aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

06/12/16 : Les stations de ski de Peyragudes et du Grand Tourmalet dans les Hautes-Pyrénées ainsi que celle de Gourette dans les Pyrénées-Atlantiques ont reporté leur ouverture au samedi 17 décembre.+ d'info

04/12/16 : Président de la Fédération de surf depuis 2005, Jean-Luc Arassus a été reconduit à l'unanimité dans ses fonctions par l’Assemblée générale de la FFS ce dimanche à Bordeaux. Les présidents de clubs ont également conforté le comité directeur sortant.

02/12/16 : La ministre de l'Environnement Ségolène Royal a annoncé que la zone à 15 km des côtes de l'île d'Oléron, situé au coeur du Parc naturel marin, fera partie des prochains appels d'offres de L'Etat en vue d'y implanter un parc éolien.

01/12/16 : Huit courses à obstacles figureront le samedi 3 décembre, à partir de 12h15, au programme de la première journée du meeting d'hiver organisé sur l'hippodrome du Pont Long à Pau.+ d'info

30/11/16 : La Patinoire fait son grand retour à Villeneuve/Lot ! Samedi, elle sera inaugurée à 11h, Halle Lakanal, en plein centre-ville. Elle sera ouverte du 3 décembre au 1er janvier à partir de 10h. Tarif : 3€ la 1/2 heure (location des patins comprise)

30/11/16 : Un accord entre la Région et l'Etat est en cours pour la reprise par la Région de trois lignes TET (Trains d'Equilibre du Territoire) : Bordeaux-La Rochelle, Bordeaux-Limoges et Bordeaux-Ussel. Il sera examiné le 19 décembre à la Région.

28/11/16 : Pour encourager les déplacements à vélo, La Rochelle et les associations Vélo-école et Vive le vélo organisent une opération de conseils de sécurité et distribution gratuite de kit d'éclairages « Voir et être vu » du 28 novembre au 2 décembre 2016.

25/11/16 : La secrétaire d'Etat en charge des personnes âgées et de l'autonomie sera en visite en Charente-Maritime lundi 28 novembre. Pascale Boistard visitera en particulier les thermes de Saujon, spécialisés notamment dans l'accompagnement du vieillissement

Parc des expositions du grand Poitiers
- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 03/12/16 | La menace de grippe aviaire s'étend près des Pyrénées

    Lire

    Une zone de protection de 3 kms, ainsi qu'une zone de surveillance de 10 kms située à cheval sur les Hautes-Pyrénées et les Pyrénées-Atlantiques, ont été mises en place par les pouvoirs publics après la découverte d'un cas de grippe aviaire H5N8 dans un élevage d'Ibos (65). Celui-ci avait reçu un lot de canards en provenance d'une exploitation du Tarn proche de celle infectée par l'influenza. Dans les zones concernées, tous les mouvements de volailles sont interdits, ainsi que leurs rassemblements sur les foires et marchés. Le confinement des animaux est imposé.

  • 03/12/16 | RN21 : concertation sur la section « accès sud de Villeneuve-sur-Lot »

    Lire

    La section de la RN21 « accès sud de Villeneuve-sur-Lot » s'inscrit dans le programme de modernisation de la RN21 entre Agen et Villeneuve-sur-Lot. Ce projet prévoit une mise à 2x2 voies avec la création de carrefours giratoires et la suppression des accès directs. Une réunion publique d’information sur ce projet est organisée à l’attention des riverains et usagers de la RN21, le lundi 5 décembre à 20h à la salle des amandiers à Pujols.

  • 03/12/16 | Grippe aviaire : appel à la vigilance en Dordogne

    Lire

    À ce jour, aucun foyer d’influenza aviaire H5N8 n’a été détecté en Dordogne. C’est pourquoi, aucune mesure spécifique n’est donc prise. Seules les 37 communes intégrées dans la « zone à risque particulier » vis à vis du danger H5N8 dans la faune sauvage restent concernées par la claustration des basses cours sans dérogation et le confinement des élevages professionnels. La préfecture appelle à la vigilance tous les acteurs pour tout mettre en oeuvre pour se protéger de la propagation de ce virus. Plus d'infos : http://agriculture.gouv.fr/les-mesures-et-indemnisations,

  • 03/12/16 | Appel à projet « Prototypage numérique » : 19 entreprises retenues sur le territoire de l'ex-Aquitaine !

    Lire

    Afin d'accompagner le développement de l'économie numérique, le Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine a lancé cet été un appel à projet « Prototypage numérique » à destination de jeunes entreprises du numérique porteuses de projets. Sur les 153 dossiers de candidatures, un projet lot-et-garonnais a été retenu baptisé Horai qui est une messagerie instantanée et sécurisée dédiée aux professionnels de santé et à leurs patients.

  • 30/11/16 | Tout Agen court de nuit le 3 décembre !

    Lire

    Venez visiter, baskets aux pieds, Agen by night ! Le parcours vous conduira, bonnet du père Noël sur la tête et baskets aux pieds, au cœur de la ville. Épreuves ouvertes à tous, à partir de la catégorie Minime pour le 5km et à partir de la catégorie Cadet pour le 10 km. Nouveauté pour cette édition 2016 : des courses enfants seront organisées : 1500m pour les enfants nés en 2006 et 2007 et 800m pour les enfants nés en 2008 et après.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Elections régionales 2015 Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Economie | Forêt-bois: des pistes concrètes pour produire plus dans les massifs aquitains

20/12/2013 | Sensibiliser les acteurs forestiers à mobiliser plus de bois pour répondre aux futures demandes du marché, tel était l'enjeu du séminaire organisé ce 19 décembre par le CRPF

Séminaire ''Mobiliser, Valoriser mieux et produire plus?'' à l'INRA Cestas-Pierroton le 19/12/2013

Bois d'oeuvre et bois d'industrie sont les principaux débouchés de la sylviculture aquitaine, et principalement du massif landais. Mais Europe et pression sociétale aidant, le bois energie se développe et apporte avec lui la mise en place délicate d'une nouvelle filière. Si les enjeux de ce point de vue sont nombreux, se pose aussi, et peut être d'abord, la question de la ressource. En effet, passé 2016, elle sera insuffisante pour satisfaire ce triple débouché. Pour autant, pour le directeur adjoint du CRPF Henri Husson, rien n'est joué d'avance si la mobilisation des acteurs s'opèrent dès aujourd'hui. Cette mobilisation, c'est l'objet du projet MOVAPRO, présenté ce jeudi à Cestas.

Poussée notamment par les objectifs européens de réduire de 20% les émissions de gaz à effet de serres et d'augmenter de 20% les énergies renouvelables par rapport à 1990, la mobilisation annuelle de bois énergie en Aquitaine (620 000 tonnes en 2012) devrait atteindre 1,7 million de tonnes d’ici 2020. Or, suite aux tempêtes Martin en 1999 et Klaus en 2009, il s'avère qu'à partir de 2016, qui marquera la fin des stocks des bois de tempêtes, l'offre et la demande sur le massif des Landes De Gascogne seront en déséquilibre. Un constat révélé en juillet dernier dans l'étude «Ressources et disponibilité en bois en Aquitaine à l'horizon 2025» réalisée par l'INRA, le CRPF, l'IGN et la FCBA.
Afin de pouvoir continuer à satisfaire la demande en bois d'oeuvre, bois d'industrie et bois energie, le Centre Régional de la Propriété Forestière a présenté ce 19 décembre à Cestas, devant une salle comble d'acteurs forestiers, les grandes lignes de son projet MOVAPRO, pour MObiliser davantage de bois et VAloriser au mieux la PROduction sylvicole en Aquitaine.
En effet, si la moyenne prévisionnelle de la demande globale en bois est envisagée autour de 10 M m3 par an, c'est environ 3,5M m3 de bois supplémentaires qu'il faudra parvenir à mobiliser chaque année pour y répondre.

36% de bois supplémentairesUn pari qui n'est pas impossible pour Henri Husson, «à condition qu'on se sorte les mains des poches». C'est justement ce que vise le programme en question en déclinant de manière opérationnelle plusieurs niveaux d'action à destination des forestiers. L'idée: mieux mobiliser les bois, tous les bois. Car bien sûr de tels objectifs ne sont pas tenables si l'on se limite à l'exploitation du massif landais. Il s'agit désormais d'agir également sur les massifs Dordogne Garonne, les vallées populicoles et enfin le massif Adour Pyrénées où 36% de bois supplémentaires pourraient être exploités d'ici à 2015.
Pour ce dernier massif particulièrement sous-exploité, le défi est grand. Caractérisé par un morcellement très important (55 000 propriétaires avec 2,6 ha en moyenne), le massif subit un relief particulièrement difficile pour l'activité forestière. Mais avec l'officialisation récente de deux projets industriels importants (implantation d'une usine de cogénération à base de biomasse sur le complexe de Lacq par la socité Cofely et implantation d’une usine de granulés de bois gros projet industriels par Charmont Investments), "les choses peu à peu s'organisent", assure Jean-Marc Nebout du Syndicat des Sylviculteurs des Pyrénées Atlantiques. Une interprofession, ainsi qu'un chargé de mission biomasse viennent d'être mis en place pour faciliter les regroupements, et mobiliser les propriétaires aux enjeux de leur massif. En outre, que ce soit pour les Pyrénéees-Atlantiques ou les autres massifs, un certain nombre d'innovations a été mis en avant comme facteur de productivité dans la récolte du bois.

Une sylviculture plus dynamiquePour chacun des massifs aquitains, outre les itinéraires classiques, MOVAPRO encourage à réaliser des récoltes supplémentaires incluant les souches, les rémanents, les petits bois, etc... tout en surveillant la fertilité du sol, qui reste encore un sujet d'incertitudes pour les chercheurs ont reconnu à plusieurs reprises les intervenants. Autre piste encouragée par le CRPF, la diversification sur une partie de la propriété afin de mettre en place une sylviculture plus dynamique tout en conservant une réversibilité des itinéraires et donc une limitation des risques.
Concernant plus précisément le bois énergie, tant sur son marché que sur les aspects liés à la sylviculture, le CRPF livre sur son site internet 14 fiches informatives et opérationnelles, réunies dans un «Memento aquitain du bois énergie». Réaliser avec l'ensemble des acteurs, il est le fruit d'un travail de concertation et de synthétisation d'un peu plus d'un an pour informer et conseiller au mieux les sylviculteurs sur ce qui apparaît comme une véritable révolution dans le monde sylvicole aquitain.

 

Solène Méric
Par Solène Méric

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
1019
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Economie
Economie
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 8 + 18 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !