aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

29/06/16 : Les 16 et 17 juillet 2016, Bordeaux vivra au rythme des fanfares. L’association Union Libre organise un weekend en fanfare pour les 10 ans de La Grasse Bande, fanfare du vieux Bordeaux née dans les ateliers de l’école d’architecture et de paysage.

24/06/16 : "Pour la France, pour la Gauche": tel est le thème de la réunion publique qui aura lieu le 29 juin à 18h30 à l'Athénée Municipal de Bordeaux en présence de Stéphane Le Foll, d'Alain Rousset et de l'ensemble des sénateurs et députés PS de Gironde.

24/06/16 : Le Salon du livre gourmand se tiendra à Périgueux, les 25, 26 et 27 novembre et aura pour thème "Tables de France. La conférence de presse a eu lieu à Bordeaux, car c'est le chef Philippe Etchebest qui sera le président de cette 14e édition.

24/06/16 : 1er Forum de l'intérim jeudi 30 juin de 9h à 12h et de 13h30 à 16h30 au Centre Culturel du Passage d'Agen (47). Au menu : rencontres avec des agences d'intérim dans le cadre d’un job dating et 353 postes d’intérimaires à la clé !

23/06/16 : LGV Bordeaux-Toulouse et Bordeaux-Dax. Alain Vidalies, Sec d’Etat aux Transports souhaite créer une mission conjointe du Conseil de l'environnement et du développement durable, de l'Inspection des finances pour consolider le financement de ces lignes.

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 29/06/16 | Laurent Guimier ce 4 Juillet , Institut Bernard Magrez

    Lire

    « Faut-il sauver les journalistes? » Laurent Guimier directeur de France Info répondra à cette interrogation dont l'intitulé est assez ambigu pour autoriser toutes les critiques, ce 4 juillet, à 19h30 à l'invitation de l'Institut Bernard Magrez à Bordeaux. L'occasion d'entendre un homme que l'on connaît bien en Aquitaine où il a été correspondant d'Europe 1 avant d'occuper d'importantes fonctions au sein du groupe Lagardère et de rejoindre le service public de l'audiovisuel redonnant depuis deux ans des couleurs à la chaîne d'info en continu. (www.institut-bernard-magrez.com )- 16 rue de Tivoli.

  • 28/06/16 | Landes : les priorités - sécurité - du nouveau préfet

    Lire

    Le nouveau préfet des Landes, Frédéric Périssat, a souhaité mardi réfléchir à de nouvelles mesures pour sécuriser notamment les fêtes de Mont-de-Marsan qui se dérouleront sous l'état d'urgence, parlant «de dispositifs plus dimensionnés en terme d'accès, de filtrage et de gestion des flux», sur l'exemple des fan zones de l'Euro. Quant aux CRS nageurs-sauveteurs armés sur les plages cet été, il a estimé qu'en cas d'attaque, «les gens se demanderaient pourquoi des policiers qui sont sur la plage n'ont pas les moyens d'intervenir».

  • 28/06/16 | Les manifs anti Loi Travail continuent

    Lire

    Une nouvelle manifestation des opposants anti Loi Travail s'est tenue ce mardi en fin de mâtinée place de la République. C'est la onzième journée d'action depuis le début du mouvement. Une délégation a été reçue à 12h30 à la préfecture pour remettre le résultat des quelques 8000 votations organisées en Gironde, dont 7400 demandent clairement le retrait de la loi. Une somme de votations qui, selon les syndicats, pourrait peser dans la balance d'une remise en question de la loi par le gouvernement

  • 28/06/16 | 11M€ pour les victimes de Puisseguin

    Lire

    La secrétaire d'État chargée de l'aide aux victimes, Juliette Méadel, est passée par Puisseguin ce mardi, petit village qui avait connu l'un des accidents les plus meutriers de ces trente dernières années en octobre. Elle a annoncé que l'enquête technique sur les circonstances de l'accident serait terminée avant la fin de l'été et qu'une enveloppe globale d'indemnisation de 11 millions d'euros serait débloquée dans les prochaines semaines, partagée entre les 400 personnes concernées par le drame

  • 27/06/16 | Juppé se réjouit du succès populaire des Fan Zones

    Lire

    Dans un communiqué, Alain Juppé, président du Club des sites d’accueil de l’UEFA EURO 2016, a annoncé le nombre d’entrées dans les Fan Zones mises en place par les villes hôtes dans le cadre des programmes d’accompagnement : plus de 2 550 000 personnes y ont été accueillies. "Le Club des Sites d’accueil de l’Euro 2016 souhaite féliciter l’état d’esprit irréprochable et festif de l’ensemble des supporters venus sur les Fan Zones et veillera à ce que celui-ci perdure jusqu’à la fin de l’Euro en parfaite collaboration avec les services de l’État.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Elections régionales 2015 Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Economie | Forêt-bois: formations, recrutements et vocations, un triptyque à rééquilibrer

10/10/2013 | Une réunion impulsée par Geneviève Lamarque, conseillère régionale et Présidente du Lycée agricole de Bazas «pour adapter les formations aux besoins des entreprises»

Elus et service du conseil régional, professionnels de la formation, et du secteur Forêt bois se sont réunis ce 9 octobre à Bazas

Professionnels du secteur bois-forêt, de la formation et de l'insertion, élus et services du Conseil régional ainsi que responsables du Centre de Formation Professionnelle et de Promotion Agricole (CFPPA) de Bazas, se sont rencontrés ce 10 octobre au lycée agricole de Bazas. Objectif : dégager ensemble les besoins des professionnels en termes d'embauches et de compétences métiers pour y répondre au mieux au niveau de la formation proposée par le CFPPA. L'occasion aussi de souligner la responsabilité partagée des acteurs de mieux communiquer sur ces métiers souvent mal connus, dans un secteur qui, contrairement aux idées reçues, continue d'embaucher même dans un contexte post tempête.

Le message des professionnels, parmi lesquels, Jean-Michel Boulay, Président de la Fédération des Industries du Bois d'Aquitaine se veut clair. Le secteur, qui représente environ 35 000 emplois en Aquitaine est demandeur de formations, à la fois pour des embauches mais aussi pour la reconversion ou l'évolution des compétences des salariés. Côté recrutement, comme dans de nombreux secteurs, «un renouvellement des générations est nécessaire». Si les uns s'en vont, d'autres doivent les remplacer.
Côté compétences et métiers, "la diminution de la ressource dans la forêt des Landes de Gascogne suite à Klaus, crée davantage de concurrence entre les entreprises", explique le Président de la FIBA. Celles-ci doivent donc veiller à être plus compétitives, et pour cela «le besoin de technicité est plus grand» pour extraire une ressource parfois encore difficile à atteindre. Mais mieux mobiliser la ressource en bois, c'est aussi s'intéresser à d'autres ressources jusque-là négligées, souligne Béatrice Gendreau, conseillère régional déléguée à la forêt. Sont ici visées les forêts de Dordogne et des Pyrénées-Atlantiques. Autant dire un travail avec d'autres essences et sur d'autres terrains qui nécessitent des compétences autres que celles du travail forestier dans les plates Landes. C'est notamment le cas en montagne dont l'accès difficile aux machines nécessite un bûcheronnage manuel.

Bazas en pointe sur le machinismePour Jean-Michel Boulay, il est donc clair que dans le secteur forêt bois «il n'y a pas de problème de débouchés». Et, relevant avec Philippe Jego, le Directeur du CFPPA, que le taux d'insertion en emplois des stagiaires du CFPPA est de 70%, on le croit volontiers.
Pour l'heure le CFPPA, avec l'aide importante du Conseil régional (1,3M€ depuis 2010), a entièrement renouvelé son équipement. Le centre de formation est donc en pointe côté machinisme. Côté formation, l'organisme propose un Brevet Professionnel Agricole en travaux forestiers, un Brevet Professionnel IV (équivalent niveau bac) responsable de chantier, un BTS en gestion forestière et de nombreuses formations courtes, principalement destinés au professionnels. Des parcours multiples auxquels devrait s'ajouter une nouvelle formation en agro-équipement, visiblement très attendue et soutenue par de nombreuses entreprises forestières. Si elle devait être confirmée, la Région s'est engagée à participer à la rénovation des ateliers du Centre. Des formations qui s'adressent donc soit à des personnes en activité, soit à des personnes en recherche d'emploi dont les parcours (30 par an) sont financés par la Région.

Faire naître les vocationsSi les débouchés et les idées de formation ne manquent pas, c'est dans l'image de ces métiers que le bât blesse. Une question de communication qui a focalisé les attentions dès le début de la réunion. Les représentants d'agence pôle emploi ou de missions locales ont tous dit leur difficulté à faire naître des vocations sur ces métiers. Problème de communication sur les métiers eux même, mais aussi sur les formations existantes. Plus que l'absence d'initiatives, c'est un manque de coordination entre les différents acteurs qui s'est fait jour au fil de la réunion. Aquitaine Cap Métier s'apprête à réaliser un «coup de projecteur» sur le secteur forêt-bois, mais au-delà de l'exposition thématique dans les locaux bordelais, se pose la question de sa venue sur les territoires et du choix du lieu le plus pertinent pour qu'elle profite à un public le plus large possible. La FIBA, de son côté, a financé un film sur les métiers de la sylviculture, mais n'arrive pas à passer les portes des collèges et lycées; les missions locales organisent des visites à Aquitaine Cap métier à Bordeaux avec des groupes de jeunes, mais souhaiteraient arriver à entrer dans les entreprises pour fournir une vision concrète des métiers sur le terrain... Autant d'échanges qui ont su poser les enjeux et les freins mais aussi réaffirmer les volontés de l'ensemble des acteurs.

Solène Meric
Par Solène Meric

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
600
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Economie
Economie
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 31 + 12 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !