Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

19/08/19 : Angoulême : le réalisateur Claude Lelouch est annoncé au festival du film francophone ce jeudi. Parmi les politiques, François Hollande et Franck Riester sont annoncés dès ce mardi, pour l'ouverture du festival, qui se tient jusqu'à dimanche.

12/08/19 : Essais du Tram D à Bordeaux. Au lieu de 14h c'est en réalité à 17h que les premières rames du tram D ont circulé entre les Quinconces et "Mairie du Bouscat". Ces essais doivent durer trois mois pour une mise en service mi-décembre.

09/08/19 : Saint-Palais-sur-Mer (17) : la plage du Bureau est ponctuellement interdite à la baignade jusqu'à nouvel ordre, pour cause de pollution de l'eau.

02/08/19 : C'est Offenbach, compositeur fétiche de Marc Minkowski, qui ouvrira la saison lyrique de l'Opéra National de Bordeaux avec ses célébrissimes Contes d'Hoffmann. Rendez-vous du 19 septembre au 1er octobre 2019, pour 6 représentations.

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 19/08/19 | La Fête des paysans de retour à Soustons dans les Landes

    Lire

    Les 23 et 24 août à Souston sur le site de la pointe des Vergnes, le Modef organise sa traditionnelle Fête des paysans. Parmi les nombreuses animations: repas paysans, marchés de producteurs, finale des jeunes conducteurs de tracteur, ou encore un débat public visant à l'échange entre agriculteurs et citoyens-consommateurs en présence de 3 membres de Ingénieurs sans frontières qui présenteront une proposition partagée par divers réseaux: "la sécurité sociale alimentaire". Les 2 soirées de termineront par des concerts gratuits!

  • 19/08/19 | 3ème édition du Summer Jump

    Lire

    Organisé par l’association Villeneuve Equitation, le concours hippique de saut d’obstacles, Summer Jump, se déroulera sur le terrain en herbe du Château de Rogé, du 22 au 25 août. 800 cavaliers amateurs et professionnels venant de tout l’hexagone, 150 chevaux, ainsi que 2 000 spectateurs sont attendus pour cet évènement sportif inédit en Grand Villeneuvois. Il sera rythmé par des épreuves préparatoires et des épreuves de grands prix, dotées de 16 000 €. Ce concours fait parti du circuit du Grand Régional Centre CSO, une référence dans le domaine des sports équestres.

  • 17/08/19 | 7 histoires d’estuaire sur les rives de la Gironde

    Lire

    La Communauté d’Agglomération de Royan Atlantique, la communauté de communes de Haut-Saintonge et le CdC de l’Estuaire proposent jusqu’au 28 août des spectacles nocturnes gratuits autour du thème de l’estuaire intitulé "7 histoires d’estuaire". Ce spectacle itinérant mêle musique, danse et vidéo et est présenté au bord ou à proximité du fleuve. Le metteur en scène Eric Le Collen s’inspire des paysages, de l’histoire et du patrimoine pour composer une fresque poétique. Rdv les 19, 21, 26 et 28 août à 21h30.

  • 17/08/19 | Grand-Angoulême : levée de fonds pour Seven Shapes

    Lire

    7 entreprises du monde de l'industrie sont entrées au capital de Seven Shapes. L'objectif de cet investissement est d'accélérer la commercialisation de son école digitale du "Lean". Ce dernier est une méthode de travail adoptée dans les plus grands groupes reposant sur l'écoute du client, la lutte contre le gaspillage, la réduction des stocks et l'intelligence collective. Certaines grandes entreprises nationales comme Enedis ou Schneider Electrics bénéficient déjà de la Seven Shapes School.

  • 17/08/19 | Guéret : réédition d'un festival de musique soutenu par la Région !

    Lire

    La deuxième édition du Check-in Party se déroule du 22 au 24 août prochains à l'aérodrome de Guéret. Plusieurs noms de la musique française et internationale seront présents, à l'image de Jeanne Added, Clara Luciani ou encore Patti Smith. Avec un tel évènement, la Région souhaite rappeler son engagement auprès des festivals en tous genres, notamment en période estivale, à l'image des 106 festivals de musiques soutenus en 2018 à hauteur de 1,7 million d'euros

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Economie | Grand Pavois : retour sur 40 ans de Nautisme chez Fountaine Pajot

30/09/2017 | La maison Fountaine Pajot présente au salon du Grand Pavois sa dernière création, le Saona 47.

L'entreprise familiale est toujours dirigée par Claire Fountaine (présidente), ici à bord du Saona 47 aux côtés d'Yves Pajot.

Parmi les 800 marques et une centaine de nouveaux modèles de bateaux à découvrir en avant-première au salon du Grand Pavois (jusqu’au 2 octobre inclus), la société Fountaine Pajot présente son dernier né, le Saona 47, un catamaran de luxe qui s’inscrit dans la droite lignée de l’esprit de la maison, entre performances sportives, grand confort et design soigné. Retour sur une société familiale précurseure en bien des points dans le domaine de la navigation.

« On n’est jamais mieux servi que par soi même ». Telle pourrait être la devise de la maison Fountaine-Pajot, ou du moins celle de l’époque de sa fondation en 1976, date à laquelle les deux champions internationaux de régate Jean-François Fountaine et Yves Pajot s’associent. Avec  Daniel Givon comme gestionnaire et Rémi Tristan comme architecte, Fountaine et Pajot se lancent dans la confection de dériveurs, s’adressant comme eux à des sportifs de haut niveau. Les 4 comparses innovent en fabriquant leur 505, 470 et 420 en « sandwich composite » (un assemblage de plusieurs matériaux en mille-feuille, avec un cœur généralement plus léger, qui peut être par exemple en structure nid d’abeille, ndlr), du jamais vu à l’époque. Aujourd’hui encore, les fondateurs aiment à raconter combien personne ne croyait à leur utilisation du polyester en navigation. Leur instinct est pourtant juste : en 1980, leur prototype de Half Tonner IOR devient champion du monde ; l’année suivante, Jean-François Fountaine et ses amis s’embarquent à bord du Charente-Maritime (21 mètres), fraîchement sorti du chantier, pour remporter la course Open La Rochelle-La Nouvelle-Orléans. D’autres victoires suivront.

Puis, en 1983, Fountaine-Pajot se lance dans le catamaran de croisière avec le Louisiane 37. Particularité : l’espace vide entre les deux coques est comblé pour aménager un carré cockpit, une première du genre. Public visé : les amateurs de voile, en loisirs, désirant faire une longue croisière avec un minimum de confort, associé aux performances techniques d’un bateau de course. Ce sera désormais le leitmotiv de la maison. Pour se faire, Foutaine-Pajot s’associe avec des architectes comme Joubert Nivelt ou Jean Berret.

Une innovation permanente

Epaulée d’une cellule de recherche et développement (une trentaine de salariés aujourd’hui), l’entreprise ne cesse d’innover. En 1986, le Casamance 43 présente de nouveaux ailerons fixes et une vaste nacelle lumineuse avec des ouvertures  en liaison direct avec les coques. Les catamarans Fountaine-Pajot surfent sur la vague du succès, et les nouveaux modèles s’enchaînent – huit, entre 1988 et 1995. Foutaine-Pajot se lance alors à l’international. Pour rester dans la course, la société continue d’innover. Elle fait certifier son processus industriel ISO 9002 en 1994, puis adopte la technique d’infusion pour moulage des coques nacelles de ses embarcations en 2002, un procédé moins polluant pour l’environnement que les méthodes d’alors. En 2008, malgré la crise, la société fait un grand bond en avant en faisant son entrée en bourse sur Alternext. La cotation lui permet ainsi de financer son innovation et son industrialisation. « Nous avons surtout ressenti la crise en 2009, donc nous avons fait le choix d’innover et de lancer de nouveaux modèles pour rebondir dès 2010 », explique Erwann de Vuillefroy, responsable des ventes.

Le choix du design

Après le lancement au début des années 2000 d’une version moteur de ses catamarans, la maison développe progressivement  l’aspect luxueux de ses modèles. « On a fait énormément de progrès ces dix dernières années sur le confort et le design, notamment dans le choix des couleurs et des matériaux, ou encore le positionnement des entrées de lumière. Personnellement, j’aime beaucoup la fenêtre permettant de voir la grand voile en étant assis dans le carré cockpit, qui n’existait pas auparavant », atteste l’épouse d’Yves Pajot, venue avec son mari découvrir le Saona 47 au Grand Pavois.

L’entreprise recrute

Aujourd’hui, la maison peut se targuer d’une croissance à deux chiffres (+ 20% ces deux dernières années), avec un chiffre d’affaires de 72 millions d’euros pour l’année 2015-2016. Et ce n’est pas prêt de s’arrêter : le Saona 47 a déjà reçu une petite centaine de commandes, vendus entre la première présentation au salon nautique de Cannes début septembre, et le Grand Pavois. Une pierre à ajouter au palmarès des 3000 bateaux sortis des chantiers Fountaine-Pajot depuis 41 ans. « Nous venons d’embaucher une cinquantaine de personnes dans les 35 corps de métiers, du menuisier au stratificateur, en passant par les magasiniers, et nous nous avons encore des besoins sur certains profils de postes », explique Erwann de Vuillefroy.

 Le Saona 47

Le Saona 47 – fiche technique

Le saona 47 existe en version « propiétaire» avec une suite « parentale » et une version « charter », destiné à la location, avec un aménagement différent des couchettes. Architecte : Berret Racoupeau

Longueur hors tout : 13.94m

Largeur : 7.70m

Déplacement : 13 300.00kg

Hauteur du mât : 21.56m

Grand voile : 75.00m2

Génois : 52.00m2

Motorisation : 2 X 40 CV

Aménagements :

Couchettes : 3 ou 4 de deux places, dont une suite avec salle de bain

Salon terrasse extérieur : 9m2

Bain de soleil avant : 5,5 m2

Réservoir d'eau : 700 L

Réservoir d'essence : 2 x 470 L

Prix de vente : à partir de 478 500

L'interieur du Saona 47, un salon cuisine toute équipée avec des nombreuses fenêtres, permettant une vue à 360° sur l'exterieure

Anne-Lise Durif
Par Anne-Lise Durif

Crédit Photo : Anne-Lise Durif

Partager sur Facebook
Vu par vous
50795
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Economie
Economie
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 21 + 14 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !