aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

24/04/17 : A La Rochelle, Macron arrive en tête avec 29,09%, devant Mélenchon (24,33%), Fillon (18,80%) et Le Pen (12%). Sur 50 905 inscrits, 73,86% se sont exprimés

24/04/17 : Résultats définitifs Villenave d'Ornon : EM 28,10%; JLM 26,63%; MLP 15,53; FF 12,04%; BH 8,30%; NDA 4,34%

24/04/17 : Résultats complets à Lormont : JLM 29,58%; EM 22,90%; MLP 19,36%; BH 10,14%; FF 9,46%; NDA 3,27%; PP 1,93%; FA 1,34%; JL 1,32%; NA 0,55%; JC 0,15%

24/04/17 : Résultats définitifs Mérignac : EM 31,03%; JLM 23,39%; FF 15,31%; MLP 12,89%; BH 9,21%; NDA 3,94%; JL 1,46%; PP 1,33%; FA 0,94%; NA 0,45%; JC 0,17%

24/04/17 : Résultats définitifs Saint-Médard-en-Jalles :EM 30,81%; JLM 20,28%; FF 16,35%; MLP 15,34%; BH 7,91%, NDA 4,73%

24/04/17 : A Bayonne, Emmanuel Macron, 25,69%, Jean-Luc Melenchon, 23,11%, François Fillon, 18,03%, Marine Le Pen, 13,50%; Benoît Hamon, 9,42%; Jean Lassale, 3,83%; Nicolas Dupont-Aignan, 3,29%; Philippe Poutou, 1;62%; François Asselineau, 0,94%

24/04/17 : Résultats complets Libourne : EM 24,69%; JLM 20,50%; MLP 20,27%; FF 17,98%; BH 7,88%; NDA 3,97%; JL 1,76%

24/04/17 : A Anglet, dont le maire Claude Olive était soutien de François Fillon, Emmanuel Macron est arrivé en tête 28,50% des voix devant François Fillon, 25% et Jean-Luc Mélenchon avec 18,55%. Marie Le Pen est quatrième avec 18,55%.

24/04/17 : Résultats définitifs Cenon : JLM 31,58%; EM 24,65%; MLP 16,13%; BH 10,28%; FF 8,93%

24/04/17 : Résultats définitifs Pessac : EM : 31.19 % ; JLM : 24.59 % ; FF : 14.81 % ; MLP : 11.45 % ; BH : 9.74 %

24/04/17 : Résultats définitifs Talence : EM : 31.43 % ; JLM : 26.29 % ; FF : 15.00 % ; MLP : 8.70 % ; BH : 11.43 %

24/04/17 : Résultats définitifs Pau : Votants 76,05%. Macron 29,95%, Mélenchon 21,95% , Fillon 17,96%, Le Pen 12,01 % , Hamon 8,98%, Lassalle 3,57%, Dupont-Aignan 3,01%, Poutou 1,13%, Asselineau 0,83%, Arthaud 0,44%, Cheminade 0,17%.

24/04/17 : Résultats définitifs Floirac : JLM 30,41%; EM 23,64%; MLP 17,22; BH 10,73%; FF 9,34%

24/04/17 : Résultats définitives Carbon-Blanc : EM 26,77%; JLM 23,60%; MLP 18,75%; FF 11,85%; BH 9,36%; NDA 4,74%; PP 1,89%; JL 1,71%; FA 0,71%; NA 0,41%; JC 0,21%

24/04/17 : Résultats complets à Bègles : JLM 33,63%; EM 26,02%; MLP 12,58%; BH 10,85%; FF8,90%; NDA 2,96%; JL 1,76%; PP 1,63%; FA 0,91%; NA 0,54%; JC 0,22%

- Multivote -
- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 24/04/17 | 'Isabelle Vetois: En Marche en Charente-Maritime

    Lire

    Face aux résultats obtenus par Emmanuel Macron, Isabelle Vétois s'est dit "absolument enthousiaste". "Les Français veulent moderniser la France, on va vers de l'espoir [...] C'est le seul qui peut rassembler une majorité plurielle". Elle a conscience qu'il faudra encore convaincre la vingtaine de pourcentage ayant voté Le Pen dans le département (en particulier dans les petites communes rurales) et préfère retenir le recul du FN dans les quartiers populaires de La Rochelle.

  • 24/04/17 | P-Atlantiques : un front républicain se dessine face au FN

    Lire

    A gauche comme à droite, les voix se succèdent pour faire barrage au second tour au Front National dans les Pyrénées-Atlantiques. Qu'il s'agisse de la sénatrice Frédérique Espagnac, porte-parole de Benoit Hamon, comme des députés PS Martine Lignières-Cassou et David Habib. Une même position est adoptée par Olivier Dartigolles, porte-parole du PCF. Même si celui-ci entend combattre les mesures d'Emmanuel Macron qui porteraient atteinte aux travailleurs. Nicolas Patriarche, secrétaire départemental LR, soutiendra pour sa part Macron, en souhaitant que ce dernier... s'en souvienne.

  • 24/04/17 | Réaction d'Olivier Falorni, député de la circonscription La Rochelle-Ré

    Lire

    Le député de la 1re circonscription de Charente-Maritime s'est montré satisfait des résultats : "Si je devais résumer cette élection en un mot, je dirais : neuf. La vie politique ne sera plus la même.La gauche et la droite ont implosé. Les Français ont montré une volonté de tout mettre en l'air,de bazarder les anciennes pratiques. Macron comme Le Pen sont trangressifs en ce sens qu'ils refusent d'être de droite ou de gauche[...] Les Français ne veulent plus d'une politique de clivages périmés"

  • 23/04/17 | Pyrénées-Atlantiques : le Modem évoque une "belle espérance"

    Lire

    Comme l'a fait François Bayrou, qui estime que la clé du second tour réside dans le rassemblement, le président Modem du Conseil départemental des Pyrénées-Atlantiques, Jean-Jacques Lasserre, qualifie de "belle espérance" le résultat obtenu par Emmanuel Macron sur le plan national. Il salue également un projet qui associe "la recherche d'une économie compétitive et un équilibre social sans lequel rien ne peut se construire".

  • 23/04/17 | François Bayrou : "Le premier défi sera de rassembler"

    Lire

    "Après tant et tant d'inquiétudes, les Français ont choisi de faire mentir les prophètes de malheur et de choisir l'espoir" estime François Bayrou. "Le premier défi sera de rassembler sans perdre son cap, avec un renouvellement des visages mais également des pratiques". Sans prendre le risque de crier victoire trop tôt, François Bayrou ajoute qu'aux élections législatives, il "sera proposé aux Français d'élire une majorité nouvelle. Le temps de cette fracture entre des supposées droite et gauche elles mêmes éclatées en leur sein n'est plus le temps que nous vivons".

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Economie | Jack Bouin, DG du Crédit Agricole d'Aquitaine: "2015, une année décisive"

10/02/2015 | En ce début 2015, le Crédit agricole d'Aquitaine continue d'afficher une bonne santé financière et volonté de participer de manière dynamique au développement régional.

Rémi Garuz, Président du Crédit Agricole d'Aquitaine et Jack Bouin, Directeur général

Au tableau des chiffres clés de la Caisse régionale du Crédit agricole, tous les voyants sont au vert. Le bilan côté finances montre en effet en 2014, un résultat net de 119,7 M€, en hausse de 4,7 % et des fonds propres toujours en progression (+ 6%) de 2 675 M€, preuve d'une situation saine pour la banque. Des résltats qui s'appuient sur une activité elle aussi soutenue, avec une augmentation de presque 2% du nombre de ses clients, une somme de crédits à 15 Mds € (+1,1%) et une collecte de 21Mds€, en hausse de 3,4% par rapport à 2013. Et la forte hausse du nombre de sociétaires (+22%), démontre un peu plus l'attractivité de la banque. Autant de progressions que Jack Bouin, Directeur général CA Aquitaine et Rémi Garuz, son Président, veulent continuer à entretenir, et ce malgré un contexte économique encore loin d'être rose.

L'environnement économique est certes bien médiocre y compris en Aquitaine, pourtant, à l'image de ces résultats globaux, le Crédit agricole d'Aquitaine constate sa « belle progression » sur le marché des entreprises. Et pour cause 2014 se distingue par un nombre d'entrées en relation record depuis 4 ans (325), des encours de collecte de +12%, et des réalisations de crédits en hausse de 25%. Une hausse que Jack Bouin explique, par « le besoin des entreprises, après avoir fait le dos rond durant un certain temps, de réinvestir sur l'équipement et l'entretien de l'outil productif ».

Accompagnement de 88% des installations aidéesUn phénomène qui se retrouve sur le marché viticole, d'autant plus que « les aides France Agri Mer, à hauteur de 40%, incitent au renouvellement des outils de productions », explique Rémi Garuz. Dans ce secteur d'activité les encours de crédits montent à 1,6Mds €, en hausse de 6%. Quant à la gestion du risque sur ce marché viticole, l'analyse est contrastée puisque les créances douteuses et litigieuses, autrement dit les retards de paiements, sont à un taux historiquement bas de 5% ; mais le montant des encours sensibles, traduisant la situation de fragilité de certains créanciers, sont quant à eux en forte augmentation à partir du 2nd semestre 2014. « Des fragilités causées par l'effet retard des aléas climatiques de 2013», analysent les deux hommes. Pour autant, les prix ayant du même coup augmenté, ils estiment que le risque devrait être contenu.
Sur l'activité agricole dans sa globalité, la diversité des filières en Aquitaine est un facteur de diminution de risques pour Jack Bouin, qui souligne par ailleurs, une réalisations de crédits en hausse de 10% , une progression de la collecte de 5,56% et l'accompagnement de 88% des installations aidées sur les trois départements couverts par la caisse régionale du Crédit Agricole que sont les Landes, la Gironde et le Lot-et-Garonne.

Appétences autour du numériqueSi pour 2015, la Caisse régionale annonce son intention de renforcer le niveau d'expertise sur l'ensemble de ces marchés « classiques » où elle est déjà bien présente, elle tient aussi à conquérir de nouveaux terrains d'action et se développer sur de nouvelles filières porteuses d'avenir, dont « le numérique et les nouvelles technologies, le secteur de la santé et du vieillissement, les nouvelles énergies, ou encore les divers secteurs liés à l'océan, de la pêche au tourisme en passant par la plaisance », liste Jack Bouin. Une volonté de réflexion poussée dans ces domaines qui trouve écho dans la nouvelle organisation de la Caisse Régionale en interne, avec la création toute récente d'une Direction des entreprises et des territoires, à destination des PME et ETI.
En outre, en lien avec ces appétences autour du numérique, le DG annonce la création d'un « Village du Numérique », à terme installé dans la future Cité du numérique à Bègles, et qui aura vocation à accueillir, sur le modèle des incubateurs d'entreprise, une dizaine de porteurs de projets innovants. « Ceux-ci bénéficieront notamment de l'accompagnement, technique ou technologique de grands groupes du secteur », explique-t-il. Un projet décliné d'une initiative portée au niveau national par le groupe Crédit agricole. En attendant d'avoir de véritables locaux, 3 ou 4 porteurs de projet seront ainsi sélectionnés par la Caisse régionale au cours de l'année.

Des pôles "banque privée"Dans les autres évolutions du CA Aquitaine, sont aussi créés des pôles dédiés au renforcement de la banque privée pour les particuliers à fort patrimoine. Un de ces pôles devrait ouvrir à Bordeaux, à la Bourse Maritime, fin mars début avril. Il en existe déjà un à Dax, et il en sera également créé un à Agen. Pour compléter le maillage, des conseillers spécialisés seront placés dans différentes agences sur tout le territoire.
Enfin, bien conscient que le modèle de la banque de détail se modifie, le nouvel organigramme compte désormais une Direction de la transformation chargée des réflexions sur les nouveaux modes de consommation de la banque par ses clients, ainsi qu'une Direction commerciale, qui pilotera désormais non seulement les agences mais aussi les différents canaux que sont le téléphone et internet.
Des changements d'importance qui doivent contribuer à la réussite des « Défis aquitains » que s'est fixé le Crédit Agricole d'Aquitaine. Au nom de ces priorités, 2015 est «une année décisive» insiste Jack Bouin qui cite notamment l'accélération de la conquête de clients sur la Métropole, le déploiement de la Banque multicanal de proximité, ou encore l'accent « très fort » à mettre sur le développement du crédit. Pour ce faire, le Directeur général et son Président annoncent des investissements augmentés de 15 à 20 M€ pas an, soit 80M€ sur 4 ans.

Solène Méric
Par Solène Méric

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
2503
Aimé par vous
1 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Economie
Economie
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 26 + 10 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !