aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

26/07/17 : Ouverture du Parc Aquatique de Walibi Sud-Ouest le lundi 31 juillet à Roquefort (47)! 5.000 m² de bassins et d’attractions les pieds dans l’eau ! Côté tarifs : 18€ enfant et adulte. Billet Combiné 2 Parcs : 37,50€ adulte et 34€ enfant de 3 à 9 ans.

25/07/17 : Alain David ayant été élu député PS de la 4°circonscription de la Gironde et ne pouvant cumuler ce mandat avec celui de maire, le conseil municipal de Cenon a élu maire, ce lundi 24 juillet en soirée, Jean-François Egron jusque là premier adjoint.

21/07/17 : Le nouveau sous-préfet de Blaye Frédéric Doué prend ses fonctions le 24 juillet; il occupait depuis septembre 2015 le poste de directeur de cabinet du préfet des Côtes d'Armor.

21/07/17 : Le chanteur Manu Chao est attendu ce soir en Charente-Maritime sur la scène du festival des Fous Cavés (21 et 22 juillet), à Port d'Envaux. Le concert de ce soir est complet depuis plusieurs mois, mais il reste des places le 22. www.lesfouscaves.f

17/07/17 : Le nouveau préfet de Charente-Maritime prendra officiellement ses fonctions mercredi. Fabrice RIGOULET-ROZE succède à Eric Jalon, nommé à Matignon par Emmanuel Macron. Il était dernièrement préfet de région de la Martinique.

- Multivote -
- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 26/07/17 | Des pompiers aquitains en renfort dans le Sud-Est

    Lire

    Suite aux incendies dans le midi de la France et à la demande du centre opérationnel de gestion interministérielle des crises (COGIC) du Ministère de l'Intérieur, les SDIS de la Gironde, de la Dordogne et du Lot-et-Garonne ont engagé des personnels et des moyens en renfort au profit de la zone de défense Sud-Est, depuis ce mardi 25 juillet. Des renforts composés de 64 sapeurs-pompiers, 4 camions citerne de 6000 litres et 8 camions citerne de 4000 litres. Ce dispositif est commandé par le lieutenant-colonel Jean-Luc Gardère, du SDIS de la Gironde.

  • 25/07/17 | Nouvelle Aquitaine: le chômage en légère baisse

    Lire

    Fin juin 2017, en Nouvelle-Aquitaine, le nombre de demandeurs tenus de rechercher un emploi et sans activité (catégorie A) était de 295 090 (- 0,6 %/mai et -1,5 % sur 3 mois (soit –4 610 personnes), de - 1,9 % sur un an. France: - 0,3%/mai, - 0,7 % sur 3 mois, -1,0 % sur un an. Le nombre de demandeurs ayant ou non exercé une activité dans le mois (catégories A, B, C), est de 503 950 fin juin. Ce nombre augmente de 1,2 % sur 3 mois (soit +5 750 personnes), de 0,1 % sur un mois et de 2,1 % sur un an. France métropolitaine: + 1,1 % sur 3 mois, stable sur un mois, + 2,2 % sur un an.

  • 24/07/17 | Ceva Santé Animale: croissance à deux chiffres

    Lire

    Nouvelle progression de Ceva Santé Animale fin juin 2017: le chiffre d'affaires consolidé du Groupe a atteint 546 millions d'euros (+20%/2016) et + 6,6% à périmètre et taux de change constants. Toutes les zones ont participé à cette croissance plus forte que le marché, note Marc Prikazsky, PDG de Ceva : « C'est un début d'année très positif avec de nouveau une croissance à deux chiffres du chiffre d'affaires et du résultat. Je tiens particulièrement à remercier les nouveaux collaborateurs qui nous ont rejoints lors des acquisitions et à féliciter l'ensemble des salariés de Ceva pour leur formidable engagement."

  • 21/07/17 | Travaux sur la rocade de Bordeaux les nuits du 24 au 25 et 25 au 26/7

    Lire

    La rocade extérieure (A630-N230) de Bordeaux sera fermée à la circulation entre l’échangeur 20 (Tartifume) et l’échangeur 24 (Le Canon), les nuits du 24 au 25 juillet de 21h00 à 6h00 et du 25 au 26 de 21h00 à 6h00. Durant ces fermetures, une déviation par la rocade intérieure sera mise en place, le pont Mitterrand (sens extérieur) étant inclus dans la section fermée à la circulation, les usagers en transit dans le sens Sud-Nord (en provenance notamment de l'A63 et de l'A62) devront emprunter la rocade intérieure et le pont d’Aquitaine.

  • 19/07/17 | Le festival Emmaüs de Pau-Lescar résiste à l'individualisme

    Lire

    "Jours de résistance". Tel est le nouveau nom que s'est donné le festival organisé le samedi 22 et le dimanche 23 juillet par la communauté Emmaüs de Pau-Lescar. Résistance "à l'inertie et à l'individualisme pour essaimer et découvrir ensemble les clés pour construire demain". Ces journées "festives et militantes" qui commémoreront les 50 ans de la mort de Che Guevara seront marquées par une série de conférences ainsi que par des concerts. Kenny Arkana, la rappeuse Casey, HK et les Saltimbanks sont notamment à l'affiche avec Fakear, Taiwan MC, Dee Nasty. Rens. www.emmaus-lescar-pau.com

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Economie | Jack Bouin, DG du Crédit Agricole d'Aquitaine: "2015, une année décisive"

10/02/2015 | En ce début 2015, le Crédit agricole d'Aquitaine continue d'afficher une bonne santé financière et volonté de participer de manière dynamique au développement régional.

Rémi Garuz, Président du Crédit Agricole d'Aquitaine et Jack Bouin, Directeur général

Au tableau des chiffres clés de la Caisse régionale du Crédit agricole, tous les voyants sont au vert. Le bilan côté finances montre en effet en 2014, un résultat net de 119,7 M€, en hausse de 4,7 % et des fonds propres toujours en progression (+ 6%) de 2 675 M€, preuve d'une situation saine pour la banque. Des résltats qui s'appuient sur une activité elle aussi soutenue, avec une augmentation de presque 2% du nombre de ses clients, une somme de crédits à 15 Mds € (+1,1%) et une collecte de 21Mds€, en hausse de 3,4% par rapport à 2013. Et la forte hausse du nombre de sociétaires (+22%), démontre un peu plus l'attractivité de la banque. Autant de progressions que Jack Bouin, Directeur général CA Aquitaine et Rémi Garuz, son Président, veulent continuer à entretenir, et ce malgré un contexte économique encore loin d'être rose.

L'environnement économique est certes bien médiocre y compris en Aquitaine, pourtant, à l'image de ces résultats globaux, le Crédit agricole d'Aquitaine constate sa « belle progression » sur le marché des entreprises. Et pour cause 2014 se distingue par un nombre d'entrées en relation record depuis 4 ans (325), des encours de collecte de +12%, et des réalisations de crédits en hausse de 25%. Une hausse que Jack Bouin explique, par « le besoin des entreprises, après avoir fait le dos rond durant un certain temps, de réinvestir sur l'équipement et l'entretien de l'outil productif ».

Accompagnement de 88% des installations aidéesUn phénomène qui se retrouve sur le marché viticole, d'autant plus que « les aides France Agri Mer, à hauteur de 40%, incitent au renouvellement des outils de productions », explique Rémi Garuz. Dans ce secteur d'activité les encours de crédits montent à 1,6Mds €, en hausse de 6%. Quant à la gestion du risque sur ce marché viticole, l'analyse est contrastée puisque les créances douteuses et litigieuses, autrement dit les retards de paiements, sont à un taux historiquement bas de 5% ; mais le montant des encours sensibles, traduisant la situation de fragilité de certains créanciers, sont quant à eux en forte augmentation à partir du 2nd semestre 2014. « Des fragilités causées par l'effet retard des aléas climatiques de 2013», analysent les deux hommes. Pour autant, les prix ayant du même coup augmenté, ils estiment que le risque devrait être contenu.
Sur l'activité agricole dans sa globalité, la diversité des filières en Aquitaine est un facteur de diminution de risques pour Jack Bouin, qui souligne par ailleurs, une réalisations de crédits en hausse de 10% , une progression de la collecte de 5,56% et l'accompagnement de 88% des installations aidées sur les trois départements couverts par la caisse régionale du Crédit Agricole que sont les Landes, la Gironde et le Lot-et-Garonne.

Appétences autour du numériqueSi pour 2015, la Caisse régionale annonce son intention de renforcer le niveau d'expertise sur l'ensemble de ces marchés « classiques » où elle est déjà bien présente, elle tient aussi à conquérir de nouveaux terrains d'action et se développer sur de nouvelles filières porteuses d'avenir, dont « le numérique et les nouvelles technologies, le secteur de la santé et du vieillissement, les nouvelles énergies, ou encore les divers secteurs liés à l'océan, de la pêche au tourisme en passant par la plaisance », liste Jack Bouin. Une volonté de réflexion poussée dans ces domaines qui trouve écho dans la nouvelle organisation de la Caisse Régionale en interne, avec la création toute récente d'une Direction des entreprises et des territoires, à destination des PME et ETI.
En outre, en lien avec ces appétences autour du numérique, le DG annonce la création d'un « Village du Numérique », à terme installé dans la future Cité du numérique à Bègles, et qui aura vocation à accueillir, sur le modèle des incubateurs d'entreprise, une dizaine de porteurs de projets innovants. « Ceux-ci bénéficieront notamment de l'accompagnement, technique ou technologique de grands groupes du secteur », explique-t-il. Un projet décliné d'une initiative portée au niveau national par le groupe Crédit agricole. En attendant d'avoir de véritables locaux, 3 ou 4 porteurs de projet seront ainsi sélectionnés par la Caisse régionale au cours de l'année.

Des pôles "banque privée"Dans les autres évolutions du CA Aquitaine, sont aussi créés des pôles dédiés au renforcement de la banque privée pour les particuliers à fort patrimoine. Un de ces pôles devrait ouvrir à Bordeaux, à la Bourse Maritime, fin mars début avril. Il en existe déjà un à Dax, et il en sera également créé un à Agen. Pour compléter le maillage, des conseillers spécialisés seront placés dans différentes agences sur tout le territoire.
Enfin, bien conscient que le modèle de la banque de détail se modifie, le nouvel organigramme compte désormais une Direction de la transformation chargée des réflexions sur les nouveaux modes de consommation de la banque par ses clients, ainsi qu'une Direction commerciale, qui pilotera désormais non seulement les agences mais aussi les différents canaux que sont le téléphone et internet.
Des changements d'importance qui doivent contribuer à la réussite des « Défis aquitains » que s'est fixé le Crédit Agricole d'Aquitaine. Au nom de ces priorités, 2015 est «une année décisive» insiste Jack Bouin qui cite notamment l'accélération de la conquête de clients sur la Métropole, le déploiement de la Banque multicanal de proximité, ou encore l'accent « très fort » à mettre sur le développement du crédit. Pour ce faire, le Directeur général et son Président annoncent des investissements augmentés de 15 à 20 M€ pas an, soit 80M€ sur 4 ans.

Solène Méric
Par Solène Méric

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
2777
Aimé par vous
1 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Economie
Economie
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 28 + 13 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !