Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

23/03/19 : Naufrage du Grande America : deux oiseaux mazoutés par les hydrocarbures provenant du navire marchand ont été retrouvés dans les Landes et en Pays Basque, annonce ce matin la préfecture de Région.

23/03/19 : La Rochelle: sur le net circulent des appels à manifester ce samedi en centre-ville. Aucune déclaration de manifestation n’a été déposée, rappelle la préfecture, qui s'attend à "des actions délibérées de trouble à l’ordre public au Vieux Port".

23/03/19 : Dordogne : Mardi 26 mars, le tribunal administratif de Bordeaux doit se prononcer sur l'arrêt définitif ou non du chantier de la déviation de Beynac, 14 mois après l’autorisation préfectorale et près de trois mois après sa suspension par le Conseil d’Etat

22/03/19 : En visite à La Rochelle, le ministre de l'écologie François de Rugy a annoncé un soutien financier supplémentaire de 100 000 € à l'observatoire Pelagis, qui recense et étudie les dauphins - 1100 cétacés morts ont été recensés depuis janvier.

22/03/19 : A l'occasion de la journée mondiale de l'autisme le 2 avril prochain, l'association la Banda Marius et Cap Soins 17 organisent à l'hôpital Marius Lacroix un après-midi festif sur le thème "Ensemble nous chantons, dansons, créons...Ensemble nous vivons".

21/03/19 : Charente-Maritime : le festival Jazz au Phare, qui se déroulera du 4 au 8 août au Phare des Baleines, vient de dévoiler ses têtes d'affiches : Melody Gardot pour l’ouverture sur la grande scène le 4 août et Christophe le 5 août.

20/03/19 : Le Pont de l'île de Ré ne sera pas fermé à la circulation dans la nuit du lundi 25 au mardi 26 mars 2019 comme annoncé le 22 février dernier.

20/03/19 : A Périgueux, la journée de l'audition se concrétise ce mercredi 20 mars, par le spectacle "yes ouie can", au Sans réserve à partir de 18 h 30. Cette soirée est organisée par le service de santé au travail. Gratuit dans la mesure des places disponibles.

19/03/19 : Jean-Frédéric Laurent, économiste de formation et spécialiste du transport maritime international est depuis le 13 mars dernier, le nouveau Président du Directoire du Grand Port Maritime de Bordeaux.

18/03/19 : Le préfet de Nouvelle-Aquitaine Didier Lallement est nommé préfet de police de Paris en remplacement de Michel Delpuech, après les violences sur les Champs-Élysées.

17/03/19 : Grande America : les "boues" observées par l'association Sea Shepherd hier à Hourtin en Gironde, ne sont en fait qu'un phénomène naturel de décomposions de déchets organiques bien connus des habitants, et non du mazout, relate ce matin la préfecture.

16/03/19 : Naufrage du Grande America : l'association Sea Shepherd rapporte que des plages de Gironde auraient été touchées. La préfecture maritime ne confirme pas et demande de "ne pas se fier aux photos alarmiste", et promet des prélèvements sur zone.

15/03/19 : Naufrage du Grande America : une nappe d’hydrocarbures d’une longueur de 4.5 km et d’une largeur de 500 mètres, d’aspect compact, a été observée à proximité de la zone de naufrage, à environ 175 nautiques (environ 325 km) des côtes françaises.

12/03/19 : Prévoyant une trentaine de recrutements en 2019, la Sobeval, spécialisée dans le veau de boucherie, organise un forum pour l’emploi, le 20 mars de 13 h à 17 h dans ses locaux de Boulazac (Dordogne). Un test par simulation sera proposé par Pôle emploi.

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 23/03/19 | La Rochelle : Fountaine prend des mesures pour la manifestation des gilets jaunes

    Lire

    Le maire de La Rochelle a pris des mesures complémentaires à celles de la préfecture concernant les manifestations de ce samedi. Des policiers municipaux sont mobilisés en renfort pour la circulation et des vigiles sur le chantier de l'hôtel de ville. Les entreprises ayant des chantiers sont invitées à faire de même et à enlever tout projectile par destination. Un Arrêté municipal a été pris pour interdire les terrasses du Vieux Port, la Motte Rouge incluse, dès 13h30. Les bus seront aussi déviés.

  • 23/03/19 | Le fioul du Grande America fait ses premières victimes

    Lire

    Deux oiseaux ont été retrouvés mazoutés cette semaine, souillés par des hydrocarbures dont les analyses ont fini par attester qu'il s’agissait bien du fioul du Grande America, annonce ce matin la préfecture de région. Le premier, un fou de bassan, a été retrouvé mort sur une plage d'Hendaye le 19 mars. Le deuxième, encore vivant, a été découvert à Messanges dans les Landes. Il a été pris en charge par le centre de soins Alca Torda à Pouydesseaux pour nettoyage.

  • 22/03/19 | Grande America : la toxicité des produits à bord se confirme

    Lire

    La préfecture maritime a publié hier soir la liste des produits contenus à bord du Grande America, confirmant que la pollution ne sera pas liée qu'aux hydrocarbures. Le navire contenait à son départ 365 conteneurs dont 45 de matières dangereuses: de l'Hydrogénosulfure de sodium, du White Spirit, du phosphate de zinc, du polyéthersiloxane, du prothioconazole, du chloro-méthyl, de l'acide sulfurique, de l'acide chlorhydrique et divers aérosols.

  • 22/03/19 | Ecoles : fermeture de 31 classes à la rentrée en Charente-Maritime

    Lire

    L'inspection académique fermera 31 classes dont une école (Saint-Exupéry à Saintes) à la rentrée prochaine. Le sort de 7 classes reste en suspens d'ici juin. La Charente-Maritime devrait perdre en septembre 644 inscriptions sur les 4937 enfants actuellement en école publique. Une chute démographique observée depuis plusieurs années qui impacte aujourd'hui les effectifs scolaires, selon l'Académie. Le doublement des classes de CP-CE1 en zone prioritaire devrait permettre l'ouverture de 12 classes.

  • 22/03/19 | Job dating à Pau

    Lire

    Le 26 mars prochain, le Crédit Agricole Pyrénées Gascogne et Wizbii organisent un job dating à destination des jeunes. Cette initiative « 1er stage, 1er job » a pour but de permettre aux jeunes de développer leur réseau professionnel mais aussi de pouvoir décrocher leurs futurs stages, alternances ou emplois. Une dizaine d’entreprises seront présentes dont le Crédit Agricole Pyrénées Gascogne et Square Habitat notamment. Inscription obligatoire

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Economie | Forum Bordeaux Unitec : les jeunes entreprises à l'honneur

29/06/2015 | C'est ce lundi 29 juin que la Technopole Bordeaux Unitec a pris ses quartiers au Centre Condorcet de Pessac pour une assemblée générale... particulière.

En tout, 11 entreprises soutenues par Bordeaus Unitec étaient présentes

Une Assemblée générale, ça a l'air très formel dit comme ça. Des chiffres, des bilans, des perspectives pour la technopole Bordeaux Unitec, qui sélectionne et accompagne les jeunes entreprises depui 25 ans. Là où ça devient original, c'est que l'organisation a décidé d'innover en 2015 : elle a voulu faire parler 11 entreprises sur la quarantaine de dossiers retenus en 2014. Comme un mini-stand up, chacune d'entre elles ont eu 90 secondes pour convaincre. Certaines représentent sans doute l'économie de demain : ciblée, connectée et intuitive. La preuve.

Pour la première fois, le Forum Bordeaux Unitech, qui s'est tenu ce lundi 29 juin à Pessac, a pris quelques airs de stand-up sur la fin. En effet, 11 entrepreneurs sont donc venus présenter leur entreprise, donc certaines sont encore en phase de création. Dénomées les "pépites", ces dernières ont au moins eu le mérite de dynamiser un peu l'aspect formel de l'Assemblée générale, et permis à tous de découvrir certaines idées vraiment prometteuses. Ca tombe bien, c'était visiblement le but de René Laversanne, directeur de la technopole : "Le but en proposant ces petits pitchs pour la première fois cette année, c'était de changer un peu le format très formel, et de vraiment souligner l'importance des entreprises. On les a bien sûr sélectionnées selon l'état d'avancement de leur projet, leur répartition dans les différentes filières et les lieux où ils sont hébergés", affirme le responsable. 

Une entreprise qui décolle...En parlant d'état d'avancement, il y en a une qui ne va pas tarder à ce lancer. Après 2 ans de gestation et de réflexion en interne, Pxcom. Imaginez : vous êtes en avion et vous vous ennuyez ferme. Bravant tous les interdits, vous décidez de vous connecter au tout nouveau système de wi-fi à bord sur votre tablette tactile, et à partir de l'écran d'accueil de la page internet, avant même d'avoir atteri dans la ville de votre choix, vous pouvez réserver l'hôtel, le taxi, la place de concert, le musée... bref planifier l'intégralité de votre voyage à la dernière minute pendant que vous êtes à bord. Ca paraît un peu dingue et pourtant ça sera possible à partir de septembre auprès de 4 premières compagnies aériennes qui serviront de phase test au logiciel de Pxcom. Cyril Jean, l'un des fondateurs, nous parle de cette idée toute simple mais prometteuse.

"L'objectif, c'est évidemment de réserver, grâce à nos partenaires, l'ensemble des activités de votre voyage depuis votre siège d'avion. On est en train de construire un réseau à l'international de régie publicitaire locale. Nous sommes déjà présents à Paris, Londres, DubaÏ, New York, Miami, Sao Polo... Le but final, c'est de densifier au maximum ce réseau naissant pour que chaque acteur du tourisme puisse faire la promotion de son activité. Même si on vise le marché de l'aéronautique précisément, beaucoup d'opérateurs comme les cars, les trains, sont aujourd'hui intéressés par ces solutions". Basée à Martignac, la jeune société se prépare à une future levée de fonds de 2,5 millions d'euros dans le but d'accélérer sa croissance. Si, pour l'instant, seules 4 compagnies encore tenues secrètes bénéficieront dès la rentrée de ce dispositif, vous pourriez prochainement y accéder à partir de n'importe quelle compagnie... 

Le business est dans le pré Ne sous-estimez aucune idée, surtout si elle peut venir en aide aux agriculteurs présents et futurs. En nommant sa société Ekylibre, David Joulin a sans doute voulu agiter la fibre "préservation de la nature" qui se cache en chaque paysan travaillant la terre. Elle développe depuis 2014 une "solution de gestion intégrée pour le monde agricole". Un logiciel tout en un avec une interface unifiée et simple d'utilisation, qui concerne toutes les productions sans aucune ressaisie, qui se veut ergonomique et beaucoup moins chronophage que les différents logiciels utilisés aujourd'hui par les professionnels, tous avec un système très différent et pas forcément très clair... Le fondateur, qui fait désormais partie d'une équipe de huit personnes au sein de la Banquiz (la société va d'ailleurs bientôt déménager dans les locaux de Bordeaux Unitec), nous en détaille les atouts.

"C'est un dispositif créé pour soulager l'agriculteur, lui faire économiser la saisie. On est en partenariat avec des gens qui proposent des objets connectés, qui peuvent par exemple être utilisés pour tirer des données sur des tracteurs. Le but principal, c'est de faire moins avec plus, notamment dans l'agriculture bio où il faut maîtriser beaucoup d'outils". En octobre prochain, leur logiciel sera disponible et utilisable à tout moment pour un abonnement fixé à un peu moins de 30 euros. Le tout en open source. Et la communication de l'entreprise insiste beaucoup sur un point : la propriété des données revient... à l'agriculteur, et pas à l'entreprise. "C'est aussi un moyen de se démarquer de grandes sociétés comme Monsanto qui captent les infos... on redirige un peu la gouvernance, c'est l'agriculteur qui reprend la main", déclare David Joulin. sortie officielle prévue pour le mois d'octobre, et plus tard pour un éventuel store d'objets connectés. 

Sortir du coconComme nous ne pouvions décemment pas citer les 11, nous en avons sélectionné deux, mais les autres ont aussi du mérite. C'est notamment le cas d'Omum, une gamme de produits cosmétiques biologiques pour les futures et les jeunes mamans. Pour Marie Pascale Ballet, l'idée est née "d'un voyage dans plusieurs pays. J'ai constaté qu'on accordait beaucoup plus d'émotion aux femmes enceintes, qui étaient beaucoup plus entourées qu'en France où la grossesse est plus technique et médicale". Aujourd'hui, l'entreprise est déjà partie à la conquête de l'international, elle vise une ouverture dans cinq à dix pays dans les deux ans qui viennent. Ou encore "Mugen", une application à destination des smartphones et tablettes pour prendre le contrôle de divers périphériques à distance (ce qui facilitera peut-être, demain, l'utilisation de la domotique en dehors de chez soi...). Bref, les "pépites" sélectionnées par Bordeaux Unitec ne manque ni d'intérêt ni d'ambition. La seule inconnue, dans tout ça, c'est la quantité de celles que l'on va retrouver numéro un dans leur catégorie... La Technopole, elle, est déjà tournée vers le futur : depuis janvier dernier, elle a déjà sélectionnés une quinzaine de projets d'entreprises encore non dévoilés... De quoi largement assurer le spectacle des pitchs de l'année prochaine !   

Romain Béteille
Par Romain Béteille

Crédit Photo : RB

Partager sur Facebook
Vu par vous
1643
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Economie
Economie
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 26 + 9 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !