Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

21/02/18 : Charente-Maritime: Dominique Bussereau a annoncé sur twitter qu'il quittait Les Républicains. "Je reste attaché aux militants, aux amis. Le faux pas grave d'un chef ne me permet pas de rester dans l'équipe du chef",s'est-il justifié sur Public Sénat.

20/02/18 : Pont d'Aquitaine fermé et la section de la rocade A630 comprise entre les échangeurs 2 (Lormont - Croix Rouge) et 4 (Bordeaux – Labarde), les nuits du mercredi 21 février à 21h00 au jeudi 22 à 6h00 et du 22 à 21h00 au 23 février 6h00

16/02/18 : Suite au décès de Joan Taris, les élus MoDem & Apparentés du Conseil régional néo-aquitain ont choisi Pascale Requenna, tête de liste du département des Landes lors des élections régionales de 2015, pour incarner la Présidence de leur groupe.

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 23/02/18 | La Charente-Maritime en alerte pollution atmosphérique

    Lire

    La préfecture de Charente-Maritime a placé en alerte pollution atmosphérique le 22 février, jusqu'à nouvel ordre. La vitesse des véhicules à moteur est donc limitée sur les routes du département : à 110km/h sur les portions d’autoroutes normalement limitées à 130km/h ; à 90 km/h sur les routes normalement limitées à 110 km/h, à 70 km/h sur les routes limitées à 90 km/h. Il est également interdit de brûler des déchets verts ou autre à l'air libre.

  • 22/02/18 | Bordeaux: Anne Walryck démissionne à son tour après les propos de Wauquiez

    Lire

    Anne Walryck, adjointe au maire de Bordeaux, vice-présidente de la métropole, annonce ce jour sa démission des Républicains « devant les propos assumés et calomnieux de Laurent Wauquiez sur Alain Juppé », rejoignant ainsi d'autres conseillers démissionnaires: Elizabeth Touton, Anne Brézillon, Jean-Louis David, Stéphane Delaux, Joël Solari, Laetitia Jarty-Roi.

  • 22/02/18 | Pic de pollution en Gironde: réduction des vitesses maximales autorisées

    Lire

    En conséquence du déclenchement d'une alerte de pollution aux particules fines émise par Atmo Nouvelle-Aquitaine pour jeudi 22 et vendredi 23 février sur le département de la Gironde, Didier Lallement, préfet du département, a pris un arrêté qui réduit de 20km/h les vitesses maximales autorisées sur l’ensemble du réseau routier du département (hors voiries urbaines) jusqu’à la fin de l’épisode de pollution.

  • 22/02/18 | La Gironde déclenche le niveau 2 du plan Grand Froid

    Lire

    Compte tenu de la vague de froid attendue cette semaine sur la Gironde, le préfet Didier Lallement a décidé, dans le cadre du niveau 2 du plan Grand froid, de renforcer la capacité d’accueil en hébergement d’urgence. 66 places supplémentaires sont ainsi ouvertes dont 34 pour les familles et 32 pour les personnes isolées. Au total, ce sont 1 576 places qui sont mobilisées pour l’accueil des sans-abri en Gironde dont 365 places au titre du dispositif hivernal.

  • 21/02/18 | Du mouvement au sein de la Gauche régionale

    Lire

    Des élus du conseil régional ayant quitté le groupe (et le parti) socialiste en début d'année (dont son ex-président Stéphane Delpeyrat-Vincent) un nouveau groupe annonce sa création au sein de l'assemblée régionale : le « Groupe Génération.s », issu du mouvement de Benoît Hamon. Créer par Naïma Charaï, Stéphane Delpeyrat-Vincent, Mathieu Bergé et William Jacquillard, il ambitionne "d'alimenter la Gauche d’idées nouvelles en adéquation avec les valeurs que nous avons toujours portées, notamment au sein de l’assemblée régionale, dans la perspective de la voir gagner les prochaines élections régionales de 2021"

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Economie | Portrait : Guillaume Maison ou l'entrepreneuriat effectual

18/12/2014 | Épris d'informatique depuis son plus jeune âge, Guillaume Maison s'est découvert une nouvelle passion : l'effectuation ou l'art d'entreprendre différemment...

Guillaume Maison ou l'art d'entreprendre autrement

En 1980, Guillaume Maison a 9 ans... L'âge de jouer les apprentis sorciers avec son premier coffret de petit chimiste ou encore de construire des formules 1 avec ses meccanos. En réalité, pour le petit Guillaume ça ne se passe pas vraiment comme ça. En 1980, il reçoit de son grand-père un objet qui dictera son avenir : un ordinateur. Cette machine devient sa principale occupation. Neuf ans plus tard, son beau-père crée son entreprise d'informatique. « C'est à cet instant précis que s'est joué mon avenir professionnel ». Aujourd'hui, co-gérant d'une entreprise de support et d'accompagnement informatique, Guillaume Maison adopte une nouvelle philosophie d'entrepreneuriat : l'effectuation...

Kit main libre vissé sur l'oreille, les yeux rivés sur ses deux ordinateurs, Guillaume Maison est un chef d'entreprise bien occupé. Depuis 2008, il est le co-gérant de l'entreprise Info Partner, une société agenaise dédiée au support et à l'accompagnement informatique des TPE, PME et PMI. Sa passion pour l'informatique ne l'a donc pas quitté depuis son plus jeune âge. « Je suis tombé dedans tout petit ! Et je ne me suis jamais posé de question. C'était une évidence pour moi », confie-t-il tout naturellement. Mais Guillaume Maison est un homme qui a la bougeotte. Il aime créer, s'investir et entreprendre. La découverte de l'effectuation... « En 2010, je me suis réveillé entrepreneur ! ». Depuis cet instant, ce « créateur d'idées », comme il aime à se définir, est inarrêtable. En 2011, il crée l'association ETIC47 pour réunir tous les acteurs des TIC en Lot-et-Garonne. Un an plus tard, il découvre le blog de Philippe Silberzahn* et prend connaissance de l'effectuation, cette nouvelle façon d'envisager la création d'entreprise. C'est une véritable révélation pour lui. « Selon l'effectuation, pour entreprendre, il ne faut pas foncer vers l'objectif qu'on s'est fixé mais regarder les moyens qu'on a pour y arriver et s'aider des autres », explique-t-il. A cet instant précis, il change complètement sa vision de l'entrepreneuriat, décide d'adopter ce concept et de mettre en application au quotidien les principes mêmes de l'effectuation. … Pour un engagement tout autre L'année d'après, il choisit d'approfondir ses connaissances sur cette thématique et suit les enseignements de Philippe Silberzahn, via un MOOC, dont il deviendra d'ailleurs l'un des interlocuteurs privilégiés. Au-delà de vivre au quotidien cette nouvelle philosophie, il souhaite aussi la transmettre. Ainsi, il donne naissance à l'association « La Flêche effectuale » et anime des conférences. En mars dernier, il devient élu de sa commune, un engagement indispensable pour lui. Enfin, depuis début décembre, il est le président d'INOO, un Cluster numérique. « Un Cluster qui verra émerger un pôle de compétitivité numérique dans notre département rural », assure-t-il. « Je ne dis pas à mes salariés comment ils doivent faire mais pourquoi ils doivent le faire » Lui se définit comme un créateur d'idées et un conspirateur positif. « Je conçois le futur que les chefs d'entreprise géreront dans le présent. Aussi, en tant que gérant de société, je ne dis pas à mes salariés comment ils doivent faire mais pourquoi ils doivent le faire. Le principe même de l'effectuation... » En tout cas, aujourd'hui, les journées de Guillaume Maison sont bien remplies. Il songe tout de même a diminuer ses engagements pour davantage se concentrer sur cette nouvelle philosophie d'entrepreneuriat.

*Philippe Silberzahn, professeur à l'EM Lyon Business School et chercheur associé à l'École Polytechnique. Spécialiste de la stratégie, de l'entrepreneuriat et de l'innovation.

Sybille Rousseau
Par Sybille Rousseau

Crédit Photo : SR

Partager sur Facebook
Vu par vous
1816
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Economie
Economie
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 25 + 8 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !