aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

24/06/17 : L'écrivain Serge Airoldi qui vit à Dax vient de remporter le Prix Henri de Régnier de l'Académie Française pour son dernier livre, Rose Hanoï, publié chez Arléa.

23/06/17 : La ministre de la culture Françoise Nyssen se rendra à La Rochelle à l’occasion de la 4ème édition des Rencontres nationales de la Librairie, le lundi 26 juin.

23/06/17 : Plan Digues : le conseiller régional délégué au littoral Vital Baude a annoncé hier aux élus du Département de Charente-Maritime que la Région soutiendrait financièrement les avenants aux travaux restants des PAPI. Il reste encore sept chantiers.

21/06/17 : A Agen, le maire Jean Dionis du Séjour retire à l'adjointe Muriel Boulmier - qui s'est présentée contre lui aux législatives - ses délégations à la politique sociale et familiale, au Centre Communal d'Action Sociale et à la lutte contre l'exclusion.

21/06/17 : Chants, danse, langage sifflé... le patrimoine culturel de la vallée d'Ossau, dans les Pyrénées Atlantiques sera évoqué lors d'une pastorale présentée les vendredi 14 et samedi 15 juillet à 21 h, dans la commune des Eaux-Bonnes.

19/06/17 : Au vu des prévisions transmises par Météo France, la Gironde est maintenue en alerte canicule orange jusqu’à jeudi. Les températures devraient atteindre 35°C demain et 37°C la journée de mercredi. Elles ne descendront pas en dessous de 21°C la nuit.

19/06/17 : La troisième édition du Festival Flamenco y Feria de Pau se tiendra du vendredi 23 au dimanche 25 juin autour de la place Royale et dans le centre-ville.+ d'info

19/06/17 : Les Restaurants du cœur des Pyrénées-Atlantiques ont un besoin urgent de bénévoles pouvant consacrer une demi-journée par semaine à la préparation des commandes et leur acheminement. contact: Dominique 06 98 43 79 72 ou ad64.siege@restosducoeur.org

19/06/17 : Jean Lassalle est réélu face à Loïc Corrégé dans la 4e circonscription des PA avec 52.79 % contre 47.21 %

19/06/17 : Lot-et-Garonne. Résultats sur l’ensemble du département LREM : 58,96ù FN : 26,21% UDI/LR : 14,83% Taux de participation : 48,02%

19/06/17 : Gironde : dans la sixième circonscription (Mérignac-Saint-Médard-en-Jalles), le candidat EM Eric Poulliat (58,81%) bat la députée sortante PS Marie Récalde (41,19%).

19/06/17 : La Gironde placée en alerte canicule orange jusqu’à mardi matin. Les températures devraient dépasser les 37°C ce lundi et ne pas descendre en dessous de 21°C la nuit. Le préfet Dartout a alerté les maires et tous les services concernés

- Multivote -
Conseil Départemental des Landes - Festival Arte Flamenco 2017
- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 25/06/17 | Une pétition pour sauver la ligne SNCF Libourne Bergerac

    Lire

    Une pétition vient d'être lancée sur le net pour sauver la ligne SNCF, Libourne-Bergerac. La régénération de cette ligne vient de voir ses coûts exploser : l'estimation est passée « de 45 à 90 M€. De nombreuses collectivités, notamment en Dordogne, s'étaient engagées à contribuer au financement au côté de l'Etat et de la Région ( 60 %), de la SNCF (15 %) mais pas dans ces conditions. La pétition invite à se rendre à Bordeaux , le 1er juillet, à 10 h, pour se « faire entendre » lors de l’inauguration de la LGV.

  • 25/06/17 | Liaison Pau-Canfranc : l'Europe fait un pas de plus

    Lire

    Le projet de réouverture de la liaison ferroviaire entre Pau, Oloron et la gare espagnole de Canfranc continue à avancer. Les états membres de l'Union européenne décideront le 6 juillet s'ils financent la moitié des 7,5 millions € d'études nécessaires à la réouverture de la ligne entre Bedous, en vallée d'Aspe, et Canfranc. Le projet figure en effet parmi les 152 dossiers inscrits dans le mécanisme de l'interconnexion en Europe. Ce qui amène la Nouvelle Aquitaine et la Navarre à espérer que l'Union pourrait financer 40% des 350 à 450 millions € de travaux du futur chantier.

  • 24/06/17 | La Rochelle fête les 500 ans de son histoire protestante

    Lire

    Capitale huguenote, haut lieu de la Réforme protestante française, la ville de La Rochelle , labellisée Cité européenne de la Réforme participe aux manifestations organisées autour des 500 ans de la Réforme (1517). Les festivités d'été ont été lancées officiellement ce vendredi. De nombreuses manifestations sont au programme : expositions, conférences, visites patrimoniales, concerts... Programmation sur http://www.ville-larochelle.fr/actualites

  • 23/06/17 | Tournage de la série Vestiaires en Dordogne à partir de lundi

    Lire

    Pendant trois jours , à partir de lundi, les caméras de la série "Vestiaires", qui parle avec humour et de manière cash du handicap, se poseront à l’Aquacap, piscine du Grand Périgueux. Les comédiens, handicapés, seront accompagnés pour le premier jour de tournage de deux stars. L’actrice Clémentine Célarié et l’ex-champion olympique de natation Florent Manaudou joueront quelques scènes pour les épisodes de cette 7e saison. Ce tournage a été préparé par le bureau d'accueil de tournages de la Dordogne.

  • 23/06/17 | Région: la séance plénière sera longue

    Lire

    C'est une plénière chargée qui attend les élus régionaux en début de semaine. En effet, seront débattus tant des dossiers liés à la formation professionnelle, qu'à l'apprentissage, aux transports (et notamment le transfert des compétences du Département à la Région pour les transports scolaires), la solidarité, et plusieurs dossiers autour de la transition énergétique et de l'environnement dont le vote d'un pacte régional autour de l'agriculture BIO. Mais il sera aussi question de finances avec le vote du tout premier compte administratif de la Nouvelle-Région et le vote du budget supplémentaire 2017 pour 94 M€

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Economie | Grippe aviaire : en aval, de lourdes pertes aussi

19/02/2016 | Conserveurs, collecteurs de plumes, transporteurs... Une cinquantaine de professionnels de la filière canard en aval étaient réunis à la CCI des Landes jeudi

CCILandes

En amont, les accouveurs et les éleveurs ont été les premiers à bénéficier d'un plan d'indemnisations du ministère pour faire face aux conséquences de la grippe aviaire. La filière aval subit, elle aussi, de lourdes pertes et s'inquiète des baisses d'activités déjà constatées ou à venir. Conserveurs, transporteurs, textile, transformateurs, fabricants d'équipements et de machines, maintenance industrielle… Dans les Landes, l'aval c'est 350 entreprises et 5.000 salariés.

Une cinquantaine de professionnels de la filière aval se sont réunis jeudi à la Chambre de commerce et d'industrie des Landes pour faire le point, dire leurs inquiétudes et tenter d'anticiper la reprise. Selon les premiers résultats de l'enquête de la CCI, la centaine d'entreprises artisanales landaises de transformation où le canard est souvent l'unique activité, a prévu une perte de 70 à 100% durant cette période troublée, estimant à 150 à 200.000 le nombre d'heures d'activités partielles qui en découle. PlumesCanardsPour les 32 fabricants de matériel avicoles, la perte dépasse les 50%. Quant aux quatre entreprises landaises de collecte, traitement et transformation de plumes, elles sont sur du -20 à -30%. Bernard Trémont de la société du même nom (42 employés, CA : 6 M€) a souligné que l'arrêt temporaire de sa holding La Plume de Pomarez après les derniers abattages fin avril était « traumatisant pour tous », avec un problème de stock assez important pour une société travaillant beaucoup vers l'Asie qui a depuis cessé d'importer. « Nous devons rassurer nos personnels sur la compensation du manque de salaire », a-t-il dit, se voulant positif alors que le coût des 22 à 25.000 heures chômées dans son entreprise est évalué à 50.000€.

Report de charges possiblesL'artisan conserveur Raymond d'Artigues, de Pomarez (20T de foie gras transformé et 60T de viandes de canards et magrets) passe aussi « beaucoup de temps à réconforter les salariés alors que nous mêmes nous ne le sommes pas ». Pour ses 8 employés, il aura également recours à l'activité partielle plutôt que le chômage total durant la fermeture de l'atelier par manque de matière première du fait du vide sanitaire. « En septembre on arrivera démuni de stock avec Noël à quelques semaines... des clients m'ont déjà dit qu'il se tournaient vers l'Alsace... On sent l'empathie des pouvoirs publics mais rien de concret, la première aide directe qu'il faudrait c'est de dégréver des charges ».
Dominique Destribots des Transports Dauga à Hagetmau et ses 26 salariés spécialisés dans le transport de palmipèdes ont encore du travail jusqu'à fin avril mais avec une activité partielle pour tous les employés et « une crainte au niveau des cotisations sociales et fiscales », d'autant que la reprise d'activité est encore floue.
Une solidarité de filièrePour les rassurer, la préfète des Landes, Nathalie Marthien, a rappelé les mesures à utiliser par la filière aval : formations pour les salariés et compensations financières pour ceux en activité partielle mais aussi report possible des charges sociales et fiscales pour les patrons, voire dans certains rares cas leur exonération. Au-delà des aides départementales ou régionales, « le ministère de l'Agriculture travaille aussi avec l'Europe pour voir si un dispositif financier exceptionnel est possible », a-t-elle souligné, rappelant le numéro vert unique (05 58 06 58 58) mis en place pour tous, entre détails des aides et soutien psychologique.
La filière montre en tout cas une certaine solidarité dans l'épreuve. Fabien Chevalier de la maison Lafitte à Montaut (80 producteurs Label rouge, 170 employés, CA: 30M€ dont 15% à l'export) a ainsi expliqué que « des entreprises d'habitude concurrentes ont réussi à se regrouper pour aller porter nos problèmes devant les autorités de l'Etat, du département, de la région, du ministère, avec quelque chose d'audible », « c'est positif ».
Reste maintenant à assurer une discipline collective durant le vide sanitaire et après. En mai, il y aura à nouveau des canards partout, a rappelé Christophe Debove de la Direction départementale de la cohésion sociale et la protection des populations : « le risque de réinfection est loin d'être négligeable », « on ne sait pas comment va évoluer le virus », et « en moins d'un mois par le biais du transport, on peut recontaminer toute la zone », il faut donc « faire en sorte que les mesures de biosécurité et des systèmes de lavages efficaces qui n'existent pas aujourd'hui, se mettent en oeuvre à la lettre pour sauver toute la filière ».

Julie Ducourau
Par Julie Ducourau

Crédit Photo : JD

Partager sur Facebook
Vu par vous
32161
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
1 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Economie
Economie
Retour à la page d'accueil
Accueil
Thierry | 20/02/2016

Super ces réunions, ou l'on fait des constations. Et maintenant ....

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 28 + 12 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !