Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

16/04/21 : Un centre de vaccination de grande capacité va ouvrir ses portes au Parc des Expositions de Poitiers le 20 avril prochain.

13/04/21 : 264 196 311,23 euros c'est le montant des subventions votées ce 12 avril lors de la dernière commission permanente du Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine. 244 délibérations ont été votées par des élus régionaux sous la présidence d'Alain Rousset.

12/04/21 : Philippe Dubourg, Maire d'Illats depuis 1977, est décédé le 11 avril dernier. Plusieurs élus locaux, dont Christophe Duprat, Maire de Saint-Aubin du Médoc, saluent la mémoire d'un « élu de terrain attaché à son territoire ».

02/04/21 : Autour de la Journée de sensibilisation à l’autisme le 2 avril des villes illuminent leurs monuments en bleu: un symbole pour rappeler la nécessité de simplifier et améliorer le quotidien des personnes autistes. A Bordeaux ce sera la porte de Bourgogne.

01/04/21 : Le 9 avril prochain, la cité scolaire Alcide Dusolier de Nontron deviendra la 1ère cité scolaire 100% bio de France.

31/03/21 : Régionales- Signe de l'alliance entre GénérationS et EELV, Benoit Hamon sera à Bordeaux le 1er avril en soutien à Nicolas Thierry, tête de liste EELV de « Nos terroirs, notre avenir ». Sa numéro 2 en Gironde est Anne-Laure Bedu candidate GénérationS

24/03/21 : Charente-Maritime : Véronique SCHAAF, sous-préfète de Villeneuve-sur-Lot, est nommée sous-préfète de Saintes. Elle devrait prendre ses fonctions le 19 avril 2021. Elle succède à Adeline BARD, arrivée dans l’arrondissement de Saintes en juillet 2018.

19/03/21 : La Banque alimentaire Béarn-Soule organise, samedi 20 mars 2021, une collecte alimentaire exceptionnelle, mobilisant près de 400 jeunes bénévoles, dans 14 magasins de Pau.

18/03/21 : Charentes : L'Union Générale des Viticulteurs pour l'AOC Cognac (UGVC) vient de se doter d'un nouveau directeur général, Xavier RAFFENNE. Il était précédemment directeur de la Maison des Vins de Gaillac.

16/03/21 : La Rochelle : le festival de fiction télé se déroulera du 14 au 19 septembre, annonce aujourd'hui les organisateurs dans un communiqué. Une journée de plus sera dédiée à la création. Les candidatures pour les œuvres sont ouvertes.

04/03/21 : La Ville de Bayonne a réuni les représentants des professionnels et les partenaires de la fameuse Foire au Jambon pour envisager la suite à donner à cet événement de la semaine pascale. Il prennent date pour cet événement entre les 7 et 10 octobre

02/03/21 : Le 90e Congrès des Départements de France qui devait se tenir à La Rochelle en novembre dernier, puis les 29 et 30 avril prochain, est de nouveau reporté, selon un communiqué du Département de Charente-Maritime du jour.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 19/04/21 | La Creuse et la Corrèze partenaires du festival Coquelicontes

    Lire

    Faute d'édidtion 2020, le Festival Coquelicontes devrait, normalement, refleurir en Creuse et en Corrèze, le 18 mai prochain... Le spectacle d’ouverture se déroulera avec les conteurs à la Cité Internationale de la Tapisserie d’Aubusson en Creuse et le festival se clôturera à Meyssac, en Corrèze, avec le traditionnel goûter conté le 30 mai. Les Départements de la Creuse et de la Corrèze sont partenaires de cet évènement.

  • 19/04/21 | Charente-Maritime : Les Républicains renouvellent leurs représentants

    Lire

    La Fédération de la Charente-Maritime a organisé des élections internes le 12 avril, qui a mobilisé 56,80 % des adhérents. Didier Quentin a été renouvelé dans ses fonctions de président, à la quasi unanimité (moins une voix). Elus conseillers Nationaux David Labiche, David Caron et Tony Chéron siégeront au conseil national comme membres de droit, avec pour remplaçants, Patrick Boisbleau, Nadine Pénigaud et Agnès Leveque.

  • 16/04/21 | Régionales : Geneviève Darrieussecq officiellement candidate

    Lire

    La ministre Geneviève Darrieussecq représentera la majorité présidentielle - entre autres UDI et Mouvement Radical - pour les prochaines élections régionales (20 et 27 juin). L'ancienne Maire de Mont-de-Marsan souhaite rapprocher la région de ses habitants avec une politique en trois axes : « Une Région de la proximité, une Région qui protège et une Région du progrès », éclaire-t-elle. Geneviève Darrieussecq estime qu'il faut du « sang neuf, de l'alternance » après 23 ans de règne d'Alain Rousset sur l'ex-Aquitaine et la Nouvelle-Aquitaine.

  • 16/04/21 | Une nouvelle sous-préfète à Oloron-Sainte-Marie

    Lire

    Depuis le 15 avril, Anna Nguyen est la nouvelle sous-préfète d’Oloron-Sainte-Marie (64). Elle a débuté sa carrière au Ministère en charge du budget avant d’être au Secrétariat général aux Affaires Européennes du Premier Ministre. Cette jeune diplômée de l’ENA était avant sa prise de fonction cheffe du bureau Aménagement, logement et développement économique à la Ville de Paris.

  • 16/04/21 | Festival BD d'Angoulême : le nouveau directeur artistique s'en va déjà

    Lire

    Fred Felder, codirecteur artistique du festival international de la bande-dessinée, quitte ses fonctions après une dizaine de mois de collaboration. "Le rapprochement espéré réciproquement n’a pas abouti à une démarche et à un projet pleinement partagés", informe l'organisation du festival dans un communiqué. Le festival prévoit de le remplacer rapidement, et de nommer un directeur artistique adjoint en charge du secteur asiatique. Sonia Deschamps, codirectrice artistique, assure l’intérim.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Economie | Grippée par le Covid, la monnaie locale béarnaise vise plus que jamais le "monde d'après"

19/06/2020 | La Tinda, monnaie locale complémentaire du Béarn lance sa campagne de financement participatif. Objectif : "faire "Tinder" les circuits courts"

Lancement de la campagne de financement participatif à la Maire de Billères qui compte parmi les partenaires et soutiens de l'association ''De main en main''

Tout comme le Pays basque a l'Eusko ou le Lot-et-Garonne, l'Abeille, le Béarn a lui aussi sa monnaie locale, la « Tinda », gérée par l'association « De Main en Main ». Depuis octobre 2019 l'association emploie, avec le soutien de la Région, Pauline Herrero, chargée du développement de cette monnaie locale complémentaire sur le territoire béarnais. Mais voilà, la subvention arrive à son terme fin 2020, et, pour cause de Covid19 et de confinement, les objectifs de développement qui auraient permis l'auto-financement de cet emploi par l'association ne pourront pas être atteint d'ici la fin de l'année. Pourtant loin de baisser les bras, l'association a choisi le rebond et lance une campagne de financement participatif afin non seulement de pérenniser les projets de développement de la Tinda, autrement dit le poste de la salariée, mais aussi d'aboutir sur la création d'un fond de soutien pour les circuits courts en Béarn.

Limitée au territoire du Béarn, la Tinda (prononcée Tinde) dont la valeur est équivalente à l'euro, favorise par définition les circuits courts. Comme aime à le rappeler le collectif « De main en main », utiliser la Tinda, c'est non seulement soutenir les commerces, services et producteurs de proximité, en allant acheter chez eux, mais c'est aussi réduire son empreinte carbone en limitant les transports de marchandises. Economie et solidarité locale (et non délocalisable) au profit de l'environnement global. Un beau slogan pour "le monde d'après" que tant appellent de leurs voeux...
Mais, pour que ce cercle vertueux puisse tourner rond, il faut certes des utilisateurs de la monnaie, mais avant ça, des prestataires ; autrement dit des acteurs économiques locaux acceptant d'échanger avec cette monnaie. Et là encore, plus le réseau des prestataires s'étoffera plus ils seront nombreux (et moins frileux) à vouloir le rejoindre...

Une augmentation du nombre de prestataires indispensable au succès de la Tinda et à son appropriation réelle par la population, dont la mission a été confiée en octobre dernier à Pauline Herrero, avec le soutien de la Région. Celle-ci a au total accordé « 20 000 € à l'association autour d'un programme d'investissement et de développement (dont le financement du poste) et 7500 € supplémentaire sur l'adaptation technique et l'informatisation des services de l'association », précise la conseillère régionale Nathalie Francq, convaincue de l'atout des monnaies locales pour favoriser l'activité sur le territoire.

Une tinda équivaut à un euro

Une nouvelle dynamique à pérenniser
« Une mission qui a donné de bons résultats sur les 2 premiers mois de l'année, avec une augmentation de 20% des coupons en circulation, passant de 35 000 à 42 000 », se satisfait Jean-Louis Labatut membre du collectif de gestion de l'association, qui note aussi l'arrivée dans le réseau Tinda, de nouveaux prestataires depuis l'entrée en poste de la chargée de développement.

Une nouvelle dynamique relevée jusqu'à Castetis du côté d'Orthez, par Fanny Ferrand de la Ferme Lait P'tits Béarnais, non seulement prestataire de la Tinda mais aussi comptoir d'échanges pour les usager ( entre Euro et Tinda). « Orthez était d'une certaine manière un peu loin de Pau pour permettre à la Tinda de s'y développer quand l'association ne reposait que sur des bénévoles. Avec l'embauche de Pauline, avoir une personne dédiée à ça, ça a fait évoluer les choses en peu de temps. Nous, on se sentait un peu seul dans le secteur, mais désormais il y a de nouveaux prestataires, l'information circule mieux... Mais il faut encore organiser des réunions, informer, passer à un réseau plus large pour que ça fonctionne réellement. Il ne manque pas grand chose pour y parvenir mais ça ne peut pas passer uniquement par un engagement bénévole », estime la jeune femme.

C'est donc dans cette logique de pouvoir pérenniser l'indispensable poste de la salariée chargée du développement de la monnaie locale, en bref de "se professionnaliser", que l'association a décidé de se lancer dans une campagne de financement participatif. Et là encore, dans la logique qui la gouverne, le choix a été fait d'être accompagnée par un acteur local et de l'économie sociale et solidaire : le Fonds FISSEL (Fonds d'Initiative Solidaire de Soutien à l'Economie Locale), certes créé en Ile-De-France, mais récemment relocalisé en Béarn.

22 000 euros et plus si affinité
Pour cette campagne lancée sur la plate-forme Hello Asso, et qui sera relayée et animée notamment sur les réseaux sociaux de l'association, le premier objectif à atteindre est la somme de 22 000 euros. « C'est l'équivalent d'une année de salaire sur un an, charges comprises, de la salariée », justifie Jean-Louis Labatut. Pauline aura quant à elle sur cette année, la mission de réussir à atteindre le double objectif des 300 prestataires ( la Tinda en compte pour l'heure 220) et au minimum 1000 usagers réguliers de la monnaie, contre environ 350 à l'heure actuelle. L'objectif passera ensuite rapidement à 2000. Des chiffres nécessaires pour que l'association soit autosuffisante pour maintenir non seulement ce poste sur le développement de la monnaie en Béarn dans les années à venir, avant, dans l'idéal, d'embaucher un second salarié lié à l'informatisation et la numérisation.

Mais la campagne de financement participatif lancée ce jeudi à la Mairie de Billère voit aussi plus loin. Si durant le confinement Pauline Herrero n'a pas pu travailler au développement du réseau des prestataires, elle a oeuvré avec une petite dizaine de partenaires rassemblés au sein de l'initiative « Solidarité Agri Covid 19 »* à une structuration et une mise en valeur de l'offre en circuits courts. A travers la création d'un groupe appelé “Circuits Courts en Béarn” sur la plateforme Open Food France, il est possible de répertorier, géolocaliser et organiser la vente de produits et services issus du Béarn. Concrètement, le consommateur béarnais pourra ainsi localiser des producteurs, artisans, commerçants, producteurs de services autour de chez lui en explorant la carte proposée sur la plateforme, mais aussi passer des commandes en ligne sur des drives ou directement chez certains producteurs, et enfin bien sûr repérer les lieux où dépenser sa monnaie Tinda en sélectionnant un filtre dédié "Monnaie Locale du Béarn".

A compter de septembre, si le pallier des 22 000 euros est atteint par la campagne de financement participatif, les dons (défiscalisés) continueront à pouvoir être collectés et la cagnotte se transformera en fonds de soutien ouverte en permanence où chacun pourra continuer à contribuer en soutien aux circuits courts. L'argent sera collecté non pas pour une utilisation de type "fonctionnement" par l'association De Main En Main mais pour être redistribué sous forme d'aides à des prestataires qui feraient face à des difficultés de trésorerie suite à la crise que l'on traverse.

 

*Les structures impliquées au sein de Solidarité Agri Covid 2019 :
Association pour la formation collective à la gestion (AFOG), De Main En Main, Collectif Fermier 64, Centre d'Initiatives pour Valoriser l'Agriculture et le Milieu rural en Béarn (CIVAM), Association Béarnaise pour le Développement de l'Emploi Agricole (ABDEA), Union des Producteurs Fermiers 64 (UPF), Collectif de la haüt, Bienvenue à la Ferme, Association des Éleveurs et Transhumants des 3 Vallées Béarnaises (AET3VB), Chambre d’agriculture des Pyrénées-Atlantiques

Solène Méric
Par Solène Méric

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
6077
Aimé par vous
1 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Economie
Economie
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 21 + 10 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !