Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

03/04/20 : Charente-Maritime : les maires de l'île Oléron ont pris des arrêtés hier soir pour interdire la venue sur le territoire de vacanciers ou de résidents secondaires, renforçant les pouvoirs de gendarmeries. Les contrevenants devront faire demi-tour.

03/04/20 : Charente : la préfète a autorisé l’ouverture de 47 marchés : 17 pour l’arrondissement d’Angoulême; 12 pour l’arrondissement de Cognac; 18 pour l’arrondissement de Confolens.

03/04/20 : Dordogne : au 2 avril, 63 marchés sont ouverts et ont obtenu une dérogation de la préfecture en tenant compte des mesures barrières et sanitaires. Ils sont limités à une quinzaine d'exposants de proximité à l'exception de Périgueux et de Bergerac.

03/04/20 : Charente : depuis le début du confinement, plus de 1700 demandes d’activité partielle ont été déposées auprès de la Direccte, pour près de 15 500 salariés, a annoncé hier la préfecture.

02/04/20 : Ce mercredi, le CHU et l'Université de Bordeaux ont lancé conjointement un appel aux dons pour soutenir la recherche et "accompagner les étudiants via la fondation Bordeaux Université", qui recueille les dons sur son site ou au 06 26 25 45 56.

02/04/20 : Le festival Big Bang de Saint-Médard-en-Jalles consacré à l'espace est annulé et reporté du 25 au 29 mai 2021. Les organisateurs préparent une conférence live et un podcast entre temps, "pour maintenir le lien avec la communauté".

01/04/20 : Covid-19 : le nombre de malades est établi ce mercredi soir à 1845 cas depuis le début de l'épidémie, selon l'ARS. 700 personnes sont hospitalisées; 215 en soins intensifs; 414 sont sorties guéries de l'hôpital. 82 décès sont à déplorer.

01/04/20 : Charente-Maritime : la ville de Marennes et son association de commerçants lancent un appel à manifestation d'intérêt pour créer une boutique en ligne rassemblant les commerçants locaux pour faire de la vente en ligne. Contact:j.girard@gigamotors.fr

01/04/20 : La ville de Périgueux maintient le stationnement gratuit, en voirie et sur le parking Bugeaud, pour toute la période de confinement. Une manière d'inciter les Périgourdins à rester chez eux, mais aussi pour soutenir les commerces restant ouverts.

01/04/20 : La Charente-Maritime se prépare à affronter la "vague" de malades du covid 19 : une quinzaine de centres de consultation temporaire, avec un dispositif sanitaire particulier, seront mis en place entre demain et la fin de semaine (sur rdv uniquement).

31/03/20 : Débuts prometteurs pour la plateforme www.produits-locaux-nouvelle-aquitaine.fr qui met en relation les producteurs et artisans de l'agro-alimentaire et les consommateurs : plus de 1 000 inscriptions de producteurs et 28 700 de consommateurs.

31/03/20 : Covid-19. Afin de permettre aux habitants de faire leurs courses et aux commerçants de poursuivre leur activité, le maire de Mérignac a obtenu de la préfecture une dérogation de réouverture des marchés sous la forme de drives sécurisés.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 02/04/20 | Opération "Résilience" pour la ville de Limoges

    Lire

    Dans le cadre de l’opération militaire « Résilience », un détachement du 92e Régiment d’Infanterie de Clermont-Ferrand va être déployé à Limoges et sa périphérie à partir du vendredi 3 avril. 27 militaires de ce régiment sont accueillis par la Ville de Limoges à la caserne Marceau. Cette opération "Résilience" aura pour but de protéger la population, de sécuriser les lieux sensibles (comme le CHU de Limoges) et d'apporter un soutien logistique (transports).

  • 02/04/20 | Lesparre-Médoc (33) installe son couvre feu

    Lire

    La commune de Lesparre-Médoc en Gironde entre en couvre-feu entre 22 heures et cinq heures à partir de ce jeudi 2 avril et jusqu'au 15 avril. C'est la sixième ville de Gironde a l'instaurer après Vendays-Montalivet, Le Verdon, Saint-Médard-de-Guizières, Villenave d'Ornon et Lège-Cap Ferret. L'arrêté municipal a été pris ce mercredi 1er avril et est réservé à tous les habitants de la commune, hormis les personnes disposant d'un justificatif professionnel pour leur trajet domicile-travail ou le personnel médical et social.

  • 02/04/20 | Coronavirus en Dordogne : l'épidémie a fait quatre décès

    Lire

    Le dernier bilan livré ce jeudi après midi par le préfet de la Dordogne fait état de quatre victimes du coronavirus en Dordogne. Quatre personnes sont décédées au centre hospitalier de Périgueux. Le préfet, Frédéric Périssat, indique en outre qu'en Dordogne, 64 cas identifiés de coronavirus ont été détectés depuis le début de l'épidémie. Onze personnes qui ont été hospitalisées ont pu rejoindre leur domicile. Dix huit personnes sont actuellement hospitalisées dont 3 en réanimation.

  • 02/04/20 | Pyrénées-Atantiques: 12 000 tests de dépistage prêts à être déployés

    Lire

    Apres consultation du Préfet des Pyrénées-Atlantiques et de l’ARS Nouvelle-Aquitaine, Jean-Jacques Lasserre, Président du Département, a décidé de proposer une vaste campagne de dépistage du Covid-19 des personnels médico-sociaux du secteur de l’autonomie dans le 64. L’ensemble des établissements et structures partenaires aura la possibilité de faire tester les 12 000 professionnels du secteur. Les premiers tests, menés par une équipe spécialement formée, seront effectués dès la semaine prochaine. Objectif : "rassurer des professionnels en première ligne auprès des personnes les plus fragiles mais aussi leurs familles".

  • 02/04/20 | Les tours de La Rochelle rendent hommage à tous les aidants

    Lire

    Les Tours de La Rochelle seront éclairées en bleu tout le mois d’avril, du coucher du soleil jusqu’à 1h du matin avec 5 minutes de scintillement toutes les heures en hommage à tous ceux qui sont mobilisés face au Covid-19 : personnels soignants, pompiers, secouristes, ambulanciers, forces de l’ordre, agents de la fonction publique, éboueurs, caissières et caissiers, commerçants, livreurs, et tous ceux qui apportent leur aide. Les images sont retransmises sur: www.larochelle.fr/webcam-en-direct.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Economie | Grand Dax: Pulséo, le centre technologique qui parie sur la géolocalisation

18/11/2013 | L'agglomération du Grand Dax veut faire de la géolocalisation et des applications satellitaires, un axe fort de son développement économique.

Jean-Marie Abadie, Président du Grand Dax et de Pulséo et Sylvain Foix, Directeur de Pulséo

Derrière la façade de tuiles rouges de l'ancien tri postal de Dax, un incubateur, une pépinière et un hôtel d'entreprises, accueillent désormais des projets en lien avec la géolocalisation, les applications satellitaires, et le numérique. Baptisé «Pulséo», ce pôle technologique à proximité immédiate de la gare est à la pointe de l'innovation par les services et équipements qu'il propose à ses hôtes: fibre optique, imprimante 3D, data center, sans oublier un centre d'expertise de géolocalisation grâce à la présence dans ses murs de l'entreprise Héliléo et sa station d'écoute permanente de satellites installée sur le toit du bâtiment... Un centre technologique de pointe inauguré le 15 novembre.

«Tout a commencé en 2007, dans le cadre de la restructuration de la base d'hélicoptères de l'armée qui a fait perdre une centaine d'emplois sur Dax» se rappelle Gabriel Bellocq, le Maire de la ville et vice président du Conseil général des Landes. Pour compenser cette restructuration le Ministère de la Défense a mis en place un programme local de redynamisation (PLR) d'un million d'euro afin de soutenir la création de nouveaux métiers sur le territoire. Objectif auquel se sont associés le Conseil général des Landes, le Conseil régional d'Aquitaine, et l'Agglomération du Grand Dax. C'est son Président, Jean-Marie Abadie, qui soumettra l'idée de créer un pôle technologique dans les bâtiments de l'ancien tri postal, permettant ainsi d'inscrire l'opération dans le cadre du renouvellement urbain du quartier de la gare. Une opération rondement menée puisqu'à peine onze mois auront suffit pour rénover, aménager et ouvrir le bâtiment, Data center inclus.

"Tout est à disposition"

L'imprimante 3D de Pulséo

Et la visite guidée organisée le jour de l'inauguration est à la hauteur des promesses. Bureaux individuels, open space, plateau complet, salle de formation, laboratoire, ateliers techniques... «Tout est à disposition dans le même bâtiment. Une multifonctionnalité qui dégage les porteurs de projet de toutes les contraintes et permet de faire évoluer et de consolider son projet sur place», explique Sylvain Foix le directeur de Pulséo. Coté services, le directeur et son chargé de mission, Txomin Ansotegui, assurent l'accompagnement par des conseils sur les financements, la formation, le développement des projets et des jeunes entreprises. Leur rôle principal réside surtout, dans la mise en relation de leurs petits protégés avec les bons interlocuteurs et leur intégration dans un réseau de partenaires locaux et régionaux.
Cependant Pulséo va plus loin dans le service en fournissant à ces entrepreneurs innovants, un équipement à la pointe de la technologie qui fait la fierté de Jean-Marie Abadie, Président de Pulséo et du Grand Dax, principal financeur de l'opération. Dans le laboratoire une imprimante 3D permet par exemple de produire des prototypes ou de petites séries de pièces. «Cela évite de passer par un industriel tiers et ainsi permettre une production avec un prise de risques limitée» explique le directeur.

L'esprit "écosystème"Autre équipement remarquable, le centre technologique abrite le tout nouveau Data Center du Grand Dax qui permet de sécuriser sur place l'ensemble des données des jeunes pousses qu'il héberge. Un Data center qui, d'ici quelques mois, devrait aussi abriter les données d'une vingtaine de grands comptes du territoire et de 90 petites entreprises supplémentaires. D'ici fin janvier, il sera desservi en très haut débit par la fibre optique comme l'ensemble du réseau numérique du centre technologique. Ce n'est pas un hasard d'ailleurs si Grand Dax Très Haut Débit, l'opérateur en charge de concevoir et commercialiser le réseau de fibre optique sur la communauté d'agglomération du Grand Dax pour le compte d'Orange a choisi de s'installer dans trois des bureaux de l'hôtel d'entreprises.

Dans le même esprit "écosystème", la société Héliléo, véritable centre d'expertise de géolocalisation occupe l'ensemble du rez de jardin du bâtiment. Cette jeune entreprise innovante qui a participé à la mise au point du système de géolocalisation européen Galiléo, est la clef de voûte du dispositif Pulséo. En effet, c'est elle qui pilote la station de référence d'écoute permanente des performances satellitaires, implantée sur le toit du bâtiment. Une station qui permet une géolocalisation au centimètre près; autant dire un équipement très qualitatif pour les porteurs de projets de Pulséo dont les champs d'activités s'appuient sur la radio-navigation par satellites.
Un matériel qui permet donc à Pulséo et ses pensionnaires de se spécialiser dans cette technologie GNSS dont les champs d'application sont nombreux: transport intelligent, agriculture de précision, e-santé, télé-santé, drônes et leurs multiples applications... En outre, Pulséo ouvre également ses portes aux projets proposant le développement de solutions communicantes et de logiciels innovants permettant d'intégrer communications mobiles et géolocalisation.

Pulséo ou le centre de tri postal de Dax après rénovation

Concours Puls'innov'Pour l'heure, 11 entreprises et porteurs de projet ont emménagé dans les confortables locaux de Pulséo, et la nouvelle structure a encore de la place pour accueillir entre 20 et 30 entreprises supplémentaires. Pour se faire connaître le centre technologique a créé son concours "Puls'innov", dont les premiers lauréats ont été récompensés lors de l'inauguration. Certains d'entre eux ont d'ailleurs choisi d'intégrer Pulséo pour continuer à développer leur projet. Pour les autres volontaires, avant de pouvoir bénéficier des biens et services d'accompagnement du centre technologique, ils doivent passer devant un Comité scientifique d’agrément.

Composé d'une vingtaine d'experts régionaux de l'innovation (parmi lesquels dirigeants de PME, grands groupes, acteur de la recherche, et financeurs), et présidé par Bernard Panefieu, le créateur d'Héliléo, ce comité sélectionne «les projets qui présentent un intérêt innovant, technologique, et économique» et propose au créateur, selon l'état d'avancement de son projet, une place en incubateur ou pépinière.
Dernière condition pour pouvoir entrer dans la pépinière, «l'entreprise doit déposer ses statut à Dax», insiste Sylvain Foix. «En intégrant Pulséo, il bénéficie d'un investissement porté par des fonds publics, il est donc normal qu'il y ait une retombée pour le territoire.» Un juste retour des choses pour un investissement total de 4,5M€ (dont 3M€ par l'Agglomération du Grand Dax).

En 2020, au niveau européen, les perspectives des marchés liés au positionnement par satellites pourraient atteindre le 244 Mds €, de quoi asseoir un peu plus le pari et le slogan du nouveau centre technologique, «ce que l'on fait naître ici pousse plus haut».

Plus d'infos: www.pulseo.fr

Solène Meric
Par Solène Meric

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
2900
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Economie
Economie
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 5 + 10 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !