Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

08/07/20 : Guillaume Guérin (Les Républicains) est élu président de la communauté urbaine de Limoges avec 47 voix face au socialiste Gaston Chassain.

08/07/20 : Le nouveau ministre délégué chargé des transports Jean-Baptiste Djebarri s'est rendu ce soir à la société Chronoplus de Bayonne où était employé le chauffeur Philippe Monguillot. Deux des agresseurs sont poursuivis pour tentative d'homicide volontaire.

04/07/20 : Beynac : Entre 250 et 300 personnes pro-déviation se sont réunis ce samedi matin pour que le chantier soit poursuivi, malgré la décision du conseil d'Etat, parmi elles, les maires des 4 communes concernées le président du Département Germinal Peiro.

03/07/20 : Le 1er juillet, la préfecture de la Dordogne a publié un "arrêté portant prescriptions au Département relatives aux travaux de démolition des éléments construits dans le cadre du projet de contournement du bourg de Beynac-et-Cazenac.

03/07/20 : Suite à la démission d'Edouard Philippe, c'est Jean Castex, haut-fonctionnaire coordonnateur de la stratégie nationale de déconfinement, qui a été nommé Premier Ministre. Charge à lui de former un nouveau Gouvernement.

03/07/20 : Deux-Sèvres : les 12 Marchés des Producteurs de Pays auront bien lieu cet été. Les communes s'organisent pour accueillir au mieux les producteurs et consommateurs. Pensez à apporter vos couverts, gobelets et serviettes non jetables!

03/07/20 : Édouard Philippe a remis la démission de son gouvernement ce vendredi 3 juillet. Démission acceptée par l'Elysée.

30/06/20 : La Rochelle : Les inscriptions à L'université sont ouvertes du jeudi 2 au vendredi 17 juillet jusqu’à midi pour les néobacheliers et les étudiants admis en Master 1ère année. Dernière chance entre le 25 août et le 11 septembre jusqu’à 23h.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 08/07/20 | Mont-de-Marsan: 2 heures de parking offertes en soutien des commerçants

    Lire

    Du 7 juillet au 25 décembre décembre 2020, la Ville de Mont de Marsan met en place une opération spéciale stationnement : 2 heures consécutives offertes par jour sur voirie et dans les parkings clos Saint-Roch, Midou et Dulamon. Cette opération a pour but "de soutenir les commerces du cœur de ville impactés par la crise sanitaire en facilitant l’accès au centre-ville pour les usagers, tout en soutenant leur pouvoir d’achat". Pour en bénéficier les automobilistes doivent tout de même prendre leur ticket à l'horodateur.

  • 08/07/20 | Des questions juridiques ? Les notaires vous répondent en "MP"

    Lire

    La Chambre des notaires de la Gironde lance une opération inédite via Messenger sur leur page Facebook. Jeudi 9 juillet de 17h à 19h, les notaires girondins répondent en direct aux internautes aux questions juridiques qu’ils se posent en matière immobilière, de droit de la famille ou de l’entreprise. Comment ouvrir une succession ? Signer un testament ? Conclure un contrat de PACS ou de mariage ?... Les notaires, par message privés, apporteront des réponses concrètes sur le quotidien ou les projets futurs. Adresse de la page Facebook de la Chambre : https://www.facebook.com/ChambredesNotairesdelaGironde

  • 08/07/20 | Appel à volontaires pour la restauration de la ferme de Chey (79)

    Lire

    Du 13 au 17 juillet et du 20 au 24 juillet, la ville de Niort offre la possibilité à 16 jeunes de 14 à 17 ans de participer à la restauration de la ferme de Chey. La Ville recherche de jeunes candidats motivés intéressés par les métiers de la pierre et du bois. L’après-midi sera consacrée à des activités de loisirs pour les jeunes volontaires.

  • 08/07/20 | Sécheresses : les acteurs du Bassin Adour-Garonne renforcent leur coopération

    Lire

    Face à la multiplication des épisodes de sécheresse, les acteurs de l’eau du bassin Adour-Garonne (l'Etat, le Syndicat Mixte d'Etudes et d'Aménagement de la Garonne, l'Agence de l'Eau, EDF Hydro Sud-Ouest) viennent de renouveler et de renforcer le contrat de coopération qui encadre la mobilisation des retenues hydroélectriques pour soutenir les débits de la Garonne. Conclu pour 2 ans, ce nouveau contrat prévoit la mobilisation de près de 70 millions de m3 d’eau, soit 36 % de plus que le contrat précédent.

  • 07/07/20 | Le Département de la Haute-Vienne, partenaire du “Chèque solidarité tourisme"

    Lire

    Le Département de la Haute-Vienne s’engage, aux côtés de la Région et de l’ANCV (Agence Nationale des Chèques Vacances), pour mettre à la disposition des familles les moins aisées des chèques-vacances, utilisables cet été en Nouvelle-Aquitaine. D’une valeur minimum de 65 € par personne et jusqu’à 260 € pour une famille en fonction de sa composition, ils seront distribués aux foyers éligibles qui en feront la demande.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Economie | Grippée par le Covid, la monnaie locale béarnaise vise plus que jamais le "monde d'après"

19/06/2020 | La Tinda, monnaie locale complémentaire du Béarn lance sa campagne de financement participatif. Objectif : "faire "Tinder" les circuits courts"

Lancement de la campagne de financement participatif à la Maire de Billères qui compte parmi les partenaires et soutiens de l'association ''De main en main''

Tout comme le Pays basque a l'Eusko ou le Lot-et-Garonne, l'Abeille, le Béarn a lui aussi sa monnaie locale, la « Tinda », gérée par l'association « De Main en Main ». Depuis octobre 2019 l'association emploie, avec le soutien de la Région, Pauline Herrero, chargée du développement de cette monnaie locale complémentaire sur le territoire béarnais. Mais voilà, la subvention arrive à son terme fin 2020, et, pour cause de Covid19 et de confinement, les objectifs de développement qui auraient permis l'auto-financement de cet emploi par l'association ne pourront pas être atteint d'ici la fin de l'année. Pourtant loin de baisser les bras, l'association a choisi le rebond et lance une campagne de financement participatif afin non seulement de pérenniser les projets de développement de la Tinda, autrement dit le poste de la salariée, mais aussi d'aboutir sur la création d'un fond de soutien pour les circuits courts en Béarn.

Limitée au territoire du Béarn, la Tinda (prononcée Tinde) dont la valeur est équivalente à l'euro, favorise par définition les circuits courts. Comme aime à le rappeler le collectif « De main en main », utiliser la Tinda, c'est non seulement soutenir les commerces, services et producteurs de proximité, en allant acheter chez eux, mais c'est aussi réduire son empreinte carbone en limitant les transports de marchandises. Economie et solidarité locale (et non délocalisable) au profit de l'environnement global. Un beau slogan pour "le monde d'après" que tant appellent de leurs voeux...
Mais, pour que ce cercle vertueux puisse tourner rond, il faut certes des utilisateurs de la monnaie, mais avant ça, des prestataires ; autrement dit des acteurs économiques locaux acceptant d'échanger avec cette monnaie. Et là encore, plus le réseau des prestataires s'étoffera plus ils seront nombreux (et moins frileux) à vouloir le rejoindre...

Une augmentation du nombre de prestataires indispensable au succès de la Tinda et à son appropriation réelle par la population, dont la mission a été confiée en octobre dernier à Pauline Herrero, avec le soutien de la Région. Celle-ci a au total accordé « 20 000 € à l'association autour d'un programme d'investissement et de développement (dont le financement du poste) et 7500 € supplémentaire sur l'adaptation technique et l'informatisation des services de l'association », précise la conseillère régionale Nathalie Francq, convaincue de l'atout des monnaies locales pour favoriser l'activité sur le territoire.

Une tinda équivaut à un euro

Une nouvelle dynamique à pérenniser
« Une mission qui a donné de bons résultats sur les 2 premiers mois de l'année, avec une augmentation de 20% des coupons en circulation, passant de 35 000 à 42 000 », se satisfait Jean-Louis Labatut membre du collectif de gestion de l'association, qui note aussi l'arrivée dans le réseau Tinda, de nouveaux prestataires depuis l'entrée en poste de la chargée de développement.

Une nouvelle dynamique relevée jusqu'à Castetis du côté d'Orthez, par Fanny Ferrand de la Ferme Lait P'tits Béarnais, non seulement prestataire de la Tinda mais aussi comptoir d'échanges pour les usager ( entre Euro et Tinda). « Orthez était d'une certaine manière un peu loin de Pau pour permettre à la Tinda de s'y développer quand l'association ne reposait que sur des bénévoles. Avec l'embauche de Pauline, avoir une personne dédiée à ça, ça a fait évoluer les choses en peu de temps. Nous, on se sentait un peu seul dans le secteur, mais désormais il y a de nouveaux prestataires, l'information circule mieux... Mais il faut encore organiser des réunions, informer, passer à un réseau plus large pour que ça fonctionne réellement. Il ne manque pas grand chose pour y parvenir mais ça ne peut pas passer uniquement par un engagement bénévole », estime la jeune femme.

C'est donc dans cette logique de pouvoir pérenniser l'indispensable poste de la salariée chargée du développement de la monnaie locale, en bref de "se professionnaliser", que l'association a décidé de se lancer dans une campagne de financement participatif. Et là encore, dans la logique qui la gouverne, le choix a été fait d'être accompagnée par un acteur local et de l'économie sociale et solidaire : le Fonds FISSEL (Fonds d'Initiative Solidaire de Soutien à l'Economie Locale), certes créé en Ile-De-France, mais récemment relocalisé en Béarn.

22 000 euros et plus si affinité
Pour cette campagne lancée sur la plate-forme Hello Asso, et qui sera relayée et animée notamment sur les réseaux sociaux de l'association, le premier objectif à atteindre est la somme de 22 000 euros. « C'est l'équivalent d'une année de salaire sur un an, charges comprises, de la salariée », justifie Jean-Louis Labatut. Pauline aura quant à elle sur cette année, la mission de réussir à atteindre le double objectif des 300 prestataires ( la Tinda en compte pour l'heure 220) et au minimum 1000 usagers réguliers de la monnaie, contre environ 350 à l'heure actuelle. L'objectif passera ensuite rapidement à 2000. Des chiffres nécessaires pour que l'association soit autosuffisante pour maintenir non seulement ce poste sur le développement de la monnaie en Béarn dans les années à venir, avant, dans l'idéal, d'embaucher un second salarié lié à l'informatisation et la numérisation.

Mais la campagne de financement participatif lancée ce jeudi à la Mairie de Billère voit aussi plus loin. Si durant le confinement Pauline Herrero n'a pas pu travailler au développement du réseau des prestataires, elle a oeuvré avec une petite dizaine de partenaires rassemblés au sein de l'initiative « Solidarité Agri Covid 19 »* à une structuration et une mise en valeur de l'offre en circuits courts. A travers la création d'un groupe appelé “Circuits Courts en Béarn” sur la plateforme Open Food France, il est possible de répertorier, géolocaliser et organiser la vente de produits et services issus du Béarn. Concrètement, le consommateur béarnais pourra ainsi localiser des producteurs, artisans, commerçants, producteurs de services autour de chez lui en explorant la carte proposée sur la plateforme, mais aussi passer des commandes en ligne sur des drives ou directement chez certains producteurs, et enfin bien sûr repérer les lieux où dépenser sa monnaie Tinda en sélectionnant un filtre dédié "Monnaie Locale du Béarn".

A compter de septembre, si le pallier des 22 000 euros est atteint par la campagne de financement participatif, les dons (défiscalisés) continueront à pouvoir être collectés et la cagnotte se transformera en fonds de soutien ouverte en permanence où chacun pourra continuer à contribuer en soutien aux circuits courts. L'argent sera collecté non pas pour une utilisation de type "fonctionnement" par l'association De Main En Main mais pour être redistribué sous forme d'aides à des prestataires qui feraient face à des difficultés de trésorerie suite à la crise que l'on traverse.

 

*Les structures impliquées au sein de Solidarité Agri Covid 2019 :
Association pour la formation collective à la gestion (AFOG), De Main En Main, Collectif Fermier 64, Centre d'Initiatives pour Valoriser l'Agriculture et le Milieu rural en Béarn (CIVAM), Association Béarnaise pour le Développement de l'Emploi Agricole (ABDEA), Union des Producteurs Fermiers 64 (UPF), Collectif de la haüt, Bienvenue à la Ferme, Association des Éleveurs et Transhumants des 3 Vallées Béarnaises (AET3VB), Chambre d’agriculture des Pyrénées-Atlantiques

Solène Méric
Par Solène Méric

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
2986
Aimé par vous
1 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Economie
Economie
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 10 + 13 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !
Régis Braun, le directeur délégué de Fybots, a présenté le robot au préfet Economie | 02/07/2020

A Brantôme, Fybots fabrique le premier robot autonome de désinfection par voie aérienne

Foie gras entier Economie | 26/06/2020

Le groupe alimentaire MVVH annonce un plan de restructuration et des licenciements

Domofrance Economie | 24/06/2020

Nouvelle-Aquitaine : Domofrance poursuit sa conquête régionale

Jérôme Verschave Economie | 22/06/2020

Aéronautique et apprentissage : pour Jérôme Verschave, directeur d'Aérocampus, "la vague va passer"

ATIS Economie | 19/06/2020

ATIS : une association qui cultive les idées d’innovation sociale

Les présidents du Département de la Haute-Vienne et de la CCI Economie | 18/06/2020

La Haute-Vienne veut attirer des citadins en manque de campagne

Alain Rousset et Frédéric Dittmar (à droite) lors de la visite de l’usine Arts Energy à Nersac (16) Economie | 17/06/2020

Technologie : Alain Rousset lance la charge contre la Chine

Xavier Fortinon, Président du Département des Landes et Sandy Causse, directrice du CDT 40 Economie | 16/06/2020

Landes : 3000 bons vacances "pour sauvegarder la saison touristique"

Timothée Duverger Economie | 15/06/2020

Que se cache t-il vraiment derrière le sigle ESS aujourd'hui ?

Florence Parly Ministre des Armées en visite à Safran Helicopter Engines (Bordes - 64) le 11 juin 2020 Economie | 12/06/2020

40 moteurs d'hélicoptères commandés à Safran Helicopter Engines pour soutenir la filière

Les membres fondateurs de Tousbassin.fr Economie | 11/06/2020

Tousbassin.fr, le projet solidaire du bassin d'Arcachon ne s'arrêtera pas avec le déconfinement

Rue commerçante de la vieille ville, Angoulême, Charente Economie | 11/06/2020

Entreprises : Grand Angoulême poursuit le déploiement de son plan de soutien

Jean-Luc Algay et Jean-François Fountaine Economie | 10/06/2020

La Rochelle : premières conséquences et réponses à la crise

Marie Viard-Klein fondatrice de Minuit Sur Terre Economie | 09/06/2020

Minuit Sur Terre ou l’art d’innover dans le prêt-à-porter végan

Au premier rang, Jacques Pédehontaa et Jean-Jacques Lasserre entourent Marine Pinvielle, Présidente de VVF. Derrière aux les équipe de l'ADT 64, du Département et des professinnels du secteur du tourisme Economie | 04/06/2020

Pyrénées-Atlantiques: 1 M€ pour soutenir les acteurs du tourisme et gâter les visiteurs