Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

17/01/19 : Rochefort (17) : la tête d'affiche de la programmation du festival Stéréoparc vient de tomber. Il s'agit du groupe Offenbach, qui jouera le 20 juillet.

17/01/19 : Vendredi 18 janvier, EDF/Dalkia signera un partenariat avec la Ville de Poitiers pour Traversées, l'évènement artistique et culturel du Palais. La signature se fera à 10h en présence du maire de Poitiers et des représentants régionaux d'EDF/Dalkia.

17/01/19 : La Rochelle Université ouvre ses portes samedi 2 février, de 9h30 à 17h. L’accueil de la journée se déroulera au Technoforum (23 avenue Albert Einstein, La Rochelle). avec des stands d’informations de l’Université et de ses partenaires (CROUS, CDIJ, Yélo,

16/01/19 : La Rochelle : la Nuit de la lecture se tient samedi 19 janvier de 14 h à 7 h dimanche à la Médiathèque de Laleu/La Pallice, à la Médiathèque Michel-Crépeau et au Muséum d’Histoire naturelle. Des lectures et des animations variées sont organisées.

16/01/19 : Le lanceur de poids bordelais Jean-Luc Mastromauro a battu le record de France des moins de 50 ans. Il a réalisé 17m19 à Fronton le 13 janvier, améliorant ainsi son propre record de France, établi une semaine plus tôt avec 16m90.

16/01/19 : Dans le cadre du dispositif "Permis de Jardiner" et à l'initiative du collectif Pau Sud, la rue Jacques Terrier sera revégétalisée. La Maison du Jardinier organise le 18 janvier de 14h à 17h une après-midi de plantation participatif.

15/01/19 : le Préfet de la Dordogne a désigné le sous-préfet de Nontron, Frédéric Roussel, référent départemental pour le grand débat national. Il est joignable à l'adresse : pref-granddebat@dordogne.gouv.fr. Plus d'infos : www.granddebat.fr

15/01/19 : Solène Ndama, licenciée au Bordeaux Athlé commence bien la saison. La jeune athlète bordelaise (20ans) réalise la meilleure performance mondiale de la saison au pentathlon (5 épreuves) en salle à Clermont-Ferrand.

14/01/19 : Didier Lallement, préfet de la région Nouvelle-Aquitaine, préfet de la Gironde, a nommé Thierry Suquet, secrétaire général de la préfecture de la Gironde, comme référent pour le Grand Débat National en Gironde.

13/01/19 : Emmanuel Macron dans sa lettre aux Français: Faut-il reconnaître le vote blanc? Faut-il rendre le vote obligatoire? Quelle est la bonne dose de proportionnelle aux élections législatives pour une représentation plus juste de tous les projets politiques

12/01/19 : GJ.La préfecture de Gironde a fait le point suivant à 19h45: 6000 manifestants, 35 interpellations, pas de blessé du côté des forces de l'ordre, des vitrines et du mobiliers urbains dégradés ainsi que des poubelles brûlées.Dernières dispersions en cours"

11/01/19 : Manifestations du samedi 12 janvier. Alain Juppé, maire de Bordeaux, en accord avec le Préfet, a décidé de fermer les lieux publics. L'opération de parking gratuit sur la place des Quinconces est reconduite ce dimanche 13 janvier.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 17/01/19 | Eco-Campus : Poitiers exemplaire

    Lire

    L'Université de Poitiers mise en valeur par le ministère de l'Enseignement Supérieur. Dans le cadre d'un séminaire dédié à la valorisation et la vie de campus, le ministère a invité l'Université de Poitiers à présenter son réseau de chaleur. Cette installation a permis une baisse de 500.000 euros de la facture énergétique. L'établissement poitevin est engagé dans une stratégie de développement durable récompensée par l'obtention du label Développement Durable et Responsabilité Sociétale en 2016.

  • 17/01/19 | Gilet jaunes : quel impact sur les commerces girondins ?

    Lire

    Dans une enquête de la Chambre de Commerce et d'Industrie Bordeaux Gironde sur l'évolution de a fréquentation des commerçants girondins sur les samedi du 15 décembre au 5 janvier auprès de 310 d'entre eux, on apprend que 93% des commerçants bordelais ont enregistré une baisse de fréquentation (supérieure à 50% pour plus d'un quart) par rapport à l'an passé et 90% une baisse de leur chiffre d'affaire (supérieure à 50% pour près d'un quart). Sur le reste du département, 69% ont enregistré une baisse de fréquentation et 66% du chiffre d'affaire, avec une Haute Gironde jugée "très fortement impactée".

  • 17/01/19 | Habitat 17 : des actions pour rompre l'isolement des retraités

    Lire

    Afin de rompre l'isolement des personnes âgées, l'association Voisins Solidaires et l'office public Habitat 17 viennent de créer un programme d'actions sur le département, allant du service rendu ponctuel à l'organisation d’événements de voisinage (type fête des voisins), reposant sur un réseau de voisins. 160 seniors isolés de 80 ans et + ont été identifiés. Avec cette action, l'office s'est vu renouveler le label européen du "bailleur social et solidaire", déjà obtenu en 2016 pour trois ans.

  • 17/01/19 | Mérignac : 4e édition de l’opération "Mon sang pour les autres"

    Lire

    Le Rotary Club de Mérignac et l'Association pour le don du sang bénévole de Mérignac s‘unissent au côté de l’Etablissement français du sang (EFS) Nouvelle-Aquitaine en organisant vendredi 18 janvier toute la journée et samedi 19 janvier au matin à la Maison des associations des journées pour donner son sang. Pour ce faire, il suffit d’être majeur et en bonne santé. L’objectif est de mobiliser 180 donneurs lors de cette collecte. Toutes les informations sont à retrouver ici.

  • 17/01/19 | Charente : une nouvelle Maison de Santé en zone rurale

    Lire

    Une nouvelle Maison de Santé sera inaugurée ce samedi à Barbezieux-Saint-Hilaire (23 avenue Charles-Virolleau), sur un territoire en désertification médicale. La MSP de Barbezieux-Saint-Hilaire regroupera 11 professionnels de santé aux fonctions complémentaires : deux médecins, un dermatologue, une sage-femme, deux cabinets d'infirmières, deux ostéopathes, une diététicienne, un psychologue et un réflexologue. Un projet soutenu pat la Région (150 000€) et l'Europe (200 000€).

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Economie | Grand projet du sud-ouest : Béarn-Adour-Pyrénées ne lâche rien

07/06/2015 | L’association qui milite pour le désenclavement du Béarn dit son inquiétude au préfet de région, et estime que refuser GPSO est "un non-sens au niveau européen"

"Quelle égalité des territoires ?" demande BAP

L’avis négatif émis par la commission d’enquête de l’enquête publique sur le Grand projet ferroviaire du sud-ouest continue à faire des vagues dans les Pyrénées-Atlantiques. « Pourquoi le sud-ouest ne peut-il pas bénéficier d’infrastructures identiques au sud-est de la France ? Pourquoi Mont-de-Marsan, Dax, Bayonne, Agen et Pau ne peuvent-ils pas être desservis aussi bien que Valence, Avignon et Aix-en-Provence» demande l’association Béarn Adour Pyrénées dans un courrier qu’elle a envoyé au préfet de région.

Militant pour le désenclavement du Béarn « par des infrastructures adaptées et modernes », BAP estime que « refuser GPSO est un non-sens dans le cadre européen. « L’Espagne a investi pour l’Y basque afin d’être reliée directement et rapidement au nord de l’Europe. Et elle veut mettre en place une alternative au tout camion. »

« Le grand projet du sud-ouest permet de libérer des sillons pour le fret ferroviaire et d’augmenter le nombre de TER, donc leur fréquentation ». Il est également indispensable pour la future grande région Aquitaine-Poitou-Charentes-Limousin, affirme Pierre Saubot, le président de l’association. Selon lui, joindre rapidement Poitiers à Bayonne, Mont-de-Marsan et Pau permettrait en effet de la « structurer positivement autour de sa capitale, Bordeaux ».

Un autre argument est avancé. « GPSO, c’est aussi relier rapidement Bilbao, San Sebastien et la côte basque, certes à Bordeaux et à Paris, mais aussi à Mont-de-Marsan, Agen et Toulouse ».

« Trois grands absents » : Pau, Tarbes et LourdesEn fait, constate BAP, trois grands absents apparaissent dans cette affaire : Pau, Tarbes et Lourdes. « Nous regrettons que soit repoussée à long terme une LGV directe entre Mont-de-Marsan et Pau, qui ajouterait un trafic non négligeable à GPSO. Surtout, explique son président, dans la perspective d’une liaison moderne entre Pau ainsi que les villes espagnoles de Huesca et de Saragosse. « Même si cette attente est trop longue pour le Béarn et la Bigorre, elle serait caduque sans la mise en route du Grand projet du sud-ouest.

Béarn Adour Pyrénées s’inquiète par ailleurs de la position adoptée par la Cour des comptes sur la politique ferroviaire du « tout TGV en France ». « Nous réfutons cette analyse fondée en grande partie sur la rentabilité. Pourtant, celle-ci est globalement positive. Si ce seul critère était retenu, il faudrait aussi supprimer les transports express régionaux. L’absurdité d’envisager cette mesure démontre la faiblesse des arguments de la Cour ».

Attraper les TGV à Dax ou à Bordeaux seulement ?« Par contre, hélas, il est possible que les entreprises ferroviaires suivent son avis sur un point : il ne serait pas logique de faire circuler des TGV sur de trop longues distances sur des voies classiques. » BAP, dont l’attention a été attirée par une offre promotionnelle émise par la SNCF, redoute en effet que cette dernière considère que les voyageurs de Pau, Lourdes et Tarbes doivent rejoindre la plupart des TGV à Dax, pire à Bordeaux, dès que la nouvelle liaison Tours-Bordeaux sera achevée.

Confiante dans la « qualité d’écoute de celui qui fut le préfet des Pyrénées-Atlantiques », l’association s'en remet à Pierre Dartout pour transmettre son point de vue. En espérant voir le gouvernement et le président de la République donner un avis positif à une déclaration d’utilité publique du Grand projet du sud-ouest. « Le contraire serait impensable et infondé alors que la DUP Poitiers-Limoges a été signée ».

Jean-Jacques Nicomette
Par Jean-Jacques Nicomette

Crédit Photo : Aqui

La LGV Sud-OuestCet article fait partie du dossier

Voir les autres articles de ce dossier
Partager sur Facebook
Vu par vous
5387
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
3 réactions
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Economie
Economie
Retour à la page d'accueil
Accueil
larramendy | 08/06/2015

l'avenir ne repose pas sur les paris fait par RFF et appuyes par Rousset et Juppe. L'avenir s'appuie sur des faits: des moyens de communications differents diminuent l'interet des deplaceents, des moyens de transports reellement novateurs sont testes ailleurs qu'en France. Ils sont moins chers, moins polluants et plus efficaces: La LGV n'est que la continuation du TGV et date du siecle passe. Laissons de cote ceux qui ne revent que du passe..

Thierry Merger | 08/06/2015

Je rejoindrais BAP pour dire que le critère de la rentabilité strictement financière n'est pas suffisant.
Les études économiques des projets de transport intègrent d'ailleurs normalement les bénéfices non strictement financiers, de même que les coûts non financiers (écologiques par exemple).
Mais là où je diverge de BAP, c'est que je pense qu'on peut atteindre un meilleur rapport avantages/coûts avec une amélioration des voies ferrées existantes : un transport ferroviaire de voyageurs entre des villes moyennes nécessite surtout des fréquences de train suffisantes, de tôt le matin jusque tard le soir, une fiabilité horaire impeccable, des prix attractifs, de bonnes correspondances... Des pointes de vitesse à 300 km/h, ça n'apporte pas grand chose et c'est ça qui coûte très cher ! Des vitesses commerciales à 150 km/h entre des villes comme Dax et Bordeaux, c'est suffisant, et d'ailleurs la LGV projetée ne propose guère mieux sur Dax-Bordeaux, vu qu'elle fait un grand détour.
Les TGV ne peuvent pas desservir toutes les villes, c'est anti-économique, c'est utiliser un marteau pilon pour enfoncer un clou.
Il faut à mon avis, contrairement à ce que dit BAP, faciliter les correspondances entre trains régionaux rapides et TGV roulant principalement sur LGV.
La LGV Paris-Bordeaux étant faite, ces correspondances devront avoir lieu à Bordeaux !

Guillaume | 26/07/2015

On aurait pu mettre en place le pendulaire comme les suisses je crois, qui peut atteindre 200 km/h et sinon prend les courbes à 120-150, là où le train normal oscille à 90-120, et ce sans changer l'infrastructure des rails. On eût fait une solide économie ET la vitesse nous aurait désenclavé depuis belle lurette !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 19 + 7 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !
Village by CA Nouvelle-Aquitaine Economie | 16/01/2019

Le Village des start-ups du Crédit Agricole présente ses nouvelles recrues

Les entreprises doivent quitter le chantier d'ici la fin janvier Economie | 16/01/2019

Beynac : Les entreprises périgourdines crient leur colère

SNCF 2019 Economie | 14/01/2019

Nouvelle-Aquitaine : les nouvelles pistes de la SNCF

Le logo de l'Arsenal des Mers de Rochefort Economie | 11/01/2019

"L'Arsenal des Mers" : le projet post-Hermione de Rochefort

La centrale hydroélectrique de Saint-Maurice-en-Valgodemard (Hautes Alpes) fait partie des 19 centrales rachetées Economie | 20/12/2018

Energies renouvelables : Hydrocop et la Banque des territoires s’offrent 19 centrales hydroélectriques des Alpes

Espace collaboratif crédit agricole Economie | 18/12/2018

« Un bâtiment beau mais pas ostentatoire, à l’image du Crédit Agricole » Jack Bouin, directeur général du Crédit Agricole Aquitaine

Ford Blanquefort Economie | 13/12/2018

Ford refuse la reprise de l'usine à Blanquefort

Port de Bordeaux Economie | 11/12/2018

Port de Bordeaux : un avenir à trancher

Jérôme Verschave, Directeur général d'Aérocampus Economie | 07/12/2018

Aérocampus entre incompréhension et inquiétude face à l'augmentation de la taxe de séjour

gilets jaunes Economie | 05/12/2018

Impact économique des gilets jaunes : premier bilan "contrasté" en Nouvelle-Aquitaine

Talents d'apprenti.e.s Economie | 05/12/2018

Entre les lignes : "Talents d'apprenti.e.s", un bel hommage à l'apprentissage

empleo-info.eu, vient d'être lancé pour encourager et faciliter l'emploi transfrontalier au sein de l'Euro-région Nouvelle-Aquitaine Euskadi Navarre Economie | 26/11/2018

Empleo-info.fr: un outil pour dynamiser l'emploi transfrontalier au sein de l'Euro-région Nouvelle-Aquitaine Euskadi Navarre

soirée Investissons vign Economie | 25/11/2018

Crédit Agricole : une banque ancrée dans son territoire

Startups au sein de l'incubateur Economie | 23/11/2018

Agen: 5 startups au sein de l’incubateur du Campus Numérique

Laurent Lajus président du Cluster Machinisme Economie | 22/11/2018

« Individuellement, on ne paraîtrait pas. Grâce au cluster, on existe ! » Laurent Lajus, président du Cluster Machinisme