aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

29/09/16 : Alain Rousset:"je l'ai demandée depuis longtemps" après l'annonce de M.Valls qu'à compter du 1er janvier 2018, les régions au lieu de la DGF bénéficieront d'une "fraction de TVA dont l’effet dynamique garantira et pérennisera leurs moyens d’actions"

29/09/16 : Alors que les attaques de vautours sur le bétail augmentent dans les Pyrénées-Atlantiques, Bernard Layre, le président de la FDSEA demande que des tirs de prélèvement soient faits sur ces rapaces, "exactement comme c'est le cas ailleurs pour le loup"

27/09/16 : Le Tribunal administratif de Pau a consulté aujourd'hui mardi le premier des deux recours déposé par les opposants à l'intercommunalité unique du Pays basque. Celui-ci concernait l'étude de la validité de l'arrêté du 18 juillet. Jugement rendu lundi.

27/09/16 : Mme Sonia Penela est nommée sous-préfète, directrice de cabinet de la préfète de la Dordogne. Elle succède à Jean-Philippe Aurignac qui occupe désormais le poste de Secrétaire général de la préfecture du Cantal. Elle prendra ses fonctions le 3 octobre.

23/09/16 : Annulation du spectacle « Cabaret New Burlesque » programmé le mardi 11 octobre, au Théâtre Ducourneau, à Agen. Le producteur a déprogrammé la tournée européenne de ces artistes américains. Aucun autre spectacle ne sera programmé en remplacement.

23/09/16 : Elections au tribunal de Commerce d'Agen. 9 candidats en lice. Dépouillement prévu le 5 octobre à 9h30 et éventuellement, en cas de 2ème tour, le 18 octobre à 9h30.

23/09/16 : TEST TOEIC. Spécialisée dans l’enseignement des langues étrangères, la Maison de l’Europe47 à Agen organise une session de test TOEIC le mercredi 12 octobre de 14h à 17h. Plus d'infos au 05.53.66.47.59. Date limite d’inscription : le 26 septembre

22/09/16 : L'abeille et les problèmes auxquels elle est confrontée sont évoqués jusqu'au samedi 24 septembre lors de journées que le village Emmaüs de Pau-Lescar consacre à cet insecte à travers de multiples stands, animations et conférences.+ d'info

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 30/09/16 | Fête des voisins à Cenon le 6 octobre

    Lire

    Fidaquitaine, cabinet d'expertise comptable organise lee 6 octobre la 3ème édition de la «Fête des Voisins du Travail » à Cenon (33). Son principe, basé sur la rencontre et l’échange professionnel, réunit salariés et chefs d'entreprises situés à proximité autour d’un midi festif. Cette année, la Ville présentera le portail des commerçants , qui recense les commerçants et artisans exerçant dans la commune en quelques clics! Les inscriptions pour les commandes des menus sont ouvertes jusqu'au 04 octobre. Rens: Fidaquitaine (Rémi Houbion, responsable marketing) au 05 56 40 54 74

  • 30/09/16 | Salon Horizon Vert, les 1er et 2 octobre au Parc des expos de Villeneuve/Lot

    Lire

    Ce rendez-vous dédié à l'écologie fait la part belle cette année à la biodiversité dans tous ses aspects. L'occasion de découvrir, à travers conférences, ateliers et autres animations, quelques exemples de tout ce qui peut être fait au quotidien pour protéger la biodiversité. L'inauguration se déroulera le samedi 1er octobre à 11h. Ce salon est ouvert de 10h à 19h, et le samedi jusqu'à 23h pour l'espace restauration/spectacle. Tarifs : 2,50 €/adulte - Gratuit pour les moins de 20 ans.

  • 29/09/16 | Une belle reconnaissance pour les Vignerons de Buzet!

    Lire

    Ils viennent d'obtenir le label Diversité. Un premier pas vers la double certification « égalité & diversité », proposée par la Région Aquitaine et le groupe AFNOR. Cette certification veille à la gestion équitable et impartiale de la richesse humaine, sans discrimination aucune. Les Vignerons de Buzet s'inscrivent là dans un projet pilote pour les PME, porté par la Région Aquitaine. Une démarche expérimentale et innovante qui évoluera au sein de la démarche RSE globale.

  • 27/09/16 | PS Gironde; les six circonscriptions réservées aux femmes

    Lire

    La fédération de la Gironde du PS dans un communiqué annonce qu'il a choisi de reconduire la parité pour la désignation des candidatures aux législatives de juin 2017. Pour ces prochaines échéances "le Parti Socialiste girondin s’inscrit dans cette même dynamique de féminisation de ses candidatures en marquant son souhait de réserver la moitié des circonscriptions girondines soit les 1ère, 2e, 5e, 6e, 8e et 12e circonscriptions. L’ensemble des 12 circonscriptions seront soumises au vote des militants." Cette proposition a été adoptée par 72% des membres du Conseil Fédéral ce 26 septembre.

  • 27/09/16 | Un nouveau radar fixe dans le Bergeracois pour la fin de l'année

    Lire

    Un radar fixe sur la route entre Bergerac et Eymet va être installé. C'est ce qu'a annoncé la préfète de Dordogne, Anne-Gaëlle Baudouin-Clerc. L'emplacement exact n'a pas été révélé. "Il s'agit d'une route qui n'avait pas été identifiée comme particulièrement dangereuse. Mais suite à plusieurs accidents récents sur cet axe, j'ai demandé l'installation d'un radar". Il devrait être mis en place d'ici la fin de l'année explique-t-elle. Il flashera dans les deux sens de circulation.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Elections régionales 2015 Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Economie | Il manque 240 000 euros pour financer l'aéroport de Bergerac

02/11/2014 | La chambre de commerce et d'industrie de la Dordogne ne peut plus être actionnaire de l'aéroport de Bergerac pour des raisons juridiques et financières.

L'aéroport de Bergerac un outil de développement majeur pour la Dordogne

La chambre de commerce et d'industrie apporte chaque année au syndicat mixte air Dordogne 240 000 euros qui finance l'aéroport de Bergerac. A partir de 2015, la CCI ne pourra plus verser un centime pour deux raisons. Elle est sommée par la Chambre régionale des comptes de retirer de l'actionnariat, car elle ne peut être juridiquement gestionnaire via une délégation de service public et actionnaire. La deuxième raison est financière : la CCI est impactée par la baisse des recettes fiscales qui touche le réseau consulaire. Le SMAD en appelle à la Région pour trouver les 240 000 euros manquants.

Actuellement, la chambre de commerce et d'industrie de la Dordogne est gestionnaire de l'aéroport de Bergerac. Elle bénéficie d''une délégation de service public depuis 2003, cette délégation a été renouvelée le 1er avril 2013. La CCI contribue chaque année à hauteur de 240 000 euros au financement du Syndicat mixte air Dordogne au côté du Conseil général (à hauteur de 49 %), de la Communauté d'agglomération Bergeracoise, la ville de Périgueux (à hauteur de 1 %). A partir de l'année prochaine, la chambre consulaire ne pourra plus être actionnaire. "Sur avis de la chambre régionale des comptes, le préfet de la Dordogne et le préfet de Région  ont demandé que la CCI se retire de l'actionnariat du SMAD en vertu du code des marchés publics. C'est une question qui avait déjà été soulevée lorsque notre délégation de service public a été renouvelée au printemps 2013. Aujourd'hui, nous avons la ferme intention d'aller au terme de nos missions jusqu'en 2020, "explique Christophe Fauvel, le président de la CCI de la Dordogne.

150 millions d'euros de retombées dans l'économie locale Le désengagement forcé de la chambre de commerce et d'industrie  a fait couler beaucoup d'encre ces derniers jours. Selon un communiqué du SMAD, "il a suscité des réactions outrées mais peu en phase avec les réalités économiques du département." La  réaction de Lionel Frel, responsable local d'Europe écologie les Verts, au désengagement financier de la CCI dans l'aéroport de Bergerac, qui selon lui sert au "désenclavement des Londoniens, a fait l'unanimité contre lui. "Depuis que la CCI assure la gestion de l'aéroport, en fait depuis 2003, la fréquentation est passée de 10 000 à 280 000 passagers par an. Le déficit reste stable d'année en d'année,  il est maîtrisé et se situe autour d'1,2 million d'euros par an. Il est supporté par le SMAD. Mais tout le monde s'accorde à dire aujourd'hui, tous bords politiques confondus, à quelques rares prises de position extrémistes,  que l'aéroport de Bergerac est un outil de développement économique majeur pour la Dordogne. Il génère chaque année plus de 150 millions d'euros de retombées économiques pour le département," détaille Christophe Fauvel.

Nouvelle contrainte financière La chambre consulaire doit aussi faire face à une nouvelle contrainte, financière qui touche l'ensemble du réseau des CCI. "Bercy nous demande de verser 2, 4 millions l'an prochain. Sur notre budget, nous prévoyons une diminution de nos ressources de l'ordre de 37 %. Dans ce contexte, il nous sera impossible de verser cette participation de 240 000 euros, même si nous n'avions pas cette contrainte juridique, "poursuit le président de la CCI. La chambre consulaire n'a pas encore quitter l'actionnariat du SMAD, car les statuts prévoient que pour en sortir, il faut que les autres financeurs donnent leur accord. Le Syndicat mixte air Dordogne n'a pas d'autre choix que de trouver rapidement un nouvel actionnaire. Le syndicat se tourne naturellement vers le Conseil régional qui intervient déjà dans les financements des aéroports de Mérignac et de Pau. "Malgré les propos de Bernard Uthury, vice président de la région chargé des transports, dans les colonnes de Sud Ouest, qui sous entend que la Région ne peut intervenir, les discussions sont en cours. Nous n'avons eu aucune réponse officielle et nous avons demandé une réunion d'urgence sur l'avenir et le financement de l'aéroport," précise Christophe Fauvel, qui n'exclut pas que la ville de Bergerac redevienne un jour actionnaire. 

Claude-Hélène Yvard
Par Claude-Hélène Yvard

Crédit Photo : archives Claude Hélène Yvard

Partager sur Facebook
Vu par vous
4146
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
7 réactions
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Economie
Economie
Retour à la page d'accueil
Accueil
Réaction | 03/11/2014

150 millions de retombées dans l'économise locales ? Mais où sont-ils donc ? Un chômage de 13% à Bergerac et un trou à combler de plus d'1 million chaque année pour cet aéroport. Bordeaux-Mérignac suffit amplement à la Région, aux touristes et aux hommes d'affaires.

Volplané | 03/11/2014

"1,2 million d'euros de déficit stable maîtrisé". Et une incompétence assumée.

Webmestre | 03/11/2014

Les enquêtes d'impact économique réalisées régulièrement révèlent que les retombées économiques de l'aéroport représentent 150 millions d'euros par an, et ce malgré le coût supporté par les collectivités. Il s'agit d'investissements immobiliers, de retombées fiscales pour le département, et d'euros injectés dans l'économie locale. L'aéroport est considéré comme un outil de développement économique majeur pour la Dordogne. Un tiers des passagers qui séjournent en Dordogne plus de six mois exerce une profession indépendante. Pour les entreprises locales, les Belges, Néerlandais et Britanniques contribuent au développement économique. La moitié des entreprises réalisent 5 à 25 % de leur CA avec les Britanniques.

Commentaire | 03/11/2014

Bref, il manque 1 million 200.000 euros pour financer l'aéroport de Bergerac. La Région Aquitaine accepterait donc de financer le déficit de fonctionnement d'une structure dont l'utilité et l'avenir restent à prouver.

Puillalle | 03/11/2014

@Webmestre : vous évoquez l'étude annuelle des retombées (très objective réalisée par la CCI locale) qui indique que 60 % des passagers sont des retraités anglais et hollandais demeurant pour la majorité près d'Agen (Lot et Garonne) ou de Brive (Corrèze). De grands contributeurs à l'économie de la Dordogne !

Thierry Merger | 05/11/2014

Il manque 240 000 € par an. Il y a 280 000 passagers par an. Il suffirait que chacun d'eux payent moins d'un euro en plus pour que la somme manquante soit réunie ! On pourrait même leur demander un peu plus que ça : ils peuvent payer (riches retraités, entrepreneurs dynamiques...) ils aiment cette région, et sont pour la plupart (peut-être) libéraux et partisans de la vérité des prix ! Pourquoi les subventionner ? Ils resteront. J'approuve la réaction de Lionel Frel, responsable local d'Europe écologie les Verts.

LiuZhong | 06/12/2014

le problème est réglé. La ligne-Bergerac-Paris est supprimée en janvier.

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 3 + 16 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !