11/08/22 : "Jamais autant de moyens aériens n'ont été mobilisés sur un incendie. On va continuer de s'adapter grâce à la solidarité européenne. Mais il n'y a pas que les moyens aériens," indique Elisabeth Borne depuis Hostens, en Gironde.

11/08/22 : Pendant qu'Elisabeth Borne, Première ministre est en visite sur les incendies à Hostens en Gironde, le Président, Emmanuel Macron, annonce que l'Allemagne, la Grèce, la Pologne, la Roumanie et l'Autriche vont venir en aide à la France.

11/08/22 : Elisabeth Borne et Gérald Darmanin sont attendus ce jeudi à Hostens en Sud Gironde: 6 800 ha de forêt ont été détruits par le feu depuis mardi après midi. 1100 pompiers sont mobilisés et 10 000 personnes ont du quitter leur domicile.

10/08/22 : Le député RN de Gironde, Grégoire de Fournas, dépose ce mercredi une proposition de loi instaurant une peine plancher de 10 ans pour les incendiaires. "La plupart des incendies sont d'origine criminelle. Or les pyromanes ne sont condamnés qu'à du sursis."

10/08/22 : Face aux incendies en Gironde et dans les Landes, le Ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin indique sur Tweeter qu'il a "décidé de renforcer les moyens mobilisés : plus de 1000 pompiers, 9 avions et 2 hélicoptères bombardiers d’eau sont engagés."

10/08/22 : Pour cause de reprise des incendies dans le Sud Gironde et le Nord des Landes, la circulation est interdite depuis mercredi 11 h, dans les deux sens sur l'autoroute A63 reliant Bordeaux à Bayonne. Les poids lourds sont déviés par Pau.

10/08/22 : Bordeaux est une des villes qui compte le plus de pâtisseries. Son score est de 4 pour 100 000 habitants, autant que Lyon, plus que Paris et Toulouse, mais moins que Strasbourg. Podium établi par Hellofresh, leader des boxs à cuisiner.

09/08/22 : Une soixantaine de commerçants de la ville de Périgueux a prévu de participer à la grande braderie en plein coeur de l'été, pour les trois journées des jeudi 11, vendredi 12 et samedi 13 août.

09/08/22 : Dans les Deux-Sèvres, le bassin de la Charente et le sous-bassin Aume-Couture sont en alerte 1 pour l'eau. L'arrosage des espaces verts, l'alimentation des fontaines, le remplissage des piscines sont interdits ainsi que le lavage des véhicules.

09/08/22 : Le département de la Gironde est placé en vigilance orange canicule à compter de ce mardi midi. Les maximales attendues pourront atteindre 21° la nuit et 36 à 38° en journée.

09/08/22 : Le département du Lot-et-Garonne passe en vigilance orange canicule à compter de ce mardi midi, avec des températures maximales prévues de 36 à 38 °C, puis mercredi et jeudi, jusqu'à 40 °C. Fin de l'épisode attendue pour vendredi.

09/08/22 : Un décret au journal officiel du 4 août acte la création effective de la Chambre d'agriculture interdépartementale de la Charente-Maritime et des Deux-Sèvres au 1er octobre prochain. Un travail de rapprochement mené depuis plus de sept ans.

08/08/22 : En raison de la sécheresse et des prévisions météos pour la semaine, les forêts du Pignada et du Lazaret à Anglet (64) sont fermées à compter du lundi 8 août, 18 H. Une décision prise en prévention du risque maximal de départ de feu.

08/08/22 : Météo France place le département des Landes en vigilance jaune canicule à compter de ce lundi 14h00. La vague de chaleur prévoit des températures minimales comprises entre 18 °C et 20 °C la nuit et 36 °C à 38 °C en journée.

08/08/22 : La première édition de Biarritz Hall Music Festival avec les meilleurs artistes de la scène électro française a lieu le 12 et 13 août. L’équipe est à la recherche de bénévoles pour l'accueil, le bar, les animations, la logistique... pour s’inscrire:+ d'info

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 11/08/22 | Les Mondiaux de boomerang à Gradignan dès le 16 août

    Lire

    Gradignan (Gironde)accueille les mondiaux de boomerang du 16 au 26 août. Une centaine de lanceurs issus de 14 nations s'affronteront au Domaine de Moulerens sur différentes épreuves spectaculaires en individuel et en équipe. 25 athlètes français participeront et les têtes d'affiche remettront leur titre en jeu à l'image de Marie Appriou, 23 ans, championne du Monde en titre et Matéo Guerrero, 15 ans, vice-champion du Monde Junior. Renseignements sur l'appli https://wbc2022.glideapp.io/dl/d0a5f4

  • 11/08/22 | La préfecture de la Haute-Vienne labellisée

    Lire

    Suite à un audit externe réalisé par SOCOTEC, la préfecture de la Haute-Vienne vient de se voir attribuer le label « Qual-e-pref ». Ce label témoigne de la volonté de répondre au quotidien aux attentes des usagers ainsi que la communication d'urgence en cas d'évènement majeur. La préfecture a obtenu cette labellisation pour trois ans.

  • 11/08/22 | Des maraîchers à Limoges Métropole

    Lire

    La Ceinture verte terroir de Limoges veut relocaliser l'agriculture au travers l'aide à l'installation de maraîchers en agriculture biologique ou Haute Valeur Environnementale. Elle propose pour cela un service d'installation clé en main sur des terres équipées, avec un accompagnement technico-économique et une aide à la recherche de logement sur site ou à proximité. L’ensemble des équipements seront mis à disposition de 5 maraîchers sur le territoire de Limoges Métropole.

  • 10/08/22 | Le feu inquiète de nouveau en Gironde et dans les Landes

    Lire

    Le feu de Landiras a repris au niveau de la commune de Saint-Magne mardi, en sortant de la zone dans laquelle il avait été fixé, nécessitant l’intervention de 500 sapeurs-pompiers, appuyés par des avions bombardiers d’eau. 6 000 ha ont brûlé à Hostens. Le feu très virulent s’est étendu au département des Landes. Plus de 5000 personnes ont été évacuées et seize maisons détruites à Belin-Beliet. Le front de l’incendie se dirige vers l’A63 (Bayonne-Bordeaux) où la vitesse est abaissée à 90 km/h.

  • 10/08/22 | Le leader du e-commerce équin s'installe en Nouvelle-Aquitaine

    Lire

    Blue Horse Group, leader français du e-commerce dédié au monde du cheval, sur les secteurs santé, soin et équipements pour le cheval et le cavalier, installe son siège et ses équipes de marketing digital et de e-commerce à Ambarès-et-Lagrave (33) et crée aussi sur place une plateforme logistique. Un choix dicté par "le carrefour logistique qu’offre la zone" et "le vivier de compétences Tech et Web de la métropole bordelaise", dans une région dense en haras, écuries de concours et centres équestres. 10 emplois ont déjà été créés, 4 à 5 autres nouvelles personnes devraient rejoindre la société.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Economie | Industrie aéronautique: la formation comme voie de recrutement

12/09/2019 | Recruter de nouveaux profils, voilà l'impératif des industriels dans les Pyrénées-Atlantiques. Exemple à Oloron-Sainte-Marie, dans le domaine de la peinture aéronautique.

1

Sur l'ensemble du département des Pyrénées-Atlantiques, les besoins en main d'oeuvre des industries de la métallurgie restent pharamineux. « Sur le département nous avons 920 intentions d'embauche. Il y a une réelle difficulté à recruter dans ce secteur qui est porté par la dynamique du marché aéronautique... », rappelle Sandrine Cointe directrice emploi recrutement à l'UIMM Adour. Pour tenter de combler les vides dans les entreprises, des partenariats sont mis en place entre les entre l'UIMM et Pole emploi afin déclencher des vocations chez les demandeurs d'emploi et ainsi former de nouveaux collaborateurs. Exemple avec une formation de peintre aéronautique mise en place à Oloron par Pôle emploi, l'UIMM et son pôle formation Adour, le tout assuré par IFI Peinture, sous le regard des entreprises partenaires.

« Parmi les métiers en tension sur le département on trouve celui d'usineur, de chaudronnier aéronautique, d'ajusteur, monteur, soudeur ou encore peintre aéronautique. Or, il y a un réel enjeu dans la capacité à conserver ces compétences sur le territoire. Si demain, les industriels ne trouvent pas ces compétences ici, ils se tourneront vers d'autres solutions... », pointe Sandrine Cointe.

Face aux difficultés des entreprises à trouver des personnels formés, l'UIMM vient de passer une convention avec Pôle emploi pour une durée de 3 ans. L'idée : « repérer des profils qui n'ont aucun pré-requis mais qui, après y avoir été sensibilisés, trouve un intérêt pour ces métiers industriels ».

C'est de ce partenariat qu'est issue la formation qui s'achève ces jours-ci dans les locaux de la pépinière d'entreprises d'Oloron-Sainte-Marie. Il s'agit, plus exactement, d'une "préparation opérationnelle à l'emploi de peintre aéronautique" . « La POE, c'est un des outils que nous avons pour adapter les profils aux besoins des entreprises », confirme le directeur de l'agence Pole emploi d'Oloron, Jean-Michel Cachez. Et, avantage non négligeable : « le recrutement est ouvert sans condition à toute personne motivée ».


"Le secteur est attractif quand on le connaît mieux"

Formation peinture aéronautique

Concrètement après une réunion d'information sur le métier de peintre industriel et notamment peintre aéronautique, le recrutement se fait selon une méthode dite « par simulation ». Autrement dit le candidat passe une série de tests sur des geste en lien avec le futur métier exercé. Pour cette formation oloronaise, ils étaient 50 à être venus s'informer et 36 à avoir passé les tests de recrutement, « ça montre bien qu'il y a une attractivité du secteur quand on connaît mieux les métiers », note au passage les responsables. Sur ces 36 demandeurs d'emplois, 24 ont été reçus en entretiens menés par l'UIMM et le Pôle Formation Adour, pour, au final, former un groupe de 10 stagiaires.

D'un point de vue financier, le coût de cette préparation opérationnelle à l'emploi (POE) est pris en charge par l'OPCO et la région Nouvelle-Aquitaine ; quant aux stagiaires « ils sont rémunérés par Pole emploi, et selon certaines conditions, ils peuvent bénéficier d'aide à la mobilité », ajoute Jean-Michel Cachez.

La particularité dans ce cas, c'est aussi la possibilité d'avoir pu créer cette formation directement sur le bassin d'emploi d'Oloron qui compte une dizaine d'entreprises employant des peintres aéronautiques. Une possibilité ouverte « grâce à la communauté de communes qui a trouvé les locaux nécessaires », souligne Sandrine Cointe et par « la capacité d'IFI peinture (l'organisme de formation, ndlr) a monté « des ateliers mobiles pour faire de la peinture industrielles partout », décrit Joël Caubet, Directeur technique et pédagogique IFI peinture.

Après le stage, le sésame du contrat pro
Quant à ce groupe de 10, désormais 9, composé de 3 hommes et 6 femmes, il s'exerçait encore ce mercredi à mettre en place un masquage sur une pièce prête à peindre, sous la houlette de leur formateur, Benjamin Masse. Leur formation théorique et pratique, qui a duré 2 mois, se termine à la fin de la semaine avant qu'ils n'enchaînent 3 semaines de stage en entreprises, prémice, ils l'espèrent tous, à un contrats de professionnalisation débouchant logiquement sur une embauche. C'est notamment le cas de Jérôme et Murielle, qui n'étaient pas vraiment prédestinés à faire carrière dans l'industrie aéronautique.

Jérôme et Murielle, stagaire de la formation en peinture aéronautique à Oloron

Murielle avant son déménagement dans les Pyrénées-Atlantiques, enseignait l'art à des adultes, et assurait des cours de préparation pour intégrer l'Ecole Nationale des Beaux Arts de Paris, forte d'une formation artistique de huit années... Elle confirme, « la peinture artistique et la peinture industrielle, ça n'a vraiment rien à voir ! Mais l'annonce m'a plu, et la formation même si je l'ai trouvée un peu courte, a confirmé mon intérêt pour cette nouvelle voie professionnelle... ».

Quant à Jérôme, venant chaque jour de Nay, c'est aussi dans le cadre d'une reconversion professionnelle et après un bilan de compétence qu'il a postulé à cette formation. « Je travaillais dans la serrurerie métallerie, mais j'avais déjà une petite expérience de la peinture car j'ai un CAP peinture en carrosserie. Un des aspects qui m'a attiré dans ce métier, c'est de pouvoir travaillé dans le milieu de l'aéronautique ». S'agissant de leur stage et le saut dans le grand bain de l'univers industriel aéronautique, Jérôme qui habite Nay, part pour Daher Sokata à Tarbes, et Murielle pour STI France sur le site de Saint-Martin-de-Seignanx, dans les Landes. « Si je décroche un contrat de professionnalisation là-bas, je suis tout à fait prête à déménager ! » lâche-t-elle. Les autres stagiaires, quant à eux, vont partir au sein de Safran Messier à Oloron ou encore SPI Aero à Mauléon.

De nouvelles formations en vue

Formation peinture aéronautique - masquage

Mais, les besoins étant ce qu'ils sont d'autres formations sont d'ores et déjà en cours de montage.
Début octobre, une formation pour l'obtention du titre professionnel de peintre aéronautique (formation qualifiante et diplômante) sera assurée sur le même site Oloronais, « afin de profiter des installations déjà en place ». Douze places sont ouvertes. Là encore, le seul critère pour y postuler est « d'être inscrit à Pôle emploi et être motivé. Ce sont des métiers accessibles, qui offrent des temps plein, des CDI et des rémunérations intéressantes. Et ils sont ouverts au public féminin qui est bien souvent plus minutieux et soigneux  que les hommes, souligne la représentante de l'UIMM». Pour tout renseignement contacter l'agence pôle emploi d'Oloron.
« En outre, une nouvelle réunion d'information sur une préparation opérationnelle à l'emploi d'usineur est aussi organisée le 18 septembre par l'agence Pôle emploi Jean Zay de Pau », ajoute-t-elle.

Solène Méric
Par Solène Méric

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
9403
Aimé par vous
1 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Economie
Economie
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 13 + 14 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !