Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

24/11/20 : Âgé de 90 ans, André Luberriaga, ancien maire d'Ascain, au Pays basque, s’est éteint lundi, une semaine après son épouse Martta. Conseiller général d’Ustaritz de 1976 à 1988, l'UDF André Luberriaga, avait dirigé la commune de 1977 à 2001.

19/11/20 : Charente-Maritime : le taux de positivité au Covid-19 était ce soir de 75 pour 100 000 habitants, et de 90 pour La Rochelle, soit moitié moins que la semaine dernière, selon l'ARS. 34 patients sont hospitalisés à La Rochelle, dont 14 en réanimation.

17/11/20 : Le festival de la BD d'Angoulême se fera en deux temps: en janvier pour la remise des fauves et en juin pour un festival en présentiel. Une exposition sera dédié à l'art d'Emmanuel Guibert au musée des beaux arts d'Angoulême, inauguré le 20/11/2021.

15/11/20 : Le Centre communal d’action sociale CCAS de La Rochelle lance un appel à la solidarité et au bénévolat pour épauler les acteurs de l’aide alimentaire. Contact : Frédérique Duchesne àfrederique.duchesne@ccas-larochelle.fr ou au 05 46 35 21 16.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 30/11/20 | L'alimentation de proximité grandit en Ribéracois

    Lire

    Lors de la Commission permanente du 23 novembre, la Région a décidé de soutenir le projet porté par le Club d’entreprises du Pays Ribéracois « Bien manger en Ribéracois – Développement de pratiques alimentaires saines et locales » à hauteur de 64 581 euros. Ce projet vise à développer les partenariats économiques entre acteurs du système alimentaire local et avec pour objectifs de fédérer et dynamiser les initiatives en faveur de l’agriculture et l’alimentation de proximité notamment.

  • 30/11/20 | Jean Tavernier n'est plus

    Lire

    Cet humaniste était entré en politique sans l'avoir cherché par la grâce de Chaban en 1986 lors des élections régionales; deux ans plus tard il sera président du Conseil régional poste qu'il occupera jusqu'en 1992. Jean Tavernier figure de la médecine hospitalière bordelaise s'en est allé à l'âge de 92 ans. Alain Rousset lui rend hommage :"Il a laissé au Conseil régional le souvenir d'un homme de coopération et d'écoute. Dans le prolongement de l'adhésion de l'Espagne à la CEE, Jean Tavernier s'était particulièrement impliqué dans la coopération entre régions transfrontalières. qui donneront naissance à des partenariats institutionnels au long cours ..."

  • 30/11/20 | Les Chemins de l’Art Rupestre Préhistorique a un nouveau président

    Lire

    A l’occasion du renouvellement du Bureau Directeur de l’association ; principal réseau de tourisme archéologique du continent, Germinal Peiro, président du Conseil Départemental de la Dordogne, a été élu Président de l’Association pour la période 2020-2024. Initiée en 2010 en tant que projet d’initiative européenne de promotion, du patrimoine, de la culture et du tourisme, l’Association est une association internationale qui compte 151 sites d’art rupestres et près de 41 institutions dans tout le continent européen.

  • 30/11/20 | Travaux d’urgence sur les lignes Brive-Ussel et Périgueux-Brive

    Lire

    Afin de sauvegarder le réseau néo-aquitain, le Conseil régional s’est engagé en faveur d’un Plan Directeur d’investissements du réseau ferroviaire. Compte-tenu de l’état très dégradé des lignes régionales, des travaux d’urgence vont être menés sur 6 axes en 2021 parmi lesquels Brive-Ussel et Périgueux-Brive. La Région va prendre en charge 3 930 000 euros.

  • 30/11/20 | Lacs médocains: Début du programme global de restauration

    Lire

    Le conseil régional de Nouvelle-Aquitaine a voté une subvention de 184 000€ au Syndicat intercommunal d’aménagement des eaux du bassin versant des étangs du littoral girondin. En effet, les deux grands lacs médocains et le bassin d’Arcachon sont des écosystèmes qui apportent beaucoup à l’activité économique et touristique. Seulement, ils sont soumis à des risques de dégradation de l’eau. C’est donc dans un but de restauration et préservation que le programme global des restauration des zones humides et des lacs médocains est mis en oeuvre.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Economie | Hypnoledge : l’hypnose pour s’ouvrir sur le monde

08/10/2020 | La société bordelaise Hypnoledge a été fondée en 2018. Elle a développé une plateforme d’apprentissage des langues étrangères par l’hypnose.

Gershon Pinon, Julien Micheau et Laure Duprat, associés et fondateurs d'Hypnoledge

Entrer dans un autre état de conscience pour favoriser l’apprentissage. Voici le credo d’Hypnoledge, une société qui apprend les langues par l’hypnose. Fondée à Bordeaux en 2018 par Laure Duprat, Julien Micheau et Gershon Pinon, l’entreprise a séduit 14 000 personnes avec ses programmes éducatifs et compte lever des fonds pour se développer à l’international. Pour le moment, les cours d’Hypnoledge permettent d’apprendre l’anglais, l’allemand, l’espagnol, l’italien et le français pour les anglophones.

« Nous faisons sortir nos utilisateurs de leur état de conscience naturel pour lui apprendre une langue étrangère ». En une phrase, Gershon Pinon, co-fondateur d’Hypnoledge a résumé le concept de l’entreprise. Les trois associés fondateurs ont suivi une formation en psychologie avant de développer leur plateforme d’apprentissage par l’hypnose. « Nous – les associés – disposons d’un outil : l’hypnose. Nous nous sommes demandés comment la rendre utile au plus grand nombre de personnes, précise Gershon Pinon. Les langues ont une place énorme dans notre société, nous avons donc choisi de les enseigner ».

Un programme éducatif grand public

Lorsqu’une personne est hypnotisée, elle peut se trouver dans deux états : la rêverie, ou l’hyperconcentration. C’est ce deuxième état qui intéresse Hypnoledge. « Nos programmes sont composés d’une partie audio de 6 à 8 minutes, pour mettre nos utilisateurs dans des conditions propices à l’apprentissage, en leur faisant se vider la tête pour garantir une immersion totale, mais aussi pour leur permettre d’être plus concentrés et plus motivés ». Le reste du programme représente une quinzaine de minutes de cours illustrés et trois minutes d’exercice pour appliquer ce qui a été appris.

Hypnoledge dispense une trentaine de modules disponibles dans quatre langues : allemand, anglais, espagnol et italien. Pour chaque module, quatre niveaux : débutant, intermédiaire avancé et expert. La société a mis un an à élaborer sa plateforme, avec des professeurs de langues et des linguistes afin de définir des exercices de qualité. Les cours sont dispensés par des natifs de chaque langue.

Au delà de l’enseignement des langues, la vision d’Hypnoledge est centrée sur l’épanouissement de soi, le gain de confiance ou encore l’ouverture d’esprit. Ainsi, pour chaque exercice terminé, les utilisateurs reçoivent des points – Hypnokeys – qu’ils peuvent utiliser pour accéder à des séances dites « bonus ». « C’est en quelque sorte de l’hypnose "thérapeutique" et j’insiste sur les guillemets, précise Gershon Pinon. Ces séances ont vocation à aider nos utilisateurs à dépasser les blocages liés à la pratique de la langue au sens large ». Ainsi, ces séances bonus sont centrées sur le développement personnel, la prise de parole en public, la gestion du stress…

Levée de fonds, recrutement et cinquième langue pour 2021

Les programmes d’Hypnoledge sont disponibles sur abonnement. « Nos utilisateurs paient 19,90 euros par mois et ont un accès illimité à tous les programmes du site, éclaire Gershon Pinon. Ils disposent d’une période d’essai de deux semaines pour se faire une idée et peuvent résilier à tout moment ». Ainsi, Hypnoledge a attiré plus de 14 000 utilisateurs dont plus de la moitié (7 400) ont transformé la période d’essai en abonnement pour une durée moyenne de six mois.

La société, qui a soufflé sa deuxième bougie en mai 2020, est déjà à l’équilibre et ne compte pas s’arrêter là. En effet, elle affiche une forte croissance chaque année depuis sa création : 35 000 euros de chiffre d’affaires en 2018, 140 000 en 2019 (+300%) et environ 400 000 en 2020 (+185% depuis 2019). Hypnoledge cherche maintenant à lever 500 000 euros auprès d’investisseurs privés pour se développer à l’international et recruter des développeurs et un commercial. Au-delà de cette levée de fonds, la société compte dans le même temps créer une offre destinée aux entreprises et ajouter l’apprentissage du mandarin à ses programmes en cours d’année 2021.

Yoan Denéchau
Par Yoan Denéchau

Crédit Photo : DR

Partager sur Facebook
Vu par vous
5338
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Economie
Economie
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 3 + 18 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !
Nathalie Laporte, présidente de la Chambre des Métiers et de l'Artisanat Interdépartementale Economie | 30/11/2020

Un jeu pour relancer les artisans périgourdins et girondins !

Le préfet de la Dordogne, Frédéric Perissat, attentif lors de sa visite aux technologies de l'usine SOCAT à Terrasson, filiale de Delmon Group Economie | 21/11/2020

La SOCAT, une entreprise tournée vers l'avenir lauréate de France Relance

Laurent Oudot, Alain Rousset et Éléna Poincet dans les bureaux de Tehtris Economie | 19/11/2020

Cybersécurité : Tehtris une PME française dans la cour des grands

La coopération agricole assure qu'il n'y aura pas de pénurie et appelle à consommer français - image d'illustration Economie | 05/11/2020

Re-confinement: la Coopération agricole en appelle à la solidarité des consommateurs, de la grande distribution et de l'Etat

manif des commerçants Bayonne Economie | 05/11/2020

Commerçants et restaurateurs ouvrent...leur amertume et leur angoisse à Bayonne

confinement acte 2 : l'agglomération de Pau réactie ses mesures de soutien aux entreprises et aux commerces Economie | 03/11/2020

L'agglo de Pau réactive ses mesures de soutien aux commerces et aux entreprises

Arnaud Montebourg, Emmanuel Grenier et Arnaud Leroy Economie | 30/10/2020

World Impact Summit : « La transition écologique n’est pas une punition » selon Arnaud Leroy (ADEME)

L'équipe du service RH de l'entreprise éphémère Créativ'Béarn à Mourenx Economie | 23/10/2020

Créativ'Béarn : "Un pour tous et tous pour un" sur la recherche d'emploi

Le site Saft de Poitiers a inauguré un nouveau bâtiment de production d'électrolyte ce 7 octobre 2020 Economie | 22/10/2020

Saft fait de Poitiers une capitale mondiale de l’électrolyte

Le hangar de la Maison du tri de Bordeaux, située dans les locaux de l'Atelier D'éco Solidaire Economie | 21/10/2020

Les Maisons du tri : de nouveaux lieux de collecte pour recycler ses meubles

Les nouvelles suites du Club Med de La Palmyre, sorties de terre l'hiver dernier Economie | 19/10/2020

Club Med Atlantique, un si cher projet inauguré en grande pompe

Forum de l'aéronautique Anglet Economie | 19/10/2020

Aéro & Industrie s'exposent à Anglet pour redonner le moral à l'aéronautique

Neuf abattoirs dont celui de Thiviers est partenaire du projet Economie | 16/10/2020

En Nouvelle-Aquitaine, la filière cuir s'engage pour des peaux de qualité

Data17, le nouveau data-center de Saint-Jean d'Angély a été inauguré en présence d'élus du Département, de la CdC Vals de Saintonge et de la Ville de Saint-Jean d'Angély Economie | 10/10/2020

Le 4e data-center de la région ouvre ses portes à Saint-Jean d’Angély

La Banque de France a présenté à Limoges les perspectives économiques de la rentrée Economie | 07/10/2020

Des perspectives économiques revues à la baisse en Nouvelle-Aquitaine