aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

27/08/16 : le 72° anniversaire de la Libération de Bordeaux présidé par le préfet Dartout sera célébré lundi 29 août à partir de 10h30 au Mémorial de l'Armée des Ombres Esplanade Charles de Gaulle puis suivi d'une cérémonie dans la cour de l'Hôtel de Ville.

26/08/16 : Eric SUZANNE nommé sous-préfet de Langon, auparavant sous-préfet de Villefranche-de-Rouergue (Aveyron), prendra officiellement ses nouvelles fonctions le 5 septembre en remplacement de Frédéric CARRE, nommé sous-préfet de Saint-Paul (la Réunion).

26/08/16 : Hamel-Francis MEKACHERA, précédemment secrétaire général de la préfecture des Alpes-de-Haute-Provence a été nommé sous-préfet de Libourne en remplacement d’Eric de WISPELAERE, nommé secrétaire général de la préfecture de Mayotte.

26/08/16 : Emmanuelle Cosse, ministre du Logement et de l’Habitat durable, ouvrira les Entretiens d’Inxauseta à Bunus, au Pays basque, ce vendredi 26 août à 13h30 et participera à la table ronde « les enjeux du logement pour le prochain quinquennat ».

25/08/16 : Guillaume Duval rédacteur en chef d'"Alternatives économiques" traitera du TAFTA lors des Escapades républicaines organisées par "les Ateliers de Marianne" le 3 septembre à partir de 9h à Saint-Symphorien lors du compte rendu de mandat de G. Savary

25/08/16 : Le préfet de la Gironde préfet de la Nouvelle Aquitaine a placé jusqu'à dimanche 28 août le département en "alerte canicule orange". Sont également concernés les Landes, la Charente, la Creuse, la Haute-Vienne.

09/08/16 : Parure estivale pour Saint-Émilion. Jusqu'au 28 août, la Maison du vin organise des initiations à la dégustation (en français et en anglais), et vous en apprendrons un peu plus sur les spécificités du microclimat local. Inscriptions au 05 57 55 50 55

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 26/08/16 | La Fête de l'Arbre : 26 et 27 novembre

    Lire

    Trois mois, encore trois mois, avant la Fête de l'Arbre et des fruits d'antan : le grand rendez vous automnal que le Conservatoire végétal régional de Montesquieu en Lot-et-Garonne donne aux amoureux de la diversité fruitière -7000 visiteurs l'an passé- aura lieu en effet les samedi 26 et dimanche 27 novembre. L'occasion d'y découvrir quelques 500 variétés de fruits, d'en déguster et acquérir quelques uns et de repartir de ce rendez vous avec les arbres issus des pépinières du Conservatoire... de s'informer aussi des techniques de greffage, de plantation, de taille...» (www.conservatoirevegetal.com)

  • 24/08/16 | Luc Grislain nouveau président du GIPSO

    Lire

    Luc Grislain qui succède à Alexandrine Roubière est depuis 1993 Directeur de l'Institut de Pharmacie Industrielle à l'Université de Bordeaux. Son laboratoire spécialisé dans le développement pharmaceutique gère de nombreux projets dans le domaine de la mise au point de médicaments pour des maladies tropicales.Il est également co-fondateur avec le Groupe Bertin Technologies de Bertin Pharma, une spin off de l'Université de Bordeaux, société de R&D dans le domaine Pharmaceutique créée en 1999 et qui emploie à ce jour plus de 130 collaborateurs, dont la moitié est basée en Aquitaine.

  • 24/08/16 | Dernier concert des « Mercredis de la Cale » 2016 à Villeneuve/Lot

    Lire

    Soirée « Beatles » pour le dernier Mercredi de la Cale, le 24 août à 21h, à la Cale de la Marine à Villeneuve-sur-Lot. Rejoints par le chanteur-guitariste Michaël Jones, les Get Back ont conçu ce spectacle unique spécialement pour cet événement. En 1ère partie, les finalistes locaux du concours « Ma Ville a du Talent » se produiront sur scène. Aussi, So Sosax, grand gagnant de la catégorie « danse » de ce même concours fera une démonstration de hiphop. Soirée gratuite et en plein air.

  • 23/08/16 | A Anglet, les agriculteurs jouent la transparence

    Lire

    Pour la 9ème année, la FDSEA 64 et les Jeunes agriculteurs transforment, ce mercredi 23 août dès 10 h, une partie du parking de la Barre en vaste ferme. Éleveurs et producteurs présentent leurs animaux et leur savoir-faire. "Une opération vérité" revendique le syndicat qui d'ailleurs attire la foule des touristes et les locaux d'une ville qui a une longue tradition maraichère. Fabrication de fromage, expositions, démonstration de chiens de troupeaux sur le parking herbeux d'Izadia et déjeuner sur place sont au menu. Une opération de relations publiques bien utile

  • 23/08/16 | 180 panneaux de signalisation vandalisés en Béarn

    Lire

    Pour une raison inconnue, près de 180 panneaux de signalisation ont été recouverts de peinture noire dans les vallées d'Ossau et de l'Ouzom, dans les Pyrénées-Atlantiques. Ces dégradations qui n'ont pas été revendiquées se sont produites au cours de la nuit du jeudi 18 au vendredi 19 août. La remise en état des panneaux est évaluée à plusieurs centaines de milliers d'euros par le Conseil départemental. Son président et le préfet ont dénoncé des "actes irresponsables", préjudiciables à l'économie locale ainsi qu'à la sécurité routière. Un numéro d'appel à témoins a été diffusé (05 59 05 49 87)

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Elections régionales 2015 Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Economie | Intempéries en Dordogne : Quels dispositifs mettre en place pour les entreprises ?

08/08/2013 | Si les dégâts les plus visibles concernent les entreprises agricoles, la commission de suivi du financement de l’économie entend élargir aux domaines industriel et artisanal.

Intempéries - Réunion de crise à Périgeux

Suite au violent orage de vendredi soir, la commission départementale de suivi du financement de l'économie s’est réunie ce mercredi 7 août pour examiner les difficultés des entreprises agricoles, artisanales et industrielles sinistrées.

Ce fut bref mais dévastateur. Le violent orage de grêle qui a littéralement traversé le département du sud-ouest au nord-est a provoqué beaucoup de dégâts, toujours en cours de recensement. « Il est difficile d’avoir une vision exhaustive des dommages causés », indique Jean-Louis Amat. Le secrétaire général de la préfecture a réuni ce mercredi 7 août, la commission de suivi du financement de l’économie. Aux journalistes invités à la fin de ce « point de situation », il s’est félicité de la cellule de crise de la préfecture, mise en place dès le samedi 4 août, qui «  a eu une bonne réactivité, à la fois organisationnelle, avec un renfort des casernes concernées en terme de moyens humains et matériels, et administrative, avec l’envoi d’arrêtés préfectoraux. Au cours de ce week-end, nous avons fait une demande de dégrèvement de la taxe foncière et contacté les organismes bancaires et d’assurances, qui nous ont garanti de faire leur maximum pour traiter au mieux les situations individuelles. »

Si les dégâts les plus visibles concernent les entreprises agricoles, la commission de suivi du financement de l’économie entend élargir aux domaines industriel et artisanal. Deux entreprises recensées comme sinistrées ont été impactées durement dans le Nord du département : l’imprimerie Eperon à Preyssac d’Excideuil, et les ateliers Férignac (menuiserie, ébénisterie, charpente) à Hautefort.

Comment alors continuer son activité ? « Les entreprises peuvent avoir recours au dispositif de l’activité partielle, entrée en vigueur à partir du 1er juillet (ndlr loi sur la sécurisation de l’emploi) », souligne Béatrice Jacob, directrice pour l’unité territoriale de la Dordogne de la Direccte. Une mesure qui pourrait se révéler utile temporairement mais est-ce que cela sera suffisant ? En tous les cas, ces entreprises ne pourront pas compter sur la déclaration d’état de « catastrophe naturelle ». « Car il n’existe pas de procédure pour évaluer les dégâts causés par la grêle », explique Jean-Louis Amat. Ne seront ainsi concernés que les communes présentant des inondations par ruissellement pluvial ou des coulées de boues.

Quant aux pertes de récolte en viticulture et en grandes cultures résultant de la grêle, elles sont assurables et, de ce fait, ne relèvent pas du régime des calamités agricoles. Ce régime est toutefois mobilisable, le cas échéant, en cas de pertes de fonds. Dans cette optique, une commission départementale d’expertise sera déployée sur le terrain lundi et mardi prochains. Les experts devraient rendre leurs conclusions d’ici la fin du mois d’août. D’ores et déjà, Stéphane Le Foll, Ministre de l’Agriculture, de l’Agroalimentaire et de la Forêt demande aux services de l’Etat de tout mettre en place pour que les exploitants concernés puissent solliciter un dégrèvement de la taxe sur le foncier non bâti pour les parcelles touchées par la grêle. Sur ce point les Maires pourront formuler au nom de l’ensemble des contribuables concernés de leur commune une demande collective auprès des services fiscaux.

La chambre d'agriculture de la Dordogne a mis en place un numéro dédié pour les agriculteurs concernés. Il s’agit du 05.53.45.19.00. Les compagnies consulaires devraient faire de même d’ici peu. A suivre donc…

Légende photo : de gauche à droite :Jean-Philippe Sautonie, directeur général adjoint des services au conseil général de Dordogne, en charge de l’organisation et du développement territorial, Annie Sedan, conseillère générale du canton d’Excideuil,  Jean-Louis Amat, Patrick Meynier, directeur de la Chambre des métiers de la Dordogne, Jean-Pierre Raynaud, vice-président du Conseil régional chargé de l'Agriculture, l'Agroalimentaire, la viticulture, et Béatrice Jacob.

Emma LASSORT
Par Emma LASSORT

Crédit Photo : aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
357
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Economie
Economie
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 30 + 14 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !