15/10/17 : A TF1 Emmanuel Macron après le drame de Marseille a annoncé une nouvelle loi en matière de droit d'asile et d'immigration et la négociation en cours "d'accords bilatéraux avec les pays africains" pour rendre effectives les reconduites à la frontière.

13/10/17 : Les offices HLM de Charente-Maritime organisent une manifestation mardi à 14h devant la prefecture de La Rochelle pour protester contre la baisse des aides au logement pour les bailleurs sociaux.

11/10/17 : Le collectif national « Vive l'APL » qui regroupe 60 organisations associatives, syndicales, de consommateurs et bailleurs sociaux, appelle à la mobilisation samedi «pour défendre le droit au logement social». A Bordeaux, ce sera à Pey Berland à 14h

03/10/17 : L'organisation du Grand Pavois a enregistré quelque 80 000 visiteurs pour cette 45 e édition, identique à l'an dernier, et de nombreuses ventes d'unités. La prochaine édition se tiendra du 26 septembre au 1er octobre 2018.

- Multivote -
- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 15/10/17 | Les ours des Pyrénées donnent de leurs nouvelles

    Lire

    L'association Pays de l'ours- ADET se réjouit de "deux bonnes nouvelles" sur le massif pyrénéen. Tout d'abord la réapparition de Cannellito, le fils de l'ourse Cannelle tuée en 2004 par un chasseur béarnais. Alors que le plantigrade avait disparu depuis plusieurs mois, sa trace a été détectée grâce à la génétique en Bigorre et à Luchon. Par ailleurs, une quatrième portée comprenant deux oursons a été repérée sur le massif. "Ce qui porte à 7 le nombre minimum d'oursons cette année".

  • 13/10/17 | A 63: travaux de maintenance en Gironde

    Lire

    En raison de travaux de maintenance de la signalisation sur l'A63, les mesures suivantes vont être mises en œuvre : fermeture de la bretelle d’accès des aires de Lugos Est et Ouest du dimanche 15 à 22h au lundi 16 octobre 17h,la fermeture des bretelles d’accès et de sorties de l’échangeur 21 (Salles), le lundi 16 de 8h à 17h, la fermeture de la bretelle d’accès et de sortie de l’échangeur 20 (Belin-Béliet), le mardi 17 de 8h à 17h. Déviations locales prévues pour les usagers souhaitant rejoindre Salles ou Belin-Béliet depuis l'A 63 ou une entrée d'autoroute depuis Salles ou Belin-Béliet.

  • 12/10/17 | Le maire de Captieux démissionne

    Lire

    Denis Berland, maire de Captieux depuis 2015 suite à l’élection de Jean-Luc Gleyze à la présidence du Conseil Départemental de la Gironde, a présenté par courrier au préfet de la Gironde sa démission. Celui qui a été premier adjoint jusqu’en 2015 n’a pas encore indiqué les raisons de son départ.

  • 11/10/17 | Une Landaise élue Miss Aquitaine

    Lire

    C'est au Théâtre Quintaou d'Anglet ce week-end qu'a été décernée l'écharpe 2017 de Miss Aquitaine en vue de succéder à la Lot-et-Garonnaise Axelle Bonnemaison. Le jury -avec l'aide du public- a désigné la Landaise Cassandra Jullia, 18 ans, du Comité Béarn-Landes ,domiciliée à Orthevielle. Étudiante en BTS esthétique, option management à Mont-de-Marsan. Elle qui représentera l'Aquitaine au concours Miss France de décembre. Pour la petite histoire, le Poitou-Charentes a son propre comité de miss régional.

  • 11/10/17 | Bassin de Lacq: "Une occasion manquée" pour EELV

    Lire

    En 2040, la France devrait cesser l'extraction d'hydrocarbure, sauf sur le Bassin de Lacq. Une décision, généralement saluée ici mais que "déplorent" Françoise Coutant, V-P de la Région chargée du climat et de la transition énergétique (EELV) et J-François Blanco, élu régional écologiste qui accusent "le lobbying des députés béarnais" de "condamner le site à moyen terme, les industriels [n'ayant] plus d'intérêt à anticiper les conséquences du dérèglement climatique. Populations et environnement en pâtiront (et) les travailleurs des sites concernés risquent selon eux d’y perdre leur activité lorsque les gisements seront taris"

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Economie | Immobilier: Pichet, le groupe aquitain qui monte qui monte

08/10/2014 | Ce 7 octobre, Patrice Pichet, PDG du Groupe immobilier Pichet a reçu la presse régionale dans les locaux de son siège pessacais.

Patrice Pichet, Président Directeur général du groupe Pichet et Thierry Delorge, Directeur de la Coordination Commerciale du Groupe

A entendre Patrice Pichet, il est un PDG plutôt serein, et les chiffres qu'il livre le lui permettent. En effet, dans un contexte national de ventes d'appartements neufs à la baisse de 9,5% entre le premier semestre 2014 et le premier semestre 2013, le Groupe Pichet, a quant à lui enregistré une progression de son volume d'affaires de 5%. De bons résultats qu'il explique à la fois par une ambition nationale offensive de plus en plus réalisée, et "un business model vertical" original allant de la conception jusqu'à la gestion des logements construits. Retour sur une dynamique positive qui affirme le groupe aquitain dans le peloton de tête des promoteurs immobiliers nationaux.

Si la promotion immobilière est le métier historique du groupe, et reste le cœur de son activité, le secret de la réussite développée par Patrice Pichet et ses collaborateurs, c'est d'avoir développé une logique de l'immobilier intégré. «Nous ne sommes pas un pure player de la promotion immobilière mais nous proposons un package de compétence: de la conception à la vente des biens». Et pour cause, le groupe, qui a aujourd'hui 25 ans, cumule cinq métiers : «la promotion immobilière, l'administration de biens, la foncière patrimoniale, l'exploitation hôtelière via la marque All Suites (4000 lits) et enfin, depuis 2010, l'activité viticole, avec l'achat du Château Les Carmes Haut-Brion».
Une palette de compétences qui (hormis l'activité viticole, un peu à part) est «un point fort du groupe» dans la conquête des marchés explique Patrice Pichet. En matière de projet d'aménagement urbain, «lorsque nous remportons un marché, les acteurs locaux n'ont qu'un seul interlocuteur face à eux, qu'il s'agisse de discuter sur les parties logement, commerces ou encore parking, ce qui n'est pas le cas avec nos concurrents qui doivent constituer des équipes pour répondre au concours». Une multitude de compétence qui est aussi pour Patrice Pichet, une garantie de «la qualité du service et de l'accompagnement du client tout au long de la vie du bien, sa conception, sa gestion et éventuellement sa location ou revente». Une compétence multicasquette qui a amené un volume d'activité de quelques 450 M€ en 2013, pour un résultat de 20M€ avant impôts.

Une trentaine de programmes en Île-de-FranceUn modèle qui a fait ses preuves en Aquitaine, et que le groupe réplique ailleurs sur le territoire national. En effet, Pichet a installé des directions territoriales, certes dans le Sud-Ouest mais aussi à Lyon, Lille ou encore Paris. L'Île de France concentre d'ailleurs beaucoup les attentions du groupe, qui commence à voir les retombées d'un travail mené depuis 10 ans sur la conquête de marchés sur cette région. Autant de marchés gagnés qui expliquent la progression du groupe. Actuellement «une trentaine de programmes sont en cours en Île-de-France. D'ici trois ans, nous produirons 1000 nouveaux logements par an en Île de France, soit une bonne moitié de la production du groupe», prévoit le PDG. En effet cette année, au total, le groupe a vendu 1700 lots pour 2000 lots produits. L'activité parisienne, au sens large, représentera donc une part significative du chiffre d'affaire. De quoi justifier l'installation d'une nouvelle direction régionale à Paris dans un immeuble de 2500 m2 acquis pour 18M€ près de la place Beauvau.

Projet emblématique à Bordeaux-BastidePour autant, bien sûr l'activité en Aquitaine et dans la métropole bordelaise perdure pour le groupe qui vient de lancer divers projets sur l'agglomération, en lien avec les nombreux chantiers de renouvellement urbain. Le groupe Pichet est donc présent à Mérignac, sur l'opération campus à Talence, l'Opération d'intérêt national Bordeaux Euratlantique, les Bassins à Flot ou encore Bordeaux-Bastide qui abrite d'ailleurs un des plus «emblématiques» selon Thierry Delorge, Directeur de la Coordination Commerciale du Groupe. Il s'agit de la résidence "l'Avant-Première" située juste derrière le cinéma Mégarama. Livré en 2017, ce projet vient mettre un point final à la ZAC Coeur de Bastide. Il comportera 330 appartements du T1 au T5, des commerces en pieds d'immeubles et un parking de 850 places sur 3 sous-sol dont une partie sera dédié au cinéma, et le reste aux habitants.
Sur Bordeaux-Euratlantique, le groupe Pichet prévoit la réalisation d'un immeuble en bois à R+5 à l'entrée de la ville dont le permis de construire vient tout juste d'être déposé. Il comprendra des bureaux et des appartements et si la commercialisation n'est pas encore ouverte, le groupe reçoit déjà de nombreuses propositions, assurent les responsables.

Conséquence tangible de cette dynamique d'entreprise, le groupe de 700 employés recherche une soixantaine de collaborateurs à travers la France dont la moitié pour de la création de poste.

Solène Méric
Par Solène Méric

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
3289
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Economie
Economie
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 19 + 16 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !