18/10/17 : La CGT appelle à nouveau à manifester en Dordogne contre les ordonnances Macron sur le droit du travail. Les rassemblements auront lieu ce jeudi 19, à 17 h à Périgueux (palais de justice), Bergerac (palais de justice) et Sarlat (place de la Grande-Rigaudi

18/10/17 : Malgré la protestation d’élus et des syndicats, la Direction générale des Finances publiques a entériné la fermeture de la trésorerie de Mussidan (24). D’autres pourraient connaître le même sort comme à Belvès, Saussignac, Thiviers et Brantôme.

17/10/17 : La Rochelle organise son Colloque Citoyenneté et Solidarités sur le thème "Innover aujourd’hui pour l’action sociale de demain" le 19 octobre à l'espace Giraudeau, avec l'intervention du CNAM de Paris. Gratuit sur réservation. www.ccas-larochelle.fr

15/10/17 : A TF1 Emmanuel Macron après le drame de Marseille a annoncé une nouvelle loi en matière de droit d'asile et d'immigration et la négociation en cours "d'accords bilatéraux avec les pays africains" pour rendre effectives les reconduites à la frontière.

13/10/17 : Les offices HLM de Charente-Maritime organisent une manifestation mardi à 14h devant la prefecture de La Rochelle pour protester contre la baisse des aides au logement pour les bailleurs sociaux.

11/10/17 : Le collectif national « Vive l'APL » qui regroupe 60 organisations associatives, syndicales, de consommateurs et bailleurs sociaux, appelle à la mobilisation samedi «pour défendre le droit au logement social». A Bordeaux, ce sera à Pey Berland à 14h

03/10/17 : L'organisation du Grand Pavois a enregistré quelque 80 000 visiteurs pour cette 45 e édition, identique à l'an dernier, et de nombreuses ventes d'unités. La prochaine édition se tiendra du 26 septembre au 1er octobre 2018.

- Multivote -
- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 19/10/17 | Le Pays basque a déjà gagné le Tour de France

    Lire

    Le Pays basque intérieur pourrait bien ériger une statue aux organisateurs d'un Tour de France qu'il n'avait pas vu depuis 2006 -à Cambo-les-Bains-. En effet, cette étape contre la montre du samedi 28 juillet entre Saint-Pée-sur-Nivelle et Espelette se dispute la veille de l'arrivée, certes. Comble du bonheur, elle a lieu en pleine période... des Fêtes de Bayonne! Une aubaine touristique pour les maires Jean-Marie Iputcha et Pierre Marie Nousbaum. Il est vivement recommandé de réserver ses nuitées dès aujourd'hui au Pays basque.

  • 18/10/17 | Déviation de Beynac : plus de 2600 avis recueillis pour l'enquête publique

    Lire

    Concernant l'enquête publique sur la déviation de Beynac, en Dordogne, qui s'est clôturée le 17 octobre, plus de 2600 avis ont été déposés dont 2410 en ligne. La commission va remettre sous huitaine une synthèse au Conseil départemental qui pourra formuler des réponses. Dans un délai d'un mois, la commission rendra ensuite son avis avec d'éventuelles observations à la préfète de la Dordogne. C'est à elle que reviendra la décision finale de valider ou non le projet.

  • 18/10/17 | Les Pyrénées-Atlantiques "chouchoutées" par le Tour de France

    Lire

    Les Pyrénées-Atlantiques décrochent la timbale pour l'édition 2018 du Tour de France. Parti de Trie-sur-Baïse (65), le peloton arrivera à Pau le jeudi 26 juillet. Il disputera le vendredi 27 une étape émaillée de nombreux cols entre Lourdes et la commune montagnarde de Laruns (Aspin, Tourmalet, Bordères, Soulor-Aubisque). Un contre la montre entièrement basque sera enfin disputé le samedi 28 entre Saint-Pée-sur-Nivelle et Espelette. Equipes et accompagnateurs étant en prime logées pendant quatre jours à Pau. Que demander de mieux ?

  • 17/10/17 | Dominique Bussereau fait du lobbying pour le Tour de France

    Lire

    Alors qu'il assistera à la présentation du parcours du Tour de France ce mardi, le président de la Charente-Maritime compte bien "faire une petite piqûre de rappel" au patron du Tour de France Christian Prudhomme sur la volonté du Département d'accueillir le Tour de France "dans les prochaines années". Dominique Bussereau a notamment en tête un passage du Tour par les îles de Ré et d'Oléron. Une manne touristique et financière non négligeable, et une belle vitrine pour le territoire.

  • 15/10/17 | Les ours des Pyrénées donnent de leurs nouvelles

    Lire

    L'association Pays de l'ours- ADET se réjouit de "deux bonnes nouvelles" sur le massif pyrénéen. Tout d'abord la réapparition de Cannellito, le fils de l'ourse Cannelle tuée en 2004 par un chasseur béarnais. Alors que le plantigrade avait disparu depuis plusieurs mois, sa trace a été détectée grâce à la génétique en Bigorre et à Luchon. Par ailleurs, une quatrième portée comprenant deux oursons a été repérée sur le massif. "Ce qui porte à 7 le nombre minimum d'oursons cette année".

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Economie | Ikea Bayonne-Ametzondo inaugure une nouvelle et vaste zone commerciale

27/08/2015 | Installé sur trois communes le géant suédois a ouvert un 32e magasin en grande pompe sur une zone de chalandise transfrontalière qui compte 1 million d'habitants

Ikea Bayonne

Après dix années de négociations puis de travaux Bayonne Est est un projet de grande envergure dont l’ancien maire Jean Grenet avait relevé le défi. Le Landais Olivier Baraille, président directeur général de Ikea France accompagné de Christian Kaelen ont inauguré le 32e magasin du géant du meuble suédois. En présence de son initiateur, mais aussi des maires des trois villes, car ses 22 000 m2 comme le chantier en cours de l’ensemble de cette nouvelle zone commerciale située à l’Est de l’agglomération, s’étend sur trois communes : Bayonne, Saint-Pierre d’Irube et Mouguerre, réparties dans deux Communautés d’agglomération différentes.

Qu’il s’agisse du maire abertzale — partisans de la patrie basque — et conseiller départemental de Saint-Pierre-d’Irube, Alain Iriart, Roland Hirigoyen, maire de Mouguerre et président de de la Communauté de communes Nive-Adour, et Jean-René Etchegaray, maire de Bayonne, successeur de Jean Grenet et président de la Communauté Adour-Côte basque, chacun a exprimé avec sa sensibilité, au départ, les réserves, voire les doutes d’un tel projet pharaonique qui, a été baptisé 10 ans après avoir été esquissé. La réalité était pourtant là en ce mercredi dès le petit matin : l’ouverture d’un bâtiment de 22 000 m2 aux couleurs bleu et jaune de la célèbre enseigne et celles de... Saint-Pierre d’Irube, de 7300 m2 de libre surface de vente, un parking de 1200 places et une kyrielle d’élus et d’entreprises, de représentants d’Ikea Europe et même une représentation de l’ambassadrice de Suède en France. 220 employés dont 179 emplois locaux étaient là pour les accueillir avec drapeaux suédois, ballons en baudruche (jaune et bleu) et une mise en scène très américaine avec un Haka-Ikea par l’ensemble des employés, la plantation, par les trois maires d’un magnolia et des tambours à l’étage une fois que le ruban avait été coupé. « Comme tout territoire, le Pays basque se mérite avait averti Roland Hirigoyen avant de conclure en langue basque : “le pessimisme est d’humeur, l’optimisme de volonté”

Une zone internationale de chalandise exceptionnelle“Après Johnny Hallyday qui a fait venir 12 000 personnes au stade Aguilera de Biarritz, je pense que je suis le deuxième Belge qui peut battre ce record aujourd’hui puisque l’on prévoit près de 15 000 visiteurs pour cette ouverture.” C’est avec une pointe d’humour que le directeur d’Ikea Bayonne, Christian Kaelen a inauguré les 37 000 m2 dont 22 250 de surface de vente du géant du meuble suédois dans la zone commerciale Amtezondo, à l’est de l’agglomération et à cheval sur  trois communes.

selffie directeur

Comme le rappela le président directeur général d’Ikea France, le Dacquois Olivier Baraille : “l’aboutissement de dix années de négociations puis de réalisation entreprises par l’ancien maire de Bayonne Jean Grenet et qui a fait sortir le 32e magasin Ikea dans une zone exceptionnelle. ”Ceci présente des signes qui tendent à l’optimisme. Le lundi, testées par les possesseurs de la carte Ikea, 7500 personnes se sont précipitées dans cet ensemble commercial qui compte une zone de chalandise de 1 million d’habitants. En prenant un compas, en présentant la pointe sur la zone d’Ametzondo on peut tracer un cercle qui atteint la moitié des Landes, le Béarn et la Bigorre, mais aussi une bonne prise du Pays basque espagnol..» Je pense que nous allons prendre un peu de clients à nos amis de Bordeaux, Toulouse et Bilbao » dit en souriant le directeur de Bayonne qui ne cache pas l’ambition de recevoir un million de visiteurs — et acheteurs — par an dans cet espace aux 8 900 références. Il faut dire que cette rencontre des autoroutes A64, en provenance de Toulouse avec l’A63, Bordeaux-frontière espagnole est l’argument qui a fait pencher le géant suédois. Mais ce qui, en revanche, n’a pas été dit est que la deux fois deux voies qui rejoint les Landes à Bayonne et a fini de désenclaver la sous-préfecture des Pyrénées Atlantiques est l’œuvre du père de Jean Grenet, Henri, président du Conseil général des PA, à l’époque et maire de Bayonne. Avec une gauche pour la première fois au pouvoir, Henri Emmanuelli souhaitait récupérer cette deux voies depuis la gare de péage de Sames pour gagner Hossegor et Saint-Vincent-de-Tyrosse. Or, Henri Grenet habilement était parvenu à remporter la martingale. La deux fois deux voies irait jusqu’à Bayonne.

Cette première étape franchie le Geant suédois qui, l’an prochain sera renforcé d’une autre zone commerciale tout aussi impressionnante d’une cinquantaine d’enseignes, ne veut pas pour autant la mort du commerce bayonnais : il va mettre dès la première quinzaine de septembre en service une navette afin que sa clientèle, dont 40 % d’Espagnols, aille découvrir la ville des remparts de Vauban. Une fois évidemment qu’ils auront découvert les 8 900 produits référencés du magasin. Une page vient d’être tournée dans le secteur tertiaire basque. Du nord et du sud. C’est un Suédois qui en aura établi le lien.

 
haka ikea

Félix Dufour
Par Félix Dufour

Crédit Photo : F.D.

Partager sur Facebook
Vu par vous
3352
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Economie
Economie
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 22 + 16 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !