Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

20/09/18 : Charentes : la rivière Né passe en alerte de crise, niveau sécheresse. Un arrêté prévoit l'interdiction totale des prélèvements à usage d’irrigation agricole, y compris les cultures dérogatoires déclarées, à partir de ce matin 8h.

19/09/18 : Pont de l'île de Ré : Menée cette nuit, la visite d'inspection des services spécialisés du réseau scientifique et technique de l'Etat a confirmé le bien-fondé des mesures de restriction de circulation, qui restent appliquées jusqu'à nouvel ordre.

19/09/18 : Forum pour l’emploi organisé par l’ARCA, Association pour la Relation Client en Nouvelle-Aquitaine, jeudi 20 sept de 9h à 13h à la Maison des Associations de Mérignac. 10 recruteurs présents et 150 postes à pourvoir immédiatement.

19/09/18 : Fermeture du Pont d’Aquitaine dans les deux sens sur la section de la rocade A630 entre les échangeurs 2 et 4 du mercredi 19 à 21h au jeudi 20 sept à 6h, du jeudi 20 à 21h au vendredi 21 sept à 6h, du samedi 22 à 22h au dimanche 23 sept à 18h.

19/09/18 : Charente-Maritime : un nouvel arrêté limite l'irrigation à compter de ce matin 9h à un volume hebdomadaire de 7% du volume restant à consommer depuis le 15 juin, sur les bassins Seudre, Bruant, Charente aval, Marais Sud et Nord de Rochefort, Seugne.

19/09/18 : La Rochelle : suite à un appel à la grève de la CGT et de la CFDT, un peu plus d'un bus sur deux ne circulent pas ce matin. aucun bus ne circule ce mercredi matin sur les quatre lignes Illico, ainsi que sur les lignes 6, 7, 8, 11, 13, et 16.

18/09/18 : Charente-Maritime : Gérard Davet et Fabrice Lhomme, les auteurs d'"un président ne devrait pas dire ça", seront à l'Agora de Saint-Xandre (près de La Rochelle) pour une conférence-débat le mercredi 26 septembre à partir de 18h30.

18/09/18 : Charente-Maritime : Une visite d'inspection étant programmée ce soir au sein du pont de Ré, la circulation est interdite à tous les poids lourds de plus de 3,5 tonnes à compter de 20h ce mardi 18 septembre jusqu'à 7h mercredi 19 septembre.

18/09/18 : La Rochelle : pour lancer officiellement la nouvelle saison 2018-2019, le Carré Amelot ouvre ses portes et organise les festivités "Déambulation et petites formes" samedi 22 de 14h30 à 20h30, avec des spectacles, ateliers et expositions. Gratuit.

18/09/18 : La Rochelle s’engage dans une série d’actions de sensibilisation au Self data. La Ville organise une Conférence publique, "Données personnelles, et si on en parlait ?", jeudi 20 septembre à 18 heures au Musée maritime La Rochelle.

18/09/18 : C'est confirmé, Florence Parly, la Ministre des Armées sera présente le 2ème jour du Salon ADS SHOW, à Mérignac, le jeudi 27 septembre.+ d'info

18/09/18 : A Bordeaux, le Centre Régional Information Jeunesse organise un Jobs Dating Spécial Rentrée ces 18 et 19 septembre: 200 offres d'emploi dans la garde d'enfants, animation, grande distribution, soutien scolaire, propreté et hôtellerie restauration+ d'info

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 21/09/18 | Gironde : les ministres "en action"

    Lire

    Programme chargé pour les visites ministérielles en Gironde ce vendredi. Les ministres de l'Agriculture et de l'Environnement (François De Rugy et Stéphane Travert), en "opération séduction post-Hulot", visitent une entreprise développant une micro-algue censée remplacer les intrants chimiques en viticulture et un domaine viticole en agriculture raisonnée (château Sénéjac). Bruno Le Maire devait rencontrer syndicats et élus autour du dossier Ford Blanquefort à Bordeaux. Enfin, la ministre des transports Elizabeth Borne, intervenait à 15h à l'occasion d'une conférence "mobilité et santé" à Bordeaux.

  • 21/09/18 | A Bergerac, le service civique recrute

    Lire

    Le BIJ/Espace Jeunes de la Communauté d’Agglomération de Bergerac organise un speed-dating consacré au service civique le 26 septembre de 14h30 à 17h. L’objectif de cet évènement est de mettre en relation les structures avec les jeunes recherchant une mission de service civique. Les jeunes auront 5 minutes pour convaincre les 5 structures présentes : l’association Overlook, l’USB Basket, le collège Max Bramerie, le lycée des Métiers du Sud Périgord et le lycée Jean Capelle.

  • 21/09/18 | L'Hermione repart en 2019, direction la Normandie

    Lire

    L'Hermione reprendra la route en 2019. Pour le 75e anniversaire du débarquement de juin 44, l'Hermione se rendra en Normandie avec des escales à Cherbourg (6 au 8 mai), Rives-en-Seine (du 4 au 6 juin), Ouistreham et Rouen, avec un temps fort lors de l’escale à l’Armada de Rouen du 7 au 16 juin. L'Hermione fera également un arrêt à Nantes et à Saint-Nazaire pour les festivités Débords de Loire du 23 au 27 mai. Départ le 27 avril 2019 de Rochefort.

  • 21/09/18 | Port de Bordeaux : la qualité de l'air mesurée

    Lire

    L'agence Atmo Nouvelle Aquitaine a rendu ce vendredi un rapport étudiant l'impact sur l'air de l'activité maritime au port de la lune, après une campagne de mesure réalisée entre avril et mai. Résultats : l'influence des paquebots maritimes est jugée "négligeable" sur la concentration de polluants étudiés (dioxyde de soufre, dioxyde d'azote et particules fines) sur les deux rives de la Garonne et "les diverses émissions urbaines, dont le trafic routier, sont les principales responsables de la pollution sur le quai" malgré la source supplémentaire de dioxyde d'azote représentée par les paquebots fluviaux.

  • 21/09/18 | La fermeture du pont de pierre contestée

    Lire

    L'association de commerçants de la rive droite bordelaise Esprit Bastide a annoncé ce jeudi avoir déposé une requête auprès du tribunal administratif de Bordeaux pour attaquer l'arrêté municipal du 5 juillet dernier actant la fermeture du pont de pierre aux automobilistes, confirmée après une expérimentation débutée en août 2017. L'association déplore notamment "l’absence d’étude(s) d’impact sur l’environnement économique ou sur l’environnement tout court." La requête devrait donner lieu à une audience dont la date n'a pour l'instant pas été déterminée.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Economie | JEA 2015: ces aquitains qui vendent autrement

04/09/2015 | Et si vendre autrement était la voie du succès? A la Cité mondiale à Bordeaux, la Journée de l'Economie Aquitaine 2015 en a livré quelques clefs.

Table ronde JEA 2015 "Vendre autrement"

« Au regard de l'enquête de conjoncture 2015 que nous venons de réaliser, les chiffres de l'économie aquitaine ne sont pas bons », annonce gravement Laurent Courbu, Président de la CCI Aquitaine, en introduction de la 12ème Journée de l'Economie Aquitaine. Une déclaration qui n'aura pourtant pas entamé l'optimisme et la satisfaction de la quinzaine de chefs d'entreprises intervenant au fil des deux tables rondes de cette JEA 2015 sur le thème du « vendre autrement ». Ces dirigeants d'entreprises, tout comme leurs entreprises, de toute taille, de la pâtisserie bordelaise « San Nicolas » au groupe Fayat, géant du BTP, vont bien, chiffre d'affaires, croissance et sourire à l'appui. Leur secret: savoir justement « vendre autrement ». Dans un contexte où les comportements des consommateurs évoluent fortement.

Pour Elizabeth Pastore-Reiss, Directrice Générale adjointe du Groupe Greenflex et fondatrice d'Ethicity, les tendances observées chez les consommateurs depuis 15 ans déjà, se renforcent et s'accélèrent. Raison de plus pour les connaître afin de correspondre au mieux à leurs attentes, et donc mieux vendre, quitte à ce que ce soit « autrement » que par les grands canaux classiques. Parmi les grandes tendances qui se dégagent, la spécialiste du marketing durable analyse, « une volonté de transparence et de garantie pour les consommateurs, un retour au produit, à la qualité, mais aussi à la simplicité, et par lequel il pourra tirer un bénéfice, en terme de santé ou de prix, par exemple ».
Autres éléments à prendre en compte par les chefs d'entreprises pour mieux vendre, "le client devient de plus en plus producteur", à travers l'explosion du faire soi-même ou encore le souci de pouvoir recycler ou réparer un bien. Autre tendance incontournable, « le lien humain, que ce soit évidemment à travers les réseaux sociaux, mais aussi la proximité, le partage ou l'idée de communauté... » D'ailleurs au delà d'un produit, les consommateurs sont en recherche « d'achat d'un service qui permet d'enrichir l'expérience du client, de l'accompagner dans l'utilisation, de lui faciliter les choses... ».
Autant dire de nombreux changements parfois difficiles à appréhender ou à traduire en termes de méthodes de vente. Si bien sûr le numérique prend sa place dans ces démarches, ça ne peut pas suffire, avertit Elisabeth Pastore Reiss, confortée par les propos d'Yves Petitjean, Président de la Chambre des Métiers et d'Artisanat Aquitaine : « s'il suffisait d'avoir un compte Facebook pour réussir ça se saurait... ».

Casser les codesMais pour les chefs d'entreprises invités à témoigner ce 3 septembre, ces tendances et les subtilités du vendre autrement sont bien comprises. Pour Soumya Tahiri, fondatrice de la marque cosmétique Noxidoxi, c'est sa communication offensive qui, en partie fait la clé de son (fort) succès naissant, dans un univers très concurrentiel. « Nous sommes partie dans le politiquement incorrect, en cassant les codes installés dans notre secteur et en choisissant de mettre en avant que nos produits permettent de combattre les effets de la cigarette sur la peau, désormais on axe davantage sur leur propriété de protection face à la pollution qui nous entoure, le tout de manière décompléxée et fun. », explique-t-elle.
Autre exemple avec Marc Vanhove, patron bordelais de la franchise « Bistro régent ». Pour lui, le secrets d'une restauration innovante, c'est la simplicité et la fraîcheur des produits. Résultat le nombre de restaurants est doublé chaque année. Lancé en 2010, l'objectif de 300 restaurants franchisés d'ici 2018 devrait être atteint. Et en effet, le concept est simple : steack (beauf, canard ou saumon) et frites fraîches pour un prix très raisonnable. Un succès fulgurant au chiffre d'affaires de 60M€ en 2014.
Autre exemple du « vendre autrement » bien compris, le succès des Drives Fermiers qui permettent au consommateur de passer commande de produits de producteurs locaux référencés sur une plate-forme internet avant de venir les chercher au Drive fermier correspondant le vendredi suivant. Initiés par la Chambre d'agriculture de Gironde avec l'ouverture d'un premier drive en octobre 2012, ce sont désormais 30 drives fermiers qui ont été créés en France. Les mots clés cités par Elizabeth Pastore Reiss, sont bien compris : proximité, qualité, « juste prix », transparence, réseau,...

Savoir s'adapter aux demandesLa « leçon » d'autant plus évidente quand elle a été dite à différentes reprises ce jeudi soir, est la nécessité du chef d'entreprise de savoir s'adapter aux demandes du client, être agile, et ne pas camper sur ces acquis "pour ne pas être tué". Et si le digital ne fait pas tout, la seconde table ronde, a démontré qu'il est un des outils à ne pas négliger au regard des consommateurs du 21ème siècle.
Un des meilleurs exemples est celui de la société Snapp' qui s'est spécialisée dans la m-fidélité autrement dit la digitalisation de programmes de fidélité sur mobile (carte, coupon, opérations promotionnelles...). Et le succès de la société qui compte dans ses clients de très grandes enseignes, jusqu'au petit commerçant, démontre à la fois sa propre capacité à s'adapter (à des clientèles différentes et à des supports mobiles en évolution), tout autant que l'atout séduction que ce type de service représente pour les consommateurs finaux, clients des magasins béneficiant des produits et services de Snapp'. Autre société bordelaise à succès présente à la JEA, et qui participe de la révolution du marketing, le Groupe Concoursmania qui se sert quant à elle du jeu comme accélérateur commercial pour ses clients.
Au total, si vendre autrement, c'est connaître ses consommateurs et s'adapter à leur demande, c'est aussi, comme y a insisté Alain Rousset en clôture de soirée, innover constamment.

Solène Méric
Par Solène Méric

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
2129
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Economie
Economie
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 25 + 15 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !