Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

21/02/18 : Charente-Maritime: Dominique Bussereau a annoncé sur twitter qu'il quittait Les Républicains. "Je reste attaché aux militants, aux amis. Le faux pas grave d'un chef ne me permet pas de rester dans l'équipe du chef",s'est-il justifié sur Public Sénat.

20/02/18 : Pont d'Aquitaine fermé et la section de la rocade A630 comprise entre les échangeurs 2 (Lormont - Croix Rouge) et 4 (Bordeaux – Labarde), les nuits du mercredi 21 février à 21h00 au jeudi 22 à 6h00 et du 22 à 21h00 au 23 février 6h00

16/02/18 : Suite au décès de Joan Taris, les élus MoDem & Apparentés du Conseil régional néo-aquitain ont choisi Pascale Requenna, tête de liste du département des Landes lors des élections régionales de 2015, pour incarner la Présidence de leur groupe.

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 22/02/18 | Bordeaux: Anne Walryck démissionne à son tour après les propos de Wauquiez

    Lire

    Anne Walryck, adjointe au maire de Bordeaux, vice-présidente de la métropole, annonce ce jour sa démission des Républicains « devant les propos assumés et calomnieux de Laurent Wauquiez sur Alain Juppé », rejoignant ainsi d'autres conseillers démissionnaires: Elizabeth Touton, Anne Brézillon, Jean-Louis David, Stéphane Delaux, Joël Solari, Laetitia Jarty-Roi.

  • 22/02/18 | Pic de pollution en Gironde: réduction des vitesses maximales autorisées

    Lire

    En conséquence du déclenchement d'une alerte de pollution aux particules fines émise par Atmo Nouvelle-Aquitaine pour jeudi 22 et vendredi 23 février sur le département de la Gironde, Didier Lallement, préfet du département, a pris un arrêté qui réduit de 20km/h les vitesses maximales autorisées sur l’ensemble du réseau routier du département (hors voiries urbaines) jusqu’à la fin de l’épisode de pollution.

  • 22/02/18 | La Gironde déclenche le niveau 2 du plan Grand Froid

    Lire

    Compte tenu de la vague de froid attendue cette semaine sur la Gironde, le préfet Didier Lallement a décidé, dans le cadre du niveau 2 du plan Grand froid, de renforcer la capacité d’accueil en hébergement d’urgence. 66 places supplémentaires sont ainsi ouvertes dont 34 pour les familles et 32 pour les personnes isolées. Au total, ce sont 1 576 places qui sont mobilisées pour l’accueil des sans-abri en Gironde dont 365 places au titre du dispositif hivernal.

  • 21/02/18 | Du mouvement au sein de la Gauche régionale

    Lire

    Des élus du conseil régional ayant quitté le groupe (et le parti) socialiste en début d'année (dont son ex-président Stéphane Delpeyrat-Vincent) un nouveau groupe annonce sa création au sein de l'assemblée régionale : le « Groupe Génération.s », issu du mouvement de Benoît Hamon. Créer par Naïma Charaï, Stéphane Delpeyrat-Vincent, Mathieu Bergé et William Jacquillard, il ambitionne "d'alimenter la Gauche d’idées nouvelles en adéquation avec les valeurs que nous avons toujours portées, notamment au sein de l’assemblée régionale, dans la perspective de la voir gagner les prochaines élections régionales de 2021"

  • 20/02/18 | Logement : la flambée bordelaise confirmée

    Lire

    Le nouveau baromètre des prix moyens de l'immobilier dans les villes de plus de 100 000 habitants est riche en enseignements. On y apprend, sans grande surprise, que Bordeaux figure dans le top 3 des dix villes les plus chères de France : 266 124 euros en moyenne (juste derrière Lyon et ses 279 524 euros), soit une hausse de 13,2%. En comparaison, la ville de Toulouse se situe loin derrière en douzième position (175 609 euros). Enfin, le baromètre d'LPI-Se Loger affirme que le prix moyen d'un logement dépasse les 200 000 euros dans sept villes (sur 34) de plus de 100 000 habitants.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Economie | Immobilier: le Crédit agricole Aquitaine montre ses forces

19/09/2016 | Jack Bouin, Directeur général de la Caisse régionale du Crédit Agricole d'Aquitaine, annonce la création d'une Maison de l'Immobilier unique en son genre.

Frédéric Dandieu Directeur régional Aquitaine de Crédit agricole immobilier, Jack Blouin, DG Crédit Agricole Aquitaine et Dominque Moreau-Ferellec, Président Square Habitat Aquitaine

Au n°13 cours du XXX juillet, à deux pas de la place des Quinconces à Bordeaux, la Maison de l'Immobilier du Crédit Agricole Aquitaine, sera la voisine immédiate du futur Village by CA sur un ensemble immobilier total de 2600 m2. Ouverte au mois de novembre prochain, elle rassemblera en un seul lieu 75 collaborateurs sur les divers métiers du groupe lié de ce secteur, de la promotion immobilière à l'administration de biens en passant par la transaction, ou encore bien sûr le financement et l'assurance. Objectif : « Avoir pignon sur rue et fédérer les métiers et services de l'immobilier sous un seul toit, et permettre un circuit immobilier plus simple pour nos clients et prospects ». Ou l'affirmation de l'immobilier comme un relais de croissance de la banque verte.

« L'immobilier a été identifié comme l'un des domaines d'excellence du groupe Crédit Agricole et du Crédit Agricole Aquitaine. En outre, nous sommes le premier banquier de l'immobilier et plus de la moitié de nos financements se font pour ce secteur. C'est donc bien qu'il y a une demande de nos clients », explique Jack Bouin. De quoi aussi choisir d'en faire une priorité pour la Caisse régionale, et de la rendre visible, en créant la première Maison de l'Immobilier au niveau national. Une suite logique après la création en 2015 d'une direction dédiée au développement immobilier au siège de la Caisse régionale.

"Réunir en un seul endroit l'ensemble des savoir-faire"Dans cette « Maison », particulièrement bien située en termes de visibilité et d'accès, seront donc représentés les différents métiers du Groupe liés à l'immobilier. « L'idée est de pouvoir réunir en un seul endroit l'ensemble des savoir-faire et métiers ». Et en la matière les compétences sont larges : la promotion et co-promotion immobilière avec Crédit agricole immobilier, la transaction immobilière et l'administration de biens (gestion locative, syndic) via Square Habitat, et bien sûr le financement, l'assurance et le conseil patrimonial immobilier. A tout cela le Crédit agricole ajoute une dernière flèche à son arc, en renouant avec l'activité de prescription immobilière, via « des accords passés avec une vingtaine de courtiers, essentiellement situés sur Bordeaux », souligne Jack Bouin. Des accords qui traduisent la volonté de la banque de transformer des prospects en clients via les prescriptions des courtiers.
Concrètement, la Maison de l'Immobilier, comptera une agence Habitat composée de 9 conseillers pour le financement des projets, une agence commerciale Square habitat tous métiers, les équipes de Square habitat Syndics, l'antenne régionale du promoteur Crédit Agricole Immobilier et un showroom pour mettre en valeur ses projets dans le neuf. Au total, « un lieu qui permet de démontrer que le Crédit Agricole est présent sur tous les maillons de la chaîne immobilière. C'est aussi un signe fort et visible de l'ambition que l'on a sur l'immobilier », insiste Dominique Moreau-Ferellec, Président de Square Habitat Aquitaine, avant de détailler quelques chiffres étayant l'argument.

Prescription immobilière: "un développement exponentiel" En matière de financement de promoteurs régionaux, « nous avons 273M€ d'encours de crédits soit une part de marché située en 25 et 30%, pour 190 projets financés en 2015. C'est un chiffre en constante progression, affirme Dominique Moreau-Ferellec. Sur la prescription immobilière les contacts repris avec les courtiers depuis un an portent déjà leurs fruits sur la métropole puisque 507 prospects sont ainsi devenus « clients fidèles » parmi les 655 prêts acceptés (sur 1745 dossiers proposés) soit 85M€ de prêts. Là encore, « le développement est exponentiel », signalent les responsables. Une prescription qui est aussi menée en interne à l'échelle du groupe Crédit Agricole via le site e-immo.fr permettant d'évaluer en ligne sa capacité à l'emprunt. « Sur les 15700 demandes de prêts effectuées via le site 51% sont des prospects. Au niveau de la Caisse régionale d'Aquitaine 1396 dossiers ont été validés pour 186M€ de prêts accordé soit 10% de l'activité Crédit Agricole Aquitaine. »
Sur l'administration de bien aussi, les chiffres s'affichent à la hausse : 2780 lots sont en gestion locatives, soit 12% de plus que l'an dernier, l'activité syndic couvre quant à elle 6650 lots (+ 13%).
Enfin, sur l'activité de Crédit Agricole Immobilier sur le secteur régional, c'est principalement l'activité autour de la promotion résidentielle qui prime avec une production en cours de 350 logements par an sur l'aire métropolitaine et sur le Bassin d'Arcachon.

Solène Méric
Par Solène Méric

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
6665
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Economie
Economie
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 24 + 8 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !