aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

27/09/16 : Le Tribunal administratif de Pau a consulté aujourd'hui mardi le premier des deux recours déposé par les opposants à l'intercommunalité unique du Pays basque. Celui-ci concernait l'étude de la validité de l'arrêté du 18 juillet. Jugement rendu lundi.

27/09/16 : Mme Sonia Penela est nommée sous-préfète, directrice de cabinet de la préfète de la Dordogne. Elle succède à Jean-Philippe Aurignac qui occupe désormais le poste de Secrétaire général de la préfecture du Cantal. Elle prendra ses fonctions le 3 octobre.

23/09/16 : Annulation du spectacle « Cabaret New Burlesque » programmé le mardi 11 octobre, au Théâtre Ducourneau, à Agen. Le producteur a déprogrammé la tournée européenne de ces artistes américains. Aucun autre spectacle ne sera programmé en remplacement.

23/09/16 : Elections au tribunal de Commerce d'Agen. 9 candidats en lice. Dépouillement prévu le 5 octobre à 9h30 et éventuellement, en cas de 2ème tour, le 18 octobre à 9h30.

23/09/16 : TEST TOEIC. Spécialisée dans l’enseignement des langues étrangères, la Maison de l’Europe47 à Agen organise une session de test TOEIC le mercredi 12 octobre de 14h à 17h. Plus d'infos au 05.53.66.47.59. Date limite d’inscription : le 26 septembre

22/09/16 : L'abeille et les problèmes auxquels elle est confrontée sont évoqués jusqu'au samedi 24 septembre lors de journées que le village Emmaüs de Pau-Lescar consacre à cet insecte à travers de multiples stands, animations et conférences.+ d'info

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 27/09/16 | PS Gironde; les six circonscriptions réservées aux femmes

    Lire

    La fédération de la Gironde du PS dans un communiqué annonce qu'il a choisi de reconduire la parité pour la désignation des candidatures aux législatives de juin 2017. Pour ces prochaines échéances "le Parti Socialiste girondin s’inscrit dans cette même dynamique de féminisation de ses candidatures en marquant son souhait de réserver la moitié des circonscriptions girondines soit les 1ère, 2e, 5e, 6e, 8e et 12e circonscriptions. L’ensemble des 12 circonscriptions seront soumises au vote des militants." Cette proposition a été adoptée par 72% des membres du Conseil Fédéral ce 26 septembre.

  • 27/09/16 | Un nouveau radar fixe dans le Bergeracois pour la fin de l'année

    Lire

    Un radar fixe sur la route entre Bergerac et Eymet va être installé. C'est ce qu'a annoncé la préfète de Dordogne, Anne-Gaëlle Baudouin-Clerc. L'emplacement exact n'a pas été révélé. "Il s'agit d'une route qui n'avait pas été identifiée comme particulièrement dangereuse. Mais suite à plusieurs accidents récents sur cet axe, j'ai demandé l'installation d'un radar". Il devrait être mis en place d'ici la fin de l'année explique-t-elle. Il flashera dans les deux sens de circulation.

  • 26/09/16 | Chômage: Les chiffres en Nouvelle Aquitaine

    Lire

    302 935 demandeurs sans aucune activité fin août: +0,7 % sur 3 mois: +2 051 personnes, +0,6 % sur un mois et -0,8 % sur un an. France: + 1,0 % sur 3 mois, +1,4 % sur un mois, -0,3 % sur un an. +1,2 % pour les moins de 25 ans (+2,0 % sur un mois et –4,7 % sur un an), +0,4 % pour ceux de 25 à 49 ans (+0,3 % sur un mois et –1,2 % sur un an) et de 1,1 % pour ceux de 50 ans ou plus (+0,5 % sur un mois et +2,5 % sur un an). Au total (ABC) 501 721 demandeurs: + 2,1 % sur un an. Par département: –1,0 % en Creuse et +1,8 % en Charente sur 3 mois et entre –1,1 % dans les Landes et +1,6 % en Charente sur un mois.

  • 26/09/16 | Alain Juppé : "les maires doivent s'efforcer de mieux accueillir les réfugiés"

    Lire

    Avant son conseil municipal, Alain Juppé, a appelé lundi les élus municipaux de tous bords à "faire des efforts" pour mieux accueillir les réfugiés "demandeurs d'asile" en France. Il s'oppose sur cette question, au Front national qui est hostile à tout accueil de réfugiés. M. Juppé a distingué les personnes en situation illégale qui "ont vocation à être reconduites à la frontière" et "les demandeurs d'asile". Pour ces derniers, "il faut évidemment éviter cette forte concentration à Calais".

  • 25/09/16 | La Rochelle : le Grand Pavois ouvre ses portes mercredi

    Lire

    Du 28 septembre au 3 octobre le port des Minimes accueille le Grand Pavois, l'occasion de découvrir 750 bateaux, dont 300 à flot, issus de 35 pays. Parmi elles, les dernières créations des maisons Bénéteau et Fountaine-Pajot. Plusieurs navigateurs et leurs embarcations sont attendus comme Damien Seguin, médaillé en voile aux derniers JO paralympiques. Médaillée à Rio, la véliplanchiste Charline Picon, sera la marraine de cette édition. Parmi les nouveautés : un espace dédié aux bateaux de patrimoine plus grands, de la sensibilisation à la sauvegarde des océans,la présence de WWF France et une étape de la coupe de France de Stand Up Paddle.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Elections régionales 2015 Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Economie | IPC Vins & Spiritueux : 18 nouveaux élèves s'attaquent au marché international

02/02/2015 | Tous familiers avec le vignoble bordelais, les élèves qui composent cette nouvelle filière s'imaginent déjà ambassadeurs des vins de Bordeaux à l'étranger.

11 hommes pour 7 femmes, dont deux sont américain et péruvienne, tous âgés de 23 à 47 ans... La promotion est pour le moins diversifiée !

Le Bordeaux n'est pas seulement un vin renommé dans le monde entier, ou un composant de l'identité de notre territoire : c'est également une vocation, une promesse de carrière. L'IPC Vins & Spiritueux, école supérieure reconnue dans la formation des futurs professionnels du vin, a organisé fin janvier la cérémonie de parrainage de la toute première promotion « Responsable en commerce international », singulière du fait de son option « vin et web » qui répond aux attentes de communication des professionnels. Patricia Zabalza, Directrice de l'Union des Côtes de Bordeaux, a eu l'honneur d'être désignée comme marraine.

Présente à la cérémonie, Patricia Zabalza, dont l'expérience et le réseau inciteront assurément les élèves à s'adresser à elle dans le cadre de leurs recherches de stage, a exprimé la fierté qu'elle ressentait d'être associée à cette nouvelle filière à l'avenir tout tracé. Et c'est en tant que représentante des vignerons des Côtes de Bordeaux qu'elle a tenu à prendre la parole pour évoquer l'histoire de ces vins propres à la région, et qui bénéficient à mesure que le temps passe d'une popularité grandissante à l'étranger.

Créée en 2007, l'Union des Côtes de Bordeaux (UCB) rassemble sous une même bannière les terroirs de Blaye, Cadillac, Castillon et Francs, répartis sur un territoire de 11 000 hectares et comptant plus de 1000 producteurs. Cette association a pris un tel poids qu'elle est aujourd'hui la 3e AOC de vin rouge en France, et produit 10% des vins de Bordeaux.

Depuis la naissance de cette union, Patricia Zabalza a constaté que l'engouement que suscitent ces vins auprès du marché international s'est intensifié de manière significative. « L'Allemagne, La Chine, Le Japon et les États-Unis sont les pays les plus demandeurs, a-t-elle expliqué aux élèves. Ils sont prioritaires pour les actions que nous mettons en place, et vous serez amenés à vous y rendre dans votre future carrière, pour y promouvoir vos vins. » Car c'est bien de ça dont il s'agit : communiquer, encourager la promotion, entretenir les relations avec les marchés les plus actifs. « Vous devez faire de l'export, c'est l'avenir. Devenez des ambassadeurs de Bordeaux à l'étranger ! » L'exportation a en effet une importance capitale, car la valorisation des crus est bien moins réglementée à l'étranger qu'en France, où la forte concurrence et loi Evin entravent les démarches de l'UCB. 

Moderniser les vins de Bordeaux, une fausse bonne idéeParadoxe au sein des Côtes de Bordeaux : s'ils accordent beaucoup d'importance à la visibilité de leurs productions, le budget qui y est alloué reste relativement faible : pas plus de 500 000 euros par an. Mais cela n'a pas empêché l'Union des Côtes de Bordeaux et ses vignerons d'expérimenter de nouveaux outils, notamment pour donner aux bouteilles un aspect plus moderne, avec des couleurs vives et des étiquettes originales : sans grand succès... « Nous avons compris que vouloir rajeunir l'image de nos vins était contre-productif », admet Patricia Zabalza. Car finalement, rajeunir les vins de Bordeaux, c'est leur enlever ce qui fait leur identité : un patrimoine culturel ancien, profondément ancré dans le territoire. « Garder un packaging classique, avec une police sobre et une illustration du château par exemple, rappelle l'importance de la tradition et de l'esprit de famille attachés à chaque vignoble. » La solution pour développer l'export ne serait donc pas de changer d'image, mais d'accentuer la présence des responsables commerciaux dans les pays les plus clients. Soit une excellente opportunité pour les élèves de l'IPC !

Souhaitons bonne chance à ces 18 futurs ambassadeurs du vin, grâce à qui notre région rayonnera un peu plus dans le monde.

Jules Haverlan
Par Jules Haverlan

Crédit Photo : Yann Chaigne

Partager sur Facebook
Vu par vous
762
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Economie
Economie
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 30 + 15 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !