Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

10/06/21 : Au mois de mai, 334 projets en Nouvelle-Aquitaine ont été sélectionnés pour bénéficier de fonds européens pour un montant global de 56.2 millions d'euros. Parmi eux, 231 projets sont dans le cadre des programmes européens de développement rural.

09/06/21 : Dans le cadre du Mois des fiertés, le Département de la Gironde et les partenaires associatifs proposent des actions d'information et de dépistages gratuits du Sida (résultats en 30 min) samedi 12 Juin 2021, de 11h à 18h Placette Munich.

09/06/21 : Le CHU de Bordeaux lance sa plateforme de don en ligne sur le site don.chu-bordeaux.fr. Accessible à tous (particuliers, entreprises, associations) il permet de faire un don en ligne, au profit du CHU de Bordeaux, de manière totalement sécurisée. + d'info

31/05/21 : En Dordogne, l’ex-militaire recherché par les forces de l’ordre a été arrêté ce lundi. Il est blessé par balles. Il était recherché depuis dimanche après avoir tiré sur des gendarmes appelés pour des violences familiales à Lardin-Saint-Lazare (24).

28/05/21 : Le Conseil régional indique que les inscriptions aux transports scolaires pour la rentrée 2021-2022 s'ouvrent au 1er juin. L’inscription et le paiement peuvent être directement réalisés en ligne.+ d'info

17/05/21 : L'Hermione repartira au printemps 2022, annonce ce soir l'association Hermione La Fayette. La frégate fera escale dans quatre pays du nord de l’Europe : l’Angleterre (Londres), la Belgique (Anvers), les Pays-Bas (Amsterdam), l’Allemagne (Hambourg).

17/05/21 : En solidarité avec les cafetiers et restaurateurs, la Ville de Pau poursuit l'effort porté l'an dernier : ils seront exonérés à 100% de la redevance sur les terrasses du 19 mai à fin juin, puis à 50% de juillet à la fin du protocole sanitaire.

10/05/21 : En soutien au secteur de la restauration, la Ville de La Rochelle a décidé de reconduire les extensions de terrasses et accorde une exonération de droits jusqu’au 30 juin avec une gratuité des extensions jusqu’au 31 décembre, à partir du 19 mai.

27/04/21 : Régionales : En Dordogne, la maire socialiste de Périgueux, Delphine Labails a été choisie comme tête de liste départementale avec Christophe Cathus, conseiller régional sortant en charge des transports scolaires et maire de Calès.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 11/06/21 | Tonneins : le pôle de santé parie sur la télémédecine

    Lire

    L’association du pôle de santé du tonneinquais en Lot-et-Garonne regroupe une équipe de médecins, infirmiers, sages-femmes, orthophonistes et psychologues. Afin d’apporter aux patients une réponse médicale rapide et efficace, l’association souhaite développer la télémédecine grâce notamment à un partenariat avec la clinique Saint-Hilaire Esquirol. Pour cela, elle va acquérir du matériel connecté comme des stéthoscopes, échographes ou encore ECG.

  • 11/06/21 | Sport et tourisme: des parcours audioguidés à Limoges

    Lire

    En partenariat avec l’application Runnin’City, la Ville de Limoges propose 3 parcours de running touristique gratuits et audioguidés. Le coureur pourra choisir entre 3 parcours, deux de 7km (Centre-Ville et Bords de Vienne) et un de 10km (Uzurat/La Bastide), et sera guidé par le GPS vocal qui lui livrera des anecdotes sur les lieux croisés en chemin. L’application gratuite est disponible en 7 langues.

  • 10/06/21 | Vrai+Local développe le circuit-court

    Lire

    A Périgny en Charente-Maritime, la société Néos est en train de développer le projet Vrai+Local. Né du constat qu’il était plus facile d’acheter un produit provenant de l’autre bout du monde que localement, Vrai+Local apporte une solution logistique afin que les citoyens puissent faire leurs courses en « bio et local » au travers d’une plateforme, d’une collecte et d’une livraison de proximité. Ces livraisons s’effectueront avec des remorques brevetées « Drive Mobile ».

  • 10/06/21 | Rochefort: Le festival Soeurs Jumelles recherche des bénévoles

    Lire

    Le première édition du festival Soeurs Jumelles aura lieu à Rochefort, hommage à la célèbre comédie musicale de Jacques Demy, du 23 au 26 juin 2021. Consacré à la musique et à l’image, tous secteurs confondus, le festival est à la recherche de bénévoles pour aider à l'accueil du public et des professionnels. Le choix des horaires est libre et seules les personnes majeures sont en mesure de postuler. Dans la mesure du possible, des billets pour les séances de films seront offerts aux bénévoles. Le formulaire pour postuler.

  • 10/06/21 | L’Atelier du Vitrail poursuit son développement

    Lire

    A Limoges, L’Atelier du Vitrail conçoit, fabrique et restaure des vitraux sur toute la France. A l’heure actuelle, tous les process de conception, de création et de présentation sont informatisés. Afin de mieux maîtriser ces outils, les salariés doivent s’approprier le Brevet des Métiers d’Art. Objectif: augmenter leurs compétences en matière d’arts appliqués et de peinture sur verre. Pour aider l'entreprise dans son développement, la Région Nouvelle-Aquitaine a décidé de lui attribuer une aide de 40 991,68 €.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Economie | Grand Châtellerault bénéficie d’un dispositif pour soutenir son industrie

23/03/2019 | L'agglomération châtelleraudaise, la région Nouvelle-Aquitaine, la préfecture de la Vienne ont signé ce mardi 19 mars un protocole d'accord "territoires d'industrie"

Jean-Pierre Abelin (maire de Châtellerault et président de l'agglomération) et Alain Rousset (président de la Nouvelle-Aquitaine) signent le protocole d'accord "territoires d'industrie"

La Région Nouvelle-Aquitaine, la préfecture de la Vienne, la communauté d’agglomération Grand Châtellerault ont signé ce mardi 19 mars un protocole d’accord « territoires d’industrie ». Une signature programmée dans le cadre de la semaine de l’industrie. Ce dispositif lancé par l’État en novembre 2018 est axé autour de quatre grands thèmes : recruter, attirer, innover et expérimenter. Il devrait permettre à l’agglomération châtelleraudaise, dont l’économie est tournée essentiellement vers l’industrie, de développer des politiques publiques pour accroître l’attractivité de son territoire et de participer à la reconversion de certaines entreprises.

C’est dans l’amphithéâtre de l’Institut Universitaire de Technologie de Châtellerault, que le protocole d’accord « territoires d’industrie » a été signé ce mardi 19 mars. « C’est un moment important pour le bassin d’emploi de Châtellerault, confie en préambule Jean-Pierre Abelin, maire de Châtellerault et président de l’agglomération de Grand Châtellerault. La région, l’État, l’agglomération travaillent afin de trouver une solution et un plan d’action pour le développement  économique de ce bassin. » 

Un territoire tourné vers l’industrie

Grand Châtellerault accueille une bassin industriel très développé. Cela ne date pas d’hier, puisqu’un des symboles de la ville reste les deux hautes cheminées de brique qui sont celles de la manufacture d’armes ( fermée en 1968) dont on fêtera en septembre prochain les 200 ans. Cette agglomération du nord de la Vienne représente le deuxième bassin industriel de la Nouvelle-Aquitaine. Sur 6 585 établissements actifs, 23,6% le sont dans l’industrie, 18% dans le commerce et 17% dans les services. 40,5% des salariés de Grand Châtellerault travaillent dans l’industrie. « L’agglomération possède des atouts. Nous sommes la porte d’entrée de la Nouvelle-Aquitaine en venant de Paris : Il y a une capacité d’accueil, des transports à proximité avec l’A10 et la Ligne Grande Vitesse », rappelle Jean-Pierre Abelin. 

Et même si les voyants paraissent au vert, le maire et président d’agglo reste méfiant. Il l’a vu durant la crise de 2008 (avec la fermeture de new Fabris, et la baisse d’activité de la plupart des autres entreprises du secteur de l’automobile), il le constate encore aujourd’hui avec les Fonderies du Poitou, menacées de disparition. « Être autant tourné vers l’industrie est un atout pour l’emploi, reconnaît Jean-Pierre Abelin , puisque dans son agglomération le taux de chômage est de seulement 8,3%. Mais ça peut être une faiblesse car nous dépendons de grands groupes qui n’ont pas leur siège ici, et parfois pas même en France. Ils peuvent donc prendre des décisions stratégiques qui peuvent impacter le territoire. » 

La fragilité des sous-traitants

Pour les fonderies du Poitou, la marque automobile Renault est pointée du doigt par les salariés. L’entreprise qui fabriquait notamment des culasses pour les moteurs diesel ont vu les commandes tout simplement stoppées par leur principal client. Les tribunaux de commerce de Lyon et Poitiers étudient trois offres de reprise, l’audience a été plusieurs fois reportée et devrait avoir lieu le 27 mars. Un sujet que le président de la région Nouvelle-Aquitaine, Alain Rousset, signataire de ce protocole territoire d’industrie, ne pouvait pas éluder. « Je pensais venir avec une bonne nouvelle concernant les Fonderies du Poitou. Il y a un nouveau renvoi de la décision par les tribunaux de commerce. Cependant je vous confirme que la région maintient la subvention de 2,9 millions d’euros pour accompagner la reprise et cette transformation. » Pour lui, le cas des Fonderies met en première ligne les difficultés face à la sous-traitance en France. « 80% des PME sont des sous-traitants. C’est le problème de l’industrie française et l’une des fragilités de notre système. Il y a des tensions énormes auprès des sous-traitants », poursuit le président de la région. 

C’est aussi l’une des raisons de la mise en place d’un tel dispositif. « Cette démarche concerne l’ensemble des acteurs qui participent à l’accroissement du territoire d’industrie. Actuellement nous sommes dans une période de nouveau souffle économique. Je pense que le travail territorial autour notamment de l’innovation doit être l’un des leviers d’une évolution marquante », confie le sous-préfet de Châtellerault, Jocelyn Snoeck. Aujourd’hui, le secteur de l’industrie recrute et 50% des recrutements sont difficiles à pouvoir. Sans doute parce que la formation est l’une des faiblesses du territoire. La région veut y palier. « Elle s’engage sur la possible installation d’une école de formation. L’offre n’est pas suffisante actuellement. Il faut qu’elle évolue et qu’elle se développe : pour cela les collectivités et les entreprises doivent travailler ensemble », souligne Jean-Pierre Abelin. Alain Rousset va même plus loin que le maire de Châtellerault et cible la Recherche et le Développement (R&D). « Les entreprises qu’on a accompagnées en R&D ont doublé leur emploi en 5 ans. L’innovation est un enjeu énorme. Pour cela les entreprises doivent travailler en coopération avec le monde universitaire et qu’il y ait un transfert de connaissance ». 

Sur l’ensemble de la Nouvelle-Aquitaine, ce sont 15 territoires qui sont labellisés « territoires d’industrie » (en France, il y en a 136). Grand Châtellerault a été désigné comme territoire pilote. Dans la région, il y en a deux autres : le Val de Garonne Guyenne Gascogne et Lacq-Pau-Tarbes. Ce dispositif « territoires d’industrie » n’en est qu’à ses débuts. La phase d’ingénierie, avec l’élaboration d’un cahier des charges, va commencer dès le mois de mai pour mettre en route le plus rapidement possible des actions. Car il est clair qu’il s’agit d’un levier pour l’économie et la vie de l’agglomération châtelleraudaise.

Julien Privat
Par Julien Privat

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
5758
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Economie
Economie
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 14 + 12 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !