aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

27/02/17 : Météo France a placé ce lundi les journées de lundi et mardi en vigilance orange vagues-submersion. L’alerte concerne trois départements de Nouvelle-Aquitaine : Charente-Maritime, Gironde, Landes. Des pics de vent à 110 km/h sont attendus sur Oleron.

24/02/17 : Charente-Maritime : le nombre de demandeurs d'emploi (toutes catégories) s'établit à 56 370 fin janvier 2017, soit + 1% par rapport à décembre. Mais le nombre de demandeurs d'emploi sans aucune activité à baissé de 3,4% en un an. Ils sont 33 530 .

23/02/17 : Après sa rencontre avec Emmanuel Macron François Bayrou va « tout faire pour aider » le candidat d’En marche ! dans sa campagne présidentielle. L’ancien ministre de l’économie a salué ce « rassemblement des progressistes qui dépasse les clivages »

22/02/17 : Le carnaval béarnais repart de plus belle à partir du jeudi 23 février à Pau avec, notamment, sa fameuse nuit de l'ours. Il poursuivra ses défilés, concerts, rires et délires jusqu'au dimanche 26 février.+ d'info

22/02/17 : Charente-Maritime : la préfecture organise une réunion publique au sujet du projet d'éolien offshore prévu au large de l'île d'Oléron, le lundi 27 février à 18h30 au complexe Eldorado à Saint-Pierre d'Oléron.

21/02/17 : C'est Le Dorat, localité de 1800 habitants, dans la Haute-Vienne qui doit recevoir en juillet 2019, le Mondial de la tonte des moutons. L'évènement doit rassembler 300 concurrents d'une trentaine de pays, 5000 ovins et attirer 30 000 visiteurs.

20/02/17 : C'est le Californien -et ancien résident d'Anglet- Tom Curren, triple champion du monde WSL et triple champion du monde ISA, 52 ans, qui sera le parrain des championnats du monde de surf des nations(ISA), qui auront lieu du 20 au 28 mai à Biarritz.

20/02/17 : La LGV Tours-Bordeaux sera inaugurée à Villognon, en Charente, le 28 février, sur la base de maintenance de Mesea. Le président François Hollande est attendu sur l'événement, mais son éventuelle venue ne sera confirmée qu'au dernier moment.

- Multivote -
- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 24/02/17 | Nouvelle Aquitaine: le chômage en légère baisse

    Lire

    Fin janvier, en Nouvelle-Aquitaine, il y avait 294 580 demandeurs d'emploi de catégorie A ( sans aucune activité) soit -0,3 % sur 3 mois ( –980 personnes) -0,1 % sur un mois et -2,8 % sur un an. France: -0,3 % sur 3 mois et -2,5 % sur un an. Par âge: -0,3 % pour les moins de 25 ans (–0,1 % sur un mois et –7,3 % sur un an), -1,0 % pour ceux de 25 à 49 ans (–0,3 % sur un mois et –3,9 % sur un an) et + 1,3 % pour les 50 ans ou plus (+0,4 % sur un mois et + 2,3 % sur 1 an, le total des demandeurs A, B, C - 498 210 - augmente de 0,5 % sur 3 mois, de 0,4 % sur 1 mois et de 0,9 % sur 1 an..

  • 24/02/17 | Mort de Robert Boulin: vers la déclassification du secret défense?...

    Lire

    Le combat de la fille de Robert Boulin, l'ancien ministre et maire de Libourne, retrouvé mort en 1979 dans un étang de la forêt de Rambouillet va peut être connaître une étape décisive. En tout cas le juge d'instruction a demandé la déclassification de documents « secrets défense » et le ministre de l'Intérieur, Bruno Le Roux, pourrait accéder à cette requête après avis de la commission ad hoc.

  • 24/02/17 | Une nouvelle maison d'arrêt va être construite à Pau

    Lire

    Une nouvelle maison d'arrêt pouvant recevoir 500 détenus va être construite dans un quartier nord-est de Pau, à l'entrée de la ville. C'est ce qu'a indiqué Jean-Jacques Urvoas, le ministre de la Justice. La future prison, dont l'emplacement a en particulier été choisi en raison de ses facilités d'accès et des services urbains qui seront offerts au personnel pénitentiaire, devrait être édifiée au plus tard en 2025. En dépit de sa vétusté, l'actuelle maison d'arrêt située en centre ville, ne sera pas fermée pour autant.

  • 24/02/17 | La Rochelle : J. Marchand laisse sa place à la tête de La Coursive

    Lire

    Le directeur de la scène nationale La Coursive à La Rochelle, Jackie Marchand, laisse sa place à Franck Becker, actuel directeur du Théâtre de Cornouailles, scène nationale de Quimper. Le ministère de la Culture a validé jeudi matin ce choix du conseil d'administration de La Coursive, qui a auditionné 5 candidats parmi 25 candidatures. Franck Becker, 50 ans, a notamment dirigé la scène national du Jura. C'est son projet au plus près de l'esprit de La Coursive, qui a séduit le jury.

  • 23/02/17 | L'AOC Bordeaux veut sortir des pesticides

    Lire

    Au cours de sa dernière assemblée générale, le Syndicat de Bordeaux et Bordeaux Supérieur a voté une série de mesures (cinq en tout) favorisant une sortie définitive des pesticides. Une interdiction de désherbage chimique pour l'ensemble de ses vignes, et l'obligation pour chacune des exploitations de mesurer un "indice de fréquence de traitement" font notamment partie des mesures. C'est le premier AOC de Bordeaux à l'acter.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Elections régionales 2015 Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Economie | Jack Bouin, DG du Crédit Agricole d'Aquitaine: "2015, une année décisive"

10/02/2015 | En ce début 2015, le Crédit agricole d'Aquitaine continue d'afficher une bonne santé financière et volonté de participer de manière dynamique au développement régional.

Rémi Garuz, Président du Crédit Agricole d'Aquitaine et Jack Bouin, Directeur général

Au tableau des chiffres clés de la Caisse régionale du Crédit agricole, tous les voyants sont au vert. Le bilan côté finances montre en effet en 2014, un résultat net de 119,7 M€, en hausse de 4,7 % et des fonds propres toujours en progression (+ 6%) de 2 675 M€, preuve d'une situation saine pour la banque. Des résltats qui s'appuient sur une activité elle aussi soutenue, avec une augmentation de presque 2% du nombre de ses clients, une somme de crédits à 15 Mds € (+1,1%) et une collecte de 21Mds€, en hausse de 3,4% par rapport à 2013. Et la forte hausse du nombre de sociétaires (+22%), démontre un peu plus l'attractivité de la banque. Autant de progressions que Jack Bouin, Directeur général CA Aquitaine et Rémi Garuz, son Président, veulent continuer à entretenir, et ce malgré un contexte économique encore loin d'être rose.

L'environnement économique est certes bien médiocre y compris en Aquitaine, pourtant, à l'image de ces résultats globaux, le Crédit agricole d'Aquitaine constate sa « belle progression » sur le marché des entreprises. Et pour cause 2014 se distingue par un nombre d'entrées en relation record depuis 4 ans (325), des encours de collecte de +12%, et des réalisations de crédits en hausse de 25%. Une hausse que Jack Bouin explique, par « le besoin des entreprises, après avoir fait le dos rond durant un certain temps, de réinvestir sur l'équipement et l'entretien de l'outil productif ».

Accompagnement de 88% des installations aidéesUn phénomène qui se retrouve sur le marché viticole, d'autant plus que « les aides France Agri Mer, à hauteur de 40%, incitent au renouvellement des outils de productions », explique Rémi Garuz. Dans ce secteur d'activité les encours de crédits montent à 1,6Mds €, en hausse de 6%. Quant à la gestion du risque sur ce marché viticole, l'analyse est contrastée puisque les créances douteuses et litigieuses, autrement dit les retards de paiements, sont à un taux historiquement bas de 5% ; mais le montant des encours sensibles, traduisant la situation de fragilité de certains créanciers, sont quant à eux en forte augmentation à partir du 2nd semestre 2014. « Des fragilités causées par l'effet retard des aléas climatiques de 2013», analysent les deux hommes. Pour autant, les prix ayant du même coup augmenté, ils estiment que le risque devrait être contenu.
Sur l'activité agricole dans sa globalité, la diversité des filières en Aquitaine est un facteur de diminution de risques pour Jack Bouin, qui souligne par ailleurs, une réalisations de crédits en hausse de 10% , une progression de la collecte de 5,56% et l'accompagnement de 88% des installations aidées sur les trois départements couverts par la caisse régionale du Crédit Agricole que sont les Landes, la Gironde et le Lot-et-Garonne.

Appétences autour du numériqueSi pour 2015, la Caisse régionale annonce son intention de renforcer le niveau d'expertise sur l'ensemble de ces marchés « classiques » où elle est déjà bien présente, elle tient aussi à conquérir de nouveaux terrains d'action et se développer sur de nouvelles filières porteuses d'avenir, dont « le numérique et les nouvelles technologies, le secteur de la santé et du vieillissement, les nouvelles énergies, ou encore les divers secteurs liés à l'océan, de la pêche au tourisme en passant par la plaisance », liste Jack Bouin. Une volonté de réflexion poussée dans ces domaines qui trouve écho dans la nouvelle organisation de la Caisse Régionale en interne, avec la création toute récente d'une Direction des entreprises et des territoires, à destination des PME et ETI.
En outre, en lien avec ces appétences autour du numérique, le DG annonce la création d'un « Village du Numérique », à terme installé dans la future Cité du numérique à Bègles, et qui aura vocation à accueillir, sur le modèle des incubateurs d'entreprise, une dizaine de porteurs de projets innovants. « Ceux-ci bénéficieront notamment de l'accompagnement, technique ou technologique de grands groupes du secteur », explique-t-il. Un projet décliné d'une initiative portée au niveau national par le groupe Crédit agricole. En attendant d'avoir de véritables locaux, 3 ou 4 porteurs de projet seront ainsi sélectionnés par la Caisse régionale au cours de l'année.

Des pôles "banque privée"Dans les autres évolutions du CA Aquitaine, sont aussi créés des pôles dédiés au renforcement de la banque privée pour les particuliers à fort patrimoine. Un de ces pôles devrait ouvrir à Bordeaux, à la Bourse Maritime, fin mars début avril. Il en existe déjà un à Dax, et il en sera également créé un à Agen. Pour compléter le maillage, des conseillers spécialisés seront placés dans différentes agences sur tout le territoire.
Enfin, bien conscient que le modèle de la banque de détail se modifie, le nouvel organigramme compte désormais une Direction de la transformation chargée des réflexions sur les nouveaux modes de consommation de la banque par ses clients, ainsi qu'une Direction commerciale, qui pilotera désormais non seulement les agences mais aussi les différents canaux que sont le téléphone et internet.
Des changements d'importance qui doivent contribuer à la réussite des « Défis aquitains » que s'est fixé le Crédit Agricole d'Aquitaine. Au nom de ces priorités, 2015 est «une année décisive» insiste Jack Bouin qui cite notamment l'accélération de la conquête de clients sur la Métropole, le déploiement de la Banque multicanal de proximité, ou encore l'accent « très fort » à mettre sur le développement du crédit. Pour ce faire, le Directeur général et son Président annoncent des investissements augmentés de 15 à 20 M€ pas an, soit 80M€ sur 4 ans.

Solène Méric
Par Solène Méric

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
2307
Aimé par vous
1 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Economie
Economie
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 30 + 8 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !