il faudra parvenir à mobiliser chaque année pour y répondre.

36% de bois supplémentairesUn pari qui n'est pas impossible pour Henri Husson, «à condition qu'on se sorte les mains des poches». C'est justement ce que vise le programme en question en déclinant de manière opérationnelle plusieurs niveaux d'action à destination des forestiers. L'idée: mieux mobiliser les bois, tous les bois. Car bien sûr de tels objectifs ne sont pas tenables si l'on se limite à l'exploitation du massif landais. Il s'agit désormais d'agir également sur les massifs Dordogne Garonne, les vallées populicoles et enfin le massif Adour Pyrénées où 36% de bois supplémentaires pourraient être exploités d'ici à 2015.
Pour ce dernier massif particulièrement sous-exploité, le défi est grand. Caractérisé par un morcellement très important (55 000 propriétaires avec 2,6 ha en moyenne), le massif subit un relief particulièrement difficile pour l'activité forestière. Mais avec l'officialisation récente de deux projets industriels importants (implantation d'une usine de cogénération à base de biomasse sur le complexe de Lacq par la socité Cofely et implantation d’une usine de granulés de bois gros projet industriels par Charmont Investments), "les choses peu à peu s'organisent", assure Jean-Marc Nebout du Syndicat des Sylviculteurs des Pyrénées Atlantiques. Une interprofession, ainsi qu'un chargé de mission biomasse viennent d'être mis en place pour faciliter les regroupements, et mobiliser les propriétaires aux enjeux de leur massif. En outre, que ce soit pour les Pyrénéees-Atlantiques ou les autres massifs, un certain nombre d'innovations a été mis en avant comme facteur de productivité dans la récolte du bois.

Une sylviculture plus dynamiquePour chacun des massifs aquitains, outre les itinéraires classiques, MOVAPRO encourage à réaliser des récoltes supplémentaires incluant les souches, les rémanents, les petits bois, etc... tout en surveillant la fertilité du sol, qui reste encore un sujet d'incertitudes pour les chercheurs ont reconnu à plusieurs reprises les intervenants. Autre piste encouragée par le CRPF, la diversification sur une partie de la propriété afin de mettre en place une sylviculture plus dynamique tout en conservant une réversibilité des itinéraires et donc une limitation des risques.
Concernant plus précisément le bois énergie, tant sur son marché que sur les aspects liés à la sylviculture, le CRPF livre sur son site internet 14 fiches informatives et opérationnelles, réunies dans un «Memento aquitain du bois énergie». Réaliser avec l'ensemble des acteurs, il est le fruit d'un travail de concertation et de synthétisation d'un peu plus d'un an pour informer et conseiller au mieux les sylviculteurs sur ce qui apparaît comme une véritable révolution dans le monde sylvicole aquitain.

 

Solène Méric
Par Solène Méric

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
632
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Economie
Economie
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 4 + 15 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !