Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

21/02/18 : Charente-Maritime: Dominique Bussereau a annoncé sur twitter qu'il quittait Les Républicains. "Je reste attaché aux militants, aux amis. Le faux pas grave d'un chef ne me permet pas de rester dans l'équipe du chef",s'est-il justifié sur Public Sénat.

20/02/18 : Pont d'Aquitaine fermé et la section de la rocade A630 comprise entre les échangeurs 2 (Lormont - Croix Rouge) et 4 (Bordeaux – Labarde), les nuits du mercredi 21 février à 21h00 au jeudi 22 à 6h00 et du 22 à 21h00 au 23 février 6h00

16/02/18 : Suite au décès de Joan Taris, les élus MoDem & Apparentés du Conseil régional néo-aquitain ont choisi Pascale Requenna, tête de liste du département des Landes lors des élections régionales de 2015, pour incarner la Présidence de leur groupe.

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 22/02/18 | Bordeaux: Anne Walryck démissionne à son tour après les propos de Wauquiez

    Lire

    Anne Walryck, adjointe au maire de Bordeaux, vice-présidente de la métropole, annonce ce jour sa démission des Républicains « devant les propos assumés et calomnieux de Laurent Wauquiez sur Alain Juppé », rejoignant ainsi d'autres conseillers démissionnaires: Elizabeth Touton, Anne Brézillon, Jean-Louis David, Stéphane Delaux, Joël Solari, Laetitia Jarty-Roi.

  • 22/02/18 | Pic de pollution en Gironde: réduction des vitesses maximales autorisées

    Lire

    En conséquence du déclenchement d'une alerte de pollution aux particules fines émise par Atmo Nouvelle-Aquitaine pour jeudi 22 et vendredi 23 février sur le département de la Gironde, Didier Lallement, préfet du département, a pris un arrêté qui réduit de 20km/h les vitesses maximales autorisées sur l’ensemble du réseau routier du département (hors voiries urbaines) jusqu’à la fin de l’épisode de pollution.

  • 22/02/18 | La Gironde déclenche le niveau 2 du plan Grand Froid

    Lire

    Compte tenu de la vague de froid attendue cette semaine sur la Gironde, le préfet Didier Lallement a décidé, dans le cadre du niveau 2 du plan Grand froid, de renforcer la capacité d’accueil en hébergement d’urgence. 66 places supplémentaires sont ainsi ouvertes dont 34 pour les familles et 32 pour les personnes isolées. Au total, ce sont 1 576 places qui sont mobilisées pour l’accueil des sans-abri en Gironde dont 365 places au titre du dispositif hivernal.

  • 21/02/18 | Du mouvement au sein de la Gauche régionale

    Lire

    Des élus du conseil régional ayant quitté le groupe (et le parti) socialiste en début d'année (dont son ex-président Stéphane Delpeyrat-Vincent) un nouveau groupe annonce sa création au sein de l'assemblée régionale : le « Groupe Génération.s », issu du mouvement de Benoît Hamon. Créer par Naïma Charaï, Stéphane Delpeyrat-Vincent, Mathieu Bergé et William Jacquillard, il ambitionne "d'alimenter la Gauche d’idées nouvelles en adéquation avec les valeurs que nous avons toujours portées, notamment au sein de l’assemblée régionale, dans la perspective de la voir gagner les prochaines élections régionales de 2021"

  • 20/02/18 | Logement : la flambée bordelaise confirmée

    Lire

    Le nouveau baromètre des prix moyens de l'immobilier dans les villes de plus de 100 000 habitants est riche en enseignements. On y apprend, sans grande surprise, que Bordeaux figure dans le top 3 des dix villes les plus chères de France : 266 124 euros en moyenne (juste derrière Lyon et ses 279 524 euros), soit une hausse de 13,2%. En comparaison, la ville de Toulouse se situe loin derrière en douzième position (175 609 euros). Enfin, le baromètre d'LPI-Se Loger affirme que le prix moyen d'un logement dépasse les 200 000 euros dans sept villes (sur 34) de plus de 100 000 habitants.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Economie | L'Agence Aquitaine de Promotion pour l'Agroalimentaire garde le cap sur l'export

13/06/2014 | A l'occasion de son assemblée générale, ce jeudi 12 juin, l'Agence Aquitaine de Promotion Agroalimentaire, a présenté un bilan des actions menées en 2013 et les projets en cours sur 2014

Assemblée générale de l'AAPrA, le 12 juin 2014

En 2013, l'AAPrA a accueilli une nouvelle directrice, Anne Palczeswski, pas vraiment nouvelle puisque qu'elle officiait déjà au sein de l'agence depuis plusieurs années. Mais en 2013 la structure a connu d'autres changements notables, avec un renouvellement important de l'équipe et une nouvelle mouture, impliquant davantage les acteurs agricoles et agroalimentaires. Ceux ci participent en effet à l'orientation des actions menées par l'AAPrA au travers de 3 collèges dédiés à l'export, aux vins et spiritueux et enfin à la qualité en lien avec les ODG. Un renouvellement structurel accompagné de nouvelles orientations stratégiques. Plus présente sur l'accompagnement des entreprises à l'international, l'AAPrA n'oublie pour autant pas son rôle de promoteur des filières sur le territoire régional.

Comme l'a souligné Jean-Pierre Raynaud, le Président de l'AAPrA, en 2013, l'accent a été mis sur le renforcement de l'accompagnement des entreprises à l'export. En effet tout au long de l'année, l'aapra a ainsi permis 523 participations d'entreprises aquitaines sur 14 salons internationaux, a organisé 2 journées d'information pays à destination d'éventuels candidats à l'export ou encore 10 rencontres d'acheteurs. 2013 a également vu la création d'une nouvelle convention d'affaires à Bordeaux, le «Sud ouest food meeting », auquel une trentaine d'acheteurs grand export ont participé.

Mais cet accompagnement à l'international a notamment été marqué par une montée en puissance de la présence de l'AAPrA en Chine. Jean-Pierre Raynaud a en effet souligné, «le renforcement et l'ancrage», sans nul doute confirmé cette année, du Festival des vins de Bordeaux et d'Aquitaine à Wuhan et l'ouverture dans la même ville en juillet dernier de la première Maison Sud Ouest France. Celle-ci présente et commercialise en Chine des produits aquitains et midi-pyrénéens enregistrés sous la bannière Sud Ouest France, commune aux deux régions. Des produits qui en raison de difficultés administratives et douanières ou encore de maturité de marché, restent pour l'heure essentiellement des vins et liquoreux.
Si cette "Maison" a connu un démarrage en douceur sur un marché encore «très jeune», reconnaît Julien Layrisse en charge de ces dossiers, «la fréquentation et les ventes vont en augmentant» assure-t-il. «En mars nous étions à 12 000 bouteilles vendues, aujourd'hui, on passe largement le cap des 15 000 bouteilles». Avec la mise en place d'une zone sous douane et le développement prévu d'un Comptoir Sud Ouest France (lieu de vente plus petit que les Maisons), l'objectif à fin 2014 est de 60 000 bouteilles vendues.

Un "Club Sud Ouest France" à ChengduMais, cette présence Aquitaine en Chine n'est qu'un début. En 2014, année de l'anniversaire du cinquantenaire des relations franco-chinoises, l'AAPrA entend bien capitaliser sur l'évènement, afin de favoriser un peu plus rapidement encore ce développement. Dès septembre, un Club Sud Ouest France va ouvrir dans la région du Sichuan, à Chengdu, dans un bâtiment de 2700 m2. Ici, c'est davantage dans un esprit «à la française», très haut de gamme, que sera pensé le bâtiment. «La segmentation des vins présentée sera donc elle aussi différente», précise Anne Palczewski. C'est le souhait des partenaires chinois qui financent l'opération. Ce Club, verra par la suite l'ouverture d'une Maison, plus conforme à celle existante en Centre Chine, ainsi que la création de deux comptoirs Sud Ouest France. Pour 2015, une Maison Sud Ouest France va également voir le jour à Pékin...

Mais en 2013, l'AAPrA n'a pour autant pas oublié son rôle de proximité dans l'accompagnement des filières et de promotion des produits auprès du grand public aquitain et français. Ont notamment été cités en exemple, la réalisation de l'inventaire du Patrimoine gastronomique aquitaine, présenté au Salon International de l'Agriculture; un fort développement de la communication numérique autour des produits, une nouvelle application web ou encore la réalisation de mini-séries mettant en valeur un couple produit/producteur. Autre exemple cité, la mise en place de stands gourmands permettant la promotion et la vente des produits aquitains sur les Salons de l'agriculture de Paris et de Bordeaux. Au total, en 2013, ce sont 28 filières qui ont été accompagnées dans leurs actions de promotion précise la Directrice.
Quant à 2014, «la création du collège "qualité", au sein de l'AAPrA, elle va également dans le sens d'une volonté forte d'accompagner les filières de l'amont à l'aval », a souligné Jean-Pierre Raynaud.

Solène Méric
Par Solène Méric

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
1263
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Economie
Economie
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 24 + 8 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !