aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

27/07/17 : En Lot-et-Garonne, le tribunal de commerce d'Agen vient de désigner le groupe Lucien GEORGELIN comme repreneur de l'entreprise EUROCER. Cette décision permet de sauvegarder la totalité des emplois restants.

26/07/17 : Charente-Maritime : le nombre de demandeurs d'emploi sans aucune activité (cat. A) a baissé sur un an (-1,9%) et ces trois derniers mois (-1,7%). Le chômage ne recule pas pour autant, avec + 1% d'inscrits, soit 57 140 inscrits dont 33 000 en cat. A.

26/07/17 : Ouverture du Parc Aquatique de Walibi Sud-Ouest le lundi 31 juillet à Roquefort (47)! 5.000 m² de bassins et d’attractions les pieds dans l’eau ! Côté tarifs : 18€ enfant et adulte. Billet Combiné 2 Parcs : 37,50€ adulte et 34€ enfant de 3 à 9 ans.

25/07/17 : Alain David ayant été élu député PS de la 4°circonscription de la Gironde et ne pouvant cumuler ce mandat avec celui de maire, le conseil municipal de Cenon a élu maire, ce lundi 24 juillet en soirée, Jean-François Egron jusque là premier adjoint.

21/07/17 : Le nouveau sous-préfet de Blaye Frédéric Doué prend ses fonctions le 24 juillet; il occupait depuis septembre 2015 le poste de directeur de cabinet du préfet des Côtes d'Armor.

21/07/17 : Le chanteur Manu Chao est attendu ce soir en Charente-Maritime sur la scène du festival des Fous Cavés (21 et 22 juillet), à Port d'Envaux. Le concert de ce soir est complet depuis plusieurs mois, mais il reste des places le 22. www.lesfouscaves.f

17/07/17 : Le nouveau préfet de Charente-Maritime prendra officiellement ses fonctions mercredi. Fabrice RIGOULET-ROZE succède à Eric Jalon, nommé à Matignon par Emmanuel Macron. Il était dernièrement préfet de région de la Martinique.

- Multivote -
- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 28/07/17 | L'agriculture biologique en colère

    Lire

    La FNAB condamne la "décision du ministre de l'Agriculture de ne prévoir aucun budget pour les aides à l'agriculture bio dans les 3 prochaines années. La FNAB demandait un fléchage de 3 % a minima du 1er pilier de la Pac vers le 2nd pour les seules aides bio afin que l’Etat puisse honorer ses engagements et financer les nouvelles demandes d'aides (conversion et maintien) sur la 2ème partie de la programmation (2017 à 2020). Le ministre a décidé de transférer 4,2 % seulement pour financer à la fois les mesures agro-environnementales et climatiques,les indemnités compensatoires des handicaps naturels) et les aides à la bio."

  • 28/07/17 | Maison de l’Europe cherche volontaire pour partir en Roumanie !

    Lire

    La Maison de l’Europe 47 – CIED recherche des candidats pour partir en service volontaire européen en Roumanie pendant 2 mois, du 1er octobre au 26 novembre. L’objectif de cette mission est de mettre en place des actions en lien avec la nature, l’environnement, le tourisme et/ou l’arboriculture. Logement partagé avec d’autres volontaires, budget pour la nourriture, argent de poche et assurance internationale. Si vous êtes intéressé contactez le 05 53 66 47 59.

  • 28/07/17 | Royan : le festival Violon sur le Sable fête ses trente ans

    Lire

    C'est devenu un rendez-vous incontournable du pays royannais. Le festival Un Violon sur le Sable attire chaque fin juillet 40 000 spectateurs à chacune de ses trois soirées. Au programme : des grands noms de la musique classique comme Duchâble ou Jaroussky, accompagnés de l'orchestre symphonique de Paris, le tout sur la plage. Pour ses 30 ans, le festival a prévu une soirée bonus dimanche 30 juillet autour des musiques de films, à partir de 22h (gratuit).

  • 28/07/17 | Fête de l’Eau les 29&30 juillet à Villeneuve/Lot

    Lire

    Fête de l’Eau les samedi 29 et dimanche 30 juillet à la base nautique quai d'Alsace à Villeneuve-sur-Lot. Pour cette 3e édition, un programme riche d’animations vous attend. Samedi, de 14h à 18h : animations pêche, exposition sur la faune et la flore, et joutes de 18h à 20h. dimanche, de 10h à 19h : tyrolienne, big air bag, paddle, blob jumps, canoés... jeux pour les tout-petits et de 19h à 20h, courses d'avirons. Plus d’infos auprès de l'Aviron villeneuvois : 06 63 86 84 09.

  • 26/07/17 | Des pompiers aquitains en renfort dans le Sud-Est

    Lire

    Suite aux incendies dans le midi de la France et à la demande du centre opérationnel de gestion interministérielle des crises (COGIC) du Ministère de l'Intérieur, les SDIS de la Gironde, de la Dordogne et du Lot-et-Garonne ont engagé des personnels et des moyens en renfort au profit de la zone de défense Sud-Est, depuis ce mardi 25 juillet. Des renforts composés de 64 sapeurs-pompiers, 4 camions citerne de 6000 litres et 8 camions citerne de 4000 litres. Ce dispositif est commandé par le lieutenant-colonel Jean-Luc Gardère, du SDIS de la Gironde.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Economie | Forêt-bois: des pistes concrètes pour produire plus dans les massifs aquitains

20/12/2013 | Sensibiliser les acteurs forestiers à mobiliser plus de bois pour répondre aux futures demandes du marché, tel était l'enjeu du séminaire organisé ce 19 décembre par le CRPF

Séminaire ''Mobiliser, Valoriser mieux et produire plus?'' à l'INRA Cestas-Pierroton le 19/12/2013

Bois d'oeuvre et bois d'industrie sont les principaux débouchés de la sylviculture aquitaine, et principalement du massif landais. Mais Europe et pression sociétale aidant, le bois energie se développe et apporte avec lui la mise en place délicate d'une nouvelle filière. Si les enjeux de ce point de vue sont nombreux, se pose aussi, et peut être d'abord, la question de la ressource. En effet, passé 2016, elle sera insuffisante pour satisfaire ce triple débouché. Pour autant, pour le directeur adjoint du CRPF Henri Husson, rien n'est joué d'avance si la mobilisation des acteurs s'opèrent dès aujourd'hui. Cette mobilisation, c'est l'objet du projet MOVAPRO, présenté ce jeudi à Cestas.

Poussée notamment par les objectifs européens de réduire de 20% les émissions de gaz à effet de serres et d'augmenter de 20% les énergies renouvelables par rapport à 1990, la mobilisation annuelle de bois énergie en Aquitaine (620 000 tonnes en 2012) devrait atteindre 1,7 million de tonnes d’ici 2020. Or, suite aux tempêtes Martin en 1999 et Klaus en 2009, il s'avère qu'à partir de 2016, qui marquera la fin des stocks des bois de tempêtes, l'offre et la demande sur le massif des Landes De Gascogne seront en déséquilibre. Un constat révélé en juillet dernier dans l'étude «Ressources et disponibilité en bois en Aquitaine à l'horizon 2025» réalisée par l'INRA, le CRPF, l'IGN et la FCBA.
Afin de pouvoir continuer à satisfaire la demande en bois d'oeuvre, bois d'industrie et bois energie, le Centre Régional de la Propriété Forestière a présenté ce 19 décembre à Cestas, devant une salle comble d'acteurs forestiers, les grandes lignes de son projet MOVAPRO, pour MObiliser davantage de bois et VAloriser au mieux la PROduction sylvicole en Aquitaine.
En effet, si la moyenne prévisionnelle de la demande globale en bois est envisagée autour de 10 M m3 par an, c'est environ 3,5M m3 de bois supplémentaires qu'il faudra parvenir à mobiliser chaque année pour y répondre.

36% de bois supplémentairesUn pari qui n'est pas impossible pour Henri Husson, «à condition qu'on se sorte les mains des poches». C'est justement ce que vise le programme en question en déclinant de manière opérationnelle plusieurs niveaux d'action à destination des forestiers. L'idée: mieux mobiliser les bois, tous les bois. Car bien sûr de tels objectifs ne sont pas tenables si l'on se limite à l'exploitation du massif landais. Il s'agit désormais d'agir également sur les massifs Dordogne Garonne, les vallées populicoles et enfin le massif Adour Pyrénées où 36% de bois supplémentaires pourraient être exploités d'ici à 2015.
Pour ce dernier massif particulièrement sous-exploité, le défi est grand. Caractérisé par un morcellement très important (55 000 propriétaires avec 2,6 ha en moyenne), le massif subit un relief particulièrement difficile pour l'activité forestière. Mais avec l'officialisation récente de deux projets industriels importants (implantation d'une usine de cogénération à base de biomasse sur le complexe de Lacq par la socité Cofely et implantation d’une usine de granulés de bois gros projet industriels par Charmont Investments), "les choses peu à peu s'organisent", assure Jean-Marc Nebout du Syndicat des Sylviculteurs des Pyrénées Atlantiques. Une interprofession, ainsi qu'un chargé de mission biomasse viennent d'être mis en place pour faciliter les regroupements, et mobiliser les propriétaires aux enjeux de leur massif. En outre, que ce soit pour les Pyrénéees-Atlantiques ou les autres massifs, un certain nombre d'innovations a été mis en avant comme facteur de productivité dans la récolte du bois.

Une sylviculture plus dynamiquePour chacun des massifs aquitains, outre les itinéraires classiques, MOVAPRO encourage à réaliser des récoltes supplémentaires incluant les souches, les rémanents, les petits bois, etc... tout en surveillant la fertilité du sol, qui reste encore un sujet d'incertitudes pour les chercheurs ont reconnu à plusieurs reprises les intervenants. Autre piste encouragée par le CRPF, la diversification sur une partie de la propriété afin de mettre en place une sylviculture plus dynamique tout en conservant une réversibilité des itinéraires et donc une limitation des risques.
Concernant plus précisément le bois énergie, tant sur son marché que sur les aspects liés à la sylviculture, le CRPF livre sur son site internet 14 fiches informatives et opérationnelles, réunies dans un «Memento aquitain du bois énergie». Réaliser avec l'ensemble des acteurs, il est le fruit d'un travail de concertation et de synthétisation d'un peu plus d'un an pour informer et conseiller au mieux les sylviculteurs sur ce qui apparaît comme une véritable révolution dans le monde sylvicole aquitain.

 

Solène Méric
Par Solène Méric

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
1528
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Economie
Economie
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 30 + 13 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !