Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

09/07/20 : L'inauguration de la Flow vélo, itinéraire cyclable de 294 kilomètres entre Thiviers en Dordogne et L'île d'Aix en Charente- Maritime a eu lieu ce jeudi après midi à Salignac sur-Charente, au Pont du Né, kilomètre zéro de la Charente Maritime.

09/07/20 : Xavier Bonnefont, maire LR d'Angoulême, devient président de l'agglomération de Grand Angoulême en étant élu à la majorité absolue dès le premier tour. Il détrône le socialiste Jean-François Dauré de sept voix.

08/07/20 : Jean-Luc Gleyze, Président du Conseil Départemental de Gironde, a été élu ce 8 juillet, à l’unanimité de ses membres, Président du groupe des présidentes et présidents de gauche de l’Assemblée des Départements de France.

08/07/20 : Guillaume Guérin (Les Républicains) est élu président de la communauté urbaine de Limoges avec 47 voix face au socialiste Gaston Chassain.

08/07/20 : Le nouveau ministre délégué chargé des transports Jean-Baptiste Djebarri s'est rendu ce soir à la société Chronoplus de Bayonne où était employé le chauffeur Philippe Monguillot. Deux des agresseurs sont poursuivis pour tentative d'homicide volontaire.

04/07/20 : Beynac : Entre 250 et 300 personnes pro-déviation se sont réunis ce samedi matin pour que le chantier soit poursuivi, malgré la décision du conseil d'Etat, parmi elles, les maires des 4 communes concernées le président du Département Germinal Peiro.

03/07/20 : Le 1er juillet, la préfecture de la Dordogne a publié un "arrêté portant prescriptions au Département relatives aux travaux de démolition des éléments construits dans le cadre du projet de contournement du bourg de Beynac-et-Cazenac.

03/07/20 : Deux-Sèvres : les 12 Marchés des Producteurs de Pays auront bien lieu cet été. Les communes s'organisent pour accueillir au mieux les producteurs et consommateurs. Pensez à apporter vos couverts, gobelets et serviettes non jetables!

30/06/20 : La Rochelle : Les inscriptions à L'université sont ouvertes du jeudi 2 au vendredi 17 juillet jusqu’à midi pour les néobacheliers et les étudiants admis en Master 1ère année. Dernière chance entre le 25 août et le 11 septembre jusqu’à 23h.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 09/07/20 | Cognac : un nouveau directeur du développement à la tête du BNiC

    Lire

    Le Bureau National Interprofessionnel du Cognac (BNIC) vient de nommer Raphaël Delpech à la direction générale de l’interprofession en charge du développement, de la protection et de la valorisation de l’appellation Cognac. Sa mission, à compter du 7/09 : piloter le BNiC et mettre en œuvre les orientations stratégiques de la filière. Docteur en droit public, diplômé de l'IEP de Paris et du Kedge de Bordeaux, il a plus de 20 ans d’expérience dans les affaires publiques et la communication.

  • 09/07/20 | Airbus : Mérignac manifeste

    Lire

    La CGT a appelé les salariés de la filière aéronautique à la mobilisation, ce jeudi matin au rond-point de Dassault à Mérignac, en Gironde. La raison ? Manifester contre les 5000 suppressions de postes annoncées chez Airbus. Parmi ses filiales, l'un des sites de Stélia est basé sur la commune, employant 203 postes dont environ 80 sont menacés en plus des 95 autres sur le site de Rochefort en Charente-Maritime. Les négociations entre Airbus et les syndicats, qui viennent de commencer, doivent s'achever en octobre.

  • 09/07/20 | Le phare de Cordouan rouvre ses portes

    Lire

    Les visites reprennent à partir du 11 juillet au phare de Cordouan. Les travaux, qui avaient été suspendus durant le confinement, ont repris de mi-mai au 10 juillet. Le nombre de visiteurs au départ de Royan et du Verdon sera réduit, et chacun devra respecter les gestes barrières. Une nouvelle "offre de visite" est prévue par le syndicat gestionnaire (le Smiddest), avec une exposition de photos de Clément Chambaud. Les visiteurs pourront également observer le travail des compagnons sculpteurs.

  • 09/07/20 | 330 lieux incontournables en Nouvelle-Aquitaine pour un été gourmand

    Lire

    Selon une récente étude réalisée par le cabinet BVA, plus d’un Français sur deux envisage de partir cet été et 92 % d’entre eux prévoient de rester en France. Pour aiguiller les voyageurs friands de bonne nourriture, le Collège Culinaire de France a compilé, toutes les initiatives de producteurs, artisans et restaurateurs qui partagent les mêmes valeurs. Ces endroits sont géolocalisés sur une cartographie en ligne. Ils sont 330 en Nouvelle-Aquitaine!

  • 09/07/20 | Le Festival Biarritz Amérique latine fin septembre

    Lire

    La 29ème édition du Festival Biarritz Amérique Latine aura bien lieu du lundi 28 septembre au dimanche 4 octobre dans le cadre des mesures sanitaires qui auront cours et solidaire des festivals dont l'édition 2020 n'a pu avoir lieu insistent les organisateurs. Un thème particulièrement d'actualité a été retenu : la relation complexe et ambivalente qu’entretiennent les Etats-Unis d’Amérique avec cette Amérique latine. Les latino-américains aux USA constituent aujourd’hui la première minorité démographique, doit, 18% de la population totale.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Economie | Hôtellerie-Restauration : une appli pour trouver du personnel

09/11/2019 | Le 24 novembre prochain, à l’occasion du salon Exp’Hôtel, l’UMIH33 lancera officiellement son appli baptisée U Me Jobs pour palier au manque de personnel…

Franck Chaumès vice-psdt UMIH33 et Delphine Demade directrice de salons chez CEB

Aujourd’hui, en France, le secteur de l’Hôtellerie Restauration propose 150 000 offres d’emploi dont 1/3 en Nouvelle-Aquitaine. Pour enrayer ces statistiques, l’UMIH 33 innove ! Elle vient de créer une appli Be to Be dédiée à l’emploi. Gratuite pour les 12 000 adhérents de l’UMIHNA ainsi que pour les demandeurs d’emploi, elle sera payante pour les entreprises qui déposeront des offres. Intuitive et ergonomique elle permettra la géolocalisation ce qui facilitera la recherche d’emploi…

Depuis plusieurs décennies déjà, les métiers de l’Hôtellerie Restauration recherchent désespérément du personnel. Les raisons à cette situation sont multiples. « C’est un métier pénible », précise d’entrée de jeu Franck Chaumès, vice-président de l’UMIH 33 en charge de Bordeaux-Métropole. Un métier en coupure car le travail n’est pas en continue. « Certes, aujourd’hui, de grandes enseignes peuvent proposer à leurs salariés huit heures d’affilée. Mais les petites entités de restauration traditionnelle n’ont pas cette possibilité-là ». Pour Franck Chaumès, les attentes de la jeune génération ne sont pas les mêmes que celles de ses aïeuls. « Aujourd’hui, les jeunes exigent une certaine qualité de vie, désirent des week-ends, des congés, travailler 35h. Des critères difficiles à respecter en hôtellerie restauration ».

Des salaires peu attractifs
Autre raison pour laquelle la main d’œuvre se fait rare, le salaire. « Nous demandons à nos salariés de travailler plus de 35h et en coupure pour un salaire de misère. Même si notre secteur d’activités propose le SMIC le plus élevé, ce n’est vraiment pas suffisant ! ». Mais, aujourd’hui, les moyens financiers manquent cruellement. « Alors, oui, l’Etat a fait un geste envers nous avec la baisse de la TVA », reconnaît le vice-président de l’UMIH33. Grâce à cette mesure, 60 000 personnes ont été embauchées. « La majorité des restaurateurs ont joué le jeu et ont répercuté cette baisse sur les salaires, assure Franck Chaumès. D’autres, c’est vrai, en ont profité pour augmenter les prix. Mais ils sont infimes ! Malheureusement ce sont eux dont la presse s’est faite l’écho », se désole ce dernier. D’autres encore ont mis leur établissement aux normes. Aujourd’hui, et ce depuis quelque temps déjà, l’UMIH33 demande à reporter une partie des charges sur le salaire des employés afin d’augmenter les paies. « Un facteur qui pourrait séduire ! »

U Me Jobs, une appli innovante
En attendant un nouveau geste de l’Etat, l’UMIH33 a décidé de prendre le problème à bras le corps et de s’atteler à trouver des solutions pour palier à la pénurie ou au profil inadéquat des candidats. D’où la naissance de U Me Jobs, l’application innovante qui va permettre aux demandeurs d’emploi et aux professionnels de l’hôtellerie-restauration de Nouvelle-Aquitaine de se mettre en contact direct sans intermédiaire. Elle sera lancée officiellement le dimanche 24 novembre, à 17 h 00, sur le stand de l’UMIH33, lors du Salon Expo-Hôtel qui se tiendra au Parc des Expositions de Bordeaux. Cette appli proposera ainsi aux 12 000 adhérents de l’UMIHNA ainsi qu’à tous les autres professionnels de ce secteur d’activités de recruter par compétence et par géolocalisation. Pour les demandeurs d’emploi, étudiants, salariés, bénéficiaires des minima sociaux, plus de 3 000 postes seront à pourvoir dans la Région. Aussi, la pertinence des offres proposées sera obtenue grâce à un algorithme prenant en compte les affinités communes (localisation, nature de contrat, compétence, salaire…). Du côté des employeurs, l’UMIH33 table sur 50 000 potentiels candidats pour répondre à la pénurie de personnel. Cette appli n’existe nulle part ailleurs en France. « C’est une première et nous pensons vraiment qu’elle peut répondre à notre manque de personnel », conclut Franck Chaumès.

Sybille Rousseau
Par Sybille Rousseau

Crédit Photo : SR

Partager sur Facebook
Vu par vous
5175
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Economie
Economie
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 12 + 13 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !
Emmanuel Bassot, secrétaire général de l’UMIH Haute-Vienne Economie | 09/07/2020

Limousin : plus de 150 offres d’apprentissage dans l’hôtellerie restauration

Régis Braun, le directeur délégué de Fybots, a présenté le robot au préfet Economie | 02/07/2020

A Brantôme, Fybots fabrique le premier robot autonome de désinfection par voie aérienne

Foie gras entier Economie | 26/06/2020

Le groupe alimentaire MVVH annonce un plan de restructuration et des licenciements

Domofrance Economie | 24/06/2020

Nouvelle-Aquitaine : Domofrance poursuit sa conquête régionale

Jérôme Verschave Economie | 22/06/2020

Aéronautique et apprentissage : pour Jérôme Verschave, directeur d'Aérocampus, "la vague va passer"

ATIS Economie | 19/06/2020

ATIS : une association qui cultive les idées d’innovation sociale

Lancement de la campagne de financement participatif à la Maire de Billères qui compte parmi les partenaires et soutiens de l'association ''De main en main'' Economie | 19/06/2020

Grippée par le Covid, la monnaie locale béarnaise vise plus que jamais le "monde d'après"

Les présidents du Département de la Haute-Vienne et de la CCI Economie | 18/06/2020

La Haute-Vienne veut attirer des citadins en manque de campagne

Alain Rousset et Frédéric Dittmar (à droite) lors de la visite de l’usine Arts Energy à Nersac (16) Economie | 17/06/2020

Technologie : Alain Rousset lance la charge contre la Chine

Xavier Fortinon, Président du Département des Landes et Sandy Causse, directrice du CDT 40 Economie | 16/06/2020

Landes : 3000 bons vacances "pour sauvegarder la saison touristique"

Timothée Duverger Economie | 15/06/2020

Que se cache t-il vraiment derrière le sigle ESS aujourd'hui ?

Florence Parly Ministre des Armées en visite à Safran Helicopter Engines (Bordes - 64) le 11 juin 2020 Economie | 12/06/2020

40 moteurs d'hélicoptères commandés à Safran Helicopter Engines pour soutenir la filière

Les membres fondateurs de Tousbassin.fr Economie | 11/06/2020

Tousbassin.fr, le projet solidaire du bassin d'Arcachon ne s'arrêtera pas avec le déconfinement

Rue commerçante de la vieille ville, Angoulême, Charente Economie | 11/06/2020

Entreprises : Grand Angoulême poursuit le déploiement de son plan de soutien

Jean-Luc Algay et Jean-François Fountaine Economie | 10/06/2020

La Rochelle : premières conséquences et réponses à la crise