Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

18/02/18 : La Rochelle : le dessinateur de presse Plantu sera présent ce lundi dans le cadre de l’exposition itinérante Tous migrants de Cartooning For Peace, dessins pour la paix, installée à la Médiathèque Michel-Crépeau du 19 au 28 février.+ d'info

18/02/18 : La Rochelle : ce 19 fevrier à midi, le public est convié au lancement du voyage de L'Hermione 2018, sur le thème Libres Ensemble de l’Atlantique à la Méditerranée, quai Senac de Meilhan. Le globe de la Francophonie, tout juste restauré, sera dévoilé.

16/02/18 : Samedi, Colère 24 signe son retour sur les routes de Dordogne. Le mouvement organise une opération escargot sur la RN 21 et un défilé dans le centre-ville Périgueux. Le premier rassemblement, le 27 janvier, avait mobilisé près de 600 manifestants.

16/02/18 : Suite au décès de Joan Taris, les élus MoDem & Apparentés du Conseil régional néo-aquitain ont choisi Pascale Requenna, tête de liste du département des Landes lors des élections régionales de 2015, pour incarner la Présidence de leur groupe.

15/02/18 : Armel de la Bourdonnaye, ingénieur général des ponts, des eaux et des forêts, a été nommé recteur de l'Académie de Poitiers hier lors du Conseil des ministres. Diplômé de Polytechnique, il a été à la tête de l'ENPC et de Centrale à Nantes.

15/02/18 : Charente-Maritime: la ville de Jonzac a inauguré hier un nouveau concept de passage piéton réalisé en 3D sur la chaussée. L'illusion d'optique donnant un effet de volume aux bandes blanches doit inciter les automobilistes à ralentir,espère la mairie.

14/02/18 : Les agriculteurs béarnais ne décolèrent pas quant à la réforme des zones défavorisées. Après avoir bloqué l'agglomération paloise jeudi 8 et mardi 13 février, 150 tracteurs mènent de nouveau une large opération escargot ce 14 février.+ d'info

14/02/18 : Dans le cadre du partenariat entre la Région et le Bezirk de Moyenne-Franconie (Land de Bavière Allemagne), 20 entreprises néo-aquitaines de l'agriculture bio participent du 14 au 17 février, au grand salon européen «Biofach» à Nuremberg en Allemagne

14/02/18 : Charente-Maritime : Jean Baptiste Dagréou a été réélu à la présidence de la fédération de l'hôtellerie de plein air du département.

13/02/18 : Réforme des zones défavorisées: la FDESA 64 organisera toute la journée du mardi 13 février, une opération escargot dans l'agglomération paloise. "Un mode d'action qui symbolise la rapidité de réaction de l'Etat", commente le syndicat.

13/02/18 : Un bus GNV -Gaz Naturel pour Véhicule- en expérimentation dans l’Agglo d’Agen. Après le bus électrique en avril 2017, cette nouvelle expérimentation « permet de préparer la transition énergétique et répondre aux enjeux environnementaux.

13/02/18 : Quelle Europe pour la jeunesse ? Tel est le titre du café citoyen qu’organise la Maison de l’Europe de Lot-et-Garonne – CIED, le 15 février à 18h30, au Blue Fox Coffee, rue Montesquieu, à Agen. L’entrée est libre.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 19/02/18 | Angoulême : le trésor réouvert au public

    Lire

    Le trésor de la cathédrale Saint-Pierre d’Angoulême, protégée au titre des Monuments historiques, fermé depuis novembre suite à des actes de vandalisme, rouvre au public ce mardi 20 février. De gros travaux y ont été réalisés afin de restaurer les lieux et sécuriser le site. Le ministère de la Culture a confié la scénographie du trésor de la cathédrale à l’artiste plasticien Jean-Michel Othoniel. Pour découvrir les plus de 200 objets et sculptures liturgiques datant pour la plupart du XIXe siècle, les visites sont assurées sur réservation du mardi au dimanche par les guides de l’association Via Patrimoine.

  • 16/02/18 | Crédit Agricole d'Aquitaine: des assemblées new look

    Lire

    Le Crédit Agricole d'Aquitaine innove à l'occasion de ces assemblées de caisses locales qui se tiennent cette année du 20 février au 23 mars. A Dax le 24 février, Marmande le 3 mars, Aire sur l'Adour le 10 mars les sociétaires pourront rencontrer des associations locales, des intervenants sur le thème de l'emploi et du digital. En outre, avec le souci de "connecter les jeunes aux valeurs du sociétariat" le Crédit Agricole d'Aquitaine lance une "web-série" "Chaque voix compte" interprétée part 8 jeunes recrutés via un casting Facebook : à découvrir sur @caavalefaire

  • 16/02/18 | En Dordogne, le rapport Spinetta sur l'avenir de la SNCF inquiète

    Lire

    Le rapport sur l’avenir de la SNCF préconise la fin des petites lignes ferroviaires. En Dordogne, toutes les lignes seraient peu ou prou concernées. Périgueux-Agen, Périgueux-Brive sont les plus menacées. Les Périgueux-Limoges et Périgueux-Bordeaux le sont moins, affichant des fréquentations honorables. Le président du Département appelle "les élus à se mobiliser contre un projet qui, s’il devait se concrétiser, contribuerait à aggraver l’isolement de la Dordogne et à détériorer les perspectives de développement."

  • 16/02/18 | Internet: 16 collectivités de la région récompensées

    Lire

    Le 8 février dernier, dans le cadre de la 19ème Cérémonie de remise du label national Territoire, Villes et villages internet, la Nouvelle-Aquitaine a vu 16 de ces collectivités récompensées pour leur action dans des politiques publiques numériques engagées. Six d'entre elles se sont particulièrement illustrées en matière de production de services publics numériques locaux, décrochant les 5 @, la plus haute des récompenses. Il s'agit d'Agen (47), de la communauté de communes de Parthenay-Gâtine (79), de Bassens (33), Bayonne (64), Boé (47) et Mérignac (33).

  • 15/02/18 | La justice manifeste à Bordeaux

    Lire

    Ils étaient plusieurs dizaines à se réunir ce jeudi sur les marches du Palais de Justice : les avocats bordelais ont répondu à l'appel national de mobilisation intersyndicale et interprofessionnelle. Principaux sujets d'inquiétude : la refonte de la carte judiciaire, une suppression des tribunaux d'instance et une numérisation accélérée des procédures, trois priorités semblant se dessiner dans le projet de réforme de la justice du gouvernement Macron. Plusieurs audiences ont été renvoyées en signe de protestation. Un mouvement similaire a eu lieu dans la journée devant les marches du tribunal de Libourne.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Economie | JEA 2015: ces aquitains qui vendent autrement

04/09/2015 | Et si vendre autrement était la voie du succès? A la Cité mondiale à Bordeaux, la Journée de l'Economie Aquitaine 2015 en a livré quelques clefs.

Table ronde JEA 2015 "Vendre autrement"

« Au regard de l'enquête de conjoncture 2015 que nous venons de réaliser, les chiffres de l'économie aquitaine ne sont pas bons », annonce gravement Laurent Courbu, Président de la CCI Aquitaine, en introduction de la 12ème Journée de l'Economie Aquitaine. Une déclaration qui n'aura pourtant pas entamé l'optimisme et la satisfaction de la quinzaine de chefs d'entreprises intervenant au fil des deux tables rondes de cette JEA 2015 sur le thème du « vendre autrement ». Ces dirigeants d'entreprises, tout comme leurs entreprises, de toute taille, de la pâtisserie bordelaise « San Nicolas » au groupe Fayat, géant du BTP, vont bien, chiffre d'affaires, croissance et sourire à l'appui. Leur secret: savoir justement « vendre autrement ». Dans un contexte où les comportements des consommateurs évoluent fortement.

Pour Elizabeth Pastore-Reiss, Directrice Générale adjointe du Groupe Greenflex et fondatrice d'Ethicity, les tendances observées chez les consommateurs depuis 15 ans déjà, se renforcent et s'accélèrent. Raison de plus pour les connaître afin de correspondre au mieux à leurs attentes, et donc mieux vendre, quitte à ce que ce soit « autrement » que par les grands canaux classiques. Parmi les grandes tendances qui se dégagent, la spécialiste du marketing durable analyse, « une volonté de transparence et de garantie pour les consommateurs, un retour au produit, à la qualité, mais aussi à la simplicité, et par lequel il pourra tirer un bénéfice, en terme de santé ou de prix, par exemple ».
Autres éléments à prendre en compte par les chefs d'entreprises pour mieux vendre, "le client devient de plus en plus producteur", à travers l'explosion du faire soi-même ou encore le souci de pouvoir recycler ou réparer un bien. Autre tendance incontournable, « le lien humain, que ce soit évidemment à travers les réseaux sociaux, mais aussi la proximité, le partage ou l'idée de communauté... » D'ailleurs au delà d'un produit, les consommateurs sont en recherche « d'achat d'un service qui permet d'enrichir l'expérience du client, de l'accompagner dans l'utilisation, de lui faciliter les choses... ».
Autant dire de nombreux changements parfois difficiles à appréhender ou à traduire en termes de méthodes de vente. Si bien sûr le numérique prend sa place dans ces démarches, ça ne peut pas suffire, avertit Elisabeth Pastore Reiss, confortée par les propos d'Yves Petitjean, Président de la Chambre des Métiers et d'Artisanat Aquitaine : « s'il suffisait d'avoir un compte Facebook pour réussir ça se saurait... ».

Casser les codesMais pour les chefs d'entreprises invités à témoigner ce 3 septembre, ces tendances et les subtilités du vendre autrement sont bien comprises. Pour Soumya Tahiri, fondatrice de la marque cosmétique Noxidoxi, c'est sa communication offensive qui, en partie fait la clé de son (fort) succès naissant, dans un univers très concurrentiel. « Nous sommes partie dans le politiquement incorrect, en cassant les codes installés dans notre secteur et en choisissant de mettre en avant que nos produits permettent de combattre les effets de la cigarette sur la peau, désormais on axe davantage sur leur propriété de protection face à la pollution qui nous entoure, le tout de manière décompléxée et fun. », explique-t-elle.
Autre exemple avec Marc Vanhove, patron bordelais de la franchise « Bistro régent ». Pour lui, le secrets d'une restauration innovante, c'est la simplicité et la fraîcheur des produits. Résultat le nombre de restaurants est doublé chaque année. Lancé en 2010, l'objectif de 300 restaurants franchisés d'ici 2018 devrait être atteint. Et en effet, le concept est simple : steack (beauf, canard ou saumon) et frites fraîches pour un prix très raisonnable. Un succès fulgurant au chiffre d'affaires de 60M€ en 2014.
Autre exemple du « vendre autrement » bien compris, le succès des Drives Fermiers qui permettent au consommateur de passer commande de produits de producteurs locaux référencés sur une plate-forme internet avant de venir les chercher au Drive fermier correspondant le vendredi suivant. Initiés par la Chambre d'agriculture de Gironde avec l'ouverture d'un premier drive en octobre 2012, ce sont désormais 30 drives fermiers qui ont été créés en France. Les mots clés cités par Elizabeth Pastore Reiss, sont bien compris : proximité, qualité, « juste prix », transparence, réseau,...

Savoir s'adapter aux demandesLa « leçon » d'autant plus évidente quand elle a été dite à différentes reprises ce jeudi soir, est la nécessité du chef d'entreprise de savoir s'adapter aux demandes du client, être agile, et ne pas camper sur ces acquis "pour ne pas être tué". Et si le digital ne fait pas tout, la seconde table ronde, a démontré qu'il est un des outils à ne pas négliger au regard des consommateurs du 21ème siècle.
Un des meilleurs exemples est celui de la société Snapp' qui s'est spécialisée dans la m-fidélité autrement dit la digitalisation de programmes de fidélité sur mobile (carte, coupon, opérations promotionnelles...). Et le succès de la société qui compte dans ses clients de très grandes enseignes, jusqu'au petit commerçant, démontre à la fois sa propre capacité à s'adapter (à des clientèles différentes et à des supports mobiles en évolution), tout autant que l'atout séduction que ce type de service représente pour les consommateurs finaux, clients des magasins béneficiant des produits et services de Snapp'. Autre société bordelaise à succès présente à la JEA, et qui participe de la révolution du marketing, le Groupe Concoursmania qui se sert quant à elle du jeu comme accélérateur commercial pour ses clients.
Au total, si vendre autrement, c'est connaître ses consommateurs et s'adapter à leur demande, c'est aussi, comme y a insisté Alain Rousset en clôture de soirée, innover constamment.

Solène Méric
Par Solène Méric

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
1981
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Economie
Economie
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 21 + 8 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !