Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

24/11/20 : Âgé de 90 ans, André Luberriaga, ancien maire d'Ascain, au Pays basque, s’est éteint lundi, une semaine après son épouse Martta. Conseiller général d’Ustaritz de 1976 à 1988, l'UDF André Luberriaga, avait dirigé la commune de 1977 à 2001.

19/11/20 : Charente-Maritime : le taux de positivité au Covid-19 était ce soir de 75 pour 100 000 habitants, et de 90 pour La Rochelle, soit moitié moins que la semaine dernière, selon l'ARS. 34 patients sont hospitalisés à La Rochelle, dont 14 en réanimation.

17/11/20 : Charente-Maritime: dans le cadre de la poursuite du chantier de changement des câbles du Pont de Ré, la circulation automobile aura de courtes interruptions jeudi 19 novembre entre 12 et 13h, sans conséquence pour le passage des piétons et des vélos.

17/11/20 : Le festival de la BD d'Angoulême se fera en deux temps: en janvier pour la remise des fauves et en juin pour un festival en présentiel. Une exposition sera dédié à l'art d'Emmanuel Guibert au musée des beaux arts d'Angoulême, inauguré le 20/11/2021.

16/11/20 : Les communes de La Mothe Saint Héray et Saint Maixent l'Ecole dans les Deux-Sèvres ont été reconnues en état de catastrophe naturelle, suite aux inondations subies au mois de mars.

15/11/20 : Le Centre communal d’action sociale CCAS de La Rochelle lance un appel à la solidarité et au bénévolat pour épauler les acteurs de l’aide alimentaire. Contact : Frédérique Duchesne àfrederique.duchesne@ccas-larochelle.fr ou au 05 46 35 21 16.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 30/11/20 | Les Chemins de l’Art Rupestre Préhistorique a un nouveau président

    Lire

    A l’occasion du renouvellement du Bureau Directeur de l’association ; principal réseau de tourisme archéologique du continent, Germinal Peiro, président du Conseil Départemental de la Dordogne, a été élu Président de l’Association pour la période 2020-2024. Initiée en 2010 en tant que projet d’initiative européenne de promotion, du patrimoine, de la culture et du tourisme, l’Association est une association internationale qui compte 151 sites d’art rupestres et près de 41 institutions dans tout le continent européen.

  • 30/11/20 | Travaux d’urgence sur les lignes Brive-Ussel et Périgueux-Brive

    Lire

    Afin de sauvegarder le réseau néo-aquitain, le Conseil régional s’est engagé en faveur d’un Plan Directeur d’investissements du réseau ferroviaire. Compte-tenu de l’état très dégradé des lignes régionales, des travaux d’urgence vont être menés sur 6 axes en 2021 parmi lesquels Brive-Ussel et Périgueux-Brive. La Région va prendre en charge 3 930 000 euros.

  • 30/11/20 | Lacs médocains: Début du programme global de restauration

    Lire

    Le conseil régional de Nouvelle-Aquitaine a voté une subvention de 184 000€ au Syndicat intercommunal d’aménagement des eaux du bassin versant des étangs du littoral girondin. En effet, les deux grands lacs médocains et le bassin d’Arcachon sont des écosystèmes qui apportent beaucoup à l’activité économique et touristique. Seulement, ils sont soumis à des risques de dégradation de l’eau. C’est donc dans un but de restauration et préservation que le programme global des restauration des zones humides et des lacs médocains est mis en oeuvre.

  • 30/11/20 | L’argile bentonite se développe en Dordogne

    Lire

    Lafaure, située à Mazeyrolles en Dordogne, est spécialisée dans l’exploitation de carrières et la commercialisation de produits extraits ou transformés. Afin de se positionner sur de nouveaux secteurs, l’entreprise souhaite développer l’exploitation d’argile bentonite en perspective de 3 domaines d’application : la cosmétique, avec le développement de la marque « Argile du Périgord », la protection des plantes et l’alimentation animale. Pour l'aider dans ce développement, la Région la soutient à hauteur de 173 712 euros.

  • 28/11/20 | Forte mobilisation contre la loi sécurité

    Lire

    Forte mobilisation populaire à l'initiative de La Ligue des Droits de l'Homme, d'Amnesty, de syndicats de journalistes, contre la loi sécurité globale, ce samedi, dans plusieurs villes de la région, à Pau, Bayonne, Mont-de-Marsan, Périgueux, La Rochelle, Bordeaux où La marche des libertés réunissaient quelques huit mille personne qui se sont rassemblées place de la Bourse et se sont dirigées vers la place Pey Berland. Des casseurs ont saccagé en marge de la manifestation plusieurs magasins du centre ville notamment entre la rue Sainte Catherine la place Camille Jullian

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Economie | Biarritz : Four Seasons et le Palais sans suites?

21/06/2017 | Les négociations avec le groupe canadien, selon le maire de Biarritz, président de la société qui le gère, ne seront plus exclusives en raison de sa gourmandise

Hôtel du Palais

Suite à une assemblée générale extraordinaire de la Socomix son gestionnaire, présidée par le maire de Biarritz Michel Veunac, le Conseil d'administration a décidé de mettre un terme à l'exclusivité de ses négociations avec le groupe Four Seasons pour des raisons financières (64,5 millions d'euros de travaux) qui inquiètent les experts quant à la couverture d'un tel investissement. Sur 15 membres, 8 ont voté pour 5, contre et 2 se sont abstenus. Ils s'inquiètent de cette décision pour l'avenir de ce palace qui assure 240 à 250 emplois à l'année.

Depuis quelques semaines, les rumeurs allaient bon train sur les négociations menées entre le groupe international Four Seasons dont le siège est basé à Toronto, sacré meilleur groupe hôtelier mondial, de Singapour à Paris et la Socomix, la société d'économie mixte gestionnaire du palace présidée par le maire de Biarritz, Michel Veunac. Elles semblent appartenir  au passé. L'assemblée extraordinaire de son conseil d'administration qui se tenait lundi et dont les  résultats ont été révélés en fin de matinée ce mardi à la presse  a apporté une légère nuance. Mais le fol amour exclusif avec le mastodonte canadien a pris du plomb dans l'aile.

Après s'être montré très satisfait "du chiffre d’affaires record du palace en 2016 avec 21 millions d'euros et de merveilleuses perspectives pour cette saison", le président est venu au cœur du sujet. Pour l'avenir, l'hôtel se trouve confronté à deux obligations: réaliser dans les cinq ans des travaux structurels de rénovation et d'embellissement pour se maintenir dans son rang de palace et se doter d'une force commerciale qui peut être trouvée dans un partenariat avec un groupe hôtelier international de premier plan. Pour ce qui concerne les travaux nécessaires au maintien de son statut de palace, la dernière estimation des travaux s'élevait à 48,5 millions d'euros. Jusqu'à ce jour, nous l'avions écrit, sur un panel de douze groupes intéressés, une négociation exclusive avait été conduite avec le groupe canadien Four seasons. Mais voilà, après avoir traîné en longueur elle n'a pas abouti à ce jour car Four Season exige aujourd'hui car outre les travaux de rénovation et d'embellissement indispensables il exige en outre la mise de l'Hôtel du Palais aux normes des établissements du groupe, soit au total une enveloppe 64,5 millions d'euros. Un plan d'affaire jugé insuffisant par les experts financiers (cabinet PWC) pour couvrir cet investissement.

Aussi lors de sa réunion extraordinaire, par 8 voix contre 5 et 2 abstentions, le Conseil d'administration a adopté une résolution dans laquelle il décide de mettre un terme aux négociations exclusives, sans lui fermer complètement la porte mais "en élargissant le champ à d'autres groupes hôteliers de premier plan....."
Quelque part, un retour à la case départ, assorti d'une certaine urgence: La Socomix fixe au 31 octobre 2017 – en fin de saison — la date limite de ce nouveau round d'observation. "En tout état de cause, conclut le communiqué, les travaux de rénovation et d'embellissement débuteront en janvier 2018."

Deux adjoints dans le front du refus, un dans l'abstention

Avec quatre de ses collègues, Anne Laffolé-Pinatel,  Virginie Lannevère, Guillaume Barrucq, adjoint à l'environnement et Edouard Chazouilleres, François Amigorena, adjoint aux techniques nouvelles, -après avoir été dépossédé de sa délégation du tourisme pour avoir été "trop bavard sur ces négociations" — a voté contre la délibération proposée par Michel Veunac au Conseil d'Administration de la Socomix. Guy Lafite, premier adjoint et Marc Dhospital eux se sont abstenus.
"L’Hôtel du Palais est le vaisseau amiral de l’hôtellerie biarrote et la locomotive de l’économie touristique de Biarritz, explique François Amigorena. Son destin et celui de notre ville sont indissociables, surtout lorsque l’on sait que 25% des emplois biarrots sont directement liés à l’activité touristique et que l’Hôtel du Palais est l’un des plus importants employeurs locaux avec un effectif moyen “à l’année” de 240 à 250 personnes. La clientèle attirée par le palace biarrot est de plus indispensable à la survie économique de tout notre écosystème “haut de gamme” biarrot, boutiques, restaurants, bars, entreprises de services.
Cette délibération est extrêmement floue et ne garantit en rien la poursuite de négociations efficaces et constructives avec Four Seasons, alors même que des problèmes culturels et de personnes semblent avoir amené celles-ci à un point de blocage artificiel
Et de poursuivre:"Elle ouvre la voie à la consultation de groupes hôteliers ne faisant pas partie du trio retenu lors de l’appel à candidatures initial (Four Seasons, Starwood, Hyatt) et ne présentant donc pas le positionnement, l’image de marque et les performances d’exploitation nécessaires pour atteindre les objectifs stratégiques assignés à l’Hôtel du Palais et pour permettre le financement de son projet de transformation".

"Ce nouveau rebondissement risque de retarder encore des travaux qui n'ont pas été faits au fil des ans, précise pour sa part Guillaume Barucq, adjoint à l'Environnement et dont la non-réalisation a généré une série de "pathologies" du bâtiment qui ne feront que s'aggraver avec le temps. Tous les 50 ans, le Palais a connu de grands travaux. Il est aujourd'hui plus que temps d'offrir une nouvelle vie au Palais dans le respect de son prestige et de son histoire."

Un autre élu, Patrick Destizon estime que face à l'exigence très nord américaine, il ne faut pas plier l'échine. Avec une question qui taraude bien des Biarrots: une ville a-t-elle vocation de s'obstiner à s'incruster dans le domaine de l'hôtellerie?

Le personnel informé de la situation dans la matinée ne cache pas son inquiétude, même si le devoir de réserve se situe à tous les étages de la prestigieuse résidence secondaire de Napoléon III et de l'impératrice Eugénie. En outre, il faut savoir que l'Hôtel du Palais, le joyau biarrot aux 5 étoiles en fait voir souvent 36 à ceux qui l'approchent de trop près.

La rumeur ayant horreur du vide, les spectre du groupe Accor, déjà propriétaire du prestigieux Sofitel Miramar de Biarritz qui était apparu lors du premier examen de passage, revient à nouveau. Et il se dit, que l'entrée du groupe français dans l'avenir du Palais serait très encouragé en très très haut lieu. Mais ce n'est qu'une rumeur ou une légende. De celles qui habitent encore la prestigieuse demeure de Napoléon III et Eugénie. Alors Four Seasons et le Palais? Sans suite? Un comble...

 

Félix Dufour
Par Félix Dufour

Crédit Photo : F.D.

Partager sur Facebook
Vu par vous
8065
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Economie
Economie
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 32 + 17 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !
Le préfet de la Dordogne, Frédéric Perissat, attentif lors de sa visite aux technologies de l'usine SOCAT à Terrasson, filiale de Delmon Group Economie | 21/11/2020

La SOCAT, une entreprise tournée vers l'avenir lauréate de France Relance

Laurent Oudot, Alain Rousset et Éléna Poincet dans les bureaux de Tehtris Economie | 19/11/2020

Cybersécurité : Tehtris une PME française dans la cour des grands

La coopération agricole assure qu'il n'y aura pas de pénurie et appelle à consommer français - image d'illustration Economie | 05/11/2020

Re-confinement: la Coopération agricole en appelle à la solidarité des consommateurs, de la grande distribution et de l'Etat

manif des commerçants Bayonne Economie | 05/11/2020

Commerçants et restaurateurs ouvrent...leur amertume et leur angoisse à Bayonne

confinement acte 2 : l'agglomération de Pau réactie ses mesures de soutien aux entreprises et aux commerces Economie | 03/11/2020

L'agglo de Pau réactive ses mesures de soutien aux commerces et aux entreprises

Arnaud Montebourg, Emmanuel Grenier et Arnaud Leroy Economie | 30/10/2020

World Impact Summit : « La transition écologique n’est pas une punition » selon Arnaud Leroy (ADEME)

L'équipe du service RH de l'entreprise éphémère Créativ'Béarn à Mourenx Economie | 23/10/2020

Créativ'Béarn : "Un pour tous et tous pour un" sur la recherche d'emploi

Le site Saft de Poitiers a inauguré un nouveau bâtiment de production d'électrolyte ce 7 octobre 2020 Economie | 22/10/2020

Saft fait de Poitiers une capitale mondiale de l’électrolyte

Le hangar de la Maison du tri de Bordeaux, située dans les locaux de l'Atelier D'éco Solidaire Economie | 21/10/2020

Les Maisons du tri : de nouveaux lieux de collecte pour recycler ses meubles

Les nouvelles suites du Club Med de La Palmyre, sorties de terre l'hiver dernier Economie | 19/10/2020

Club Med Atlantique, un si cher projet inauguré en grande pompe

Forum de l'aéronautique Anglet Economie | 19/10/2020

Aéro & Industrie s'exposent à Anglet pour redonner le moral à l'aéronautique

Neuf abattoirs dont celui de Thiviers est partenaire du projet Economie | 16/10/2020

En Nouvelle-Aquitaine, la filière cuir s'engage pour des peaux de qualité

Data17, le nouveau data-center de Saint-Jean d'Angély a été inauguré en présence d'élus du Département, de la CdC Vals de Saintonge et de la Ville de Saint-Jean d'Angély Economie | 10/10/2020

Le 4e data-center de la région ouvre ses portes à Saint-Jean d’Angély

Gershon Pinon, Julien Micheau et Laure Duprat, associés et fondateurs d'Hypnoledge Economie | 08/10/2020

Hypnoledge : l’hypnose pour s’ouvrir sur le monde

La Banque de France a présenté à Limoges les perspectives économiques de la rentrée Economie | 07/10/2020

Des perspectives économiques revues à la baisse en Nouvelle-Aquitaine